Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

Des étudiants de Bobo-Dioulasso outillés sur l’analyse des politiques publiques

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • samedi 22 octobre 2016 à 10h00min
Des étudiants de Bobo-Dioulasso outillés sur l’analyse des politiques publiques

Le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) a tenu un atelier de formation en faveur des étudiants de la ville de Bobo-Dioulasso ce mardi 18 octobre 2016, afin de les outiller sur l’Analyse et aussi sur l’évaluation des politiques publiques. Au terme de cet atelier, le chargé de programme n’a pas manqué de porter un jugement sur le rapport de la commission d’enquête parlementaire.

Ils étaient nombreux ces étudiants venus de différentes universités de Bobo prendre part à cet atelier de formation initié par le Centre pour la Gouvernance Démocratique, (CGD).

La tenue de cet atelier visait deux objectifs selon le chargé du programme du centre, Anselme Somda. D’abord, outiller les étudiants sur l’analyse des politiques publiques et aussi sur l’évaluation de ces politiques publiques. Car dit-il, « Aujourd’hui, la participation est au cœur du processus démocratique et les citoyens ne peuvent pas participer de manière efficace si ils ne maitrisent pas les différents processus de ces politiques publiques ou de ces actions publiques ».

« Notre pays est en plein processus de réforme constitutionnelle et les citoyens sont priés de prendre part à ce processus. Et nous, en tant que laboratoire d’idées, nous avons le devoir d’outiller cette jeunesse-là, pour qu’elle soit porteuse des aspirations, afin qu’elles puissent être traduites dans les textes constitutionnels à venir. Il ne faudrait pas que la jeunesse reste en marge de ce processus ». A-t-il poursuivi.

A travers ses différentes activités, le CGD a pour ambition de contribuer à la mise en place d’une constitution citoyenne, transparente, inclusive et participative et surtout porteuse des préoccupations citoyennes.

Au cours de cet atelier, il n’a pas manqué de saluer le travail fait par la commission d’enquête parlementaire sur la question foncière. « La commission d’enquête parlementaire est toujours quelque chose de salutaire parce que cela fait partie de ce que nous nous appelons, les mécanismes de contrôle de l’action gouvernementale. La politique de l’habitat, la politique de l’urbanisation a été un véritable échec dans notre pays. Depuis la révolution, où on a pu voir les politiques de l’habitat les plus transparentes. Apres cette phase, tout ce qu’on a vu ensuite, a été une véritable catastrophe pour nos concitoyens. Aujourd’hui on parle de 105 mille parcelles. Est-ce que au jour d’aujourd’hui nous avons la certitude que ces parcelles ne sont pas mises en valeur ? »

A l’entendre, tout laisse croire que la prochaine « Bombe » sera foncière et que justice doit être faite dans ce domaine.
Pour Anselme Somda, le mieux serait de faire le constat de la réalité actuelle de ces parcelles sur le terrain, au lieu de le faire sur des papiers. « Il serait judicieux de revisiter ces parcelles une par une pour voir si ces parcelles ne sont pas mises en valeur. Parce que si elles sont mises en valeur, c’est une autre problématique qui est là. Si ces parcelles sont mises en valeur, le retrait risque de poser problème. Une chose est d’avoir mené la mission d’enquête parlementaire, mais une autre est de rendre opérationnel tout ce qui a été décidé par la commission d’enquête parlementaire ».

Il est bon de souligner que Le CGD est un laboratoire d’idées qui a été créé en 2001 et dirigé pendant presque 15 ans par le Pr Augustin Loada, qui actuellement a cédé son poste au Dr Thomas Ouédraogo. Le centre a pour objectif d’apporter une plus-value à la démocratie et à la gouvernance dans notre pays.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cadre « Veille 2019 » : « Le manque de cohésion sociale n’est pas de nature à permettre des élections apaisées et inclusives en 2020 »
Formation professionnelle : Le projet PAFPA/Dual, nouveau pôle de création d’emplois pour les jeunes
Institut des sciences (IDS) : C’est désormais possible de se former à distance
8ème anniversaire des événements de Koudougou : La CEEB réclame justice pour les « martyrs tombés »
Lutte contre la malnutrition : L’ONG Action contre la faim fait le bilan du projet PADI
Lutte contre la malnutrition : L’ONG Action contre la faim appelle à des financements endogènes
Insécurité urbaine : Un réseau de voleurs à la « roulotte » mis hors d’état de nuire
Recherche agricole : Seconde phase du LMI Patho-Bios pour poursuivre la lutte contre l’insécurité alimentaire
Burkina : Eddie Komboïgo, la personnalité politique la plus influente de l’année 2018, selon Intelligence Burkinabè pour le Développement
Drame de Yirgou : La Commission nationale des droits humains prépare un rapport circonstancié
Justice : Une soixantaine de praticiens du droit se familiarisent avec les outils de la chaîne pénale
« Fasoranana » : Premier site de vente, d’achat et de livraison facile de la Poste Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés