Vivo Energy Burkina vole au secours de l’école Château et de l’Université de Ouaga I

jeudi 20 octobre 2016 à 12h00min

Vivo Energy Burkina dans sa dynamique de soutien à l’éduction et à l’environnement a procédé à la remise de tables-bancs et de bureaux à l’école Château le mardi 18 octobre 2016. Deux jours plus tard, c’était au tour de l’université de Ouagadougou I/ Pr Joseph Ki-Zerbo de recevoir des poubelles des mains de Vivo Energy Burkina.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Vivo Energy Burkina vole au secours de l’école Château et de l’Université de Ouaga I

A l’occasion du lancement officiel de la rentrée scolaire, le ministre de l’éducation nationale s’était rendu à l’école Château. Sur place, les enseignants avaient sollicité des tables-bancs, afin de permettre aux élèves d’apprendre dans de bonnes conditions. Dans cette école qui compte 518 élèves, avec des effectifs pléthoriques par classe, certains élèves s’asseyaient à même le sol pour recopier leurs leçons.

Quelques semaines après la rentrée des classes, c’est donc le soulagement pour les élèves. En effet, Vivo Energy Burkina a fait don de 120 tables-bancs et de trois bureaux, d’une valeur de 4 500 000 FCFA à l’école Château. Un don destiné « à aider à l’encrage d’une éducation de qualité pour les enfants. »,selon Silmiraogo Nabalma, directeur de Vivo Energy Burkina.

Le don a été accueilli avec joie par les enseignants et les élèves qui n’ont pas manqué de traduire leur reconnaissance à Vivo Energy Burkina. La représentante des élèves a profité de cette occasion pour également solliciter la construction d’une clôture au profit de l’école qui n’en possède pas. A cette sollicitation, Silmiraogo Nabalma a répondu positivement et leur a promis bientôt une clôture.

L’environnement est aussi un autre domaine d’intervention de Vivo Energy. C’est dans ce sens que la société a offert un lot de 50 poubelles d’un coût de deux millions de FCFA à l’université Ouaga I/ Pr Joseph Ki-Zerbo, suite à une demande que celle-ci lui a adressée. La cérémonie de remise de don a eu lieu en présence du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation Filiga Michel Sawadogo. Un don salué par le ministre et qui interpelle selon lui « tous les membres de la communauté universitaire sur l’importance d’un environnement sain dans le cadre de la réalisation des tâches administratives et des activités pédagogiques. » Ce don permet toujours selon le ministre de « mettre en évidence la problématique de la gestion de l’environnement au sein de nos universités publiques qui ont connu ces dernières années un accroissement significatif de leurs effectifs. »

Ces poubelles permettront donc de résoudre un tant soit peu les problèmes de salubrité au sein de l’université.

Le directeur général de Vivo Energy Burkina a quant à lui appelé la communauté universitaire à faire bon usage de ces poubelles.

A en croire Bernard Le Goff, vice –président exécutif de Vivo Energy Afrique, ces actions font partie de la responsabilité de Vivo Energy qui est d’aider les communautés dans lesquelles elle vit, « Notre devoir c’est de penser aux gens avec qui on vit au jour le jour. ». Et pour ce faire, Vivo Energy intervient dans les domaines de l’éducation, de l’environnement et de la sécurité routière.

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés