Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

LEFASO.NET | Angelin DABIRE • jeudi 27 octobre 2016 à 01h30min

Nos internautes se sont déchainés en lisant l’interview du Sieur Ousmane Ilboudo, directeur général de la SACOM (Société africaine de commerce). L’homme a expliqué comment il a été malmené par un juge, dans une affaire l’ayant opposé à son neveu. Ce dernier a même essayé de corrompre son avocat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

Les faits de corruption au sein de la justice sont bien réels et personne de sérieux ne peut nier le phénomène. Surtout lorsque certains magistrats ou des avocats admettent publiquement aux détours d’interviews aux médias, de façon solitaire ou par le canal de leur syndicat, l’existence comme dans tout corps de métier disent-ils, de brebis galeuses en leur sein.

D’autres le reconnaissent en « off » loin des micros et autres projecteurs, dans des cercles fermés et peuvent même vous citer des noms. C’est donc dire que même les acteurs de la justice qu’ils sont, sont pleinement conscients des accusations de corruption qui sont faites contre certains des leurs et ont peut-être même des preuves.

Pourquoi donc jusque-là, aucun de ceux qui sont soupçonnés de toucher des pots de vin, ne sont pas inquiétés ? Laissant ainsi s’amplifier davantage la crise de confiance entre justiciables et le système judiciaire burkinabè dans son ensemble ? Pourquoi la plus grande partie du personnel judicaire, que nous pensons honnête, ne déclare pas ouvertement la guerre à ses brebis galeuses, les laissant salir la réputation et l’honorabilité de tout le corps ?

On peut penser à une sorte de solidarité de corps, car aucun corps ne veut être sous le feu des projecteurs et des médias pour des affaires de corruption.
Cela peut aussi s’expliquer par le fait que contrairement à ce que nous pensons, le phénomène a atteint des proportions inquiétantes, instaurant du coup la peur et la psychose dans les rangs selon la formule du : « tu me tiens, je te tiens ».

La crainte d’un effet boomerang peut aussi bien expliquer cette posture défaitiste dans la lutte contre la corruption dans nos palais de justice. En effet, il y a trop d’intérêts entremêlés entre les premiers acteurs de la justice et les mondes du politique et de l’économie. Ces derniers acteurs cités impulsant en réalité et incarnant la gestion du pouvoir d’Etat. Que ou qui trouvera-t-on en grattant derrière tel ou tel dossier de corruption ?

Des réponses qui effraient beaucoup de juges ou d’avocats qui voudraient bien voir extirpés de leur rang le personnel corrompu. Car lorsque les sentiers de la justice se perdent dans les dédales de la corruption et de l’imputé, ce ne sont ni plus ni moins que les valeurs et les fondements même de la société toute entière qui en pâtissent. Avec une peur de l’inconnu et de ce qu’on peut découvrir en fouillant, à la recherche de la vérité.

Jusqu’à quand parlera –t-on de corruption dans la justice ?

Considéré comme le 3ème pouvoir après l’exécutif et le législatif, le pouvoir judicaire doit jouer pleinement son rôle de garant de l’application des lois de la République. Et cela, dans toute leur rigueur. Cependant, au vu des nombreux crimes économiques et de sang non résolus qui ont jalonné l’histoire du pays, les citoyens n’ont plus de mots assez durs pour qualifier (ou disqualifier) leur système judiciaire : corrompu ; justice de riches contre justice des pauvres ; oppresseurs de la veuve et de l’orphelin ; justice spectacle etc.

Alors que la force d’une nation réside pour beaucoup dans la perception et la confiance qu’ont les citoyens de leur justice. D’où l’impérieuse nécessité de travailler à redorer son blason. Toute chose qui doit commencer en son sein, par la séparation de l’ivraie du bon grain.

Ailleurs, on a vu nommer des juges « anti-corruption » ou « anti-mafia », au-dessus de tout soupçon, chargés de traquer les délinquants à col blanc. Cela pourrait aussi se faire ici sauf que dans notre cas, il s’agira de commencer la traque des magistrats et autres avocats indélicats.

L’ASCE/LC et son contrôleur d’Etat, Luc Marius Ibriga n’ont aucun pouvoir de sanction. Ils se contentent seulement de transmettre les dossiers au parquet qui les confie à des juges. Ces derniers ayant alors les mêmes pouvoirs que ceux dont ils sont éventuellement chargés d’instruire le dossier. Un handicap de taille qui voit le juge d’instruction préférer regarder ailleurs que dans les dossiers sales de ses collègues.

Ailleurs aussi, un magistrat par exemple qui s’hasarderait à avoir des relations extra-professionnelles avec un suspect, est passible immédiatement de sanction disciplinaire et même d’enquête préliminaire avec une mise à pied systématique. Au Faso, des hommes en noir lèvent le coude et s’affichent publiquement avec des repris de justice, dont ils sont des amis sans aucun problème.

D’autres s’enrichissent illégalement en tordant le cou aux textes ou en s’abonnant aux pratiques corruptrices. Au nez et à la barbe des populations. Ce qui bien sûr encourage aussi d’autres corps de métiers à tremper dans ce genre de pratique. Se disant alors que « même les magistrats sont corrompus ».

Plus que jamais, le peuple a les yeux tournés vers sa justice avec de nombreuses attentes. Il a dit sa soif de la justice de même qu’il veut des magistrats probes et intègres disant uniquement et simplement le droit pour tous. Sans influence, ni interférence et loin de toute pratique corruptrice. Eux, dont le traitement a été récemment revu à la hausse de façon très sensible pour a-t-on dit, mettre ses membres à l’abri du besoin et les soustraire de toute mauvaise tentation. C’est la seule voie pour elle, de redorer son blason et de réécrire son nom dans les annales de l’histoire du Burkina Faso. Ça pourrait aussi être le début d’une opération mains propres de grande ampleur qui ne manquera pas de faire tomber beaucoup de têtes.

Angelin Dabiré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 octobre 2016 à 02:05, par toutpetit
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Mr Angelin Dabiré, ce que vous venez d’écrire, je dirai, de la magistrature burkinabé, que c’est un vœux pieux. Je ne crois pas à un changement au niveau de la magistrature, que si nos magistras sont contraints par le peuple à travers une insurrection comme ce fut le cas de l’article 37 avec Blaise Compaoré. N’oublions pas que la plupart des boss du système judiciaire ont accompagné Blaise durant tout son règne, donc ne peuvent déguerpir qu’à la manière de leur mentor. Avant de dire que le peuple leur tombe dessus sans aucune analyse des faits, que les magistrats se demandent pourquoi ils sont autant mal aimés du peuple ? Mais comme l’espoir est permis j’espère, cher Mr Angelin Dabiré, que ce vous avez émis puisse être entendu de nos magistrats sans qu’on en arrive à une épreuve de force.

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2016 à 09:36, par L’Oeil du faucon
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      Je valide ce que vous avez dit, mais à lire l’interview de mr ILBOUDO, il n’a pas encore déposé une plainte contre ces magistrats corrompus. Il faut qu’il le fasse pour que l’on puisse savoir si la justice va se prononcer oui ou non sinon accorder une interview ne constitue pas une saisine de la justice. J’ai également lu le rappel de l’interview du neveu relaté par Achile de TAPSOBA de Bobo, là également, le neveu semble avoir raison, mais pour lever l’équivoque, il faut nécessairement que monsieur ILBOUDO dépose une plainte contre lesdits magistrats et prendre le peuple pour témoin en publiant comme il l’a fait toutes les étapes de la procédure et on saura à quel niveau se trouve le problème. Merci d’exiger de notre justice la transparence et la vérité.

      Répondre à ce message

      • Le 28 octobre 2016 à 12:05, par SOME Zubada
        En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

        L’oeil du faucon : Pas besoin que Mr ILBOUDO depose une plainte. Les faits sont tellement criards que les magistrats, s’ils ont un gramme de coton de DIGNITE, s’ils ne sont pas tous corrompus car (seuls les voleurs protegent les voleurs), ils doivent reagir par une AUTO SAISINE de ce dossier et montrer aux yeux du monde (des Burkinabe) que Nul est au dessus de la loi.
        Aussi, les gouvernants doivent s’y impliquer car, ce cas précis doit servir a degoupiller le verrou du flou general qui entoure cette corporation. L’independance qu’ils ont acquise doit etre controlee, rectifiee et reorientee si necessaire.
        Autrement nous allons tout droit dans une situation dans laquelle personne ne se laissera plus juger par des personnes qui sont incapables de "balayer devant leur porte". Bienvenu a l’anarchie et a ses consequences que personne ne saurait mesurer aujourd’hui.

        Répondre à ce message

        • Le 31 octobre 2016 à 18:41, par La Cour !
          En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

          Mr SOME Zubada,
          1) Pourriez-vous nous donner les références de la loi qui obligerait la Justice à s’auto saisir d’une histoire civile qui fait le Buzz des journaux ???
          2) Pourquoi l’avocat que le Juge a tenté de corrompre n’en parle pas et ne porte pas plainte contre ce juge ???
          3) Avec quels moyens un Juge peut-il corrompre un Avocat, lui qui est moins nanti que l’Avocat ???

          Connaissez-vous le sens du dicton qui dit que "On ne fait pas le bonheur de quelqu’un malgré lui " ?? Je suppose......
          Faudra-t-il vous rappeler que les accusations de corruption contre un fonctionnaire (Justice, Douane, Santé, FDS ......) sont le sport favori de tous ceux qui sentent qu’ils vont perdre leur cause ?!!
          Les accusations de corruption ne sont pas des faits nouveaux au Burkina donc..... par contre ce qui doit être une attitude nouvelle, surtout qu’on est tous d’accord que plus rien ne doit être comme avant, c’est que les gens aient suffisamment de couilles pour porter plaintes s’ils ont des preuves de ce qu’ils avancent !!! Et ce qu’on attend de vous, c’est de les sensibiliser à ça et ça sera déjà votre grande contribution pour le changement.
          Mais si au lieu de cela, vous vous asseyez à relayer des ragots et faire la ’’Radio mille collines’’, rien ne changera finalement ....

          En toute fraternité !

          Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2016 à 10:55, par abdoul
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      Mr tout petit, rien à dire en plus de ce que vous avez dit. Seulement leur dire que Safi est leur ami, elle a eu la gentillesse de leurs prévenir des malheurs qu’ils courent.

      Répondre à ce message

    • Le 28 octobre 2016 à 12:28, par sidbala
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      voila qui donne raison à mme LOPEZ qui disait haut ce que nombre de Burkinabe pensait tout bas.
      en rappel, le pouvoir jamais ne se donne, il se prend. le peuple souverain doit montrer à l’institution judiciaire la voie de la raison par tous les moyens dont il dispose.
      la nomination de l’actuel ministre de la justice a suscité de sérieux espoir de changement, mais la montagne a accouché d’une souris alors, il ne reste qu’a espérer ;
      1/ l’arrivée d’un régime d’exception qui mette aux pas tous les corps de métiers y compris la magistrature pour un renouveau économique.
      2/ la voie de la force (légitime) pour contraindre les récalcitrants à rentrer dans les rangs ou a disparaitre.
      je crois qu’il y’a des limites que la tolérance ne saurait dépasser.

      Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 05:40, par Tindano
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Et si l’on organisait une enquête parlementaire sur la justice ? Peut-être que la solution pourrait venir de là. Il est envisageable aussi de créer des boites de dénonciation de ces actes de corruption posés pas seulement par les juges dans toutes les régions.Recruter des gens dont des étudiants pour le dépouillement qui sera public par région.Imaginons les résultats. Et au regard des résultats, instituer la pratique une ou deux fois par an.

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2016 à 11:19, par Mafoi
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      Tu as saisi le problème à savoir que le Burkina est un grand corps malade.En effet les magistrats n’ont pas le monopole de la corruption,tout est pourri dans ce pays :
      - La domaine de la santé,c’est pourri avec tous ces porteurs de blouse blanche au cœur très noirci ,
      - Le domaine de la sécurité,c’est pourri avec ces minables policiers et policiers municipaux qui s’adonnent à un racket en bande organisée et en toute impunité
      - Le domaine de la finance,c’est pire que la pourriture,c’est un cancer à extirper en toute urgence
      - Le domaine de l’éducation,c’est pourri,
      Etc......!
      Etc......!
      Alors que faire ?
      La bonne solution serait de raser complètement ce pays en espérant autre chose que ce que nous voyons actuellement

      Répondre à ce message

      • Le 27 octobre 2016 à 21:10, par Gangobloh
        En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

        Dans les sociétés d’états ce sont les devis exirbitants et on vous fait des propositions alors que le matériel viendra de la société et l’argent des arrangements dans les poches de l’agent . Après on sort crier sur les toits , qu’il n’y a pas du matériel pour travailler . Hé ! Quel monde ????

        Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 05:50, par Sidbala
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Je donne raison a Safietou LOPEZ ..Si rien n est fait la prochaine insurrection proviendrait du palais de justice. Le palais de la justice serait en feu et flamme comme l assemblée nationale si rien n est fait. VIVE SAFIETOU LOPEZ A BAS L INJUSTICE.

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2016 à 07:35, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      - SIDBALA, pardon ne brûlez pas la justice car vous allez brûler tous nos papiers là-bas. Pardon.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 27 octobre 2016 à 10:04, par Tinto
        En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

        Si vous brulez le palais de justice, vous rendez service à tous les criminels. On ne pourra plus poursuivre quelqu’un par manque de preuve. En brulant l’Assemblée Nationale, vous avez énormément rendu service à tous ceux qui avaient des dossiers là-bas. Attention ! Ne cherchez pas une chose et son contraire.

        Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2016 à 09:16, par vision
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      La campagne pour le soutien de Safiatou LOPEZ est ouverte. Pour moi, il faut sanctionner les magistrats corrompus mais pas brûler le palais de justice. Quand on a chassé Blaise, est ce qu’on a brûlé la présidence ? Je profite pour dire que ceux qui ont brûlés l’Assemblée Nationale doivent être jugés et punis.

      Répondre à ce message

    • Le 31 octobre 2016 à 18:58, par La Cour !
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      Du courage, allez bruler les palais de Justice et même le Ministère de la Justice. Vous rendriez ainsi un grand service à Votre pays vraiment : Point de dossiers et donc, point de prisonniers, point d’audiences de jugement, point de Casiers judiciaires à faire, point de Certificat de nationalité à délivrer, point de travail pour les Magistrats qui pourront ainsi se taper des congés payés, point de travail pour les Avocats, GSP......

      Et nous réfléchissions une minute avant d’écrire ......? Je vous informe que l’incitation à la violence est une infraction pénale.....
      Si vous estimez que la Justice fonctionne si mal, essayons donc l’injustice pendant Six (06) mois pour voir !!!

      Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 06:25, par Katre Gangaongo
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    "On peut penser à une sorte de solidarité de corps, car aucun corps ne veut être sous le feu des projecteurs et des médias pour des affaires de corruption."
    Quand une partie d’un corps est gangrénée, on la coupe au plutôt sinon c’est tout le corps qui périra.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 07:16, par nikemsongo
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Exact, toutpetit. Après l’autodafé de l’Assemblée nationale et la fuite éperdue de Blaise COMPAORE et Cie, il reste le tour de la justice, singulièrement des magistrats. Comme ils ne se décident pas à extirper la fripouille d’entre leurs rangs, le peuple passera un jour tout ce système ripoux à l’épreuve du feu pour la purifier. Vive Safiatou LOPEZ, les magistrats au poteau....

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 07:16, par Jacques picbougoum
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Bonjour. La justice comme le rsp a été le second bras armé du régime diabolique de Blaise compaore. Depuis plus de 27 ans les magistrats (la majorité en tout cas) ont perdu de leur intégrité, de leur dignité ; ils sont devenus des hors la loi pire que les bandits sur nos routes ! On nous braque dans les palais. Au Faso le magistrat est au service de celui qui peut le corrompre. Nos magistrats ont tjrs été des bébés gâtés que l’exécutif pouponne, mais cela n’a que trop duré car le peuple ne se laissera plus sucer le sang : notre prochaine révolte nationale viendra du palais de justice et le burkina sera petit pour les juges pourris !!
    Bonne journée à tous !

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 07:22, par l
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    De toute façon on suit tout, on attends le déclic !?

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 07:52, par nabayouga
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Effectivement quant on lit l’histoire de monsieur ilboudo, c’est à se révolter et aller envahir le palais de justice pour extraire les occupants et les pendre. Peuple du Burkina levons nous et marchons comm un seul homme vers les tribunaux. Madame Lopez a vu juste et je cite :si le peuple n’a pas reculé devant les balles assassines du rsp, ce ne sont pas les robes noires des magistrats qui nous feront reculer. Mme Lopez vous avez dit juste et vrai

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 07:53, par nabayouga
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Effectivement quant on lit l’histoire de monsieur ilboudo, c’est à se révolter et aller envahir le palais de justice pour extraire les occupants et les pendre. Peuple du Burkina levons nous et marchons comm un seul homme vers les tribunaux. Madame Lopez a vu juste et je cite :si le peuple n’a pas reculé devant les balles assassines du rsp, ce ne sont pas les robes noires des magistrats qui nous feront reculer. Mme Lopez vous avez dit juste et vrai

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 07:55, par TAPSOBA
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Le veritable probleme du Burkina ce n’est pas son sous developpement mais c’est sa justice asymetrique chroniquement cancéreuse. Des magistrats boivent dans le meme verre avec les politiciens et des hommes vereux au su et au vu du Brave Peuple on assiste à des corruptions dans le monde judiciaire où le magistrat devient un potentiel pret à vendre son ame pour l’argent. Le Brave Peuple ne peut pas avoir à cette justice à multiples facettes. TAPSOBA

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:06, par le juge
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Avec tout ça ils sont vingt fois mieux payer que le fonctionnaire lamda.ainsi naissent les insurrections. les grèves ne font que commencé.la patrie ou la mort

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:09, par Lavie
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    La corruption au sein de la justice fait très mal. Dans le grand tourment, les gens appellent le chef de l’Etat et le parlement pour intervenir. Je les comprends. Seulement la séparation du pouvoir fait que les mesures de lutte contre la corruption au sein de la justice doivent être identifiées et menées par les acteurs de la justice eux-mêmes.
    Le fléau tire ses origines de la faiblesse de l’organisation de la justice. Le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) est comme une satellite qui tourne au dessus de la justice sans un réel encrage dans le fonctionnement quotidien de cette institution. Les juges accusés de corruption, contrairement à la majorité des internautes qui souhaitent leur jugement doivent simplement passer en conseil de discipline du ministère de la justice dont le rapport devrait être examiné par le CSM qui prononcera les sanctions. C’est une faute professionnelle qui porte atteinte à l’éthique et la déontologie de la profession. Les syndicats de la justice et le ministère de la justice de porter des cas de manquements devant le CSM en suivant les procédures établies en la matière. Même si nous sommes au sein du monde judiciaire, il sied de distinguer des sanctions disciplinaires de celles qui sont pénales.
    Aux juges intègres, Je dis : " Vous êtres le temple du Saint Esprit’’.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:12, par TANGA
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Vivement qu’une solution soit trouver à ce problème de notre justice.
    on peut aussi envoyer tous en congés forcés (raison d’état) et prendre des jeunes fraichement sortis de l’école pour balayer la maison. Tous ceux qui sont propres pourrons revenir. Il ne s’agit pas là de les prévenir mais de surprendre tout le monde. Voyez, c’est là aussi que le démocratie piétine.
    Quand à ceux là qui pensent que bruler est la solution, qu’ils fassent attention aux flammes que eux propagent car ils pourront se bruler et même bruler leur propriétés privées ; le tout puissant ne donne t-il pas à l’homme ce qu’il demande ?
    Trouvons plutôt des solutions pacifiques.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:18, par TIENFO
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Avec tout ce que nous entendons et lisons sur le comportement de nos magistrats et leurs auxiliaires, je donne entièrement raison à Safiatou LOPEZ sur ce que les uns et les autres peuvent penser. Il est incompréhension que les premiers bénéficiaires de l’insurrection populaire des 30-31 octobre 2014 se comportent de la sorte à moins de 2 ans de la fuite de Blaise COMPAORE. Je conviens également avec Me FARAMA (pour marquer son désaccord avec les raisons avancées concernant la nouvelle grille salariale des magistrats) qui disait un jour sur la télévision Burkina Infos « à combien faut-il payer un douanier pour qu’il ne soit pas corrompu ? ». Le nouveau salaire des magistrats les a au contraire placés à un niveau de corruption plus élevée. Le juge n’est plus corruptible pour avec des broutilles. Avec tous ces comportements mafieux ils veulent l’appui du peuple pour l’indépendance totale de la magistrature. Ils souhaitent que les pauvres justiciables leur tendent la corde pour mieux les sévir et qu’ils se la coulent douce. Chers magistrats réveillez pendant qu’il est temps. Avec cette affaire du Sieur Ousmane Ilboudo, directeur général de la SACOM (Société africaine de commerce), c’est le moment et l’occasion favorables. Chers magistrats à vous de jouer. On ne vous fait plus confiance. Epargnez nous des gros mots de vos syndicats pour vous justifier sur l’absurde. On a tous fait les bancs. Désormais au Burkina le pauvre a d’office tort.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:19, par Sid Pa Yii
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    La justice burkinabè compte plus de brebis galeuses que tout autre corps et tout le monde le sait ; il faudrait une enquête parlementaire sur : la justice, les marchés publics, les projets et programmes de développement et enfin on pourra dire qu’il y a un vrai début du "plus rien ne sera comme avant" ! Les magistrats, les avocats, les GSP, les greffiers, etc sont pour la plupart des affairistes et les liens avec ces personnes sont les parkeurs ou des désœuvrés arpentant chaque jour le palais de justice et entrant dans les différents bureaux comme s’ils faisaient partie du personnel ; ils sont les intermédiaires d’une vraie mafia digne de celle sicilienne. Ce que je dis est vérifiable et si il y a un déballage à faire je me porte volontaire pour donner des noms de Présidents de Tribunaux de Grande Instance et de Présidents de jour évoluant dans ce système !

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:39, par MEDA W.
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Nous admettrons tous que la corruption comme la prostitution a la peau dure et il faut des mesures fortes pour réduire considérablement ce fléau.Quant aux juges corrompus ;pour paraphraser le passage de la bible"à qui on a donné plus ,on réclamera plus". C’est dire que la punition de ces juges corrompus doit être de taille car ils ne peuvent prétendre prôner la justice et en même tend l’outrager par des actes crapuleux à tout moment.La population doit avoir le courage de dénoncer ces comportements aux institutions en charge pour une punition appropriée.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:41, par Omar DAO
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Article truffé de bonnes intentions mais ce n’est pas concret. Que fait-on pour le cas de ce monsieur Ousmane Ilboudo ? Ce cas, n’est-il pas suffisamment éloquent pour que nous en fassions un exemple ? Je suis prêt à m’associer à toute action collective pour résoudre au moins ce cas qui m’est insupportable. D’ailleurs j’attends toujours la parole de Maître FARAMA. Est-ce à dire que même en se sacrifiant pour prendre un avocat célèbre et intègre, il ne se passe rien ? Le mal a-t-il pris le dessus sur le bien ? Maître, vous devez réagir, votre silence vous fait complice de la situation. Ce que ce monsieur a raconté est-il vrai ? Les mafieux ont-ils définitivement gagnés ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:41, par Obama girl
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Merci M. DABIRE pour ce bel article. Un esclave en plus...
    Si rien n’est fait à cette allure, la prochaine insurrection sera pour la justice et qui sait, les policiers et les gendarmes...?
    José Marti disait ceci : Obtenir un droit ne signifie pas être autorisé à violer celui des autres pour imposer le sien. A méditer...

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2016 à 15:50, par sonia
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      Obama girl !

      Très belle citation qui s’applique à merveille au cas de la magistrature. Note ma chère, notons tous ensemble que malheureusement, c’est dans tous les compartiments de l’administration que se déroule cette forme de prime à l’impunité qui permet au moindre directeur, DG ou chef de projet et programme d’imposer "sa méthode" (vols, dols, abus de pouvoirs, de position dominante, recrutement de parents, déni de la loi etc.). Si fait que au bout d’un certain temps, personne ne sait exactement quelle est la méthodologie appropriée ou les règlements et lois applicables. pourtant ils tirent tous leur rôle de responsables de par la force de la loi qu’ils sont pourtant prompts à violer et à en prétendument nous opposer à chaque fois qu’ils en ont l’occasion, jouant cyniquement les saintes nitouches, modèles de vertu. Tirant opportunément leçon du martyr de Mr ILBOUDO oncle, il est temps que chacun à son niveau, dans les secteur publics et privés, traque et dénonce les individus sinistres et leurs agissements iniques afin que personne ne subisse impunément les affres de quidams nostalgiques du désordre passé et s’enorgueillir encore d’avoir échapper à son juste châtiment.

      Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:44, par le reservé
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Mr DABIRE, votre analyse de la situation est pertinente et même salutaire mais, il y a que au faso personne ne veut de la justice à commencer par les tenants du pouvoir. aussi, je tiens à vous dire que le pouvoir en place n’est là pour nous sortir du sous-développement mais pour préserver ses acquis impunément acquis donc cessons rêver. Celui qui dit le droit et le vrai doit être juste et irréprochable avant de prétendre culpabiliser et condamner les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:49, par Jacky
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Hum !!! Allons seulement.

    Il faut que les magistrats honnêtes et intègres fassent quelque chose. Il faut qu’ils aient l’audace de lancer des enquêtes, réunir les preuves nécessaires sur leurs collègues corrompus et les juger pour rassurer la population, surtout la jeunesse. S’ils n’ont pas ce courage, s’ils n’ont pas cette virilité, le bateau va couler et tous les magistrats avec.

    Si les magistrats honnêtes et intègres ne prennent pas leur responsabilité, lors de la prochaine insurrection, ils seront tous obligés de prendre la frontière. Cette prochaine insurrection n’est pas si lointaine, elle peut être demain ou après demain. Vu le mécontentement grandissant des populations, à l’allure où vont les choses et à la manière dont le pays est géré, il suffira d’une petite étincelle, d’un petit incident et tout va s’embraser comme en 2014.

    Je souhaite être un oiseau de mauvaise augure.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 08:59, par Le Burkimbila
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    A l’allure où vont les choses, ne soyons pas surpris de voir un jour des gens en découdre ouvertement et publiquement avec des magistrats. Les magistrats intègres sont interpellés vivement, sinon si ça caille, ils vont tous en patir. J’ai personnellement assisté un jour à une scène qui m’a fait froid au dos. Un jeune insultant ouvertement un magistrat dans un cafeteriat le traitant de corrompu, de voleur de la république aux yeux des clients. Juriste que je suis , j’ai eu honte que l’on traite un magistrat de la sorte. Aparemment, ils se connaissent très bien mais qu’à cela ne tienne...Le mal de la justice est sérieuse. Le découragemment ce n’est pas uniquemment au sein de la population civile, même les officiers de police judiciaire (gendarmes et policiers) en parlent. Ils mènent leurs investigations, procèdent à des arrestations au péril de leur vie mais tombent des nus quand le dossier arrive devant les juges. Des bandits de grand chemin qui dînent avec des magistrats, où sommes nous ? Changez chers magistrats car il y va de votre propre intérêt d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 09:04, par Romain
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    La justice corrompue est devenue un RSP bis. Attention ! Il faut que les magistrats se réveillent. Il faut que les magistrats intègres mettent un coup de pied dans la fourmilière sinon le corps va mal, très mal même.
    Attention ! Il ne fera pas bon d’être magistrat demain comme RSP hier.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 09:37, par Walaiiii
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Je l’ai dit et je reste sur mes mots jusqu’aux preuves de contraire. Notre justice me fait honte. Le peuple n’a pas besoin que vous les citiez des articles, des procédure. Le peuple veut voir une justice qui avance dans les dossiers, qui fait des jugements juste et équitable. Mais je suis désolé. LOPEZ a tous mes soutiens

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 09:47, par Nansamda
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Bonjour,
    Que d’émotion ! Chacun de nous doit d’abord se remettre en cause pour avoir contribué à cette situation. Arrêtons de fuir nos responsabilités. Chacun de nous, même ayant commis une faute ne veux être condamné. Nous courrons toujours les nuits quand nous fautons pour demander la clémence des magistrats. Et souvent nous sommes fières de n’avoir pas été condamné quand bien même nous savons que les droits quelqu’un d’autre ont été violés.
    Nous avons habitués l’argent facile aux magistrats et voilà la situation dans laquelle nous nous sommes mis.
    C’est comme l’habillement des filles, les hommes crient la journée de la mauvaise tenue des filles. Mais la nuit ils sont content de la compagnie des filles sexies.

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2016 à 11:09, par Yandé
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      Nansamda, vous avez raison ! A tout moment, les gens sont prêts à vouloir enlever la paille dans les yeux des autres alors qu’un tronc d’arbre se trouve dans les siens. Chaque fois on entend qu’un magistrat ou une haute autorité a fait ceci ou cela mais personne n’est capable de poser une plainte contre ces personnes. Les détracteurs sont incapables de fournir les preuves de ce qu’ils avancent. Je pense qu’il est plus sage de déposer une plainte contre les soient disant magistrats corrompus et publier la décharge, comme cela tout le monde pourra suivre l’évolution du dossier et pouvoir apprécier réellement ce qui se passe à la justice. Soyons courageux et déposons des plaintes contre tout magistrat corrompu pour forcer ces derniers à être droit. Aucune décision contre un magistrat ne se passe pas sur les médias donc aucune plainte ne peut se déposer sur les médias, Déposons nos plaintes devant les institutions compétentes afin d’obliger la justice à rendre des décisions contre les magistrats corrompus.

      Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 09:54, par Walaiiii
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Je l’ai dit et je reste sur mes mots jusqu’aux preuves de contraire. Notre justice me fait honte. Le peuple n’a pas besoin que vous les citiez des articles, des procédure. Le peuple veut voir une justice qui avance dans les dossiers, qui fait des jugements juste et équitable. Mais je suis désolé. LOPEZ a tous mes soutiens

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 09:57, par Kouda
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Article bien rédigé qui a le mérite de poser des questions intéressantes. Mais il ne propose pas de véritables pistes de solution aux problèmes de corruption dans la justice burkinabè. N’oubliez pas d’y ajouter tous ceux qui interviennent dans l’administration de la justice (GSP, greffiers...)
    Veuillez corriger cette phrase. Au lieu de "Pourquoi donc jusque-là, aucun de ceux qui sont soupçonnés de toucher des pots de vin, ne sont pas inquiétés ?" il aurait fallu écrire "Pourquoi donc jusque-là, aucun de ceux qui sont soupçonnés de toucher des pots de vin, n’est inquiété ? " Le sujet est "aucun" et dès lors que vous utilisez aucun inutile d’ajouter "pas". (Aucun n’est inquiété).
    Courage à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 10:39, par ouattara kafogo
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Il faut tout simplement une nouvelle generation de justice ou de juges au faso un point un trait

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 10:40, par Nicolas
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Chers magistrats, venez lire les commentaires des gens ; ils sont quasiment unanimes sur le fait que la corruption salit tout le corps de la justice. Réveillez-vous et redorez votre blason. Commencez par refuser d’être corrompus à nouveau, vu que vos conditions salariales ont été revalorisées, et rendez la justice équitable pour tout le monde. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 10:44, par Tomy-Tozy
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Je voudrais joindre ma voie à celle des autres pour dire que les déclarations de monsieur Ilboudo nous donnent la chère de poule. Comment comprendre que c’est là où on attend plus de justice que l’on se retrouve encore plus meurtri par l’injustice qu’on y subit. je dis ceci à qui veut l’entendre : seule la justice peut garantir l’ordre social par l’application égale des lois devant nous tous. A l’inverse, elle également la seule à installer le désordre social par l’application inégale des lois devant nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 10:53, par HAMA
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Il faut que la justice au Burkina sache que les Burkinabé ont chassé la compaorose parce qu’ils en avaient marre. Elle (la justice) pense qu’avoir son indépendance serait la porte ouverte à la corruption et aux deals de toute sorte. Vous, les avocats et magistrats, le peuple vous regarde et veut à tout prix que le système instauré par l’ancien régime "dégage" de là sinon vous serez responsables de tout ce qui adviendra. Vivement que le ministre de la justice fasse ce qu’il a à faire, nous vous soutenons de vive voix si réellement les choses "bougent" dans le bon sens. Radiez les magistrats et avocats corrompus pour commencer car c’est eux le cancer du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 10:58, par oscar
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Il faudra à l’Etat de créer un organe extrajudiciaire doté de compétence juridique pour juger les magistrats burkinabè qui sont 90 % corrompu, pourquoi pas la haute cour de justice. sinon, ils ne se denonceront jamais à l’image des hommes de santé qui couvre les homicides de leurs collègues, des enseignants l’incompétence de leurs collaborateurs, des douaniers qui instauré une mafia et que sais - je encore. Mais tout commence et se termine par la justice. Si elle refuse de s’y plier, nous sommes obligés de la purifier par le feu. Ces gas sont entrain de réussir un véritable tour de passe en détenant un pouvoir fondamental, en accaparant le budget de l’État pour finir par gangrener toute l’économie nationale par leur corruption endémique. la justice se fait soit selon les normes préétablies soit par la violence et elle se fait toujours car notre survie en dépend

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 11:00, par Tatiana
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Franchement, la justice burkinabé fait honte au peuple. Et j’accuse le Président Rock de les avoir gâtés encore avec des salaires énormes. Tenez vous bien, actuellement, la plupart des magistrats qui ont eu un ou deux avancement perçoivent plus d’un million (1 000 000) de FCFA par mois pendant que la majorité des fonctionnaires qui ont été recrutés avec le même niveau d’études, qui ont suivi le même nombre d’années de formation professionnelle ne peuvent même pas avoir le 1/4 de ce qu’ils gagnent. C’est pourquoi ils se foutent des autres. Les décisions de justice sont rendues en tenant compte de la personne à qui ils ont à faire. S’il s’agit d’un pauvre citoyen, ha ! là. Ils appliquent sur lui toute la rigueur de la loi. Mais quand il s’agit d’une personnalité, nos juges trouvent toujours des circonstances atténuantes, en utilisant toutes sortes d’interprétations de la loi pour parvenir à leurs fins. Quelle justice à plusieurs vitesses ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 11:01, par FASO JUSTICE
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Mon pays souffre enormment de justice.
    Si ceux qui devraient rendre complet l’insurection du 30 et 31 octobre 2014 en disant réelement le droit sont devenus corrompus que devons nous faire ?
    L’enquête parlementaire est bien necessaire car desormais les deputés sont les representant du peuple et le PEUPLE les regardes.
    C’est ce message qui à ete transmis par le feu de l’AN et du palais de Justice à BOBO...
    S’il vous plait... il faut dire le droit car le droit s’applique à tous même à celui qui l’ecrit ou qui le dit...
    Vive le parlement Burkina allons seulement pour la verité.....

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 11:13, par La barbe
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Tout à fais d’accord avec tous les internautes qui parlent d’une prochaine insurrection sur la Justice. Comment on peut comprendre qu’on augmente gravement leur salaire et ces gens à gros boubous sont toujours là dans cette gymnastique de la corruption. Je hais profondément ces gens à boubous parce qu’ils ne représentent pas le vrai symbole de la justice. Ils me font vomir ces gens là car ils sont déguisés en faux derrière ces symboles. Si ces gens là ne changent pas leur manière de faire la prochaine insurrection sera inéluctablement à la justice. C’est là on va les voire courir avec leur gros boubous. Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 11:17, par kass
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    koro yamyelé il ne faut rien craindre maintenant si on va bruler on va prendre le soin de faire sortir tous les papiers aller déposer a la gendarmerie ou au commissariat avant de `tasman ’ de mettre le feu dans les bâtiment vide

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2016 à 12:26, par YIRMOAGA
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      Tout ça, c’est compliqué ? On conserve nos palais de justice et on en fini avec les magistrats ripoux, corrompus, délinquants, les magistrats qui sont contres les Koglwéogo parce qu’ils bouffent avec les voleurs ? Ils sont connus et si WINS a échappé les 30 et 31 octobre, il est fortement impliqué dans pas mal de dossiers et va payer ? Tous ceux qui sont dans cette catégorie, le lynchage vous guette.
      Y aura pas de palais incendié, mais des magistrats qui vont périr par le feu ???
      Vous aviez fait un choix d’être dans l’illégalité malgré votre serment, les victimes de votre injustice seront vengés.

      Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 11:19, par Dans tous les cas, Dieu jugera
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    C’est bien tout ce que les gens disent mais rassurez-vous, ce dossier de magistrat ou de juges corrompu ne sera pas facile à traiter. Certains ont dit que beaucoup de ces acteurs (de justice) ont travaillé avec le régime déchu, donc certainement au courant de nombreux cas de corruption où ils sont directement ou indirectement concernés. Je me pose alors une question : qui acceptera scier la branche sur laquelle il est assis ? même pour avoir commis le pire sur cette terre, rare sont ceux là qui le feront. Alors, il ne faudrait que le peuple s’attende à vivre des situations où les faiseurs de droit vont se retrouver eux-mêmes à la barre. ça peut arriver, tout est possible sur cette terre et notre souhait à tous est de voir un jour notre Burkina soit débarrassé de toute la vermine (quelque soit le niveau où se trouve) qui pourrit la vie de la population, qui malmène nos vies, qui brime le faible, qui n’ont aucune considération pour les indigents, pour la veuve et l’orphelin, ...
    Ainsi, le nom "Burkina" retrouvera sa pleine signification.
    Question : Combien y a t-il encore de personnes intègres dans le "Pays des hommes intègres" ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 11:38, par Moaga
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Un magistrat commence avec 700.000fcfa par mois ici au Faso. Les plus anciens ont entre 800000 et 1.000.000 par mois. Mieux que les médecins qui sauvent nos vies, les ingénieurs qui construisent notre pays et nos braves enseignants qui forment nos enfants. Avec ces gros salaires si on attrape un juge corrompu on doit l’envoyer direct à la MACO. Tchuuuur juges corrompus ! À bas.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 11:41, par la jeunesse au coeur des événements
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Ce n’est pas la première mais une N’ième fois car le dernier mot leur revient.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 11:54, par SOS
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    ne brulez pas la justice puisque c’est notre argent encore qu’on va la reconstruire, mais il faut que la gendarmerie sévit à ce niveau aussi comme elle le fait dans d’autres services, voyez au Ghana ya pas longtemps des magistrats ont été arrêté prenons l’exemple

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 12:09, par Sucrette
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Ailleurs, on a vu nommer des juges « anti-corruption » ou « anti-mafia », au-dessus de tout soupçon, chargés de traquer les délinquants à col blanc. Cela pourrait aussi se faire ici sauf que dans notre cas, il s’agira de commencer la traque des magistrats et autres avocats indélicats ! Voilà qui est bien dit, Vivement que les hautes autorités entende cela et la mettent en pratique avant que ne perde totalement confiance en sa justice, surtout pour le peu de confiance qui en restait !!

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 12:23, par Honnête
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Je crois que le piège tout comme pour l’insurrection va se refermer sur le peuple. Les gens ne savent que s’émouvoir en proposant des incendies par ci par là mais n’approfondissent jamais la réflexion face à des faits. Les faits dénoncés par monsieur ilboudo datent de 2013. La question c’est pourquoi aujourd’hui seulement qu’il saisit la presse ? A t-il déposé une plainte contre les magistrats impliqués ? Pourquoi son avocat qui maîtrise mieux les rouages n’à pas non plus porté plainte ? Dans le contexte actuel l’on détourné l’attention du peuple des vrais problèmes en leur servant des broutilles. Qu’est ce que le peuple a gagné de sérieux après l’insurrection ? Les gens mangent et le peuple est là à se ronger les doigts en attendant de brûler encore pour faire monter de nouveaux mangeurs. Alléz y brûler les palais ! S’il y a des corrompus il faut déposer des plaintes et prendre à témoin l’opinion publique.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 12:33, par Marine
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    il faut que les gens dissocie le problème. On parle ici de corruption de certains magistrats et beaucoup d’internautes sont là à nous parler de salaire de magistrat. ça revient tout le temps ce problème de salaire.
    sachez que les magistrats sont de loin les mieux payés de ce pays. il y a d’autres catégories de travailleurs (institutions inter, finance , téléphonie...) dont les magistrats ne voient même pas la poussière. donc faisons la part des choses

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2016 à 16:12, par CP1
      En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

      Marine, pardon, ne mélangez pas les choses. Il est fait cas du salaire élevé de magistrat parce que cela a été fait pour qu’ils soient moins corruptible ou pas corruptible, or il est donné de constater qu’il y a beaucoup de corruption dans ce corps d’où la réaction des internautes. Il ne faut pas confondre le salaire des agents de la fonction publique et celui du privé ou des institutions internationales. Dans la fonction publique, les magistrats sont bien payés et c’est pour cela que cela irrite des forumistes que des magistrats soient corrompus et affairistes, surtout après le traitement dont ils viennent de bénéficier

      Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 12:55, par Paul Kéré
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    J’ai pris le soin de lire l’article de M. DABIRE et les commentaires. Que faire ? Telle est la question fondamentale pour enrayer cette gangrène et expurger à la hussarde notre justice. Les expressions de Mme. LOPEZ devraient être prises comme un cri du coeur d’une honnête citoyenne éprise de paix et de justice... Pas au-delà. La tâche du Juge est déjà suffisamment compliquée pour pas que le phénomène de la corruption vienne encore davantage la compliquer. Cette corruption est encore dramatique lorsque les libertés individuelles et collectives sont en jeu. L’une des solutions serait de s’appesantir sur le délit d’apparence parce que lorsqu’un citoyen exerce une fonction déterminée et se retrouve dans une situation de confort matériel exagéré et qui frise le mépris de ses collègues, la justice devrait s’intéresser à sa situation personnelle. La lutte contre la corruption doit également s’étendre à toutes personnes qui en fait son sport favori. La misère ne peut, en aucun cas, justifier la corruption dans un pays. C’est pourquoi les internautes doivent proposer des solutions concrètes pour lutter contre cette gangrène. Il existe incontestablement et certainement des Magistrats intègres et les trains qui arrivent en retard ne doivent, en aucun cas, occulter ceux qui arrivent à l’heure. Voilà mon opinion parfaitement assumée sur la question de la corruption de certains magistrats burkinabè et grand merci à M. Angevin DABIRE d’avoir lancé le débat sur cette question épineuse de notre justice. C’est le moins qu’on puisse dire... Paul Kéré, Avocat.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 13:08, par LE PAUVRE
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    MOI, JE DIRAIS QU’IL PEUT ARRIVER UN JOUR OU NOUS N’ALLONS PLUS ENTENDRE PARLER DE CORRUPTION AU SEIN DE L4APPAREIL JUDICIAIRE LE JOUR OU NOUS ALLONS AVOIR UN PRÉSIDENT CONSCIENT ET SOUCIEUX AUX PROBLÈMES DE SA NATION. MAIS FRANCHEMENT IL Y A PROBLÈME POUR RÉSOUDRE CE FLÉAU ; D’ABORD ACTUEL MINISTRE DE LA JUSTICE A SON NOM CITE DANS LES DOSSIERS PARCELLES DE ZIDA A OUAGA 2000, LE MINISTRE DE LA L’INTÉRIEUR A SON NOM ENREGISTRE DANS LA RÉFECTION DE LA MAIRIE CENTRALE DE OUAGADOUGOU QUAND CE DERNIER ÉTAIT MAIRE. QUI VA OSER DIRE UN MOT A CES MAGISTRATS QUI RETIENNENT CES DOSSIERS ? C’EST PAS EN TOUT CAS MON ANCIEN CAMARADE LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE LE DOCTEUR SALIFOU DIALLO CAR IL A SON AGENDA DE VENGEANCE A TOUS CEUX QUI L’ONT HUMILIE EN L’ÉCARTANT DU GOUVERNANT DE SON GRAND MAITRE LE CAPITAINE BLAISE COMPAORE. TANT QUE NOUS NE CHANGEONS DE COMPORTEMENTS JE CROIS QUE NOUS METIONS NOTRE CHER FASO EN RETARD ENCORE A 20 ANS EN ARRIÈRE.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 13:09, par Ka
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Angelin Dabiré, je vous tire mon chapeau pour cet article qui en dit beaucoup : Sur l’article consacré à l’affaire Ilboudo, mon message qui a conclu à ceux de toutes et tous les internautes, je disais que les juges malsains méritent la MACO. Vous venez d’utiliser les messages et les cris des internautes pour une prévention qui doit être prise en compte par nos juges et nos avocats prédateurs, et ennemis des personnes vulnérables. C’est un honneur pour nous autres internautes de bonne foi, qui essayent de rectifier les mauvais tirs. Depuis les commencements du printemps Arabe, les réseaux sociaux ont joué un rôle très important pour faire trembler le vieux continent, surtout au pays des hommes intègres dont le nombre de sa jeunesse sur la toile a fait la différence. Malgré cette différence, nos juges ferment les yeux et continuent à pratiquer leur système mafieux. De la révolution à nos jours, j’ai connu presque tous les parcours de nos éminents juristes, voyons comment certains vivent aujourd’hui au-dessus de leurs salaires ? C’est inadmissible dans un pays ou 99% de la population n’ont pas un bon repas par jour. Comme un acteur américain nous disait : ‘’’La différence entre une pute et un avocat, c’est que la pute s’arrête de vous baiser quand vous êtes mort, mais l’avocat continu a baiser votre famille toujours vivante sans des remords.’’’ C’est le cas de certains juges et avocats de notre pays. Le peuple Burkinabé depuis l’Independence de sa patrie, a toujours été patient, mais impatient quand il faut faire un soulèvement populaire pour ses acquis : Et le prochain soulèvement populaire du peuple Burkinabé sera pour sa justice. Et j’en suis convaincu qu’avec des nouveaux dirigeants qui patinent sur l’injustice et l’impunité, ce soulèvement populaire aura lieu un jour. Ce qui est sûr et certain, en 2020, le prochain président du Faso sera élu sur sa politique de la justice au Burkina. Quant aux juges qui arnaquent le vulnérable Ilboudo, ils seront rattrapé par leurs ignorances, car des noms circulent entre les internautes sur les pages FACEBOOK, et ça ne sera tarder sur la presse et surtout sur les réseaux sociaux d’information, si ces magistrats ne se défendent pas. Pour vous dire monsieur Angelin Dabiré, que les internautes de bonne foi du Burkina sur les réseaux sociaux, sont un parti politique de la majorité et de l’opposition, dont il ne faut pas négliger sa force de frappe pour rectifier les tirs des juges mafieux et les gouvernants prédateurs. Ce n’est pas Blaise Compaoré et sa clique, ni Laurent GBAGBO et ses escadrons de la mort, qui me diront le contraire : Lefaso.net et Lebanco.net le prouvent. Il suffit aussi de vérifier les regrets de certains hommes forts mais faibles sur les pages FACEBOOK des internautes de bonne foi. Toutes mes félicitation a vous, pour cette analyse de haute facture, qui montre que les messages des internautes sont pris en compte par des véritables journalistes non alimentaires. Nous les internautes, nous espérons que le premier Burkinabé qui est Roch Kaboré, et les juges corrompus, vont lire attentivement l’analyse de prévention de monsieur Angelin Dabiré, et en faire le bréviaire dont doivent inspirer l’honorable Iberiga et son équipe dans les jours qui viennent, afin que ces juges corrompus réfléchissent deux fois avant d’agir. Encore une fois, merci Mr. Dabiré d’avoir clarifié ce sujet complexe et hors porté du Burkinabé moyen. Je conclu en disant : ‘’’Si les tenants du pouvoir ne prennent pas cette histoire de corruption des juges au sérieux, ils seront devant un mur avant 2020.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 15:02, par Alexio
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Comment un Juge qui a preter serment dans des sectes lugubres comme la Franc-.maconnerie peut juger un adepte, frere du meme bord ? Dans les pays scandinaves tous macons ont des matricules accessible au grand Public pour relever toute doute d habilite et conflit d interts. Car Mr le Juge est sous pacte sermenter qui ont les connotations que l auteur de cet expose Angelin Dabire. "tu me tiens, et je tiens". Pour eux c est pour tous, tous pour un.

    Voila pourquoi la plupart de nos presidents en Afrique a ce secte qui a affiliation en france. Le grand Orient de la loge de france.(GOLF). Qui fait la coure a nos intellectuels qui ce sont fait Remarques d excellence au cour de leur etudes en France, ou soit par le parrainage des uns et des autres.

    Quand ces memes individu reviennent au pays, ils apeut pres comme les satellites des interets Francais confondus avec les entreprises d obediences maconiques. Admettons que ce dernier est devenu juge de son pays, et dans les exercices de son metier de juge entre en possesssion des dossiers contentieux sur sa table ou un frere est implique. Le juge ne pourra jamais lui condamne a cause du serment. Il vont trainer l affaire jusqu a son acquittement du frere.

    Chez nous au Faso c est devenu la jungle, ou les plus forts peuvent detourner et apres se partager le fruit de leur sale besogne. Le peuple a beau crier, le chien aboie, et la caravne passera.

    La crediblite de la justice est a l Origo (au point mort) parce que nos dossiers trainants ont dissipes comme la rose sous le soleil levant. Un pays ou s engage dans la politique pour le seul but de se servir les amis et desservir a celui de droit. Le peuple.

    Tous les fontinnnaires de l Etat sabotent les normes quand elles ne les arrange pas. Les enrichissement illicite des politiciens est le standard installle depuis la nuit des temps.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 15:51, par Abdo
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Très belle analyse Angelin Dabiré. Je valide. L’appétit venant en mangeant, l’on se rendra tous compte que la revalorisation salariale des magistrats ne va pas nous conduire à l’indépendance de la justice mais plutôt à la dépendance à l’argent. Plus on en a plus on en a besoin. Qu’Allah nous sauve de ces vautours.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 16:34, par Sambo
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Les magistrats par leur comportement malsain sont devenus les mal-aimés de la République. Il ne fait pas bon d’être magistrat aujourd’hui. Ils ont intérêt à se faire tout petit, sinon...

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 17:36, par FREDY
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Je parie que la prochaine insurrection au Burkina sera contre les magistrats.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 19:58, par KOBINABA
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Ceux qui croient defendrent les magistrat en invitant les gens a deposer des plaintes sont de mauvaise foi.Nous ne sommes pas si betes parce que si le conseil de la magistrature se comporte comme un syndicat que peut on alors atteindre de lui.Nous savons que les pot de vins de laissent pas de traces et vous vous demandez aux gens de deposer des plaintes au pres d autre corrompu qui agisse en meute comme des loup.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2016 à 02:54, par lecteur
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    je suis vraiment de ceux qui pensent qu’il faut une reforme profonde dans la justice.il faut augmenter l’age de récrutement des magistrat à 45 ans sinon les jeunes d’aujourdhui n’ont pas un sens élévé du discernement pour leur permettre de bien comprendre le texte et de l’appliquer
    ils font donc plus du tort à beaucoup de citoyens honnètes que de condamner les vrai criminel

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2016 à 10:06, par Le maire
    En réponse à : Corruption dans la justice : Il faut juger pour l’exemple

    Vraiment, il faut qu’il ait des sanctions. Il faut que les juges
    Impliqués dans cette affaire soit sanctionnés. C’est bien de révéler les noms.
    Il faut des sanctions.
    Voici quelques conséquences qui pourraient découler des impunites si la justice est corrompu :
    - tout le monde peut devenir hors la loi.
    - Les gens se rendrons justice eux même.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés