Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

LEFASO.NET | Par Romuald DOFINI • jeudi 20 octobre 2016 à 19h07min

La cérémonie de lancement de l’opération de reprofilage des voies dans la ville de Bobo-Dioulasso a eu lieu ce jeudi 20 octobre 2016. Environ 50km des voies seront profilées au profit des populations de la ville. C’est la rue Yoffu Jean Baptise Bessin, derrière le cimetière de Tounouma, dans l’arrondissement 4 de la commune qui a été choisie pour le lancement de cette opération.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

Le Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, dans le cadre de son programme d’activité a entrepris la viabilisation et l’aménagement des quartiers périphériques dans les plus grandes capitales urbaines du Burkina Faso que sont Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. A travers cette opération, il s’agit d’un rattrapage urbain en matière de voirie urbaine.

Au cours de cette activité à Bobo-Dioulasso, plusieurs tâches seront exécutées à savoir, à certains endroits, des ouvertures et des rechargements de voies et d’autre part aussi, à un reprofilage lourd avec apport de matériaux.
Pour le Directeur de la viabilisation et des aménagements urbains du Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat Thierry Yaméogo, la route du développement passe par le développement de la route.
« Si nous avons une voirie praticable adaptée, cela peut donner un coup au développement de nos différentes villes ». A-t-il laissé entendre.

Et pour que ce projet soit une réalité dans le processus de développement de la ville, tout en remerciant les autorités de la commune pour leur accueil, il ne manquera pas de demander leur accompagnement ainsi que celui des populations.

Pour le maire Bourahima Sanou, cette opération reste « une action noble ». Il a tenu à saluer le gouvernement pour avoir intégré dans son programme un tel projet, dans le souci d’accompagner les collectivités territoriales dans leur développement.

Toutefois, il ne manquera pas de réaffirmer l’engagement de la commune auprès du Directeur, à toujours travailler à leur coté pour le bien-être de tous. Aussi, il en appelle au sens du civisme de la population, en évitant l’excès de vitesse si toutefois les travaux finissent et aussi à éviter de faire trop de ralentisseurs sur les voies.

D’un coût global de plus de 100 000 000Fcfa, ce geste est le bienvenu et est beaucoup salué par la population de Sya. Ces travaux de reprofilage des voies dans la ville de Bobo sont prévus pour une durée minimum de trois ans, nous a confié le Directeur Thierry Yaméogo et va permettre le désenclavement de la ville, faciliter le transport routier et constituer de ce fait un coup d’accélérateur au développement de la ville.

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 octobre 2016 à 19:34, par Cheikh
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    Excellent ! La même chose serait progressivement souhaitable pour tous les secteurs de cette ville, et leurs voies délabrées.

    Répondre à ce message

    • Le 21 octobre 2016 à 10:02, par Intrigué
      En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

      Beaucoup sinon tous les quartiers de Ouaga aussi ont de gros problèmes de voirie. Dans les quartiers, véhicules, moto et vélo se brisent tout le temps. Il faut chaque fois aller voir le mécanicien. Taxe sur importation de certains véhicules on nous dit. Mais s’il y avait de bonnes voies dans nos quartiers (sans parler du bitume) on achèterait tous de petits véhicules. On a tous envie de diminuer le budget carburant mais en même temps on est obligé de choisir des véhicules qui n’iront pas tous les jours chez le mécanos. Pensez y autorités.

      Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 20:33, par Etienne Arthur Kafando
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    Bonne nouvelle pour les populations de la Capitale dite Économique. En effet l’aménagement des voiries permet d’abord à la population de mieux se porter ( moins de poussières, moins de crevasses qui causes toux, hémorroïdes, maux de dos...). Nous espérons que ses voies ne seront pas construites seulement dans les quartiers où habitent les dirigeants (Maires, Députés, Président du conseil régional), comme cela a été le cas sous certains.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 22:58, par NM
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    Une initiative à encourager. Mais attention à ceux qui penserait à se remplir les poches au lieu de mettre les fonds où ils sont destinés.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 22:59, par ngoonga
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    Cette cité mérite le nom de commune rurale un point un trait.Même si vous reprofilez ils vont ’’dé-profiler’’. Il faut les laisser dans leur trou. Pardon à cause des autres il faut apporter l’appui.
    Pas fâcher c’est la réalité......

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2016 à 00:40, par Cequejenpense
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    C’est bien tout ca. Mais il faut completer ces travaux avec des canalisations. Autrement, la prochaine saison pluvieuse commencera a degrader ces voies.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2016 à 00:55, par Simporé
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    Des conneries ; dites nous ce que vous mettez dans ce terme reprofilage. Cent million pour trois ans il n’y a vraiment pas de quoi célébrer. Comme toujours on évitera les voies difficiles et on ira faire ce qui est facile. Un exemple voie la plus ancienne de Ouézzin-ville, Saint-Étiènne et Tounouma, à savoir celle qui va de la Police du secteur 15 jusqu’à Tounouma vers le collège a toujours été laissée pour essayer de faire les autres mais les gens y reviennent toujours. C’est la voie principale de ces trois quartiers il faut la bitumer ou y mettre du pavé.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2016 à 08:03, par DEMAIN
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    NOBLE IDÉE MAIS LA PEUR DEMEURE QUAND A L’UTILISATION EFFICIENTE DES FOND DESTINES A CET ŒUVRE . LA VOIRIE DE BOBO EST TRUFFÉE DE RAPACES QUI N’ATTENDENT QUE DES OCCASIONS PAREILLES POUR SE REMPLIR LA PENSE. ALORS LE MINISTÈRE EST PRÉVENU.D’AUTRES PART TOUTES LES VOIES DU SECTEUR 21 SONT DÉLABRES ET QUASIMENT IMPRATICABLES MAIGRES LE LONG RÈGNE DU MAIRE ANALPHABÈTE SORTANT A SAVOIR KARIM BARREAU DON LUI SA PRÉOCCUPATION ÉTAIT DE VOLE LE MAXIMUM DE PARCELLES.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2016 à 08:05, par cequejecrois
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    Le véritable mal de Bobo, ce sont ses voies.
    Qui découvre Bobo pour la première fois, trouve une "ville" si et seulement si il se limite aux routes goudronnées. Une fois dans les quartiers c’est-à-dire sur les autres voies, pouah ! un calvaire ! une vraie zone rurale !
    Qu’est-ce que les autres conseils munucipaux ont fait ? Pourquoi ne se sont-ils pas intérssés au developpement de la voirie de Bobo et ont laissé Bobo mourir de cette mort ?
    Telle que soit la bonne volonté du conseil municipal actuel, l’ampleur, le degré de dégradation des voies est tel que 100 000 000F , c’est insignifiant, c’est rien. Il aurait fallu mieux que du "reprofilage" qui n’est que du saupoudrage. Que DIEU sauve Bobo et bon courage au conseil municipal.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2016 à 09:08, par sasernou
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    Comme celui qui précède, j’ajoute que 100 millions pour 3 ans, c’est "du pipi de moineau dans la mer". Même si comparaison n’est pas raison forcement, pour exemple combien coûte chaque échangeur construit à Ouaga ? Le dernier en cours de construction va coûter au bas mot 70 milliards. On est tenté de se demander, de qui se moquent ceux qui repartissent les investissements (les priorités du Faso) à faire dans le pays ? Avouons que quelque chose ne va pas. Rendre viable Ouagadougou, comme capitale du BF, est depuis trop longtemps trop couteux pour les autres Régions du Faso. Ou bien, pense-t-on que seule la capitale fait vivre le Burkina ? Un peu d’équité svp ! Ce n’est pas juste ce qui se passe dans notre pays depuis trop longtemps.

    Répondre à ce message

    • Le 21 octobre 2016 à 12:57, par Burkinabè
      En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

      Vous vivez à Bobo ou pas ?. moi j’y suis. Etes vous déjà allé dans les autres provinces ou pas ? Moi oui. Nous voulons un développement de la ville mais aussi dans nos revendications ayons raison gardée. Les voies sont dégradées et on veut les arranger pour nous. Au lieu d’applaudir ce qui est déjà proposé et on se compare à Ouaga. Qu’es ce que Ouaga à voir avec ce qui nous est proposé ; Si vous allez dans les autres provinces vous verrez que notre situation à Bobo loin d’être reluisante n’est pas aussi catastrophique. Allez y à ouaga et vous verrez aussi qu’il y a des rues qui sont dans un état de délabrement avancé ( allez y sur la circulaire et vous verrez des parties qui illustrent des situations alarmantes ). encourageons les autorités locales et gouvernementales pour ce qu’elles sont déjà en train de faire pour nous en leur disant de continuer à investir pour nous et aussi pour toutes les régions du Burkina. J’ai fait quelques villes capitales de région. mon constat est que pour le majorité de ces villes, les voies bitumées ne dépassent même pas deux. Ce sont des "goudrons" couramment appelés "goudrons vie chers". Nous nous focalisons trop sur Ouaga dans nos revendications. Ouaga a son schéma de développement et nous avons le notre comme les autres villes d’ailleurs. En parcourant certaines villes du Burkina je me suis rendu compte de beaucoup de choses.. Beaucoup de choses sont faites pour nous à Bobo contrairement à des villes soit disant classées troisième, quatrième etc. Nous voulons qu’on fasse plus pour nous car nous voulons le bien être mais ayons raison gardée Tout ça c’est le Burkina. Ne. parlons pas de manque d’équité car si on devait parler d’équité, il fallait qu’on donne des budgets équitables pour toutes les contrés de notre pays avec les mêmes infrastructures. Laissons nos rancœurs de côté et construisons le nouveau Burkina. Les autres villes pourraient se plaindre d’être délaissées car à mon avis nous ne sommes pas la dernière de villes du Burkina. c’est seulement Ouaga qui est devant nous en terme de développement. Ne voyons pas seulement Ouaga voyons aussi les autres villes. Nous bénéficions de beaucoup de choses que les autres villes n’ont pas. Dans le classement des villes en terme de développement je pense que nous sommes la deuxième ville du pays. aucune autre ville ne nous dépasse mis à part la capitale Ouagadougou. On pourrait lui permettre ce rang car c’est la capitale ; donc la vitrine du pays.Bobo ou Ouaga c’est le Burkina. Ce n’est pas une manière pour moi d"exprimer une certaine autosatisfaction mais plutôt un appel à une union et à plus de cohésion. Si dans mes propos j’ai blessé quelqu’un, que celui-ci m’excuse car ce n’était pas mon objectif.
      Point de vue d’un frère burkinabè , bobolais de son état et fier de l’être. Que le tout puissant bénisse notre pays.

      Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2016 à 09:17, par king kong
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    enfin des travaux de voirie ds les peripheries de bobo et en centre ville. je ne suis pas une experte en travaux publics mais cent millions ce st des broutilles. on attend de voir. et puis on a pas oublié les 51km de rues bitumées vivement egalement le lancement. faut pas que ce soit un ecran de fumée. on est vigilant a bobo. si vs faites ca pr bobo laissez ns tous les nostalgiques qui vt vs critiquer nous on se fera fort de les scalper et on votera le MPP en 2020 pr que rock ait un 2e mandat ce ca qu’on attend de vs pck le regime dechu ns avait trop delaissé. excusez ns mais ns allons comparer . faites egalement des ponts pr relier le 24 et le 32 ou se trouve le CMA de DAFRA.c’est une necessité vitale. pr que les ouagalais ne soient pas jaloux il faut vite bitumer le reste du troncon de la voie principale qui entre a karpalla a partir de cfao la .ouaii cè katanga laba. cmt ils font ceux qui habitent laba. merci. moi jai confiance en ce regime je ne sais pas pourkoi mais mon petit doigt me dit qu’il va bosser.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2016 à 09:22, par king kong
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    enfin des travaux de voirie ds les peripheries de bobo et en centre ville. je ne suis pas une experte en travaux publics mais cent millions ce st des broutilles. on attend de voir. et puis on a pas oublié les 51km de rues bitumées vivement egalement le lancement. faut pas que ce soit un ecran de fumée. on est vigilant a bobo. si vs faites ca pr bobo laissez ns tous les nostalgiques qui vt vs critiquer nous on se fera fort de les scalper et on votera le MPP en 2020 pr que rock ait un 2e mandat ce ca qu’on attend de vs pck le regime dechu ns avait trop delaissé. excusez ns mais ns allons comparer . faites egalement des ponts pr relier le 24 et le 32 ou se trouve le CMA de DAFRA.c’est une necessité vitale. pr que les ouagalais ne soient pas jaloux il faut vite bitumer le reste du troncon de la voie principale qui entre a karpalla a partir de cfao la .ouaii cè katanga laba. cmt ils font ceux qui habitent laba. merci. moi jai confiance en ce regime je ne sais pas pourkoi mais mon petit doigt me dit qu’il va bosser.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2016 à 09:34, par SAC
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    Moi en tout cas je ne comprends pas bien français quand on dit reprofilage ou profilage ; mais quand je vois cent millions je sais que ce n’est pas groudron ; mais quand je regarde la voie du 25 à partir de la station TOTAL, qui a été refraite il y a moins d’un an, si c’est ça reprofilage là, il y a lieu de ne pas se rejouire très tôt. Nous demanderons surtout de mettre des professionnels de la route et de faire des contrôles de reception conséquents. Sinon les 100 millions là, il faut acheter des vivres pour les démunis.... Courage et bonne suite.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2016 à 09:39, par Domba
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    Nous remercions le Gouvernement d’avoir initié ces projets d’aménagement de voiries dans les deux grandes villes du Burkina ;par ailleurs nous demandons aux autorités locales de la ville de Bobo de bien orienter l’usage de ces fonds pour qu’ils soient benefiques pour le bien être de la population.plusieurs raisons m’amènent à attirer l’attention des autorités à savoir :
    *les caniveaux des aménagements de Bobo 2010 ont été orientés sur le secteur 23 prolongation de Colman sans une continuité du canal principal qui doit se jeter sur le marigot houet.
    *les eaux de ruissellement de ce canal qui se déversent sur le secteur 23 ont emportés quatre (4) victimes au cours de cette saison hivernale 2016.
    *le manque de caniveaux dans le secteur fait que la partie de la voie bitumé route de Dédougou en face du collège Charles de Gaule à Sagabi est envahit par le sable et les eaux de ruissellement entravant la circulation.
    C’est vraiment avec un crie de coeur que nous interpellons les autorités locales (collectivités) pour qu’ils prennent une décision face à ce problème.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre 2016 à 12:45, par Honoré SANOU
    En réponse à : Opération de reprofilage des voies à Bobo-Dioulasso

    Tous nos remerciements au gouvernement pour la prise en com
    pte de la Commune de Bobo Dioulasso pour le reprofilage des voies.
    Cette opération permettra le désenclavement de certains secteurs de la ville. Seulement nous restons sur notre soif en ce qui concerne concerne le bitumage de certaines voies. Notre budget, squelettique ne nous permet de prendre ces investissements en compte.
    Je ne suis pas d avis avec ceux qui font le griotisme en congratulant le maire qui présente des insuffisance s énormes. Il doit travailler à rassembler tous les fils et filles de la Commune, en un mot tous les habitants. Sinon, le ministre avait parlé du bitumage de 50km et non le reprofilage.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés