L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

vendredi 28 octobre 2016 à 00h30min

Dans le communiqué ci-après adressée au ministre de l’administration territoriale, l’Alliance des démocrates révolutionnaires (ADR) réaffirme son appartenance à l’opposition politique burkinabè, même si l’alliance a suspendu sa participation au Chef de file de l’opposition politique (CFOP).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

Monsieur le Ministre,

Suite à la décision souveraine du Présidium suprême de la révolution (PSR) de notre parti, l’Alliance des démocrates révolutionnaires (ADR), de suspendre sa participation aux activités du Chef de file de l’Opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF), pour compter du lundi 8 août 2016, lors de sa session du 4 août 2016rendue publique depuis le vendredi 21 octobre 2016 par voie de presse, des confusions sont nées dans les esprits sur notre position.

En effet, des internautes de mauvaise foi tentent de semer la confusion dans l’esprit de nos concitoyennes et concitoyens en distillant pernicieusement l’information selon laquelle notre parti s’apprêterait à rejoindre soit le camp de la majorité présidentielle soit celui de la coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER), chose qui, pour nous n’est qu’une nouvelle trouvaille des rescapés de l’insurrection populaire de fin octobre 2014.

Afin d’éclairer l’opinion nationale et internationale et tranquilliser l’esprit de toutes nos militantes et de tous nos militants, l’honneur m’échoit de réaffirmer par la présente, l’appartenance de l’Alliance des démocrates révolutionnaires à l’Opposition politique mais en suspendant notre participation aux activités du Chef de file de l’opposition politique (CFOP). Nous nous conformons ainsi aux dispositions de la loi n° 046-2013/AN du 17 décembre 2013portant modification de la loi n° 009-2009/AN du 14 avril 2009 portant statut de l’opposition politique, c’est-à-dire que nous demeurons un parti d’opposition n’appartenant à aucune des deux coalitions du CFOP-BF.

Vous en souhaitant bonne réception, veuillez agréer, monsieur le Ministre, l’expression de ma considération distinguée.

Ampliations : Ouagadougou, 27octobre 2016.

-  PRES/CENI
-  PRES/CSC
-  PSR/ADR
-  STRUCTURES DU PARTI
-  ARCHIVES/CHRONO

Pour le Présidium suprême de la révolution,
le Deuxième membre

Bruno NABALOUM

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 octobre 2016 à 02:57, par Jo Dicko
    En réponse à : L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

    Combien de conseillers avez-vous eu en mai 2016 sur les 19 264 lors des municipales ? Le combat politique c’est auprès de l’électorat et non dans les médias. Mais la liberté c’est aussi cela n’est ce pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2016 à 10:24, par SAVOIR OBSERVER
    En réponse à : L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

    QUAND ON EST INDIGNE ET INCAPABLE DE VIVRE LA CONDITION DE RÉVOLUTIONNAIRE CAR AYANT ÉTÉ MIRACULEUSEMENT CONÇU, LA SAGESSE RECOMMANDE DE FAIRE MONTRE DE MUTISME DANS LA RÉFLEXION DES HOMMES BIEN.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2016 à 13:43, par bob
    En réponse à : L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

    Un pied dedans un pied dehors = dehors. Donc, vous savez bien ou vous êtes ne manger pas votre piment dans notre bouche.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2016 à 17:34, par "LE VIEUX"
    En réponse à : L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

    C’EST MAINTENANT QU’ON VA VOUS OUBLIER TOTALEMENT, MONSIEUR LE PRESIDENT DU SOVIET SUPRÊME.
    L’ALBANIE, L’UNION SOVIETIQUE... ONT CHANGÉ ET VOUS ETES LÀ A REVER.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2016 à 18:19, par SIMON
    En réponse à : L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

    Ces gens de l’ADR sont vraiment des fanfarons. Ils ne se prennent pas pour n’importe quoi. « Le Présidium suprême de la révolution », c’est de la fanfaronnade (de l’ADRonnade). Il ne suffit pas de crier sur les toits « Révolution » pour être un révolutionnaire.

    Vous vous proclamez « révolutionnaires », quel est votre projet de société pour le Burkina, quel document avez-vous produit jusqu’à présent pour montrer au peuple burkinabé la manière dont vous allez réaliser la révolution.
    Une fois la révolution réalisée, comment vous compter organiser la société burkinabé, l’économie du pays. Comment allez-vous organiser les secteurs de l’agriculture, la culture, l’armée, l’éducation, la santé, etc...) ?.

    Vu la manière dont vous rédigez vos lettres et vos communiqués, on sent que vous êtes intellectuellement limités et que vous ne serez jamais en mesure de produire un projet de société.

    Exemple :
    - Dans votre sortie précédente vous avez confondu DECLARATION et LETTRE OUVERTE
    - Aujourd’hui vous avez commis deux fautes monumentales.

    1ère faute : Vous vous adressez au Ministre de l’administration territoriale pour lui notifier votre sortie du CFOP (ça c’est un aspect administratif, ce qui est bien). Si c’est une lettre administrative, que viennent faire ici les critiques des internautes à votre égard. Le Ministre de l’administration territoriale n’a pas à se préoccuper de ce que des citoyens pensent de chacun des partis politiques burkinabé.

    2è faute : un parti politique digne de ce nom, respectueux, n’a pas à se préoccuper de ce que une catégorie de gens pense de lui au point de le mentionner dans une lettre publique. Ce qui est plus navrant c’est que cette catégorie de gens ne sont rien d’autres que quelques « forumistes » de lefaso.net qui ne représentent que 0,00000001 % des burkinabé. Un parti politique digne de ce nom ne descend pas si bas. De plus puisque vous vous êtes déclarés « Révolutionnaires », votre préoccupation doit plutôt être les ouvriers et les paysans (ce sont les plus nombreux) qui n’ont pas accès à internet et dont la préoccupation quotidienne c’est l’eau, le pain, les soins qu’ils ont de la peine à assurer.

    Vous voyez, il ne suffit pas de créer un parti politique et de le baptiser « Révolutionnaire » et d’avoir 15 conseillers municipaux pour vouloir s’imposer au sein du CFOP où les partis politiques qui le composent sont des libéraux, des ultralibéraux, des socio-démocrates qui produisent des documents pour montrer leur vision des choses et on des bases de militants plus larges.

    Il vaut donc mieux pour vous, de débarrasser le plancher, c’est une question de salubrité publique.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2016 à 18:35, par neya boukari
    En réponse à : L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

    Ces gens ne sont ni plus ni moins que les khmers rouges ou noirs si vous voulez du Burkina Faso.
    Comment voulez vous que les gens vous suivent, si vous mêmes ne savez pas où vous êtes ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre 2016 à 00:26, par L’Armée
    En réponse à : L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

    Décidément !
    Pourquoi cette haine viscérale contre les dirigeants de l’ADR qui a librement choisi de couper le pont avec le CFOP ?
    Une telle attitude dénote clairement votre incapacité à accepter le débat contradictoire.Alors exigez de votre mentor un débat public avec les dirigeants de ce parti.Ainsi, le peuple saura faire son propre jugement.

    Répondre à ce message

    • Le 5 novembre 2016 à 12:43, par Jeunedame seret
      En réponse à : L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

      Monsieur L’ARMÉE.. soyez tolérant(e) ; ne blâmez pas vite les internautes ; ce n’est pas une haine, mais une sorte d’appréciation. Si vous voulez seulement des louanges à l’ADR, allez-y à l’église afficher vos messages. Car, sur fasonet, c’est la variété. Et ça fait plaisir.

      Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2016 à 12:45, par Jeunedame seret
    En réponse à : L’ADR pas du CFOP mais de l’opposition

    Faut plus coller le mot RÉVOLUTION à toutes les mesquineries.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés