Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

LEFASO.NET | Par Oumar L. OUEDRAOGO • mardi 4 octobre 2016 à 15h00min

Le groupe parlementaire du Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP) a tenu, les 30 septembre et 1er octobre 2016 dans la ville de Koudougou, région du Centre-ouest, ses deuxièmes journées autour du thème : « Rôle du groupe parlementaire CDP dans la dynamisation du parti et l’animation de la vie politique nationale ». Des moments qui ont permis aux élus nationaux du parti de réfléchir, d’une part sur la vie du parti et, d’autre part sur l’animation de la vie politique nationale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

« Il est d’usage que notre groupe se retrouve avant le début des sessions parlementaires afin d’échanger, de communiquer et bien préparer ses députés pour aborder la session qui s’ouvre. Après la première session parlementaire largement consacrée aux lois, la deuxième qui s’est ouverte le mercredi 28 septembre dernier est particulièrement consacrée au vote du budget de l’Etat, gestion 2017. C’est donc pour bien préparer cette deuxième session que notre groupe a décidé de se réunir ici même à Koudougou », a situé le président du groupe, Alfred Sanou.

Il a également situé le contexte international de la tenue de ces journées, marqué, selon lui, entre autres par la guerre contre le terrorisme. Au plan africain, les regards sont tournés vers le Gabon au sujet duquel, s’il s’est félicité du principe d’organisation d’élections pour permettre aux populations de désigner librement leurs dirigeants, le parti a déploré cependant l’issue de cette compétition émaillée par de violentes contestations, des pertes en vies humaines. Le parti a ensuite invité les protagonistes à la retenue, au dialogue pour le retour de la paix au bonheur du peuple gabonais.

JPEG - 74.7 ko
Alfred Sanou

Au plan national, le groupe parlementaire CDP a affirmé que le pays vit une « profonde crise au triple plan politique, économique et social ». Alors que les populations, dit Alfred Sanou, s’impatientent face aux besoins de réconciliation, et à la dégradation continuelle de leurs conditions de vie, « les anciens-nouveaux dirigeants du pays font dans le tâtonnement et le divertissement, préférant ériger en système de gouvernance, les poursuites judiciaires sur fond politique ».
Le président du groupe parlementaire a rappelé et déploré les « raisons politico-judiciaires » qui ont prévalu au report de leur congrès, initialement prévu pour se tenir le 24 septembre dernier. Qu’à cela ne tienne, il affirme que le congrès du CDP « se tiendra à bonne date ».

Par ce rendez-vous de réflexions, les 18 députés de l’ex-parti au pouvoir entendent défendre les intérêts du parti et travailler à faire du CDP, un parti leader.
« Le groupe parlementaire est plus que jamais déterminé à jouer pleinement sa partition dans la lutte que le CDP a engagé pour sa consolidation et son renforcement au plan politique, organisationnel et social dans la perspective de la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 », a confié Alfred Sanou.

JPEG - 76.6 ko
La section provinciale du parti dans le Boulkiemdé

Bien avant le président du groupe parlementaire, c’est la secrétaire générale de la section provinciale du parti dans le Boulkiemdé, hôte de ces deuxièmes journées, qui s’est réjouie du « rayonnement de son parti, troisième force politique », avant d’exhorter les députés dans leur élan d’animation de la vie politique nationale. Elle a rassuré « ses camarades » du parti que la détermination des militants du CDP dans la province du Boulkiemdé reste intacte. Ce fut également une opportunité pour rendre un hommage à l’ex-Président du Faso, Blaise Compaoré, fondateur du parti. Elle a, en outre, saisi l’occasion pour marquer sa solidarité avec l’ensemble de leurs camarades en détention avant d’appeler à leur libération. Elle les qualifie de « prisonniers politiques » et cite entre autres, Luc Adolphe Tiao, Hermann Yaméogo, Marin Casimir Ilboudo, Djibrill Bassolé.

Au cours de ces 48 heures, plusieurs thèmes ont été développés par des experts. Il s’agit, entre autres, des communications sur le rôle du groupe parlementaire CDP dans l’animation de la vie politique nationale présentée par Evariste Faustin Consimbo, journaliste, directeur de publication du Cercle d’Eveil, le « budget-programme » co-développé par Adama Aly Ganamé, conseiller technique en finances à la GIZ (coopération allemande) et Aminata Nana, directrice de la programmation budgétaire.

Le groupe parlementaire a aussi échangé avec le président par intérim du parti, Achille Tapsoba, sur des questions relatives à la vie du parti et à la vie nationale. « Camarade président par intérim du parti, tenez bon, la vérité finit toujours par triompher », ont lancé les députés à la direction politique nationale de leur parti.
C’est par une recommandation que les élus nationaux de l’ex-parti au pouvoir ont refermé les portes de leurs deuxièmes journées. Alfred Sanou et ses camarades ont recommandé à l’Assemblée nationale, d’organiser des sessions de formation dans le domaine de la communication à l’endroit des députés, de recruter des assistants parlementaires spécialisés dans le domaine de la communication pour chaque groupe parlementaire.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 octobre 2016 à 18:59, par Alexio
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    Reconquerir le pouvoir en 2020 ? Vous croyez que le peuple que vous avez aculture par vos methodes politiques de la mendicite et de l autocratie par Blaise Compaore est un modele pour notre societe ? La reponse est evidemment negative. Notre monde passe en avant et ne se retrogradera pas comme vous le croyez et revez.. Integrez vous dans la societe productive, au lieu de faire de la politique carrierisme.

    A votre temps les prisoniers politiques ne devraient pas exister, leur sort qui leur reserver etait
    le Cimentiere soit de Dagnoen ou de Gounguin.

    Blaise Compaore fondateur du parti est aujourdhui ivoirien. Il est un deserteur de notre Armee ou il devrait la rendre des comptes. Pour sauver sa propre peau, il est accueillit par ses beaux parents. Une honte affligee a la tradition ethnique qu il appartient.

    Il a fuit un peuple qu il avait traumatiser avec son escadron de la mort le RSP pour mourrir au pouvoir et perenniser les interets financiers et economiques des fossoyeurs du peuple burkinabe, qu il n aimait pas reellement. Il a tuer tous ses amis qui lui sont proches. A commencer par Thomas Sankara, Henry Zongo, Ligani. La liste est exhaustive. Le bilan des crimes politiques les plus atroces de notre histoire politique. Croyez vous que notre peuple a des trous dans sa memoire collective ? Non.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre 2016 à 22:30, par Badoh
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    CDP , victoire. Continuez le travail bientôt la victoire. C’ est vrai que les militants sont là.Il n ’ entendent que des mots d’ ordre et des actes .

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 00:05, par ZONGO BOUBACAR
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    La grosse erreur des dirigeants du CDP, est de croire qu’ils ont perdu le pouvoir du fait des dirigeants du MPP. Donc, ils essaient de régler leur compte avec eux. Ils ignorent le rôle joué par les populations qui n’ont rien à voir avec le MPP. Ils suffisait qu’ils aient l’humilité de reconnaitre leur tord et puis la réconciliations qu’ils demandent était arrivée sans l’intervention des gouvernants actuels. Voyez vous pour l’immense majorité de la population, vous et les dirigeants du MPP sont pareils sinon que vous valez même mieux qu’eux sur certains points. La seule différence entre vous et eux, c’est le fait qu’eux ont fait un semblant de mea culpa.Il suffit de reconnaitre que l’on peut vivre au BF sans BC, FC et que vous avez eut tord de vouloir forcer la constitution ; et les gens vous trouverons mieux que "les anciens nouveaux dirigeants" comme vous les appelez. Malheureusement vous ne connaissez votre peuple qui est très tolérant ! Vous restez dans l’arrogance croyant toucher les RSS et compagnie oubliant le malheur que vous avez causez au peuple(crime économiques et famille endeuillées). D’allieurs si le pays va mal aujourd’hui c’est de par votre faute pour n’avoir pas su faire une transition en douceur ! Notre situation actuelle a pour origine BLAISE COMPAORE..... Et si BC venait par la volonté du Tout Puissant à disparaitre ! Qu’allez vous devenir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 04:09, par Yabila
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    Ayiwaaaaa, il y a internaute 1 Badoh qui est en train de vous flatter. Je vous conseille de vous chercher au lieu de rêver de pouvoir en 2020. Vous êtes vraiment bornés dans vos rêves éveillés. Au CDP, vous ne savez plus rien faire si ce n’est pas rêver de pouvoir. Depuis 30 ans de "vauriennisme", vous n’êtes pas fatigués ? Allez-y rester avec papa Kouassi Blaise en RCI. Au moins là-bas, il sera content d’avoir ses enfants auprès de lui. Le CDP est ivoirien de père et ses partisans de même et puis c’est au Faso que vous voulez accéder au pouvoir en 2020. A Yamoussoukro, il n’y a pas d’élections présidentielles en vue ou quoi ? D’ailleurs, vous allez revenir au pouvoir en 2020 et puis qui parmi vous va être le président providentiel-là ? Papa est chez lui, enfin, disons dans la belle-famille en RCI. Donc c’est qui le futur PF là ? C’est Achille ou bien c’est Alfred ou alors c’est le prophète Élie qui sera de retour pour nous sauver ? Alléluia ! Héï, soyez plus malins que ça, cachez vous un peu et cherchez vous surtout. Ce ne sera pas mieux pour nous tous ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 07:50, par Tonton
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    Reconquérir le pouvoir ? Heureusement que le ridicule ne tue pas !

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 13:04, par kere
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    vive le CDP, allons seulement on va reconquérir notre pouvoir .

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 14:16, par Tobdano
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    Le pouvoir en 2020 ?? Vous pouvez toujours rêver en couleur si vous voulez, bandes de rapaces suceurs du sang de votre peuple !! C’est fini, bel et bien fini pour vous et vos acolytes. Vous puez les revanchards qui n’admettent pas qu’on ait mis fin à leur eldorado !! Après 27 ans de pillage, de gabegie, d’injustices, de meurtres et d’assassinats, de clientélisme, de favoritisme, d’impunité et j’en passe, vous avez quoi à proposer à ce peuple qui vous a vomi ?? Dites moi quoi ?? Votre Dieu a pris la tangente pour la Cote d’Ivoire où il va certainement y mourir (la honte suprême !). Il semble qu’il est devenu KOUADIO quelque chose .. A votre temps, qui pouvait s’opposer à vous sans en payer le prix fort !! Je vous suggère à vos prochaines journées parlementaires, de faire le bilan de ceux que vous avez envoyé sous terre pendant votre règne. Je parie que vos journées dureront 1 semaine !!
    Vous n’avez aucune décence quand vous sortez dans les médias pour critiquer et insulter au hasard. Sachez que c’est grâce à la vraie démocratie et à la vraie liberté d’expression que des rejets de l’histoire comme vous du CDP et vos alliés peuvent encore vomir leurs aigreurs sans être inquiétés. Certains des vôtres ont compris que l’histoire n’avance pas à reculons et se sont terrés avec leur fortune mal acquise et ne font plus de vagues. Mais comme toujours, il ya des cancres qui mettent du temps à comprendre. Les mêmes fossiles qui se veulent toujours les tenants du parti !! Et vos jeunes, ils servent à quoi ? A défaut, vous auriez du avoir l’intelligence de changer le nom de votre parti qui hérisse plus d’un !!
    Tobdano

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 14:49, par Le citoyen Boss
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    Pouvez-vous me situer s’il n’ y a plus d’hommes à Koudougou car votre section provinciale est composée rien que de femmes.Ce doit être des veuves issues des assassinats de Kouassi Koidjo Blaise qui bénéficiaient d’aide de certains dignitaires du régime déchu

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 14:57, par Le citoyen Boss
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    monsieur SANOU généralement quand on tient un discours politique on est dans un bain de foule mais ici j’ai l’impression que vous dispensez un cours à des élèves assis devant vous dans une cour de l’école.Je voudrais savoir c’est quelle classe que le directeur de cette école, instituteur principal, vous a passée.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 15:05, par Le citoyen Boss
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    SANOU ALFRED est ce que vous savez que derrière vous il n’ y a personne pendant que vous intervenez au parloir ?.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 15:12, par ouedraogo amadé
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    même si le CDP ne prend plus le pouvoir je pense pas que c’est avec ce malheureux TRIO de vieux qui nous ferons avancé ce pays, ils étaient où quand Mr BLAISE étais a sa 20% année au pouvoir.

    je pense que rien n’est fait d’abord, sa viens un jour.

    NB : De la manière dont tu viens au pouvoir c’est comme sa tu t’en va.......

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 21:35, par clairevoyance
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    En tout cas vous êtes le meilleurs POLITICIENS DU BURKINA, même sans CAMPAGNE vous règnerez sur ce pays. VIVE LE CDP pour vive un Burkina PROSPER.
    Amen Amen !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2016 à 13:01, par SAGE VALIn
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    OH oh oh oh ah ah ah c’est pas facille c’est le cdp comme ça,ou sont partis vos gas escrots, ça vous apprendra à respecter le peuple et en plus c’est 2020 que vous voyez c’est votre anéantissement, allez vous faire foutre rien que des vieux qui ne savent plus quoi faire.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2016 à 15:58, par KANDO
    En réponse à : Deuxièmes Journées parlementaires du CDP : Dans la dynamique de la reconquête du pouvoir en 2020

    Commencez par demandez pardon au Peuple burkinabè avant de prétendre au pouvoir en 2020, après tout ce qui s’est passé, le minimum est de faire mea culpa, on attend toujours cela ; merci d’être moins arrogant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés