Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • mardi 11 octobre 2016 à 00h07min

Comme annoncé lors de l’Assemblée générale le 3 octobre dernier, le Bureau national du syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina Faso (SYNATRA-CTB) a entamé une grève générale de 72 heures à compter de ce lundi 10 octobre 2016 à Ouagadougou. Objectif : Demander la relecture rapide de la loi 027, laquelle loi est sensée améliorer leurs conditions de vie et de travail.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

En cette matinée du lundi 10 octobre 2016, les agents des collectivités territoriales du Burkina Faso ont abandonné leurs postes pour répondre à l’appel du Bureau national du SYNATRA-CTB. A travers cette grève générale de 72 heures, ils entendent exiger des autorités de meilleures conditions de vie et de travail. « La loi 027 a été déjà réélue. Ce que nous attendons maintenant, c’est sa mise en œuvre sans qu’il n’y ait une modification par rapport à ce qui a été proposé par le comité de relecture. Car, nos camarades qui ont été au comité d’avant projet, nous ont rassurés que les propositions qui ont été faites en ce qui concerne la grille indemnitaire et salariale sont des propositions très alléchantes », a déclaré le secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la commune de Ouagadougou (SYTRACO), John Bernadin Nikiéma.

Avant d’expliquer qu’il y a des agents qui avançaient au minimum de 3000 F CFA tous les deux ans mais de façon délibérée, cette loi a remis en cause ces acquis pour ramener les amassements à 825 F CFA tous les deux ans. « Comment peut-on comprendre qu’un travailleur de l’administration publique du Burkina Faso avance tous les deux ans de 825 F CFA », se questionne-t-il. Au delà des deux décrets, la question de la retraite des agents constitue aussi un problème que les autorités devront résoudre. « Il n’y a pas de coordination entre la CNSS et la CARFO, si bien que ceux qui vont à la retraite, et qui ont cotisé dans l’une de ces caisses, peinent beaucoup à rentrer en possession de leur pension », a dénoncé le secrétaire adjoint du SYNATRA-CTB, Mahamoudou Zabda. Aussi a-t-il soutenu, la loi 075 qui régit la pension des collectivités territoriales ne prévoit pas non plus la prise en charge des risques professionnels. D’où la ferme volonté du Bureau national de mener la lutte pour exiger la satisfaction de leur plateforme revendication.

Pour Bernadin Nikiéma, la loi 027 est une « loi suicidaire », « une loi assassine ». Et tous ceux qui à l’époque l’avaient mise en application, a-t-il fait remarquer en outre, sont des gens qui ne sont pas du tout intelligents parce que c’est inconcevable. Il estime qu’il est temps que cette relecture soit mise en œuvre avant la fin de l’année 2016. Toute chose qui permettra aux agents des collectivités de se réjouir du titre de fonctionnaire de l’Etat Burkinabè. En sus, a-t-il laissé entendre, la police municipale ne bénéficie pas d’un statut particulier.
« Il nous a été dit lors de notre rencontre mardi dernier au cabinet du ministre d’Etat, Simon Compaoré, que des erreurs matérielles s’étaient glissées dans les décrets portant revalorisation de la grille indemnitaire et salariale des policiers municipaux en 2013. Et donc ce sont ces erreurs matérielles qui ont été corrigées le 28 septembre dernier en conseil des ministres », a-t-il dit.
Malgré tout, poursuit-il, « nous savons que le personnel de la police municipale est régi par la même loi 027 que l’ensemble des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina. Du coup, il ne saurait y avoir de raison que l’on puisse revaloriser des indemnités et salaires d’un type de personnel au détriment des travailleurs des collectivités territoriales ».

Lefaso.net
Lien utile : Grogne sociale : Les travailleurs de la commune de Ouagadougou ‘’Aussi’’

Travailleurs de la commune de Ouagadougou : Le syndicat menace d’aller en grève pour la relecture de la loi 027

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 octobre 2016 à 23:56, par LaViecontinue
    En réponse à : Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

    Qui est bête pour ne pas réclamer ??? Si les uns ont eu, pourquoi pas les autres !

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre 2016 à 06:52, par Méso
      En réponse à : Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

      Plein Soutien A Vous. Le Pays N’est Pas Aussi Pauvre Comme On Le Dit Mais Ce Sont Les Gouvernants Qui Les Autres Vivent Et Soient Logés Décemment De Leur De Leur Travail. S V P Réveillez Le Syntsha Car Les Membres Sont Gonflés A Éclater Pour Leur Silence Complice. Pourquoi Ne Pas Reclamer La Restauration Des Indemnités De Risques Et Des Indemnités Compensatrices Liées A La Surchage Du Travail...???

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2016 à 06:14, par WALAY
    En réponse à : Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

    Je vous soutiens mais renforcez vos arguments. Pour l’incidence induit par les avancements, la logique voudrait que le rappel d’une année d’avancement atteigne au moins un salaire mensuelle. Là vous avez raison. Par contre, un retraité est soif payé par la CARFO ou la CNSS mais pas les deux à la fois. C’est quelle coordination vous vous voulez ? En plus vous dites que « la pension des collectivités territoriales ne prévoit pas non plus la prise en charge des risques professionnels ». Vous devez revendiquer cela quand vous êtes plutôt en activité puisque le retraité par définition c’est celui qui ne travaille plus et qui touche une pension de retraite, c’est à dire qui a cessé fonction, bref qui n’exerce plus la profession pour lequel il était engagé comme travailleur. Ce qui me refroidit surtout, c’est quand vous exigez que les propositions soit appliquées sans qu’il n y ait de modifications simplement parce qu’elles sont alléchantes. C’est quoi une proposition qui ne peut pas être modifiée ? Et le dialogue c’est pour faire quoi ? WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2016 à 08:27, par kidson
    En réponse à : Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

    bravo camarades c’est une vrais discrimination.pourquoi les autres et pas nous. le ministre doit de nous dire ce qu’il ya

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2016 à 10:01, par HIEN Dar
    En réponse à : Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

    Franchement je me pose à peine la question à savoir ceux qui ont fabriqué cette loi 027 sont des burkinabé à la limite s’ils sont vraiment intelligents. Dès agents qui ont fait plus de 10 ans dans la fonction publique territoriale peuvent même pas avoir 100000fcfa le mois avec cela des soient disant autorités veulent promouvoir la décentralisation. Simon a réveillé un lièvre qu’il ne pourra jamais le rattraper. Et ce qui est plus frustrant c’est dans les services des collectivités que y a plus à faire. N’importe quoi des autorités insouciants que nous avions ici au Faso. Ne soyez pas étonné pour une troisième révolution au Faso si cette discrimination ne cesse. Avec une telle ségrégation vous vous accepterez que vous enfants travaillent dans une collectivité ? Vous Simon qu’on croyait le meilleur papa qui va venir nous aider.... on attendait à cette catastrophe insultante de votre part. Depuis que les autres corps de la fonction publique grève vous avez deja vu ou entendre lesntravailleurs de l’administration Territoriale allés en grève ? Vous pensiez que ils son idiots ? Non. Je suis très déçu de vous Mr le Ministre très déçu. Celui qui bâtit son château sur du sable n’a rien fait. Et Blaise COMPAORE ne vous dira pas le contraire. On en tout cas nous agents des CT on est pas content de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2016 à 10:59, par lecoq
    En réponse à : Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

    A chacun son chapeau de guerre et chacun doit s’accrocher pour ne pas se faire voir envoler,vous même vous n’êtes pas cleans dans votre institution,tout es politique au sein des Mairies, luttez fort ça ce paye

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2016 à 14:42, par turbodiesel
    En réponse à : Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

    si vous lâchés c’est vous qui l’aurez voulu,avancé avec 850 c’est inconcevable

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2016 à 19:48, par LOMPO
    En réponse à : Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

    je suis déçu de la CT ,ou allons NS avec cette injustice ? même ca
    tégorie = même traitement, la lutte continu au côté des CT,courage a NS,la patrie ou la mort NS vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2016 à 15:50, par OUOBA
    En réponse à : Collectivités territoriales : Des travailleurs en grève pour 72 heures

    Bravo chers agents des CT.Si les autorités ne règlent pas la situation dans les meilleurs délais, allons en grève d’un mois.Ainsi on comprendra que tous les burkinabés sont égaux et libres en droit comme le prétende notre constitution.Aussi je suggère que ceux qui avaient fait le projet/proposition et l’adoption de la loi 07 soient poursuivis et traduits en Justice pour crime contre l’humanité.La lutte continue les gars.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés