Journée Mondiale de la Population : Des adolescentes outillées sur les enjeux du dividende démographique

LEFASO.NET | Par Yann Nikièma • lundi 17 octobre 2016 à 14h00min

La Direction Régionale de l’Economie de la Planification (DREP) du Nord en collaboration avec la direction générale de l’économie et de la planification a organisé une conférence publique le 13 octobre 2016 à Ouahigouya. Cette activité au profit de la jeunesse du Nord rentre dans le cadre de la commémoration en différé de la 27ème Journée Mondiale de la Population (JMP).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée Mondiale de la Population : Des adolescentes outillées sur les enjeux du dividende démographique

Célébrée officiellement le 11 juillet de chaque année, la journée mondiale de la population offre une opportunité de centrer la réflexion sur la problématique du développement en lien avec la démographie. Pour l’édition 2016, cette journée est célébrée sous le thème « investir dans les adolescentes ». Au regard de la place centrale qu’occupe la tranche d’âge de 15-19 ans au sein de la population, cette journée à en croire les organisateurs de la conférence est une invite aux décideurs à répondre aux attentes des adolescentes afin de leur donner les moyens nécessaires pour participer au développement. La conférence qui a eu pour cadre la salle de conférence de la DREP/Nord a surtout intéressé les élèves et étudiantes de la cité de Naaba Kango qui se sont mobilisées pour mieux comprendre les différents enjeux et les liens intrinsèques entre démographie et développement.

Pour des investissements en faveur des « Ados » les plus marginalisées

Pour le haut-commissaire de la province du Yatenga Séni Kabo, représentant le Gouverneur de la région du Nord, les filles qui ont atteint la puberté sont confrontées à de multiples problèmes au sein de leurs communautés. Les mariages forcés, les grossesses et les accouchements au détriment de l’école, la mauvaise gestion corporelle sont entre autres des difficultés auxquelles sont surtout confrontées les adolescentes, laissera-t-elle entendre au cours de son intervention, avant les communications sur le thème de la journée. La représentante du gouverneur a ajouté à titre d’illustration qu’en 2014, les taux brut d’admission des filles au post primaire et au secondaire étaient respectivement de 40,3% et 6,9% tandis que les taux d’achèvement étaient respectivement de 22,3% et 6,8%. Au regard du tableau peu reluisant, le thème retenu est d’actualité, a soutenu l’autorité qui a exhorté les responsables locaux à mettre en place des politiques qui tiennent compte des besoins de la jeunesse et surtout des adolescentes.

Le concept de dividende démographique expliqué

Le dividende démographique est l’accélération de la croissance économique qui peut résulter d’une évolution de la structure par âge de la population, accompagnée d’investissements stratégiques dans la santé, l’éducation, la politique économique et la gouvernance. Au cours de l’exposé et des échanges, les participants ont été informés qu’un dividende démographique survient lorsque la baisse de la fécondité entraîne des changements dans la distribution par âge d’une population. Comment soutenir le dividende démographique et que fait notre pays pour en bénéficier ont été les problématiques majeures soulevées. Les conférenciers ont abouti à la conclusion que le dividende démographique est un modèle de développement, une opportunité à saisir pour assurer l’émergence des pays africains. Les deux communicateurs du jour Kassoum Bikienga et Dalomi Bahan ont fait des recommandations allant entre autres dans le sens de l’amélioration de l’offre de soins de qualité en faveur des mères, des enfants, des adolescents , des personnes âgées et de l’utilisation des méthodes modernes de contraception notamment chez les jeunes en milieu rural etc. Ils ont donné des réponses idoines aux nombreuses interrogations de l’assistance. A la faveur de cette conférence publique, le directeur régional de la jeunesse et de l’insertion sociale, Soumaila Sana, a présenté une communication aux participants sur les techniques d’élaboration d’un projet professionnel. Au terme de la conférence, Emmanuel Sawadogo en sa qualité de directeur régional de l’économie et de la planification a salué la mobilisation des adolescentes qui du reste semblent avoir compris l’importance de la politique nationale de développement et des enjeux liés à la démographie.

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés