Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mercredi 19 octobre 2016 à 07h47min

La vague des libérations provisoires se poursuit. Depuis le 18 octobre, le colonel Mamadou Bamba est en liberté. L’homme qui lisait les communiqués des putschistes en septembre 2015 sur la télévision nationale respire désormais le vent de la liberté. Provisoirement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

En l’espace de quelques jours lors du putsch de septembre 2015, il s’était rendu célèbre, en lisant les communiqués en cascade du Conseil national pour la démocratie (CND).

Pensionnaire de la Maison d’arrêt et de correction des armées après que le coup de force a avorté, le colonel Mamadou Bamba bénéficie d’une liberté provisoire depuis mardi 18 octobre 2016.

Comme certains de ses camardes qui ont bénéficié d’une liberté provisoire, « Monsieur 17h17 » comme certains téléspectateurs de la télévision nationale l’avaient surnommé (l’horloge affichée sur l’écran de la télévision est restée bloquée à cette heure, et à n’importe quelle autre heure qu’il passait un communiqué, il était 17H17), est poursuivi dans le cadre de sa prétendue implication dans le coup d’Etat.

Le Gal. Gilbert Diendéré, président de l’éphémère CND, est lui toujours détenu dans le cadre du même coup d’Etat. Ainsi que le Général de gendarmerie et ex ministre des affaires étrangères, Djibrill Bassolé.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 octobre 2016 à 14:30, par Communiqué numéro 1
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Le Colonel-Médecin Bamba, journaliste militaire, lecteur des communiqués du CND est affecté à la TNB pour soigner ses collègues journalistes. Par conséquent il lui est accordé cette liberté provisoire afin qu’il puisse prendre vite service. Passé le délai de 17h17, l’interessé regagnera sa cellule de la MACA pour d’autres communiqués et reportages.
    Signé : L’Etalon Enragé

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 14:35, par boudson le bombardier filitoxeur
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    BJR .LIBERTÉ PROVISOIRE POUR CE TRAITE A LA NATION. CELA RIME A QUOI ? CE MONSIEUR ES TRÈS DANGEREUX.IL EST MÊME LIE A L AFFAIRE DABO BOUKARI L ÉTUDIANT EN MÉDECINE ASSASSINE AU CONSEIL DE L’ ENTENTE SELON LES HYPOTHÈSES.IL A DROIT AUX CHÂTIMENTS DE LA JUSTICE. QUE JUSTICE SOIT RENDUE AUX MARTYRS.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 14:36, par Lerodriguez
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Hummm quelque chose de VILAIN va se passer au Faso. J’ai tjrs dit : il n’ya pas de demi-revolution ni de demi-insurrection... UNE INSURRECTION INACHÉVÉE N’EN EST PAS UNE ! Ce gouvernement de RMCK pourrait apprendre cela aux depends de la stabilité. wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 14:41, par hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    allons seulement................ si blaise avait eu le courage de rester surement à l’heure il aurait bénéficier d’une liberté provisoire

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 14:49, par leregard
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Ces putschistes ont vraiment de la chance. Pour moins que ce qu’ils ont fait, ils lié le Commandant Boukary Lingani et le Capitaine Henri Zongo qui n’ont même pas mis à exécution leur "complot". Pour tentative de coup d’état (j’espère que tout cela sera élucidée un jour), Le Président Blaise ne disait-il pas qu’ils ne méritent que la mort. Maintenant que nous sommes face à un coup d’état consommé, quelle sera la sentence. Elle semble s’acheminer vers des peines légères quand on voit le rythme avec lequel certains acteurs de ce putsch sont en liberté provisoire.

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre 2016 à 10:24, par pataamleukré
      En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

      Ca veut dire que celui qui a prononcé cette liberté provisoire n’a rien trouvé qui permette de le garder en lieu sûr en attendant le procès qu’on dit imminent ?Ou bien c’est une façon de lui dire sauve-toi le procès es là ?
      Ou bien c’est fait à dessein par d’anciens juges acquis pour saboter les acquis de l’insurrection ?
      Libérez alors,les autres qui sont détenus(Diendéré et Bassolet) pour les mêmes raisons et annuler les différents mandats qui ne servent plus à rien et temps pis pour les victimes de l’insurrection et du coup.
      Je pense qu’il y a quelque chose de vilain qui se prépare,Rock doit ouvrir l’œil s’il n’est pas complice.

      Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 14:50, par kks
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Oui encore un en liberté provisoire malgré ces attaques perpétré au burkina ,libéré alors djibril et diédieré

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 14:50, par fox
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Libérez-les tous et on va circuler..........Vous attendez quoi vous les juges pour libérer les deux généraux alors. Vraiment mon pauvre pays ! Dieu soit avec nous et pour toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 14:55, par bob
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Le prochain sera Bassolé. ainsi va la justice burkinabè !

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 14:56, par Ginagnè
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Hum et les autres pourquoi ne doivent -ils pas en bénéficier ? Communiquez un peu plus Mrs les juges. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Franchement j’ai peur et je prie pour notre pays. Quels errements ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:05, par Voltaïque.
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Bizarre, le porte parole du putsch qui a assumé dans les faits son adhésion et sa participation au putsch est en liberté provisoire alors que Bassolé est détenu pour des présumés écoutes téléphoniques à problème :
    1) l’authenticité n’est pas prouvé
    2) la légalité de ces présumés écoutes réalisées sans l’aval d’un juge donc l’acceptation en tant que pièce dans un dossier judiciaire au cas où elle serait authentique, n’est pas acquise.
    C’est vrai que l’intime conviction et les raisons des juges sont souvent insondables face au faits surtout dans notre Faso en ébullition qui commence à découvrir et goûter à la "Republique des juges".
    Chutt... attendons sagement le jugement car les citoyens ne font qu’opiner et seuls les juges sont fondés à dire le droit.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:15, par Razack
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Demandez lui de DISSOUDRE les Djihadistes du Nord Mali, pour qu’on ait la paix !
    On sait jamais ça peut marcher !

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:16, par Razack Bila
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Pourquoi ? je pensais qu’il était DISSOUT lui-même.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:17, par Hami
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Le Président veut sauver sa peau, mais il s’en sortira pas.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:19, par Poutine du Burkina
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Ahhh, Si nos martyrs pouvaient bénéficier d’une "vie provisoire", se serait bien.
    Mais hélas, paix en leurs âmes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:26, par kere
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    libérez les 2 généraux aussi pour la paix dans notre pays

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:37, par Plaisantin
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Communiqué n°1 : le général de brigade Yacouba Isaac Zida est démi de l’armée pour abandon de poste.
    Communiqué n°2 : le Balai citoyen est considéré comme une organisation terroriste.
    Communiqué n°3 : le Conseil constitutionnel est dissout avec sa Constitution. Les juges de la Transition sont mis aux arrêts.
    Communiqué n°4 : le gouvernement pourri du président KABORE est dissout. Les ministres sont arrêtés ;
    Communiqué n°5 : le parti corrompu et incompétent du MPP est déclaré organisation terroriste. Les élus du peuple sont pourchassés actuellement par les forces de la restauration du CND.
    Communiqué n°6 : Ehhh, bon, c’est bon ? C’est bon ? Voilà, il est 17h17 !

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:43, par AHMED
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    On dirait un deal de compte approvisionné hors du pays. On emprisonne pas un milliardaire en Afrique. Tanon est devenu président du Benin

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:44, par l’aigri
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    il très facile de faire un putsch au BF. je vais essayer pour moi ci ca marche je suis président. mais si on déjoue je n’aurai quelque mois a faire a la MACO. ca vaut le coût. qui veut etre mon communicateur, je jure qu’il sera mon ministre de la communication. inscrivez vous

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:44, par okasse
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    ce sont des erreurs qui vont couter chers a ce régime d hypocrite rien n empêche la libération de dienderé maintenant

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:47, par 14:30
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Libérer Djibi ! monsieur le juge, la peur de l’homme ne doit plus justifier sa détention ! liberer le enfin ! basta

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 16:15, par Kaka
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Pauvres dirigeants, je vous plains, je n’aimerais pas être à leur place , vous faites « plutôt » pitié. Votre propre sécurité en dépend.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 16:34, par Sidyèta
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Pendant qu’il y a partout des attaques terroristes au pays on se permet a libérer provisoirement des militaires qui voulaient sacrifier le peuple burkinabè par leur coup d’Etat le plus bête qu monde... Mon œil...

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 16:57, par okasse
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    maintenant vous mettez la vie des jeunes officiers qui ont refusé d obéir aux vieux garde de la hiérarchie militaire qui etait avec dienderé et qui sont descendu sur ouaga pour défendre le peuple et la démocratie en danger

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 17:01, par Omega
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Cest pas le régime qui les libère. Cest la justice indépendante

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 17:01, par Pascal
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Rmc Est cuit son mouvement qu’est le mpp Est cuit à partir fr ce jour. Le Burkina ne verra plus la paix.le président à est mis une épine et une grosse épine dans des pieds. Je ne sais pas par quel miracle il va pouvoir sortir des pièges qui seront tendus par ce gars et garantir la paix dans le paix et restauré la confiance des burkinabés. N oublions qu en tant que président il peut faire incarner ce monsieur lui refuser la liberté provisoire. Il laisse faire. Il assumera les conséquences. . A bon entendeur Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 17:18, par offusqué
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Libérez tout le monde maintenant, tout le monde... Diendiéré en premier ! Quand même !...

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 17:25, par warzat
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    La justice doit être au dessus des désidératas de foule. En effet, les traiter comme eux ils auraient traités sans doute à la va vite des commanditaires ou pseudo commanditaires de coup d’état veut dire que vous êtes comme eux et que vous partagez les mêmes valeurs. Alors que vous n’êtes pas des officiers félons comme a traité un des leurs l’ambassadeur de France, lui même officier au moment des faits. C’est l’état de droit, faites leurs en profiter.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 17:32, par Le pouvoir en péril
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Il est fort à craindre que le mandat de Rock n’aille pas jusqu’au bout. On sent qu’il est totalement embarrassé par le dossier du putsch. Bassolé sera bientôt libéré et Diendéré ne sera jamais jugé, car son jugement pourrait sonner prématurément la fin du pouvoir en place. Il pourrait à la limite être liquidé dans le cadre d’une fausse tentative d’évasion ou de libération. On en a déjà vu pareil dans ce pays.
    PITIÉ POUR ROCK. Les juges ont toutes les armes en main pour te sacrifier et si possible faire revenir Blaise au pouvoir et là beaucoup vont fuir. Ce n’est pas un rêve, c’est un scénario possible. Si vous n’avez pas prêté attention, Achille Tapsoba, le Président du CDP, a déclaré récemment que Blaise rentrera au pays la tête haute.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 17:35, par tHEKID
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    No comprendo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J’avoue ne rien comprendre dans cette histoire la.
    Qui peut me situer please !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 17:40, par Crateso
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Ou avez-vous vu un changement sans changer la justice ou plutot les juges ? ne sont-ils pas les memes qui ont validé la modification de l article 37 ? ont-ils jamais dit que la modification etait inconstitutionnelle ? ou sont les liberés provisoirement ? faites le point et vous verez que la majorité est partie en RCI. Pour y faire quoi ? pour revenir quand ? et comment ? ou est Salif L Kaboré ? etc. L avenir sombre du Burkina se joue au palais de justice et nulle part. Vous verrez...

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 19:33, par Ché
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Yo si comprendo ! C’est très simple. Mamadou Bamba est juste un margouillat, il n’est pas du tout dangereux. C’était juste un affamé voyez vous même son regard perdu. Par contre, Djibi et Diendéré équivalent à une bombe atomique pour le Burkina. Ils sont au courant de tous les coups tordus dans notre pays. Moi, même s’ils croupissent en prison sans jugement, j’aurai toujours la conscience tranquille.
    Tous ceux qui réclament leur libération seront les premiers à trembler si ces tueurs venaient à être libérés. Moi je suis même pour l’interdiction de visites à ces criminels là.
    Réveillez nos morts avant de réclamez quoi que ce soit en faveur de Djibi et de Diendéré.
    Y en a mare !

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 19:55, par Bendatoega
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Bon Dieu,notre justice nous conduit droit dans le mur.
    Pendant qu’on tue des innocents à intagom on libère les commanditaire au nom de quoi ?
    Qu’ils aillent vivre le terrain avant de revenir prendre certaine décision !!au lieu d’exorciser le palais Rock les a bonifié avec des millions ;ils n’ont plus la tête au problème burkinabè.C’est des extra terrestres avec des gardiens,bonnes etc
    Que vous voulez de bons avec ces gens ?allons seulement,personne ne va échapper au feu qu’on est entrain d’allumer à petit pas

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre 2016 à 12:55, par Jaloux
      En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

      Mon frère Internaute Bendatoega, viens être magistrat pour pouvoir bénéficier des bonnes et des gardiens ! Cette année on voulait recruter 100 magistrats on a eu que 84 admissibles parmi lesquels il y aura les admis définitifs. Viens vite pour que le Président puisse te bonifier avec les millions ! La justice militaire a les dossiers du coup d’État et les traite. Cette justice militaire ne relève même pas du statut de la magistrature. Viens tu seras extra terrestre aussi. On est fatigué de ces critiques légères et ignorantes !

      Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 20:53, par siraboure
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    ON SE RAPPEL QUE LES MÊME PUTSCHISTES ONT EXÉCUTÉ LEURS CAMARADES D ARMES POUR UN FAUX COUP D ETAT EN 1987( ZONGO ET LENGANI) ET ILS SONT A LEUR TOUR AUTEURS D UN VRAI COUP D ETAT Manqué ET VOILA DES LIBÉRATIONS TOUS AZIMUT. MON DIEU LA PAIX SERA DIFFICILE DANS NOTRE PAYS AVEC CES GENRES DE DÉCISIONS.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 21:06, par sidbala
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Ta libération montre que c’est chaud dans le réfrigérateur, le régime à de sérieux ennuies. Je demande à tous les soldats du RSP à ne pas composer avec qui que se soit, il faut attendre d’abord que les choses pourrissent d’avantage.
    TU ES UN VRAI SOLDAT ET UN DIGNE FILS DU PAYS

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 22:14, par Citoyen LAMDA
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Président ROCK a dit que les 3 pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire sont désormais séparés. Nous le croyons et nous considérons alors que c’est la justice, qui en toute indépendance, a décidé de mettre en liberté soit disant provisoire du colonel Bamba. Nous ne sommes pour une chasse aux sorcières mais tout simplement que l’on respecte nos martyrs, que l’on se donne un peu de temps pour imaginer ce qu’ils se disent dans leurs tombes, ce qu’ils auraient pu nous dire s’ils pouvaient encore s’exprimer......... Ce qui m’inquiète, c’est le nombre sans cesse croissant de ces libertés dites provisoires qu’on permet à des gens qui ont trahi leur pays alors que, au même moment, des innocents, des citoyens burkinabè coupables de petites fautes attendent des mois et souvent même des années sans être jugés. Si la justice burkinabè n’existe que sur papier, il faut avoir le courage de le dire au peuple car à l’allure où vont les choses, nous allons préférer adopter la justice des Kogléwéogo qui semble répondre aux aspirations d’une grande partie des Burkinabè. Ce qui paradoxal dans cette affaire-là, il semble que les juges sont les mieux payés de ce pays. Moi, je n’en sais rien. Ce sont les gens des chaussures (Les enquêteurs bénévoles) qui en parlent. On les voit, on les suit. Le peuple n’est pas aveugle et n’est pas sourd. C’est lui qui a toujours le dernier mot. LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 22:21, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    L’article dit « est poursuivi dans le cadre de sa prétendue implication dans le coup d’Etat. » Cette formulation est malheureuse car qui "prétend" qu’il est impliqué ? Alors que le satellite a permis à des millions de personnes de le considérer comme le visage du coup d’état le plus bête du monde et qu’il a lui même reconnu les faits ?

    Tout au plus vous auriez pu écrire "supposée implication" si c’est la présomption d’innocence que vous voulez observer. Cette expression fait penser à des accusations sans fondements avérés et cela ne reflète pas la réalité.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 22:58, par Soldateque
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Ce pays n’a plus d’ avenir. Celui qui connait un pays, il na ca commencer plier bagage. C’est du vrai bordel maintenant. Pourquoi meme donc Djibril est toujours en prison ? Ce qu’ il a fait avec Soro-la, c’est pire ? Je suis decu, ulcere. Les jeunes sont morts pour rien. RMCK, c’est pas comme ca qu’ on dirige un pays. Vous allez voir comment tous ces comploteurs que vous liberez sans jugements, comment ils vont faire la jonctio et vous mandimi. Vous voulez etre gentil ? Bonne sance a votre gentillesse.On a pas dit de tuer pour un oui pou pour un nom comme le paranoiaque de Zignare mais ca ce voit, vous ne maitrisez pas la maison.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 23:00, par Princo
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Ça va chaufferrrr, ça va chauffer, ça va chaufferrrr, ça va chauffer

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 23:43, par Shalom
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Je suis vraiment inquiet pour l’avenir de mon pays. Je ne comprends pas grand chose à cette indépendance de la justice. Dieu nous sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 00:48, par Sanogo
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    ça c’est tout simplement le revers de la médaille... l’indépendance de la justice a ses avantages et inconvénients. "le droit a ses raisons que le peuple ignore" .
    Par-contre, pourquoi est ce le président du Faso ne pose pas son veto, puisque apparemment la constitutions lui accorde ce pouvoir en tant que premier magistrat ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 05:55, par sougri
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Pour la libération de gibril bassolé il n’y a pas de doute la dessus ce n’est qu’une question d’heures où de semaine après que le spécialiste allemand des écoutes ait livré son verdict qui ne peut être qu’en faveur du général puisque pas de preuves autres, et la cacophonie qui règne au sommet de l’état n’est que bénéfique pour lui .
    Mais objectivement parlant s’il se trouve qu’il n’a rien fait il faut le libérer comme les autres.
    Comme quelqu’un l’a dit dommage que Henri zongo, lingani , Thomas sankara, Norbert zongo et j’en passe n’ont pas pus bénéficier de liberté provisoire .au burkina s’est devenu adviendra que pourra s’est énervant et très écoeurant de voir des idiots de militaires qui ont contribué à assassiné leurs propres frères dans un coup d’état trop bête soit libéré à une vitesse grand V sans explication clair au peuple .
    Au gouvernement ne venez pas demain nous dire que le peuple est instrumentalisé .s’est vous qui êtes à l’origine de cette cacophonie .
    Merci
    Sougri de paris

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 07:13, par nikemsongo
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Et après tout ça on harcèle la pauvre dame Lopez pour ce qu’elle a osé déclarer. En tout cas les magistrats ont réclamé à cor et à cri et obtenu l’indépendance de "leur justice"...Voilà ce qu’ils en font : une arme contre le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 08:06, par aaa
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Notre président nous déçoit par rapport à la gestion des dossiers criminels coup d’Etat et insurrection populaire .Donc nos frères et sœurs sont morts pour rien ? Mr le président faites très attention les juges actuels ne vous font pas du bien.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 08:14, par zeba
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Je pense que la population doit sortir pour achever la résistance, parce que le Gouvernement considère la population comme des moutons. Je ne peux pas comprendre, que la population se sacrifie pour libérer le pays au prix de leur vie, pour qu’il est des élections libres enfin d’élire un président civil. Maintenant que cela est fait, on a l’impression ses hypocrites ont fait semblant de soutenir le peuple en restant sous l’hombre. Comme ils sont au pouvoir maintenant ils se disent que le peuple burkinabè est un mouton en libérant ceux qui tué nos frères sous nos yeux. << Il faut qu’on encheve la résistance c’est la seul manière de vivre libre et de vivre digne dans la paix et dans la justice>>.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 09:10, par kôrô de la reflexion
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    oui, je comprends maintenant ce film d’otage. Les terroristes/rebelles ont formulé des revendications parmi lesquelles il y a certainement la libération de Djendere. Dans les négociations, le gouvernement a surement promis qu’il sera libéré un peu plus tard (quelque mois, 1 an, 2 ans, ...) et pour montrer leur bonne fois et surtout tenir jusqu’à la fin de leur mandat, ils libèrent Monsieur Bamba. C’est pas plus que cela. Je crois qu’ils sont entre 2 feux : le feux de l’opinion nationale(qu’on peut négocier et avoir des compromis) et le feux de l’invasion terroriste/rébellion (non négociable et sans compromis). Aucune nouvelle ne m’a jamais inquiété autant comme cette libération de Bamba. Internaute 3 a raison

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 09:10, par SS 20
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    La justice indépendante est elle la voie pour instaurer un marché de dupes au Faso ? Même si le droit autorise ces libérations provisoires en cascade ne faudrait il pas avoir de l’intelligence et la sagesse pour communiquer autour de ces libérations ?!
    Il y a des moments ou le bons sens doit prévaloir le droit si la décision qui doit être prise met le trouble et l’instabilité dans le pays.
    L’indépendance de la justice n’a t’elle pas de limite ? si c’est le cas alors nous sommes donc en danger permanent.

    Si c’est pour préparer un aller retour pour Blaise , il n’en faut pas mieux ,mais ce qui est dommage il ne viendra pas trouver une vie humaine au Faso mais des sites miniers à profusion ; comme il est devenu ivoirien et qu’il est insatiable pour les biens terrestres il s’en délectera.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 10:13, par DIEU MAUDISSE LES DICTATEURS
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Finalement et dites moi, au Burkina Faso, faire ou participer a un coup d’etat est moins dangereux que de voler un coq ou giffler une personne oubien ?
    Combien de gens croupissent en prison pour n’avoir pas ete a l’origine d’une vie humaine otee ? pas de liberte provisoire pour les pauvres et les faibles dans ce pays. Par contre les riches et forts echappent a la justice ou une fois en prison ils ressortent comme ils sont rentres en riant et en coassant sur le peuple qui ne peut que s’apitoyer sur sa douleur.
    Ruminons notre douleur alors peuple du Burkina Faso.
    Que les auteurs du coup d’etat aillent ressusciter tous les morts du fait du putsch et on pourra accepter toutes justifications sur ces libertes provisoires.
    Le visionnaire Thomas SANKARA a bien vu et dit : "un pauvre quand il vole ne commet qu’une peccadille, ... juste pour survivre. Les riches c’est eux qui volent les fisc, la douane...". Dieu benisse cet grand. Il a tout vu dans tous les domaines et a prevenu les africains et les pays pauvres du monde entier.
    Dans tous les cas, ces libertes sont surement prises dans le respect de la legalite mais pas dans le respect du peuple.
    Faites un tour sur les reseaux et vous verrez que plus de 90% des internautes sont frustes. C’est un signe annonciateur.
    En ce qui concerne l’internaute Jubal, un peu d’elegance intellectuelle dans vos propos. Vous etes pratiquement le seul a defendre l’indefendable et personne ne vous suit et vous foncez tete baissee. La justice a remis les ecoutes pour authentification et vous verrez si vous avez raison ou pas.
    En attendant une prise en compte de cette frustation par les gouvernants de l’heure, QUE DIEU MAUDISSE LES DICTATEURS.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 10:19, par camarade
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Ne vous inquiétez pas, ROCK n’est pas sanguinaire.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 10:29, par pion
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    quelle est la vrai raison de sa libération ? bonne conduite ou manque de preuve ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 10:44, par pion
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    quelle est la vrai raison de sa libération ? pou bonne conduite ou par manque de preuve ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 12:00, par Zas
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Il faut se demander quel deal il a passé avec les autorités judiciaires ? Il a du vendre certains certains de ses compagnons et ce ne serait pas la première fois. Un traitre reste toujours un traitre. Depuis le campus, il est comme ça. Demandez lui des nouvelles de Dabo Boukary....

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 12:24, par Le pragmatique
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Bienvenue à la liberté vraiment provisoire Colonel BAMBA dit "Caiman". En attendant ta réincarcération pour ton rôle joué en 1990 dans l’affaire de l’assassinat de DABO Boukary profite de cette liberté provisoire. Je te rappelle qu’à l’époque tu étais le Délégué Général des CR de l’UO et que tu as contribué à faire arrêter bon nombre de militants de l’ANEB. Bon vent et à bientôt devant la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 12:37, par Inside
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    A ce rythme là il faut libérer Djibi et Diendiéré. Je crois que les prédictions de Safiatou Lopez vont se réaliser.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 12:41, par mardimatin
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Une juge a fait enfermer mon parent pendant une (1) année pour "outrage à magistrat ". L’intéressé était un modeste fonctionnaire de l’état qui s’occupait péniblement de ses parents , de sa femme , de ses frères et soeurs. Il n’avait n’y tué, volé , ou agressé.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 13:00, par Megd’
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Il faut être un parfait joueur d’échec pour comprendre la politique que nous sert le MPP depuis son ascension au pouvoir.

    Au lendemain des résultats du scrutin présidentiel, tout le monde a salué la vitalité de la démocratie burkinabè puisque le principal challenger a reconnu sa défaite en se déplaçant au QG de son adversaire.

    Place au nouveau pouvoir de travailler sereinement et c’est là que les choses vont se corser. Car du trio, les choses vont se révéler qu’ils n’étaient pas si unis que ça, mais plutôt qu’ils étaient pressés d’arriver au pouvoir puisque chacun avait sa petite idée de gouvernance.

    Ils ont mis du temps avant de nous servir un premier ministre sorti de nul part.

    Une fois le gouvernement mis en place et avec l’aide de NAB (actuel président de la CENI qui tarde à dévoiler son patrimoine) et certains "faceboukers", en réalité des trolls, ce gouvernement a commencé à s’en prendre à la transition. On a commencé a distillé petit à petit des fausses informations, des rumeurs non fondées, etc... sur la transition, mais plus précisément contre Zida.

    A chaque déplacement du président, on choisissait les personnes ou bien on les orientait à poser le cas Zida au président qui se délectait de dire ce que les gens voulaient entendre.

    Le mercure a bien pris puisque la majorité de la population étant incrédule ne consommait que ce qu’elle entendait concernant la transition.

    La mayonnaise ayant bien prise, on a commencé à s’attaquer aux OSC en les jetant en pâture, mais tout le savait que c’était le balaie citoyen qui était visé.

    Ensuite, l’affaire des Koglwéogos est apparue comme par enchantement. L’opinion a longtemps épilogué là-dessus jusqu’à ce que l’histoire se tasse d’elle-même.

    Place au vrai mouta-mouta avec les affaires judiciaires. Et nous sommes à ce stade de cette partie de jeu d’échec.

    Aussi vrai que la révolution du 04 août 84 ait connu son quatuor, aussi vrai que l’après insurrection connait son trio. Un groupe de 3 ne peut jamais fonctionner car un duo se liguera contre l’autre.
    Nous assistons à une sérieuse crise très profonde entre Salif et Roch. Seul Simon pourra faire basculer l’épreuve de force.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 19:14, par Dikiélté
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Ha que le temps change. Quel bonheur de participer à un coup d’état et d’être en liberté ; humm que le temps change. Au temps de Blaise Compaoré si seulement tu osais penser au coup d’état tu mourrais. D’autres ont pensé ou ont fait une petite réunion pour destituer Blaise Compaoré, ils ont perdu leur vie pendant que notre ex Président dormait paisiblement. Pourtant sur la bande sonore « des aveux des comploteurs », le capitaine Zongo avait dit à peu près ceci ; "dès mon arrivée vers 17h de la mission, le commandant Lingani m’a fait appeler afin de me mettre au courant de la situation nationale, c’est ainsi que j’ai appris qu’un coup se préparait contre le président. J’ai pris le soin de demander "et Diendéré !" le commandant Lingani m’a rassuré qu’il est chargé d’arrêter le Président Blaise Compaoré dès son arrivée à l’aéroport. Alors quand on vous rassure que le chef d’état major particulier du Président est dans le coup que voulez vous que je fasse ? J’ai donné mon accord de principe."
    Voilà quelqu’un qui a été piégé par son « accord de principe » et on l’a mis au poteau. On lui a demandé encore "pourquoi vous n’avez pas dénoncé le complot ?" Ce jour était son dernier jour, mais avec un calme olympien il avait dit ceci " le chef d’état major des armées étant dans le coup ainsi que le chef d’état major particulier du chef de l’état qui est au courant du plan depuis deux jours et c’est à moi de dénoncer ce complot ? J’ai donné mon accord de principe". Comme quoi l’accord de principe tue à plus forte raison consommer un coup d’état. Dans ce complot qui ressemble à peu près au "jeu de la puissance c’est-à-dire un coup dans un coup" devait en principe emporter le colonel Jean Pierre PALM. Heureusement pour ce dernier il a été lavé de tout soupçon par le commandant LINGANI qui avait courageusement dit ceci "Jean Pierre Palm est venu me voir mais nous n’avons pas parlé du coup d’état" Celui qui l’interrogeait, avait tellement insisté que Lingani était obligé de maintenir fermement sa position avec dignité en disant ceci "le petit n’a rien fait, laissez le tranquille parce qu’il n’a pas été informé du coup" Qui voulait la tête de Palm Jean Pierre à son temps ? Bref !
    HA ! mon Colonel Bamba Mamadou bon vent à vous et remercie DIEU pour cette liberté et de ce qu’il vous permet de respirer cet air du Faso, et respirer cette joie de vivre. En d’autre temps on vous aurait brusquement "confisquer l’air". QUE DIEU SAUVE LE BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 20:38, par Le Sage.
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Mon ami Bamba est libéré pour vice de procédure. Tant mieux pour lui. Comme quoi, l’incompétence des juges est aussi une plaie béante pour la démocratie. Les juges n’ont pas respecté les délais, donc la cour de cassation a dit que la procédure est nulle donc Bamba est dehors. Bien joué !

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 22:37, par Ka
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    Bientôt ce sont les libérés qui mettront à l’ombre ceux qui les ont libéré. Ainsi va le Burkina. S’il vous plait Messieurs les juges militaires, respectez votre ministre de tutelle et remettez tous ses amis en liberté, et on n’en parle plus. Les familles de Gilbert Diendéré et de Djibril Bassolé les attendent, et leurs cellules attendent les juges corrompus quand SORO reviendra dans sa villa.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2016 à 10:45, par Société civile
    En réponse à : Putsch du CND : Le ‘’présentateur’’ Colonel Mamadou Bamba en liberté provisoire

    La justice c’est l’interprétation pour jouer sur le temps et ne pas juger les putschistes. Un coup d’état en plein jour à Ouagadougou dont chacun de nous, en tout cas lui et moi, a eu un parent affecté et dont son auteur Diendéré a lui-même avoué son forfait par paroles, par action et par omission. Il s’est lui-même reconnu coupable. Vous attendez quoi mrs les juges indépendants pour tirer le verdict. Cependant, pour LOPEZ vous auriez été expéditifs si... Le peuple n’aura pas le temps d’attendre, tellement votre moquerie envers lui est inexplicable. plus d’une année pour panser une plaie, c’st la gangrène sans solution. Soyez justes mrs les jusges

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés