L’Union européenne va soutenir la politique de santé du Burkina Faso jusqu’en 2020 à travers un appui de 55 milliards de FCFA

Communiqué • mercredi 19 octobre 2016 à 14h30min

M. Neven Mimica, Commissaire européen au Développement et à la Coopération internationale a signé le 13 octobre à Bruxelles avec Mme Rosine Coulibaly, Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, la convention de financement du "Programme d’appui à la politique sectorielle de santé » (PAPS) du Burkina Faso, en présence de M. Alpha Barry, Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
L’Union européenne va soutenir la politique de santé du Burkina Faso jusqu’en 2020 à travers un appui de 55 milliards de FCFA

Ce Programme aidera à la mise en oeuvre de la politique de santé du Burkina Faso au cours des quatre prochaines années (2017-2020), telle que récemment redéfinie par le Gouvernement burkinabè, pour un montant total de 84.000.000 € (55 Milliards de FCFA) financé sur le 11ième Fonds européen de développement. L’essentiel du soutien de l’UE (70.000.000 €) sera engagé sous forme d’appui budgétaire.

Ce programme accompagne le pays dans ses efforts vers la mise en place de la couverture universelle santé qui doit permettre à l’ensemble de la population d’avoir accès à des soins de qualité. Le contexte du Burkina Faso change rapidement avec la décentralisation, la mise en place des soins gratuits de la mère et de l’enfant et de l’assurance maladie, alors que les indicateurs sanitaires du pays (espérance de vie, mortalité infantile et maternelle, taux de malnutrition…) appellent à une poursuite de la mobilisation.

L’aide de l’UE contribuera à l’amélioration de la couverture sanitaire et à la qualité des soins sur l’ensemble du territoire, notamment par la construction de 5 centres médicaux avec antenne chirurgicale, la mise à disposition d’intrants pour la prise en charge des malnutris, un soutien à la gratuité des soins pour les enfants de 0-5 ans… Cette aide comporte aussi un volet de renforcement des capacités du Ministère de la Santé pour lui permettre un meilleur pilotage du secteur, notamment à travers la préparation et la mise en oeuvre du budget de la santé, ainsi qu’une composante d’appui via les organisations de la société civile.

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés