Commune rurale de Loumbila : Une opération citoyenne de salubrité pour assainir le cadre de vie

LEFASO.NET | Par Moussa Diallo • samedi 15 octobre 2016 à 21h56min

La cour de la mairie de Loumbila, commune située dans la province de l’Oubritenga, était bondée de monde, le 15 octobre 2016. En effet, ils étaient des centaines de jeunes, femmes et hommes de tous âges à répondre à l’appel du conseil municipal pour une opération de salubrité. Avec le maire Paul Taryam Ilboudo en tête, ils ont nettoyé la cour qui était envahie par de hautes herbes. Cette initiative vise à inculquer à la population que la mairie est une maison commune et c’est dans l’union de ses filles et fils que Loumbila se construira.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commune rurale de Loumbila : Une opération citoyenne de salubrité pour assainir le cadre de vie

Equipées de machettes, de coupe-coupes, de dabas, de charettes…, les populations ont pris d’assaut la mairie de Loumbila. Elles ont fermé les boutiques, abandonné les champs et autres ateliers pour aider à débarrasser la cour de leur « maison commune » de ses herbes envahissantes. En plus de rendre la cour propre, elles expriment leur volonté de contribuer à donner une image plus rayonnante de leur commune.

« La cour de la mairie est envahie par de mauvaises herbes. Donc, nous avons voulu faire appel à une opération citoyenne. Au lieu de prendre des manœuvres pour nettoyer la cour de la commune, nous avons fait appel aux filles et fils de la commune de Loumbila pour enlever cette herbe. L’idée, c’est que les gens prennent conscience que les locaux de la mairie appartiennent à tous les fils et filles de Loumbila de la commune, pas seulement au maire et aux conseillers », a expliqué le maire Paul Taryam Ilboudo.

« L’initiative est à louer parce que depuis, on a constaté que la cour de la mairie est envahie par de l’herbe. Donc, le conseil a décidé d’interpeller les différents membres des conseils villageois de développement ainsi que les conseillers à ce sujet et donc il a été décidé de la date d’aujourd’hui pour cette activité de désherbage », a ajouté Sylvin Ilboudo, conseiller municipal, vice-président de la commission finance. Même son de cloche pour Patricia Tapsoba, conseillère municipale qui soutient : « Je suis contente parce qu’il y a beaucoup de femmes sorties pour répondre à l’appel du conseil municipal ».

Visiblement très satisfaits de l’engagement de la population et son appropriation de cette action citoyenne, les premiers responsables de la commune ont appelé leurs concitoyens à rester unis et solidaires afin de contribuer au développement de leur commune.

Le conseil municipal issu des élections de mai 2016 vient de démarrer ses activités et il a tenu sa première session du 11 au 13 octobre dernier. Au dernier jour, le budget a été approuvé à l’unanimité et par acclamation après un premier rejet le premier jour. Il se chiffre à 290 260 236 francs CFA dont 191 370 000 F CFA de recettes propres, soit 65,93%. Ce budget est qualifié de budget de rupture basé sur la conviction que « la commune de Loumbila peut amorcer un développement sur la base de la prise de conscience de ses fils et filles et la création de richesses propres tout en préservant et en développant des partenariats efficaces ».

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés