Stratégie de communication de la LONAB : Les responsables valident le rapport d’étude

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • jeudi 6 octobre 2016 à 20h55min

Il s’est déroulé à Ouagadougou, le jeudi 6 octobre 2016, un atelier de validation du rapport d’étude sur la stratégie de communication de la Loterie nationale Burkinabè (LONAB). Cet atelier, qui a regroupé une quinzaine de participants, a été présidé par le Directeur général de l’entreprise, Lucien Carama

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Stratégie de communication de la LONAB : Les responsables valident le rapport d’étude

Il n’y a pas de manquement au niveau de la communication à la Loterie nationale Burkinabè (LONAB). « Nous avons adopté courant 2016, un plan stratégique qui nous recommande de revoir notre manière de communiquer. Sinon, nous communiquons beaucoup (…). Mais il faut au moins codifier et demander le soutien des professionnels de la communication pour nous aider à faire ce travail. Et c’est ce que nous avons fait aujourd’hui », a expliqué le directeur général de la LONAB, Lucien Carama. Il a rappelé en outre que l’entreprise utilise deux type de communication, institutionnelle et commerciale.

De ce fait, il était important pour eux d’essayer de codifier pour que ces deux communications ne s’entremêlent pas. A l’écouter, la mission de la loterie nationale consiste à soutenir l’Etat pour le développement économique et social, et à collecter l’épargne par la vente des jeux du hasard. Il par ailleurs rassuré que dès l’adoption du plan stratégique, il est prévu une réunion avec les collègues, conseillers et les différents directeurs pour procéder à sa mise en œuvre.

C’est l’ancien ministre de la culture, Dr Mahamoudou Ouédraogo qui était chargé de mener l’étude. Il a lui aussi, fait appel à Issaka Sourwema en tant que consultant en communication. Pour ce dernier, la LONAB est une entreprise qui communique. « C’est ce qu’elle a toujours fait. La seule différence avec l’approche que nous avons, c’est qu’il y’avait le souci de réorganiser, de rendre plus vigoureux, de codifier des choses qui se font déjà », a-t-il fait comprendre.

Et de préciser, « c’est pour dire que nous n’avons pas fait cette stratégie à partir de rien. C’est à partie de quelque chose, de l’existant que nous avons essayé d’apporter de la plus-value et de la valeur ajoutée au travail ». Ainsi, après un diagnostic des lieux, à savoir ce qui existe, les problèmes auxquels la LONAB est confrontée, les experts ont formulé des recommandations. Mettre le maximum de stratégies pour atteindre la cible, car est variée.

M. Ouédraogo est parti d’un exemple concret pour mieux illustrer ses propos. « Par exemple, moi je consulte plus les journaux en ligne. D’autres par contre, c’est la télé qui les intéresse. Donc, si vous vous focalisez uniquement sur la radio, ou la télévision, alors qu’il y’a des cibles qui s’intéressent à d’autres types de médias, le problème peut se poser », a-t-il signifié. Et d’ajouter : « En plus de ce qu’on faisait avant, aujourd’hui, il faut intégrer le multimédia en termes d’information et de communication vis-à-vis du public. Mais également en termes de création de jeu qui auront pour canaux, les téléphones cellulaires. Car la clientèle traditionnelle de la LONAB prend de plus en plus de l’âge. Et si vous regardez les jeunes, ils sont de moins en moins présents dans l’éventail de la clientèle de la LONAB ».

Or, poursuit-il, qui dit jeune, dit systématiquement utilisation du téléphone portable. Afin de capter les clients potentiels, il a invité le premier responsable de l’entreprise à travailler à ce que le téléphone cellulaire et l’internet puissent être intégrés comme outil. Toute chose qui permettra à tout un chacun de trouver son compte en termes d’informations et de jeux.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 octobre 2016 à 21:29, par yibianti
    En réponse à : Stratégie de communication de la LONAB : Les responsables valident le rapport d’étude

    La LONAB n’est pas une entreprise. Car elle ne produit aucune valeur ajoutee.C’est plutot une societe d’arnaque a laquelle se sont abonnes certains desesperes. la LONAB fait plus de miserables que de fortunes. A chacun d’assumer ses actes probabilistes.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2016 à 17:07, par sandokan
    En réponse à : Stratégie de communication de la LONAB : Les responsables valident le rapport d’étude

    En tout cas, veillez à permettre aux travailleurs qui ne peuvent se rendre dans vos kiosques et autres espaces de jeux de pouvoir le faire sans avoir à se déplacer de leurs services. Egalement, veillez à ne plus exposer les gagnants de gros lots comme c’est le cas actuellement. Si c’est une manière de prouver que les gens gagnent réellement et que vous agissez dans la transparence, c’est raté et archaïque. En effet si c’est pour prouver une certaine transparence, arrêtez ça et commencer par clarifier le mode de répartition des gains d’une part entre la LONAB et les parieurs, d’autre part entre l’ordre et le désordre. A ce niveau, le fossé est injustement trop grand sans qu’on ne comprenne pourquoi. On comprend que les perdants n’obtiennent rien car c’est la règle du jeu. Mais qu’entre celui qui a gagné dans l’ordre et celui qui a gagné dans le désordre le rapport soit parfois de 98 contre 2, on se demande ce que le premier a fait de plus que le deuxième ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés