Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

LEFASO.NET | Jacques Théodore Balima • jeudi 13 octobre 2016 à 10h24min

Trois militaires ont trouvé la mort dans l’attaque, dans la nuit du 11 au 12 octobre 2016, d’un poste de police, tenu par l’armée, à Intangom, village situé à cinq kilomètres de la frontière avec le Mali. Un troisième militaire a été blessé et deux assaillants ont également été tués. Une opération de ratissage et de sécurisation de la zone est actuellement en cours.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

Les habitants d’Intangom, une bourgade située à quelques kilomètres du Mali, ont été tirés de leur sommeil, ce matin, par des tirs de fusils. En effet, des assaillants non identifiés ont attaqué très tôt ce matin, 5h selon des témoins, un poste de police qui était tenu par des militaires. Pendant plus de quatre heures, les armes ont crépité dans ce village situé à une vingtaine de kilomètres de Tin-Akoff.

« Les tirs ont cessé un peu après 9h. Actuellement les Forces de défense et de sécurité sont en train de ratisser et sécuriser la zone », a indiqué le préfet de Tin-Akoff. Du renfort a été envoyé à partir des garnisons situées non loin d’Intangom.
« Le bilan provisoire fait état de trois morts et un blessé parmi les militaires des Forces armées nationales et deux assaillants tués », confirme l’Armée dans un communiqué rendu public ce mercredi 12 octobre 2016.

Les autorités provinciales et communales sont attendues à Intangom pour constater de visu les dégâts de l’attaque, apporter leur soutien aux blessés et aux populations de la localité.

En rappel, ce poste avait déjà été attaqué dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2016. L’attaque avait fait trois morts parmi les policiers. Depuis lors, l’armée y avait remplacé la police pour assurer la sécurité de la zone.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 octobre 2016 à 19:03, par legagnat
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Que le Président Rock monte au créneau et prenne des mesures résolutoires pour en finir avec ces "ennemis visibles" qui veulent saper le pouvoir d’un Burkina nouveau !

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 19:18, par ATAK
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    .
    Intangom, en plein Sahel, au centre géographique de la sous-région.
    Ceux qui veulent déstabiliser la sous-région reviendront encore et encore au centre, comme ça se fait au foot. Le problème est qu’on ne sait pas où sont les buts ni qui sont les joueurs.
    Méfions-nous des rigoristes de tous bords, non qu’il faille être mous bien au contraire, mais personnellement je me sentirais plus en sécurité si le Burkina Faso interdisait le port public de la barbe !

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 19:21, par Sonré
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Un cri de coeur !!! Monsieur le Président, il faut opérer un léger remaniement du gouvernement pour confier la défense et la sécurité à deux professionnels. C’est une question d’urgence pour faire face à la réalité qui nous est imposée.
    Sonré

    Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2016 à 21:19, par Mosé
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Très Bien Dit Mr Somé, La Defense Et La Securité Ne Sont Absolument Pas Des Ministères De Récompense Ni De Camaraderie. Mr Simon A Eté Remis A Ses Parents Pr Emploi Depuis 2012, Kil Est Le Courage De Céder Son Poste A Un Pro Pr Ns Epargner De L’orphélinat Et Du Veuvage Tous Les Jours. De Grace Kit Ds Ca Et On Te Trouvera Une Grande Eglise Où Tu Precheras Et Bon Dieu Te Pardonnera De Tes Souillures Multiformes. Amen !

      Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 07:56, par memphis solar
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      tout a fait d’accord la question de sécurité doit impérativement revenir aux Pro de la chose:QUI PEUT MIEUX CONNAITRE LE CORPS DE GRAND-MÈRE SI CE N4EST PAS GRAND-PÈRE ! L’amateurisme n’est plus d’actualité car le débat est sérieux et presque grave. Je me pose une question : comment implanter toute une base sans des barrières de clôture en barbelés surtout que la zone est réfutée dangereuse. Mr le président faite quelque chose comme un remaniement urgent et rapide. Que chacun occupe son poste..........

      Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 19:32, par KAFANDO
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Quelle negligence ! Nous devons disposer d’une base aérienne d’intervention rapide. 4 heures de combat et puis on nous parle d’individus non identifiés ? C’est révoltant. Mais je comprends. S’il est vrai que ce pouvoir ne s’est pas préparé à gouverner (on le voit bien), j’aurais appris aussi au temps de Compaoré que l’armée ne voulais pas de Roch pour la succession parce qu’il était trop mou. En tout cas à ce que je contate, ce Monsieur n’est pas l’homme qu’il faut à la place qu’il faut au bon moment. Ayons le courage de le dire sans haine ni complaisance. Nous nous sommes trompés de dirigeant. Paix aux âmes des braves

    Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2016 à 21:21, par ATAK
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      ,
      Négligence et paresse mentale ont été les vertus entretenues durant le quart de siècle dernier.
      Il est temps de se réveiller, et ce n’est pas avec les religions que ça se fera. Elles ne sont là que pour endormir les cerveaux et faire des troupeaux dociles. Pendant ce temps, des religieux, sur cette mollesse et cette négligence, préparent doucement la prise du pouvoir politique.
      Et pendant ce temps, le Colloque International pour le développement du Burkina préconise de rechercher des investissements vers les islamistes ! On a vraiment plus peur de rien !

      Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2016 à 22:50, par Poko
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Remarquez. Chaque fois que la transition et maintenant les RSS sont en grande difficulté dans l’opinion, des gens sont mitraillés par des inconnus au Nord ou sont canardés sur le pont du Nazinon ou encore sont victimes d’un grave accident quelque part dans le pays. On est toujours dans une sorte d’une mise en scène synchronisée et presque similaire des évènements avec à peu près le même nombre de victimes à chaque fois et des trophées macabres à montrer au peuple assoiffé de sang innocent ou pas. Sans compter les nombreuses cérémonies d’hommages aux victimes où les politiques se bousculent pour se faire voir.

      Ma question est la suivante, pourquoi les services de renseignements burkinabè, avec nos militaires toujours positionnés au Nord Mali, jadis très informés sur tout ce qui se passe et qui fait quoi dans le Nord de ce pays, ne sont plus capables de signaler les moindres incursions suspectes au Nord du Burkina avant que ne surviennent les attaques meurtrières ? Parce que c’était le RSP qui faisait ce travail de renseignement et d’intelligence. Depuis 2 ans, Barry Denise se targue d’être la nouvelle intelligence en renseignement et il voulait diriger l’Agence Nationale. Qui a été nommé pour que le show macabre continue ? Qui sont les responsables des massacres ? A qui profitent tous ces meurtres de Burkinabè civils et militaires dans le Sahel et ailleurs alors que français et américains y sont bien implantés pour des intérêts géopolitiques ? Pourquoi ils n’aident pas nos services de renseignement à identifier qui s’amuse à venir tuer à répétition des Burkinabè ?

      Aucune enquête n’a abouti après ce genre d’attaque pour permettre des mises en accusation très médiatisées comme contre les dignitaires de l’ancien régime. Aucune protestation officielle n’est faite à l’égard de l’Etat malien d’où viennent les assaillants. Est-ce que le Mali aide réellement les burkinabè à retrouver les tueurs qui se replient sur son territoire ? Et RSS dans tout ça ? Gouverner un pays, c’est d’abord assurer la sécurité des citoyens et protéger les frontières contre des incursions ennemies. Cela n’est pas leur affaire car ils n’aiment du pouvoir que ses lustres, ses flashs, ses honneurs et ses plaisirs. Ils dédaignent les kalachs, les obus et autres mitraillettes ou chars de combat. Roch à la défense et Simon à la Sécurité. Walay, je ne me sens pas du tout en sécurité. Blaise était capable et il défiait les français et les américains au Sahel. Ils ont aidé RSS à le chasser et nous voilà livrés à nos ennemis sans espoir de reprendre le contrôle de notre sécurité nationale. Je préfère prier pour que Dieu me protège.

      Répondre à ce message

      • Le 13 octobre 2016 à 08:49, par Cheick
        En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

        Trop facile d’utiliser la difficulté sécuritaire pour prétendre que Blaise était capable ! Au fond indispensable au pays. N’importe quoi ! Depuis quand ton Blaise et son RSP auraient défié la France et les Etats Unis ? Un peu d’honnêteté et d’humilité. Ton Blaise n’a jamais été un nationaliste !

        Montre le seul pays où Blaise aurait défié militairement une armée bien organisée ? Même les Frances et toutes les puissances de cette terre ont maille à s’en sortir avec les Djihadistes. Donc il ne faut surtout pas mentir en prétendant que ton Blaise aurait un bâton magique contre ces Djihadistes. Tu ferais mieux de dire qu’il collaborait avec ces Djihadistes et se faisait beaucoup d’argent en vendant des armes et en protégeant certains responsables au mépris de la vie de ceux qui souffraient au Mali et au Niger.

        Répondre à ce message

        • Le 13 octobre 2016 à 10:07, par Ecko
          En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

          Mr cheick,apparemment il n’y a pas longtemps que tu à commencé à suivre l’actualité ou koi ? juste 1 exemple de défis que Blaise et le Rsp ont fait honneur au service de renseignement de l’ armée Burkinabé : le crash d’air Algérie au Mali....
          Et pour ta propre connaissance,il n’y a pas ce dirigeant africain qui ne cherche pas à collaborer avec les djihadistes

          Répondre à ce message

          • Le 13 octobre 2016 à 13:24, par Cheick
            En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

            Tu ne fais que de la diversion, je pense que ton analyse est très biaisée, ce n’est pas un fait d’arme le crash de l’avion d’air Algérie. Ton Blaise et ton RSP dans le terme collaboration n’est point une action louable que des dirigeants souhaiteraient imiter. Le terme collaborer avec les djihadistes est péjorative. Dans un pays bien constitué, le renseignement est une institution et ne dépend pas d’un individu ou de sa garde rapprochée. Si l’institution service de renseignement était de prérogative nationale elle servirait toujours les intérêts de la nation. L’institution militaire du Burkina marche depuis l’indépendance, quel que soit le chef d’état-major ou le ministre de la défense.

            Répondre à ce message

          • Le 14 octobre 2016 à 10:58, par SOME
            En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

            Ah oui on a oublié que c’etaient l’armee burkinabe qui abattau air algerie. Merci de nous le rappeler ce fait d’armes si valeureux
            SOME

            Répondre à ce message

      • Le 13 octobre 2016 à 12:16, par DJOSS
        En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

        Trop facile de penser que la faute viens de l’état malien, tu étais ou quand les armes et les véhicules des djihadistes passaient par ouaga pour rentrer au mali .quand tu mets le feu à la case du voisin, si tu ne fais pas attention les flammes risquent de bruler ta propre case. Qui était le négociateur avec les djihadistes (blaise et diendere).Bref blaise était lui-même un trafiquant et surtout il a aidé CHIENKOSY à déstabiliser le mali.

        Répondre à ce message

      • Le 14 octobre 2016 à 10:55, par SOME
        En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

        tes questions tres judicieuses) te donnent les reponses. On y a trouve pourquoi cette guerre au mali. Qui fait quoi ? Ces occidentaux (americains, francais, israelies,etc) maitrisent et gerent tout dans cette region.
        SOME

        Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 07:35, par sery bayi
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Mon frère tu as tout dit,
      En temps normal, c’est la locomotive qui tire les wagons ; mais là c’est la foncusion. Tout est foncondu !!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 21:17, par Idogo
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    soyez raisonnable Mr Kafando les terroristes frappent les pays où on pensent qu’il ya l’homme qu’il faut au bon moment (France, USA) la lutte contre le terrorisme dépasse le cadre du simple président de la République c’est une affaire de tous ( toi et moi y compris).à nos dirigeants je vous demandent d’accompagner davantage nos FDS en terme d’équipements et de formation. à nos FDS courage on est de cœur avec vous. LA PATRIE OU LA NOUS VAINCRON

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 09:28, par kaiikaii
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Cher Idogo, oui les terroristes frappent les USA et la France et bien d’autres pays, mais as-tu déjà entendu dire qu’ils tuent à tout bout de champs comme ça des hommes de tenues comme c’est le cas chez nous ici ? non et non, terroriser les civils là on peut comprendre, mais terroriser l’armée vraiment c’est pas sérieux y’a quelque chose qui va pas.

      Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 21:30, par Kigali
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Toutes mes condoléances aux familles éploré et à l’armée Burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 21:36, par Souley
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Bonsoir ! Internaute 2, votre intervention dénote de votre carence intellectuelle. Comment interdire le port de la barbe alors que cela est naturel chez l’homme. Si vous faites un tel parallélisme, autant réclamer à ce qu’on élimine tous les ex-RSP dont certains ont voulus faire un carnage au stade (selon les médias) ou selon netafrique la MACA et Kosyam. Il faut vous instruire au lieu de raconter des bobars sur le net, Socrate n’a-t-il pas dit : « Le seul bien est la connaissance, le seul mal est l’ignorance. »

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 22:05, par TANGA
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Peuple du Burkina Faso, tu ne peut être sauvé de dehors ! Il te faut donc resté attentif pour te défendre et mettre hors d’état de nuire tout agresseur !
    A l’allure où vont les choses, nous risquons de voir nos pays amputés (Burkina, Mali et Niger) car c’est la volonté des IMPERIALISTES.
    Aucun pays ne négocie la quiétude de ces populations. Nous voyons des pays aller à des milliers de Kilomètres de chez eux à cause de leur sécurité. Pourquoi ne pourrons nous pas ratisser large autour de nous ?
    Comme l’avait dit le MERDEUX de français : ’après le Mali c’est le tour du Burkina’. Nous y somme. A son temps, l’affaire avait été étouffée dans les coulisses de la diplomatie d’une piètre façon. HONTE A L’IMPERIALISME. Il faut que ce Hibou lugubre répondes ; lui et tous ceux qui l’avaient envoyé en mission dans notre région.
    Peuple du Burkina, L’IPERIALISME est en action chez nous car c’est lui qui arme les bandits de tout genre. Ne voyons nous pas en SYRIE pour ne citer que ça ?
    Nous peuple du Burkina sommes pauvre il est vraie mais avons cette force que si un tiers manigance quelque chose pour se porter secoureur après, nous le découvrons (à prendre comme argent comptant) puis nous le combattrons.
    L’Agressivité est le mal le plus contagieux ! Faisons tous attention !!!
    Il y en a marre de rester à regarder. Chacun doit dénoncer ce qu’il voit et croit non important.

    Web Master, laisses passer stp.

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre 2016 à 11:05, par SOME
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      le mali avait tout fait pour negocier ; saddam hussein avait tenté de negocier... quand on veut quelque chose, on trouve toujours une accusation (y compris montrer des flacons d’armes chimiques qui n’existent, des temoins fabriqués de toute piece, etc). Cela n’a pas empeché au mali d’etre attaqué. on veut mettre le feu en afrique pour mieux la recoloniser. Si vous ne voyez pas ce complot international, vous ne comprendrez jamais
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 22:05, par Barbu Kitoko
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Dommage ! Aux grands maux, les grands remèdes ! On ne dirige pas un pays comme on dirige une paroisse ou une mosquée !

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 22:27, par Moi aussi
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    C’est franchement dommage, ce manque de collaboration, de coordination et surtout de mutualisation des moyens militaires des 4 pays que sont : la RCI, le Burkina, le Niger et le Mali dont le barycentre se trouve être le Burkina (par analogie, point d’intersection des 3 médianes d’un triangle, en géométrie analytique). Les dirigeants de ces 4 pays font preuve de puérilité dans la conduite de leurs défenses de territoire.

    As-t-on besoin d’être général d’Armée ou un spécialiste militaro-géostratégique pour savoir que dans le cas d’espèce, il faut instamment une rencontre pour créer une unité d’intervention commune comprenant des éléments de ces 4 pays ?
    Il faut définitivement des moyens aériens et des dépôts de carburant en nombre et quantité, des officiers avertis et des pilotes expérimentés.
    En mutualisant les moyens, les 4 pays peuvent créer une escadrille composée ne serait-ce que de vieux sukhoi qu’ils pourront avoir avec les ex-pays du giron soviétique et quelques drones.
    Vu les enjeux sécuritaires et plus encore (ce n’est pas la peine de s’échiner à prêter 15.000 milliards pour se développer alors qu’on ne maîtrise pas les facteurs de sécurité dans le temps). Il suffit de quelques attaques coordonnées pour détruire les effets de ces 15.000 milliards. Et je parle du Burkina seulement. Si on ajoute les milliers de milliards de Ouattara en RCI et presque autant au Niger avec son uranium et son pétrole, la question ne se pose pas.

    Si chacun des 4 pays dépose 40 milliards, ça fait 200 milliards pour mettre en place cette escadrille ici et maintenant avec des moyens de surveillance aérienne sophistiqués.
    Pouvons-nous dire que cela est hors de notre porté ?

    Merci d’entendre ce cri de cœur SVP !

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 23:03, par nikiema
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    A quant no autorite vont comprendre que nos frontieres sont si poreuse et quil fo les renforcer en hommes et en materiels,ceci vient conforte a nouveau les theses sur la faiblesse capacite a dirige ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2016 à 23:23, par YIRMOAGA
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    L’armée humiliée au vu des images à la RTB ? Un détachement militaire allé remplacer la Police victime d’une attaque qui a fait 3 morts où la Police était mal équipée (sans armes de défense) ?
    Avec des militaires équipés jusque des RPG7, un véhicule 4/4 avec 14-7 comme arme de défense montée, des militaires qui se permettent d’aller dormir, laissant tout cet arsenal à l’ennemi, enfin une conduite de négligence et voilà que y a pas eu de contre attaque à mon avis ?
    Ne pas pouvoir opposer une résistance à une attaque ennemie, les morts n’ont pas droit aux honneurs d’un point de vu logique ?
    Des assaillants venus à motos face à un détachement équipé ???
    Pas de tentative de poursuite et on parle de << nous occupions nos positions à l’heure actuelle>> Donc vous aviez abandonnés vos positions entre temps alors ???

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 08:41, par tino
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      je crois k tu est sous informé sur nos soldat il ya eu echange de tir de 5h à 8h et le bilan est de 3 mort du coté militaire et 2 morts coté assallants. le materiels dont tu parle les giles st perforés donc tu manque d’infos

      Répondre à ce message

      • Le 13 octobre 2016 à 10:21, par TAMALI
        En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

        Bien dit Mr TINO. Laisse cet policier ignorant, jaloux et limité caché derrière son pseudo (Yirimoaga). Toi Yirimoaga, tu es dure d’yeux ou d’oreille. Si tu as suivi les images et bien écouté les infos, tu n’allais pas parler de nos soldats de cette façon. Il y a ceux qui fuient et il y a ceux qui restent par courage pour défendre et mourir. Que la terre du Faso leur soit légère.

        Répondre à ce message

      • Le 13 octobre 2016 à 11:02, par YIRMOAGA
        En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

        Mon frère TINO, c’est plutôt toi qui est sous informé ? Si y a eu échange de tir, pourquoi la 4/4 est parti avec les RPG7 ? Aucun assaillant n’est mort mon frère ? Les 2 sont un conseiller municipal et son fils ?
        Attention à ce qui se dit à la presse ? Il faut savoir analyser ? Tout va se savoir d’ici peu ?

        Répondre à ce message

        • Le 13 octobre 2016 à 13:52, par Kone Aroun Richard
          En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

          Soutien a Yirmoaga. Les milos dormaient. Sinon, ca n’allait pas etre aussi facile. Et puis les gars ont attaque pendant 4 heures et se sont volatilises dans la nature apres ? Dites- moi, est-ce que la meme chose allait se passer si c’etait Kosyam qu’ on attaquait ? Ou bien on peut tuer les populations et ca peut attendre ? Que dire meme de nos gyro... achetes a 150 millions ? On a vraiment une defense, ca ? Ce que Yirmoaga dit, ca fait mal, mais il y a eu une incurie comme pas possible. On dirait des soldats de Gbagbo qui enlevaient leur rendjerces et portaient tapettes pour que les pieds respirent bien pour monter les barrages. Quand les rebelles attaquaient deux jours seulement, ils etaient a Man. N’ eut ete l’ equilibrisme de la france qui mort et souffle, Gbago serait rtomber comme un fruit pourri avant le 30 septembre. Apres, les francais se sont mordus les doigts quand le renard de l’ Eburnie a dit a Ble Gourdin de decreter a chacun son blanc. Nous voulons de vrais militaires Pas des militaires bourjeois qui aiment le poro four, la biere

          Répondre à ce message

          • Le 13 octobre 2016 à 22:13, par YIRMOAGA
            En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

            Koné Aroun Richard, voyez mon analyse. 1°les éléments étaient 25. 2° la majeur partie des éléments ce sont la classe 2014, sans expérience.3° le détachement n’avait pas un Officier ? 4° le détachement était doté d’un armement capable de détruir un engin à 500m et le personnel à 1000m au moins.5° si les éléments avaient un commandement, ils pouvaient réagir face à une attaque.6° les assaillants ont effectué un coup de main et ils cherchaient uniquement le matériel. 7° Ils avaient la possibilité de détruire le détachement pour ceux qui l’ignorent ?. Les 3 morts militaires c’est juste un incident malheureux sinon je crois que ça fait pas parti de leur action.8° j’estime que l’action du coup de main s’est effectuée en 30mn maxi.9° après le départ des assaillants, les rescapés ont manifesté par des tirs avec les armes individuelles et voilà qu’un bilan fait état de morts civils.10° je m’arrête là, puisque je n’y était pas , mais un recoupement me permet de faire ce constat et le coup de fil du conseiller municipal qui avait à faire aux militaires du détachement ?

            Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 01:18, par Le paysan
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Nos militaires sont braves, ils ont le courage, mais restent malheureusement les victimes de ces deux ministrent qui ne cessent de demontrer leurs incompetences. Comme Mr Sonre l’a bien souligner, il faut deux professionels a ces postes.
    Paix aux ames de nos braves soldats.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 18:10, par Questionnement
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Dans un Etat de droit, doit on avoir les hommes de tenue au gouvernement ? Le pouvoir militaire doit être soumis au pouvoir civile ? est ce que la hirarchie militaire ne doit pas faire son boulot parce que le ministre de la defense n’est pas un militaire. Le travail du ministre est il de paufiner lui-même la stratégie militaire ? ou doit il être un manager ? La sécurité du pays est le fait d’un individu intélligent ou d’un système bien un système bien bâti ? Si la solution c’est des ministres militaires, par hasard le jour où ils disparaissent, le pays est donc en danger ! est ce le peuple (representé par un pouvoir civil ) qui dit quelle sécurité il veut et les spécialistes (miltaires et ...) opérationnalisent ou bien c’est les militaires qui disent voilà comment on veut vous proteger et comme vous n’êtes pas militaire, vous devez vous taire et regarder ? Un ministre militaire créé t il son budget à lui, ou c’est l’assemblée qui lui donne les moyens ? La sécurité est elle seulement affaire de militaires ? Un ministre militaire fait il tout le boulot lui seul ou doit il travailler en staff ? Si Staff, en quoi ce staff ne peut il pas travailler avec ne peut pas travailler avec un chef civil ? Soit, mettant un ministre militaire parce que les civils sont mous. Ensuite comme le président est mou, on le remplace par un militaire. Ensuite pourquoi faire des élections ? les civils étant tous mous, on prend juste le militaire le plus âgé dans le grade le plus élévé. Comme les civils sont mous, les minitres du transport, ... doivent être des militaires. Comme toute action publique nécessite la poigne, on remplace tout par des militaires. Comme les mères molles donnent des enfants mous qui deviennent des présidents et autres mous, dès la naissance, on confie les enfants aux militaires...il n’y aura plus de l’insécurité. Le chef de la boulangerie n’est pas un boulanger et ça marche. Le ministre de la culture n’est pas un chanteur, un artiste... et ça marche....Construire un bâtiment solide ou un abri pour se proteger, faire des souterrains, des donjons, ... je ne sais quoi encore est il seulement comprehensible par des militaires ? .......?????!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 01:22, par Dibi
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Ouh là-là ! Encore de l’amateurisme, de l’impréparation et un manque de réactivité face aux menaces terroristes encadrées par les suppôts de l’impérialisme franco-USA et de l’Otan dont les manigances et le double jeu servent à justifier l’installation des bases franco-occidentales au Burkina-Faso et dans toute la sous-région.
    On nous parle de bilan provisoire ; mais celui définitif est de combien ?
    On nous dit que les combats ont duré 4 heures sans qu’aucun renfort n’arrive ? Etonnant non ? Quand on sait que la zone est à peine à moins de 2 heures d’un convoi aéroporté de paras aguerris, même partant de Pô ou de Dédougou ; sans oublier qu’il existe des troupes à Kaya, Fada ou Dori, si je ne m’abuse ?
    Que fait le gouvernement et le commandement avec tous ces éléments sous la main ?
    Que font-ils quand à longueur de journaux et de reportages, la barbarie costumée ou galonnée nous rabat les oreilles avec la réussite et l’exemplarité des stages de formation à la lutte anti-terroriste au bénéfice d’officiers et de sous-officiers burkinabè, dans le cadre de la coopération USAfricom et l’armée nationale. Une coopération comme on le voit, qui vous jette dans les bras de troupes étrangères d’occupation quasi-coloniale, et qui au demeurant reste attentatoire à l’indépendance et à la souveraineté nationale.
    Comment une petite unité isolée peut-elle se battre pendant 4 heures sans l’arrivée concrète de renforts ?
    Qui est le ministre de la défense ? Que fait la hiérarchie des casernes plus proches de la zones ? Que fait le préfet sur la zone ?
    C’est à croire que toute la chaine de décisions est restée aux abonnés absents ?
    Par quelles voies les renforts ont été envoyés ? Par la route ? L’aéroportage ? Ou à dos d’ânes ?
    C’est à croire que tous les responsables qui sont missionnés à nous garantir la sécurité, la nuit comme de jour, s’occupent bien plus d’autres choses que sont les plaisirs des jeux de tendresse et de confort.
    Et pour le dire autrement, c’est ce qui a perdu l’armée malienne face aux Touaregs. L’hédonisme bedonnant et galonné de la vie urbaine a toujours été fatale aux armées ; tout comme l’irresponsabilité et l’incompétence finissent par miner les régimes.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 10:11, par Sans savoir
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Très belle réaction ! je suis parfaitement d’accord avec vous. Il faut que les familles des victimes déposent plainte contre l’Etat pour non assistance à personne en danger. 4 heures sans renfort c’est grave !

      Répondre à ce message

      • Le 13 octobre 2016 à 16:38, par Burbur-sob
        En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

        5h de combat. .. sans aucun soutien...?? C’est tout simplement IMPENSABLE ....! !?
        Et de tout ça, l’état major ne nous dit rien. C’est frustrant et fumant !
        C’est avec ces genres d’humiliation, que le coup d’état est survenu au Mali. Un chef d’état, ministre de la défense amorphe. Un général, chef d’état major général incapable !!
        ON EST FOUTU

        Répondre à ce message

    • Le 14 octobre 2016 à 07:46, par raogo
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      On dit que les combats ont duré 4 heures alors que la MUSMA, les francais même les américains sont dans la zone plus les militaires maliens (ou l’Etat malien) là il y a problème.
      Une unité ne peut pas être attaquée pendant 4 heures sans que tous ces unités (MUSMA, FRANCAIS, AMERICAINS et MALIENS ) ne soient pas informés ? ou sont les drones, la transmission de l’info ? la base la plus proche est à combien de kilomètre du lieu de l’attaque ?
      je pense qu’il doit avoir un problème dans le dispositif sinon ces gens là ne devraient pas quitter le territoire vivant n’en parlons pas emmener du matériel......

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 03:49, par Ceres
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Que les ames des vaillants combattants reposent en paix et prompt retablissement aux blesses. Sans etre de l’UPC, seul ce parti a eu le courage de tirer la sonnette d’alarme sur ce mega et sensible post. e qu’est la defense et la securite.. Le parti du Lion avait estime qu’il fallait des hommes du domaine mais helas !!!! Les faits nous edifient a plus d’un titre.
    Que le President aie le courage de revoir sa copie en la matiere car c’est la quietude des citoyens qui est jeu.
    Courage aux FDS !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 04:47, par PAK
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Paix aux âmes des disparus, morts sous le Drapeau ! Que la terre libre du Burkina Faso vous soient légère !
    Je préfère déduire que les 4 heures indiquées ne sont pas vraies pour avoir l’esprit tranquille, connaissant bien la zone. C’est un endroit certes sabloneux mais tout le monde se voit. Comment une dizaine d’assaillants peuvent faire face à une armée dotée de moyens logistiques aériens de combats, de fusils d’assaut... Ici le combat n’était pas asymétrique, l’ennemi était sur un terrain burkinabè dont il est censé n’avoir pas la parfaite maitrise plus que nos militaires.
    Le périmètre devrait pouvoir être bouclé en une heure maximum par la base situé à Markoye et à Tin-Akoff et renforcée par le camp de Gorom Gorom en deux heures maximum.
    Tuer 3 policiers et on les remplace par des militaires, 3 militaires encore tués. L’armée du Burkina Faso est en train d’être humiliée !
    Que Dieu nous sauve !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 04:53, par Kone Aroun Richard
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Donc, ils nous ont attaques pendant 4 heures et ensuite, ils ont pu s’en sortir ? Pourant, nous on est n Etat et eux, c’est une bande armee. On doit s’ inquieter.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 05:03, par koutou
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    dommage pour notre pays chaque fois ce sont des familles qui sont endeuillées et l’on promet de les traquer pour les punir.trop c’est trop.la securité interieur doit echoir entre les mains d’un professionnel et non un novice.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 06:15, par miriya djougou
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    FRANCHEMENT PARLER LES FORCES DE L’ORDRE ET DEFENSE ONT TROP PERDU DE VIE DANS LES ATTAQUES. QUELLE ATTAQUE A PU ETRE DEJOUER SANS PERTE DE VIE DE NOS FRERES ? JE DEMANDE QUE RSS REVOIENT LE RENSEIGNEMENT, IL SE PEUT QUE QUELQUE CHOSE FLOTTE DEDANS.
    A NOS FRERES CORPS HABILLES JE DIS QUE CERTAINS CHEFS NE TRAVAILLE PAS OU SON LA POUR PILLER LES HOMMES DE RANG OU NE MERITE PAS LEUR POSTE. JE VOIS DES GENDARMES, POLICIERS ET MILITAIRES DANS LA BROUSSE SANS MATERIEL DE PROTECTION (on dit pare balle ou gillet quoi, je ne sais pas dès). JE LES VOIS EN PLEIN MILIEU D’HERBE OU DE CHAMP DE GRAMINEES (mil, mais, sorgho) BIEN HAUTES. LES MALFRATS PEUVENT LES ATTAQUES A TOUT MOMENT EN LES SURPRNANT. COMMENT LAISSER CES SOLDATS SANS DIRE AU PAYSAN DE LAISSER DE L’ESPACE DE SECURITE AUTOUR D’EUX ? IL FALLAIT DEHERBER LES POURTOUR DES POSTES DE CONTROLES !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 06:25, par le Burkina Faché
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Sortez le Général Diendéré de la prison et vous allez voir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 06:33, par Lh
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Paix à leurs âmes . mais c’est dopage que route nos hélicoptère soukouille parqués adans nos bases. Il faut les dévoyé dans une
    base d’intervention rapide au nord !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 07:34, par Moi
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Bonjour à tous !! Je tiens tout d’abord à présenter mes condoléances aux familles des militaires assassinés et à la grande famille de l’armée Burkinabé. Pour ma part je trouve trouve nous sommes trop passif voir même négligeant en ce qui concerne la sécurité de notre cher Pays. Il est même possible qu’il ai des taupes au sein de notre armée il est inconcevable que nous nous fassions attaqué deux fois en deux jours sans qu’aucune disposition ne soit prise pour renforcer la sécurité de nos différentes frontières. S’il se trouve que M. Simon Compaoré à des difficultés dans son poste il est préférable de lui trouver un remplaçant pendant qu’il temps. Ou est Dénise Auguste BARRY ??????

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 07:45, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    - Ces attaques commencent à être trop et je suis inquiet. Très inquiet même. Moi j’ai une autre lecture de cette affaire et je vais vous dire que je suis sûr que les populations locales sont complices de ces bandits. Elles les connaissent même certainement sinon ces bandits ne peuvent pas venir gaillardement attaquer et retourner. La solution est simple : il faut violenter les populations locales afin qu’elles dénoncent ces bandits. Il n’y a pas de droit de l’homme qui tienne ici. Il faut faire subir la violence à ces population locales afin qu’elles parlent et dénoncent ces voyous.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 07:47, par titi
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    kafando c’est trop plat ce raisonnement.reflechisons ensemble pour trouver une solution a ce problème.le djihadisme depasse les seules frontières du burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 07:49, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    - Ces attaques commencent à être trop et je suis inquiet. Très inquiet même. Moi j’ai une autre lecture de cette affaire et je vais vous dire que je suis sûr que les populations locales sont complices de ces bandits. Elles les connaissent même certainement sinon ces bandits ne peuvent pas venir gaillardement attaquer et retourner. La solution est simple : il faut violenter les populations locales afin qu’elles dénoncent ces bandits. Il n’y a pas de droit de l’homme qui tienne ici. Il faut faire subir la violence à ces population locales afin qu’elles parlent et dénoncent ces voyous.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 07:54, par Bèlignè
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Mon cher président, il temps pour vous de sortir de votre calme. Savez vous que pour règner il faut sévir ? Savez vous qu’il n’y a pas considence que au même moment que Blaise COMPAORE se pavanne en Côte d’Ivoire, il ya attaque sur la route de Pô et à Intagom ?
    M. le Président, vos ennemis sont avec vous au Burkina. Que au moment où nous discutons avec nos investisseurs de telles choses arrivent.
    Comment peut on libérer des putchistes sous pretextes qu’ils sont en liberté provisoire.
    Rappelez vous que le peuple qui vous soutient se lasse et baisse les bras en particulier nous les femmes qui ne nous retrouvons pas.
    Nous constatons que c’est toujours les mêmes du CDP qui sont aux postes stratégiques ou bien c’est de complicité avec eux M. le président.
    Faites quelques choses sinon le pays ne va pas.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 07:56, par DANWARA
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Monsieur le PRÉSIDENT QUI EST MINISTRE DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ ?
    S’il vous plait confiez ces postes ministériels au professionnels.(militaire gendarme ou policier)

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 07:57, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    - Souley (Internaute 7) pourquoi tu insultes l’internaute 2  ? Que t’a-t-il fait au juste ? Il a simplement demandé d’interdire le port des barbes !!? Et là-dessus je suis totalement d’accord avec lui. Il faut faire raser toutes les barbichettes rougies au henné ou au jus de cola. Mieux il faut interdire aux hommes d’arborer les bonnets katana. Il faut aussi interdire le port des burka et déchiqueter tous les burkas. Comment une personne va s’habiller tout en noir et ne laisser qu’une trace pour les yeux ? Et ces derniers temps on en rencontre partout de ces masques atypiques dans les rues de notre pays. Il y a des gens qui s’activent fort dans les quartiers sombres pour convertir au hasard. Et l’Etat doit mettre un STOP à cette affaire.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 08:01, par Stalinsky
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Mes condoléances aux familles éplorées.
    1) Le problème c’est que Roch et son Etat major ne sont pas intelligents. J’ai toujours proposé un corps de garde frontières à nos frontières depuis la période du Front populaire. Blaise avait répondu que les agents des eaux et forêts pouvaient jouer ce rôle. J’ai compris à l’époque que ces militaires ne voulaient pas vivre en brousse.
    .Placer des gardes frontières ne consistent pas à remplacer les policiers par des militaires seulement . Il faut donner à ces derniers de moyens. Dans ce cas de figures il faut des chiens à ces différents postes. Toutes ces attaques ont lieu tôt le matin. Ce qui suppose que nos militaires dormaient et ont été surpris. Des chiens auraient aboyés et ils auraient aussitôt utilisés leurs armes.
    2) Que fait la base aérienne ? J’ai posé la question à un militaire de la base de Bobo et il m’a répondu que sans ordre ils ne peuvent intervenir. C’est donc dire que la faute revient à l’Etat major. Les hélicoptères de combat que nous avons achetés auprès des soviétiques (MI 18 et MI 24) sont pas là pour les défilés seulement. Si vous ne les utilisez pas nous ne voulons pas non plus les voir au défilé du 11 Décembre.
    3) Il faut déplacer l’Etat major au Nord.
    ça suffit maintenant. Vous devez prendre vos responsabilités.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 09:33, par Cheick
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Merci, ces remarques sont pertinentes. De tels détails qui semblent anodins peuvent marquer une différence fondamentale dans la stratégie de gestion des frontières.
      1. Pour le cas des chiens, l’armée sénégalaise a une bonne expérience. Nous pouvons nous y former
      2. Pour le cas des Hélicoptères ou autres avions d’attaque au sol, ils peuvent bien servir d’appui tactique aux troupes au sol, sachant bien la volatilité des assaillants et la proximité des frontières.
      3. L’Aéroport d’Arbinda n’existe plus, et pour les autres camps militaires aux Nord plus rien !
      4. Plus de militaires de parades, mais les soldats opérationnels

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 08:22, par soulevement populaire
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Je me demande ce qui se passe dans les sphères de décision de l’armée Burkinabé. L’aveugle, on ne pietine pas ses gouilles deux fois. Je suis de ceux qui trouvent qu’il ya eu une négligence. On vous tape deux fois de suite dans le meme endroit sans qu’aucune disposition ne soit prise. Il ya eu aussi des attaques dans d’autres pays car c’est devenu la mode mais pas toujours dans le meme endroit comme si quelqu’un avait touvé son lepreux pour taper.Ce n’est pas un problème de matériels et d’homme qui manque puisqu’on voit un échantillon de ces matériels lors des défilés du 11 décembre de chaque année. Surtout pas d’homme compétent, non pas du tout car chaque soir on voit ce soi disant militaire toujours en tenue qui vient narquer les clients du maquis" UNION" non loin de l’ONEA de la ZAD se disant un ex RSP. Je trouve qu’il ya suffisament d’homme et qui ne savent pas ce qu’il faut faire de leur temps libre si c’est pas pour nous narguer. Je suis militaire et voilà la sécurité de tes citoyens sont menacés. Ou nos forces de l’ordre formés contre les attaques terroristes. Meme si ça doit nous arriver que ça soit toujours dans la meme localité toujours et toujours. Il y a eu de la négligence. Oh mon Dieu.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 14:02, par A Tchan Waar
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Ca vient encore. C’est ps fini. Les malfrats- la vont revenir bientot frapper et yaura rien. Le gouvernement burkinabe est un margouillat de decembre. Le margouilat de decembre, chaque nuit, il dit que demain seulement-la, si je ne suis pas mort aujourd’ hui, je me construit une maison car cette nuit- la j’ ai eu trop froid. Et le matin le soleil se leve, et plus le soleil monte, plus le sang du margouillat se chauffe et il n’a plus froid. Il oublie qu’ il doit se construire une maison pour ne pas avoir froid encore la nuit froide de decembre. Si c’etait en france, quelqu’ un n’allait pas perdre son poste ?Ce qui m’ enerve, c’est que les bandits ont frappe au meme endroit, avec le meme mode operatoire. Et apres on sort se pavaner pour dire que des mesures vont etre prises. Si vous continuer comme ca la est- ce que les militaires meme ne vont pas se retourner contre vous ? Ils vont pas acepter de mourir comme ca !

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 08:42, par Tinto
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Et l’utilité de la présence de l’armée français ? Si leur présence n’a plus une valeur ajoutée pour le Burkina, qu’ils rentrent chez eux.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 08:42, par Basga
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Paix à l’âme de nos disparus. Je pense que les consignes n’ont pas été respectées par nos militaires à leur poste. Sans doute les terroristes ont décelé la faille dans la garde, sûrement elle a baissé.
    Les coups de feu ont été échangé pendant 4H. C’est inadmissible l’absence de réaction rapide pour riposter (4H ! c’est trop).

    Mr le président il faut vous réveiller et confier la défense à un avertit.
    Simon Compaoré, votre ministère est trop lourd sur vos épaules, on apprend pas ici, on vient pétrit d’expériences.

    Ô râge ! Ô désespoir, veuillez me calmer car je suis frustré.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 09:54, par Clair clair
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Ta frustration est légitime. Par deux fois, on frappe dans le même coin (Intagom) en l’espace de quelques mois seulement ; quelle légèreté du système sécuritaire ! On peut facilement penser que ces mêmes gars peuvent revenir frapper à Splendid Hotel sans difficulté. On n’a pas de dirigeants en réalité, on a des comédiens ! Il n’y a pas de place à la débroullardise en matière sécuritaire. Il faut des professionnels impitoyables comme Diendéré ou Bassolé pour démanteler les réseaux terroristes et pour qu’ils aient peur du Burkina. Au temps fort des Diendéré et Bassolé, qui oserait attaquer le Burkina ? Ce n’est pas pour les soutenir mais pour dire qu’ils avaient une bonne maitrise des enjeux sécuritaires. Si vous perder votre sécurité, vous auriez perdu votre économie, votre cohésion sociale, tout en fait. Il faut des criminels pour vaincre les criminels et là les Diendéré l’avaient bien compris contrairement à ces dirigeants mouta mouta. On ne sait même pas ce qu’ils font au pouvoir !

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 08:59, par KIRIKOU
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Si il y a un conseil national de la défense au Burkina ,il faudrait rapidement le convoquer pour examiner en urgence à quoi il faut s’en tenir.
    Je suggère que ce conseil ne soit pas seulement l’apanage des militaires ou para militaires , il faudrait associer des civils .
    A partir de maintenant les FDS doivent être sévères dans le contrôle des identités sur les grands axes routiers et les pistes confiées aux KWG ( koglwéogo) avec à leur têtes deux FDS jusqu’au mois de Février 2017.
    La garde ne sera baissée après cette date , mais des moyens logistiques ( drones , les deux sauterelles du temps ou Bassolet était ministre de l’intérieur ) doivent alléger cet effort humain consenti.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 09:25, par ZigriRooKooKa
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Toutes mes condoléances aux familles éplorée et aux peuple meurtri du Burkina Faso. Encore une fois des coincidence qui n’ étonnent pas. Ceci ressemble à des action programmer :
    1 - Blaise annonce une sortie officielle devant les média ,
    2 - Une tentative de destabilisation déjoué au niveau du pont de nazinon
    3 - Blaise annule le communiquer officielle qu’il avait prévu
    4 - Une attaque au nord du pays

    Ceci ressemble à s’y méprendre à une certaine stratégie d’un certain pseudo stratège de guerre qui donnait des instruction à un Général de l’armée :
    1 (bis) - On frappe au centre
    2 (bis) - On dénonce une certaine incapacité des autorité devant les médias
    3 (bis) - On frappe au Nord pour desserer l’éteau
    4 (Bis) - On installe une situation de guerre dans tout le pays et on force les autorité à des négociations.
    Certaines personnes digèrent mal leur défaite, ne savent ils pas qu’on peut rien contre la volonté de DIEU de protéger notre cher et beau pays le Burkina Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 09:27, par Clair clair
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Donc comme ça, on peut revenir encore frapper Splendid Hotel et Cappucino sans difficulté ? Ounnn, moi qui croyait qu’on avait un ministre de la défense et un autre de la sécurité. Depuis que le MPP est arrivé au pouvoir, on a des problèmes. Par deux fois on frappe dans le même coin (Intagom) et il n’y a pas de trace des auteurs ! Vous avez dit Rock non, nous voilà maintenant en insécurité tous les jours.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 09:33, par le sage 1er
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    je pense que parmi les mesures de sécurité, il faudra éclairer le poste dans un rayon de 100 mètres de sorte que tout mouvement soit perceptible. De plus, mettre un dispositif en barbelés tout autour du poste en quatre cercles pour rendre difficile les avancées et les fuites éventuelles de ces malfrats.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 09:34, par De_La_Joie
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Toutes mes condoléances aux familles des victimes. Je suis d’avis qu’il faut impérativement que le Président Rock cède le portefeuille de la défense à un militaire et nous allons observer pour voir s’il y aura amélioration. A mon sens le fait de garder le portefeuille de la défense pourrait être perçu comme un manque de confiance à nos FSD. Asseyons cette solution pour voir. Qu’Allah nous garde. Amin.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 09:46, par Kambiré
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Toutes mes condoléances aux pauvres soldats tombés. En fait j’ai l’impression qu’on s’amuse au BF et qu’il y a trop de non dit. Si on attaque des postes militaires pendant 4 heures (GAOUA-OUAGA) et que il n’y a rien, alors là nous devons craindre le pire car :
    - il n’y a pas de FDS au Burkina ou le mal est dans leur sein ;
    - il n’existe pas un plan stratégique d’intervention en cas d’attaque d’un poste FDS : on surprend le poste en question, il se démerde avec les moyens de bord, on les tue et on apporte les armes (Cas de Yimdi, Samorogban ......). Après ce sont les blabla dans les médias. Médecin après la mort !
    Autrement dit chaque poste est livré à lui même en cas d’attaque même si cela va durer 20 heures : problème de réactivité hiérarchique. La question que je me pose est que notre armée actuelle a la volonté d’assurer quoi que ce soit (je ne parle même pas de capacité).
    Conclusion : Les FDS sont en ville dans les cabarets, bars dès 10 h. Logique qu’elles ne sont pas opérationnelles à 5h du matin.
    On parle d’incivisme dans la circulation au BF au point que des policiers bondissent sur la route pour attraper des fautifs ? il est temps qu’on parle d’incivisme dans les FDS aussi car notre sécurité est menacée.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 11:00, par Karim DONDEBZANGA
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Le terrorisme est une réalité actuelle et aucun pays n’est épargné dans ce monde. A chaque pays donc de prendre les dispositions pour se défendre,mais il est nécessaire que les pays d’Afrique au sud du Sahara se mettent les mains dans la main pour ensemble faire face ce fléau. J’ai l’impression que les autorités burkinabè ne mesurent pas l’ampleur de la situation et ne tardent à mettre en place un processus de sécurisation propre à pays. On continue d’envoyer un plus grand nombre de soldats au Mali et Darfour. Alors le Nord du pays a besoin d’une base assez forte. Le véritable problème est que de toutes les attaques perpétrées depuis longtemps, aucun résultat des enquêtes n’est pour le moment abouti. Jusqu’à présent, sauf que je sois peut-être pas au courant, il n’a été donner des renseignements de nos services pour prévenir une préalable attaque. Je pense que maintenant, tous les pays en développement sont conscients de la faiblesse e eus institutions, ais que nous faisons pour les rendre fortes, cette question reste sans réponse.

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 09:59, par sdf
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    réfléchissons un peu ! pourquoi au lendemain des indépendance la France a voulu implanter une base française dans le sahel ? nous avons dis non mais nous l’avons pas fais non plus ; erreur de notre part. ce qu’il faut dans un environnement pareil c’est pas une cage du nom de poste de sécurité. sérieux à voir cette maisonnette à la télé j’étais déçu.il faut une base dans le plein Nord à partir d’où des sorti régulières de sécurisation de frontière se feraient aussi bien au sol que dans les airs.pas avec de gros hélico bruyant et consommateur de carburant seulement mais des ntic, des drones. meme des drones amateurs de nos jours peuvent etre équiper de super cam et à vision nocturne et infrarouge c’est bien les bases de ouaga mais à quoi ça sert ? à loger des militaires point.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 09:59, par PATINDE
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Le chef d’état major de l’armée doit avoir honte maintenant et démissionner.Le ministre de la défense qui est Le Président du Faso doit relever le chef d’état major de l’armée.Céder aussi le ministère de la défense à des personnes bien avisés.Honte !honte !honte !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 10:02, par Kouda
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Paix à l’âme des militaires et civils Burkinabè décédés dans cette lache attaque d’individus sans foi ni loi qui ne réussiront jamais à nous soumettre à leur désiderata. Nous, Burkinabè, ne fléchiront jamais face à ces laches et fous, trafiquants et meurtiers.
    Pourquoi au lendemain de l’attaque, l’état major de l’armée est incapable de nommer les militaires décédés dans cette attaque ? L’état major pense-t-il un seul instant aux parents, amis et connaissances de ces vaillants militaires morts ?
    Il est grand temps que l’état major de l’armée nous communique les noms des militaires décédés.
    Dieu protège le Burkina Faso, notre aimée patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 10:13, par Yamba
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    OOH !nos hommes de défense et de sécurité,chaque fois c’è vous q’on gagne or c’è votre etat encor qui est misereux.courage a vou !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 10:14, par Diéré
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    je veut ici présenté toutes mes condoléances aux familles éplorées et prompt rétablissement au blessé.

    Internaute N 5:L’homme qu’il faut à la place qu’il faut ne veut pas dire qu’on n’est hors d’atteinte des menaces.Tu conviendrais avec moi qu’un professionnel n’est pas un amateur.Confions la sécurité à ceux là qui sont spécialistes en la matière c’est plus rassurant car c’est leurs domaine.

    Que le gouvernement donne les moyens(formations et matériels adéquats) nécessaire aux nos braves FDS afin qu’ils puissent garantir notre sécurité sans péril. Pour notre part,nous population,nous devrons participer aussi activement à cette lutte en dénonçant tout acte et tout individu suspect au FDS. Soyons vigilant.

    Que Dieu nous viennent en l’aide et protège notre Cher pays le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 10:35, par Toutdemême
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Commençons par les questions :
    - Quel dispositif de sécurité veillait au grain quand on est conscient des risques actuels ?
    - Pourquoi quatre heures de combats sans renfort pour nos troupes ?
    - Pourquoi des contradictions dans les communiqués ?
    - Quelle collaboration transfrontalière ?
    - Quid de Barkane ?
    Les coïncidences troublantes : sortie médiatisée à Abidjan, complot neutralisé (dit-on) vers Pô, déclaration attendue annulée, attaque à Intangom, etc.
    Les conséquences : l’effort de guerre imposé par ces attaques terroristes, pèsera à terme sur le budget national. S’en suivront privations, mécontentements, protestations, qui affaibliront davantage le pouvoir actuel, déjà débordé…
    Si cela doit continuer ainsi, qu’on ne s’étonne pas qu’un jour le débat devienne public.
    Puissent leurs âmes trouver la paix, ceux qui, au dur service de la nation, moururent en solitaires !

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2016 à 11:39, par YIRMOAGA
      En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

      Mon frère Toutdemême, belle analyse et inquiétude logique ? Je persiste que y a pas eu résistance au vu des déclarations contradictoires ? Un détachement de 25 militaires, je parie qu’il n y a pas un officier à la commande ?Vu l’armement dont le détachement dispose, il fallait un officier pour coordonner ? Tous préfèrent Ouaga ou les missions Onusiennes ? Si c’était une mission extérieure, on allait affecter un officier au détachement ? A ce sujet le grand chef doit des explications ?

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 10:43, par lecoq
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    on est fatigué de ces attaques et à chak fois c’es à tin akoff ! qu’est-ce qui se passe dans notre faso ? dans cette lutte il faut engager tous les forces de sécurité en brousse pour traquer ces bandits( Militaire,Gendarmerie,Police,GSP,Eaux et foret, Douane),vous verez que la sécurité serait partout au lié de concentré dans soit disant Unité d’elite de Gendarmerie ou de Police,à eux seuls ne peuvent pas couvrir le territoire.Prenez l’exemple,j’etais de passage au Benin,et meme les militaires prenaient garde au poste de police nationale,comparaison n’est raison mais là il faut engager tout le monde sans discrimination de force et former tout le monde,il y’a des corps qui connaissent mieux le terrain que ces budgetivores unités d’elites

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 10:52, par André
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Moi je trouve que la qualité et l’intensité de riposte de nos forces armées n’a pas été à la hauteur de l’affront. Il fallait profiter de l’occasion pour montrer que quiconque ose se frotter à nous risque gros ! C’est un grand rendez - vous manqué à mon avis !!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 11:08, par la bâtardise ne gagnera pas
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    J’ai quatre (4) solutions
    1. Lutter sérieusement contre la pauvreté et contre l’impunité.
    2. Démanteler toutes les bases militaires étrangères car c’est elles les marraines du terrorisme.
    3. Se battre avec le peuple pour changer toute la classe politique et leur système machiavélique en optant pour l’alternative et non l’alternance.
    4. Équiper conséquemment nos FDS Si ces conditions sont réunies le terrorisme sera un mauvais souvenir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 11:20, par Nansamda
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Merci internaute 14. Beaucoup de questions restent sans réponse.
    1. Pourquoi depuis plus de 15 ans les armées américaines et française forment nos FDS pour se préparer à combattre les terroristes, et maintenant que les terroristes sont là, les FDS n’arrivent même pas a se protéger ?
    2. Pourquoi les assaillants n’attaquent que les FDS sachant qu’ils armées et formées à cet effet.
    3. Pourquoi depuis les premières attaques, nos FDS n’arrivent même pas a tuer un seul des assaillants ?
    4. Pourquoi étant dans une zone rouge (selon le colon français), nos FDS sont toujours surpris par les assaillants ou bien c’est parce que l’instinct de survie n’existe pas chez nos FDS ?
    5. Pourquoi des "civils assaillants" sont plus forts que nos FDS ?
    6. Pourquoi et malgré les pertes enregistrées par les FDS du Niger, du Mali et du Burkina n’arrivent pas a coordonner les actions, sachant où sont les ennemis ?
    etc

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 11:29, par EBENEZER
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Mes condoléances aux familles éplorées de notre vaillante armée.
    Que de lâcheté de la part de ces délinquants.
    Que le Tout Puissant bénisse le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 11:33, par WendGuudi
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Toutes mes condoléances aux familles éprouvées. Encore des morts liés à notre défaillance sécuritaire. Je ne connais pas grand chose dans ce domaine de sécurité mais j’ai des questionnements qui me dérangent la tête. Chaque fois que mon pays est attaqué, je me demande pourquoi, on ne créerait pas un ministère chargé de la sécurité et pourquoi pas y compris de la défense. Trop c’est trop. Nous ne sommes pas en sécurité comme ça. Imaginons un peu si ceux qui ont été stoppés au pont nazino avaient pu rentrer à Ouaga et semer désolations et tristesses au meme moment que cette attaque d’Intangom, ça allait être la panique générale. Monsieur Simon est bien pour l’administration territoriale mais peut-être pas pour la sécurité. Pour moi, la fusion actuelle de ces 2 entités n’est pas une bonne chose parce que le pays n’est pas totalement sorti de la crise.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 11:34, par Shalom
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    À toutes ses familles endeuillees, mes sincères condoléances ! Que la paix de notre Dieu soit leur partage !! Juste un mot pour Le président Rock et Simon " les Postes de la Défense et de la sécurité ne sont pas pour vous. Remettez les A QUI DE DROIT !!! Pour le bien du peuple, s il vous plait !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 11:37, par Pat le Démocrate
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    A l’heure où nous sommes, le Burkina a besoin d’un ministre de la sécurité et d’un ministre de la défense digne de ce nom. Je ne sais pas ce que font les Colonel Barry, Bonkian et plein d’autres : des têtes bien pleines qui chôment laissant notre pays entre les mains d’un civil soit disant ministre de la sécurité. Je vous pari que si ministre de l’insécurité il y a, c’est bien Simon COMPAORE.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 11:38, par Le stratege
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Mon cœur saigne que nos jeunes soldats soit livrer a eux et se fasse massacrer de la sorte sans un soutien aérien rapide. Il y a véritablement un problème de leadership. Nos autorités n ont pas encore compris que nous sommes en guerre. Même un profane sait qu’ en cas de guerre asymétrique soit vous avez des bases solidement implantes en blindage avec des capacités de veilles et d alertes performantes 24 h sur 24 ou vous passez en mode sou marins avec des hommes en civils lourdement armées dissimilés dans la population et prêt a riposter en cas d attaque. TOUT ennemi qui connaît vos positions vous attaque en connaissance de cause et peut avoir le bénéfice de la surprise. primo les super tucano stationnes a bobo doivent être stationnes a Kaya avec des pilotes prêt a s envoler 24 h sur 24. Soit on est soldat ou on l es pas. secundo un état major interarmes doit être implantes a Djibo avec une base logistique conséquente et des troupes d élites aguerris au combat. Il ne sert a rien d envoyer les nouveaux recrus se faire tuer. Tertio soldats du Burkina ne laisser personnes vous intimider et faites honneur a vos ancêtres.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 11:47, par Le stratege
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    De même on attend pas qu’ un terroriste vous attaque avant de se lever courir. Il faut le tuer la ou il dort. Les Israéliens ont bien compris cela. Si le mali n est pas en mesure d assurer la sécurité de son territoire, c est au mali qu’ il faut aller les tuer. Il laisser le politiquement correct.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 12:07, par La barbe
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Encore des familles endeuillées. Et toujours les mêmes discours. Pourquoi le gouvernement n’ouvre-t-il pas bien les yeux pour en finir avec le problème dans cette zone ? Je suis vraiment déçu de ce gouvernement. Comment comprendre que sur le même site en moins d’un semestre on encaisse deux attaques comme ça ? Et comment ses gens arrivent à franchir nos frontières et perpétrer leurs actes puis repartir sans être encerclés ? Chers Président pendant que vous somnoler c’est votre fauteuil qui est en pérille. Tous ces gens déçu pensent qu’ils peuvent vraiment déstabiliser le pays, c’est pas le Burkina en tout cas. Et c’est pour ça que l’Afrique ne peut jamais se développer à cause de notre JALOUSIE. Parce que je ne peux pas comprendre que quelqu’un perd un pouvoir dans lequel il a tant bouffé, et met toute son énergie pour bloquer le pouvoir de l’autre. Qui combat par l’épée périra par l’épée. Tous ceux qui jouent à ce jeu finiront leur carrière d’actes barbares bientôt. Dieu a toujours aimé les burkinabè et il restera toujours à leurs côtés.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 12:35, par donmike
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    très déplorable !!!que le gouvernement prennent ses responsabilité ;et que la hiérarchie militaire sache qu’on ne peut stoker des armés dans des poudrière alors que le besoin se fait sentir sur le terrain.de grâce ne soyer pas plus criminelle que les criminelle eux même.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 12:39, par nekré
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Dommage. Condoléances aux familles des disparus et prompt retablissement aux blesses. Seulement, ça sera comme les autres attaques. Voici la chronologie des choses à laquelle nous sommes habitués maintenant : attaque-communiqué officiel- indignations- condamnations - Discours -Decoration a tire posthume- Inhumation - oubli - attaque.............et le cycle recommence.
    Non ça suffit maintenant ! C’est la enieme attaque et nos FDS n’arrivent même pas a nous montrer un rat tué ou capturé. Ce n’est pas possible. Je ne fais pas politique, mais je dis seulement aux dirigeants actuels de faire très attention : la cause d’une insurrection peut en cacher une autre. A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 13:08, par faber
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Chers frères, que la terre libre du Burkina vous soit légère et prenne soin de vos familles que ces lâches ont endeuillé.
    J’ai les larmes au yeux quand je vois que c’est encore des jeunes qui sont fauchés à la vie, faute de négligence ! Ces jeunes faisaient partie de nous( le bas peuple) ! oui ! c’est le même peuple qui meurt encore et cela servira de folklore à nos politiciens et autorités militaires de se faire voir. Chers autorités, encore une occasion de sortir le même discours, les même larmes de crocodile et la même indifférence, une fois repartis chez vous. Vous avez raison, vos enfants et vos épouses sont à l’abri d’un tel sort, La peine, la souffrance, les larmes c’est pour nous ! Mais toute chose a une fin quelque soit la durée, et aucun homme n’est suffisamment fort, ni riche pour résister au jugement de l’histoire !
    Peut-être que je juge mal les décideurs, mais ce dont je suis sûr est que la peine et douleur ne sont comprise que par celui qui les vit.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 13:17, par ka
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Toutes ces attaques ciblées dans les coins faibles dont nos gouvernants oublient les vrais dangers, par les fillettes déchainées de Blaise Compaoré, montrent que l’injustice qui mine notre société est la cause des dégâts actuels. Sans une justice juste et équitable, il n’y a pas une paix équitable, ni la solidarité d’un peuple comme celui de notre Faso, pays des hommes intègres. Sans une politique juste, une classe donnée comme celle de Roch Kaboré et son équipe ne pourra maintenir sa domination sur un peuple mûri et averti par 30 ans de l’injustice et de l’impunité, surtout de la corruption à ciel ouvert. Internautes de bonne foi, posez-vous la question pourquoi en une année de transition le Burkina n’a pas subi ces attaques et ses tueries qu’un coup d’état à la maternelle et bête ? Par ce qu’avec sincérité l’équipe de la transition avec son président futé et diplomate confirmé, a suivi ce qui va pour le peuple : Et non pour le plaisir des individus gouvernants qui déterrent des lois bidons pour des libertés provisoires a des amis et parents coupables comme Diendéré Gilbert et Bassolé qui ne peuvent pas en bénéficié des largesses de ceux qui sont au pouvoir, et qui s’appelle ‘’’Injustice et l’impunité.’’’ C’est fillettes du RSP sont déchainées par ce qu’elles jugent que l’injustice est allé très loin comme au temps du régime Compaoré. Nous allons arrêter ces criminels qui tuent de sang-froid, mais ça ne s’arrêtera pas si nos gouvernants n’appliquent pas une justice équitable et une politique justice soutenu par le peuple souverain. Que tous les criminels amis ou parents des gouvernants subissent le même sort que Bassolé et Diendéré pour une justice équitable : Que tous les dossiers des crimes impunis, mêmes si des gouvernants sont impliqués, soient traités convenablement pour une justice équitable. Que la victoire de l’insurrection soit remise à cette jeunesse qui l’a gagné en disant que rien ne sera plus comme avant, pour une alternance politique apaisée d’un pays qui demande de l’émergence avec cette jeunesse, l’avenir du 21e siècle. Partisanes et partisans de Blaise Compaoré, ou de Bassolé, la page est tournée comme celle de Maurice yaméogo, et autres ex présidents du Faso chassés par des soulèvements populaires l’arme la plus redoutable pour le peuple souverain du Burkina. Unissons-nous pour un Burkina nouveau, qui veut toujours donné son exemple au continent avec sa jeunesse décidée.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 13:50, par Adama
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. Les ministères de la défense et de la sécurité doivent revenir à des professionnels du domaine. En résumé, Simon , Rock et ZAGRE doivent rendre leur démission.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:00, par Rougbenga
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    J en appelle à la société civile. Il faut organiser une marche pour la sécurité. Il faut contraindre nos autorités à prendre à bras-le-corps la sécurité de notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:02, par A Tchan Waar
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Ca vient encore. C’est ps fini. Les malfrats- la vont revenir bientot frapper et yaura rien. Le gouvernement burkinabe est un margouillat de decembre. Le margouilat de decembre, chaque nuit, il dit que demain seulement-la, si je ne suis pas mort aujourd’ hui, je me construit une maison car cette nuit- la j’ ai eu trop froid. Et le matin le soleil se leve, et plus le soleil monte, plus le sang du margouillat se chauffe et il n’a plus froid. Il oublie qu’ il doit se construire une maison pour ne pas avoir froid encore la nuit froide de decembre. Si c’etait en france, quelqu’ un n’allait pas perdre son poste ?Ce qui m’ enerve, c’est que les bandits ont frappe au meme endroit, avec le meme mode operatoire. Et apres on sort se pavaner pour dire que des mesures vont etre prises. Si vous continuer comme ca la est- ce que les militaires meme ne vont pas se retourner contre vous ? Ils vont pas acepter de mourir comme ca !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:06, par Docteur Socrates
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Je ne suis pas criminologue mais j’ai ouïe-dire que l’une des questions à poser en vue de tenter de résoudre certains actes criminels c’est de savoir à qui profite le crime ! La concommitance des attaques au niveau du pont du fleuve Nazinon (par des éléments de l’ex-RSP) et d’Intangom pour récupérer du matériel et des armes. Avant cela, l’attaque de la poudrière par des éléments de l’ex-RSP (pour récupérer des armes), les incursions de terroristes au nord et Ouaga et dont on sait les liens qu’ils ont avec l’ancien régime, les incendies des marchés et y compris des stands de la SNC sont assez d’éléments qui devraient amener les enquêteurs à se demander qui a intérêt à ce que le pays soit déstabilisé et rendu invivable et quels sont les liens entre ces différents incidents. L’on est aussi en droit de se demander si tout cela n’est pas lié à la tenue prochaine du procès du coup d’Etat de septembre 2015 et au procès Thomas SANKARA entre autre. C’est à dire qu’ils tentent intimider, emmerder et faire peur aux nouvelles autorités pour que ces procès n’est pas lieu !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:09, par Ping D. Degage
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Le chef d’ etat major doit degager. Deja que son affaire avec le putsch n’est pas claire, il laisse tuer nos soldats. Il est pas a la hauteur. C’est clair. Pardon Mon general, liberer les lieux. Le regime de facilite de Kouassi Blaise Konan a reduit en neant votre formation de Saint cyrien. C’est devenu saint Ca vaurien.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:13, par Moussa Ouédraogo
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    De cette situation, deux questions se dégagent :
    - d’où étaient nos militaires au point d’être neutralisés par l’ennemi ?
    - 4 heures de combat sans que des hélico ou des renforts en troupes n’arrivent sur les lieux. C’est vrai que nous sommes des novices en la matière, mais je crois que si nos hommes étaient bien positionnés au moins ceux qui étaient en faction pouvait alerter leurs camarades qui semble-t-il, étaient toujours dans les bras de Morphée. Et puis, les attaques précédentes ne nous ont pas permis de tirer des leçons. Malgré le fait que les mitrailleuses ne roulent pas à 100km à l’heure, on n’a pas pu les localiser à plus forte raison les récupérer. Conclusion : gouvernement trop laxiste, militaires trop laxiste. D’où le réveil douloureux et pire, certains lacrous ne se réveilleront plus jamais. Vraiment, il faut que ça change.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:33, par Bilobiè
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Je suis honteusement choqué par cette information. Trois intègres viennent de rendre l’âme par l’acte d’un barbarie inqualifiable. Mes frères, que vos âmes reposent en paix. Mais chers internautes, permettez moi de donner un point de vue sur cette information. "Plus de quatre heures, les armes ont crépité". Cette affirmation m’amène à rejoindre certains analystes qui affirment que le BURKINA FASO n’a pas une stratégie de défense. Dori n’est pas à 1000 km de Ouagadougou où sont stationnées les bases militaires françaises et américaines qui ont la possibilité d’intervenir à moins de 30 mins sur un terrain d’opération. Je pense qu’il est temps de toutes ses bases libèrent le pays du président THOMAS SANKARA. Les chefs de l’armée doivent rendre compte aux Burkinabé sur cette incapacité dans l’action. Le président du BF doit prendre ses responsabilités en limogeant ses "ministres et chefs d’armée incompétents" ou le trouvera le peuple sur son chemin. Fini les larmes et compassions de crocodiles formulées à chaque attaque.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:34, par Souley
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Kôrô Yamyélé, je vois que vous aussi vous ne réfléchis pas. Il faut savoir que l’islam n’est pas responsable de ces attaques. Pourquoi vous vous acharner sur elle. L’islam c’est la paix. Cette question de terrorisme est plus que vous ne le penser. Même la France à donner des armes à la fraction de Boko Haram qui est au Cameroun et cela a été largement diffusé par les chaines camerounaises et ne me dites pas que vous n’êtes pas informés parce qu’il faut avoir un minimum d’information avant de délirer sur la toile. Rien ne sera interdit au Faso, mourrez de votre rage. Le BURKINA FASO, notre Patrie !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:44, par Sergent-révolutionnaire
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Paix à l’âme des disparus et prompt rétablissement au blessé. Il faut que la hiérarchie militaire avec les expertises des uns et des autres dans le domaine de la sécurité intérieure et de la protection civile trouve une solution face à ces attaques lâches de ces criminels invisibles.
    Aux FDS de se mettre plus au serieux quant à la vigilance, aux exercices réguliers propres à eux, à l’exemplarité. Vous êtes militaires, tâchez d’y rester sans vous couper de la population civile dont vous êtes issus. Car, certains FDS déçoivent de par leur comportement impulsif, souvent même lâche et irréfléchi, ce n’est pas ce qu’on vous enseigne. Donc attention car cela peut entacher considérablement vos performances, vos perspicacité...
    Paix à notre pays !
    "la patrie ou la mort nous vaincrons" !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 14:51, par Yaméogo
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    En voyant cette seconde attaque a tin-Akoff,je voulais savoir quelles solutions Son Exellence Monsieur le Président envisage de prendre pour la sécurité de notre très cher pays le Bf ??

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 15:22, par Adama
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. Les ministères de la défense et de la sécurité doivent revenir à des professionnels du domaine. En résumé, Simon , Rock et ZAGRE doivent rendre leur démission.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 16:15, par Moag biga
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Ca m’énerve !!! Ou ce sont nos RSS qui organisent ces tueries pour nous divertir parce qu’ils ont des problèmes avec le peuple actuellement, ou c’est Blaise et ses acolytes qui essayent de nous affaiblir avant de mater fort, ou les djihadistes ont décidé d’aider leur ami Blaise et leurs amis enfermés à la MACA, etc... De toutes les façons, cela dénote de l’incompétence du pouvoir actuel. On en a marre. Mettez-nous les hommes qu’il faut aux places qu’il faut ! Réagissez fermement ou foutez le camp ! Trop c’est trop !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 16:23, par Kipré
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Simon fait ce qu’il peut. On a juste un déficit de performance et de rigueur au sein de notre armée ! Comment est ce qu’on peut se faire surprendre 2 fois de suite en moins de 5 mois d’espace de temps ! il y a surement un problème de rigueur et de compétence au niveau de notre force armée. Même moi en tant que chef ménage, Si j’ai été victime d’attaque chez moi, je prendrais toutes les dispositions nécessaire à mon domicile pour ne plus me faire surprendre. Si les militaires en poste passent leur temps à dormir sur leurs lit-picos et à boire le thé, qu’ils ne soient pas surpris d’être surpris une seconde fois en moins de 5 mois. C’est parce qu’on pensait que les policiers qui occupaient initialement le poste Itangom n’étaient pas à la hauteur que les militaires ont été envoyé pour prendre position de ce poste. C’est au pieds du mur on voit le bon maçon et non pas dans les discours vides. donc une fois de plus, nos militaires ne sont pas rigoureux dans leurs travail et des actions fortes doivent être prise à cet effet.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 16:38, par Cheikh
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    J’aurais bien voulu intervenir ici, mais hélas, je préfère m’abstenir. Et ceci, pour la bonne raison que je suis surpris de voir apparaître pour la première fois un de mes homonymes, non moins verveux et très inspiré, du nom de Cheick . Bravo homo, félicitations pour tes idées, et sache désormais que j’existais déjà, pour ne pas en être ébahi à ton tour .

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 16:48, par Diaspora
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Paix à l’âme des disparus et prompt rétablissement au blessé.
    Je félicite également l’ensemble des FDS pour leurs efforts inlassables.

    Il y a certes un problème d’équipements au niveau de nos forces de défense et de sécurité mais moi j’ai choisi de me pencher plutôt sur la nécessité du changement de comportement au niveau des hommes.
    Le Burkina a longtemps été un havre de paix si bien que les hommes ont fini par dormir sur leurs lauriers. Aujourd’hui au vu du contexte il faut simplement se réveiller. Tout ne se résume pas forcement à un défaut d’équipements.
    Tenez, l’année passée, au lendemain de l’assaut contre le camp du RSP, j’ai emprunté le car d’une compagnie de transport en commun. Alors qu’on parlait de la fuite de certains éléments du RSP, j’ai vu des éléments des FDS chargés de contrôler l’identité des passagers, monter à bord du car, téléphone à l’oreille, demander aux passagers de présenter en l’air leurs pièces d’identité et redescendre sans vraiment contrôler l’identité des uns et des autres. Je n’ai pas été surpris quand j’ai appris que certains éléments du RSP avaient pu regagner les pays voisins sans être arrêtés.
    A la même période, des compatriotes avaient rapporté des faits tout aussi graves ; des éléments des FDS qui auraient pris de l’argent avec des passagers sans pièces et les laisser continuer leur périple.
    Le contexte sécuritaire sous régionale a changé depuis. Certains éléments doivent comprendre que la première des sécurités, c’est pour leur propre personne. Il est inconcevable aujourd’hui d’être en mission de sécurité et être couché dans un véhicule, les pieds sur la portière et son arme à plus de 5 mètres de soi.
    Les temps ont changé chers compatriotes, changeons également. Comme le dit un adage bien de chez nous, « l’eau d’hier n’est plus dans le puit ».
    Courage à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2016 à 00:48, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Paix à l’âme de nos braves tombés au front pour la patrie.
    La vérité est bonne à dire, il y a des couacs dans le dispositif sécuritaire du pays. Un bon véhicule de projection pouvait faire arriver les renforts en 20 à 30 minutes d’une des villes voisines. Si on compte encore 30 minutes pour la transmission de l’information et 30 autres pour préparer la force d’intervention (la logique voudrait même que comme les pompiers, ils soient déjà prêts), cela fait un maximum de 1h30. Que plus de 4h plus tard les tirs s’arrêtent, et que les assaillant s’enfuient et prennent une bonne avance avant l’arrivée des secours signifie que lesdits secours ont mis plus de cinq à six heures, ce qui justifie surement le choix de ne pas les poursuivre. Pourquoi ce délai ? Il y a un gros problème car cela signifie aussi que les assaillants savaient qu’ils disposaient de tout ce temps. Qui les renseigne ? Voila une question à creuser !

    Quand à l’appellation "djihadistes" je suis un peu réservé. La mali a été attaqué parce que des musulmans ont attaqué le nouveau code des personnes et de la famille au nom de la religion, donnant ainsi un "signal fort" aux islamistes. La chute de Khadafi a permis la mise "sur le marché" de tout un tas de djihadistes et de tonnes d’armes, qui ont vu dans le Mali le lieu idéal pour imposer leurs vues et se tailler un état en complicité avec les partisans du "grand Azawad". La France, avec ses lois anti-islam, son intervention au Mali et ses caricatures de Charlie Hebdo est une cible rêvée pour eux. Les USA qui ont attaqué l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie et soutiennent Israël aussi. Quand au Nigéria, on se rappelle la volonté d’instaurer la charia de plusieurs états de la fédération, la mauvaise répartition de la manne pétrolière ainsi que la candidature de Goodluck Jonathan qui a rompu le cycle convenu (même si non écrit) de l’alternance musulman/chrétien à la tête du pays, toutes choses qui ont justifié les actions de Boko Haram.

    Il n’y a rien de tel au Burkina, ni revendications territoriales, ni oppression contre une religion, ni population qui réclame la charia. Les attaques répétées ne sont donc pas justifiées et doivent être analysées sous un autre angle que le Jihad. Et le contexte de leur début oriente plutôt vers une "sous-traitance" à ces gens pour des objectifs de politique intérieure. Confère une certaine écoute téléphonique qui décrit ce qui se passe actuellement avec des mois d’avance...

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2016 à 10:46, par Anta
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    C’est la preuve qu’on est nul en matière de renseignement/ Les djihadistes savent où nous sommes et nous on ne sait où ils sont !

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2016 à 12:47, par SOME
    En réponse à : Intangom : Trois militaires tués dans l’attaque d’un Poste de police

    Il est clair qu’il y a quelque chose qui e va pas dans l’armee burkinabe. Il y a faute delibérée : envoyer des jeunes recrues sans officiers de commandement dans une zone de guerre et sans arme adequates. Et puis sans soutien…on savait tres bien que cela allait arriver. Tirer pendant 4h dans une zone en guerre : comment les soldats attaqués ont averti les autres pour avoir du soutien : les transmissions sont vitales dans ces conditions ; les renseignements militaires sont la piece clé dans ces conditions ; les autres unités stationnées a quelques kms de là avec des avions et helicopteres sont en etat de guerre prets a intervenir a tout moment...

    On a envoyé des militaires remplacer des policiers car on savait qu’on est en guerre et que chaque corps a son role. Or que voit-on ? des militaires qui dorment sans sentinelle avancée, qui n’ont pas d’armes appropriées, qui combattent pendant 4h sans que personne ne fasse quoi ; des jeunes soldats sans officiers de commandement dans une zone de guerre, etc. On savait et on les a envoyés se faire purement et simplement tirer dessus comme des lapins. Il y a des commandos aguerris et anciens… ou sont-ils ?

    Saya Sanogo et les militaires du mali ont fait leur coup d’etat militaire pour arreter ce genre de comportement au sein de l’armée et des dirigeants politiques. Sanogo et sa bande sont allés contre une certain plan et c’est pourquoi ils se sont vengés sur Sanogo apres. Tout le reste n’est que de la fumée pour embrouiller les gens qui pensent pas a analyser et mettre des liens entre les evenements.

    Et puis ces americains et francais etc qui sont au courant de tout … Et on veut nous faire croire quoi ? Il est clair qu’il y a des informations qu’on ne dit pas du tout. Les chefs militaires savent, mais personne ne veut rien faire car on leur a donné ordre de ne rien faire. Et alors qui a donné l’ordre de ne rien faire ? Et pourquoi ? Déjà dans l’attaque du splendid, les forces de l’ordre sont restées sans rien faire. Le complot est clairement posé : embraser toute la sous region. C’est le meme scenario que ce qui s’était passé au mali. Djihadistes, terroristes, etc c’est du n’importe quoi : on sait qui fait quoi.
    L’afrique est encore mal partie
    SOME

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés