Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

LEFASO.NET | Par Samuel Somda • mercredi 26 octobre 2016 à 03h30min

Le 13 octobre 2016 dernier en séance plénière, les élus nationaux examinaient le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur le foncier urbain. Décision majeure de ce conclave, plus de 105 000 parcelles jugées acquises dans des conditions pas très nettes seront retirées. Beaucoup de choses se seraient passées en violation flagrante des textes en vigueur. Nous écrivions alors que “ quasiment toutes les sociétés immobilières sont épinglées pour non-paiement de droits et taxes. Et, c’est plus de 16 milliards qu’elles doivent à l’Etat burkinabè. Même les sociétés comme Abdoul Service ne sont pas épargnées.” Pour cette dernière société, un bémol s’impose.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

La main sur le cœur, le Directeur technique de Abdoul Service Adama Zoanga affirme : « Nous faisons tout selon les règles de l’art. Nous suivons la règlementation en la matière. » Non sans cacher sa peine. Cette peine infligée à lui et à sa société le 13 octobre dernier. Lui qui se rappelle encore ces rencontres entre ses services et l’équipe de la commission d’enquête sur le foncier. « Nous avons été avec tous les papiers qu’il faut, nous avons même fait un dossier pour eux, on s’est expliqué, et tout était ressorti clairement. Maintenant quand on vient nous accuser de ces trucs… »

La faute à la loi ?

Pour Marc Lambert Zoungrana rapporteur de la Commission des affaires générales, institutionnelles et des droits humains de l’Assemblée nationale et rapporteur adjoint de la commission, de mauvais promoteurs immobiliers ont été décelés au cours de l’enquête. C’est le cas de ces sociétés ayant occupé illégalement des espaces de la SONATUR à Ouaga 2000 et des espaces verts. Mais juste à côté de ces mauvais promoteurs ajoute t- il, il se trouve « les promoteurs tels que Abdoul Services, CGE, plus d’autres petits promoteurs qui ont acquis des sites aux extrémités de la ville de Ouagadougou pour faire des aménagements, mais qui à ce jour- là, n’ont pas encore payé les droits et taxes » ajoute- t- il. Lesquels droits et taxes sont régis par la loi 034-2012. Une loi qui comme il le reconnait lui- même, ne fixe par ailleurs pas de délai pour les paiements. « La loi ne dit pas que tu dois payer le premier jour que tu as déposé ton dossier. La loi ne dit pas non plus tu peux déposer après », explique t-il.

Abdoul Service rassure ses clients

« A l’heure actuelle nous avons déjà payé pour plus de 2 000 titres fonciers soit environ un milliard et demi, et ça sort au compte-gouttes. Nous n’avons reçu que pour 1 000 parcelles à l’heure actuelle. Et on nous demande de payer pour un terrain qu’on n’a pas commencé à aménager. Nous ne comprenons rien à cela », précise le directeur technique, qui tient à rassurer ses clients sur la légalité de sa démarche en la matière.

Certains clients et partenaires de ces sociétés immobilières avaient en effet commencé à s’inquiéter et beaucoup, à l’explication, se demandent pourquoi la commission n’a pas simplement interpellé ces « promoteurs- modèles » pour qu’ils se mettent en règle, au lieu de les jeter en pâture ? Pour le législateur, ce rôle d’interpellation revient à l’exécutif. Lui et ses hommes n’ont fait qu’accomplir leur mission de contrôle de l’action gouvernementale. Il revient au gouvernement de prendre les dispositions nécessaires dans la suite du dossier.

En attendant de voir si le juste milieu sera trouvé dans les jours à venir, ces promoteurs-modèles devront eux- aussi accélérer le pas.

Samuel Somda
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 octobre 2016 à 11:37, par Inside
    En réponse à : Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

    C’est bien de communiquer, ça rassure et ça donne confiance. Mes inquiétudes sont levées et j’attends une entré d’argent courant janvier 2017 pour venir vous voir.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2016 à 11:52, par SIA
    En réponse à : Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

    comme je le disais une fois sur les reseaux sociaux cette histoire de parcelles "mal accuses" va entrainer beaucoup de procès contre l’état. Je me demande si vraiment la reflexion a été bien murie
    Ce gouvernement ferait mieux de travailler à stabiliser le pays au lieu de se lancer dans des actions CDR sources de tensions sociales

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2016 à 14:02, par HAMA
    En réponse à : Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

    Que tous ceux qui ont fraudé paye sans exception. Et que ceux qui ont spolié les parcelles du peuple les rendent car le Burkina appartient aux Burkinabé et non à une partie voleuse, ingrate et inconsciente. Dans cette vie, tout se paye un jour et quand le jour viendra, que personne ne soit étonné de ce qu’il vivra. On aura beau accumuler les richesses sur cette terre, on mourra tôt ou tard et tout le mal qu’on aura fait nous suivra dans la tombe et même dans nos famille. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2016 à 14:39, par Say
    En réponse à : Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

    Abdoul Service on vous crois, on vous suit. Vous êtes une entreprise qui joue bien son rôle économique et son rôle social. Bon vent à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2016 à 18:38, par sixgentry
    En réponse à : Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

    Je n’ai rien contre cette société mais il faut savoir qu’elle n’agit pas comme une société immobilière ; en effet nous avons acheté des terrains avec ces gens et ils n’ont rien trouve de mieux que de nous donner des attestations d’attribution au nom de Abdoul service et de nous diriger vers un notaire chez qui nous étions encore obliges de payer 75.000cfa par personne pour avoir des actes de vente ; ensuite nous devrions retourner au guichet unique pour faire les mutations nous même. Tout ca pour vous dire qu’une vrai société immobilière n’agit pas de la sorte et apparemment ils ont refuse de donner leur cahier de charge au notaire parce que normalement c’est la société qui devrait faire les document aux nom des acheteurs. Vous aurez donc bien compris qu’ils n’ont pas payer les taxes pour faire les documents au nom des acheteurs et pourtant ils ont de l’argent pour des œuvres sociales ; cet argent vient justement de là. A bon entendeur salut vous savez ce que fait Abdoul services ne dites pas que vous ne saviez pas !

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 07:32, par ysf
    En réponse à : Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

    Ayant traité avec cette structure pour un groupe de personnes ,la transaction n a pas aboutit faute de preuves ou de documents permettant a abdoul service de vendre des parcelles ’ nues ’. Je dis bien nues.
    Que cette societe publie les documents qui lui permettent de le faire et ma crante sera levee

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 09:08, par Clairo
    En réponse à : Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

    Merci à Sixgentry pour l’éclaircissement. J’ai payé une parcelle à Zagtouli avec Abdoul Service, j’ai compri qu’il faut être vigilant avec ceux là. Mais, on monte la garde !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 15:30, par CP1
    En réponse à : Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

    Merci à Sixgentry et à YSF pour ce témoignage. Tel que pratiqué, je ne vois pas ou est le social dans les ventes de parcelles et de maison d’Abdoul Service. J’ai toujours trouvé le coût de la parcelle nue très élevé par rapport au vente de parcelles dans les quartiers loties. On me dit cité, une cité non viabilisé car les voies ne sont pas toujours tracées. Et c’est l’Etat qui doit faire les voiries. Alors le client paie, l’acquisition de la terre et le bornage à ......... millions de F CFA.
    Le ministère de l’urbanisme devrait trouver une autre formule plus alléchantes avec les promoteurs immobiliers. Les constructions sur les étendues de terrain devraient être remplacées par des constructions en hauteur type HLM afin de réduire les distances pour les travailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 15:30, par SOS
    En réponse à : Enquête sur le foncier : Abdoul Service rassure

    nous avons acquis chez vous des parcelles à garghin ouaga 2000 depuis novembre 2015 et jusqu’à présent nous n’avons pas nos titres fonciers, que faire ? pourtant nous voulons bénéficier de la nouvelle mesure pour faire la mutation avant la fin 2016

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés