Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

lundi 3 octobre 2016 à 01h44min

L’ambassadeur américain Tulinabo Mushingi a offert un déjeuner à des journalistes burkinabè, jeudi 29 septembre 2016 à sa résidence.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

Pour mémoire de journaliste, c’est la première fois, révèle Grégoire Bazié, qu’un ambassadeur américain invite des hommes et femme de médias à partager un repas à sa résidence. Ceux qui y étaient ont retrouvé un Mushingi décontracté et amusant tout comme lors de ces différents roadshow effectués à l’intérieur du pays.

Il est 12h31mn, lorsque nous arrivons à la résidence avec une consœur d’une radio de la place. Le drapeau américain est en berne à cause de la mort de l’ancien président israélien Shimon Perez, la veille. Au salon, quelques journalistes de la télé, de la presse écrite et de la presse en ligne discutent. Ils sont en compagnie de Joséphine Millogo et de Todd Sargent de la section « diplomatie publique » de l’ambassade.

Sous l’une des tables de la salle, se trouvent trois chapeaux traditionnels. L’un d’eux porte l’inscription « Yemboado ». En langue gulmacéma, cela signifie « Dieu aime ». Ce nom, énième du genre, a été donné à l’ambassadeur Mushingi par les populations du village de Bougui lors d’un roadshow dans l’Est du pays, le 18 mai dernier. Henry Van Damme, le volontaire du corps de la paix qui vivait en parfaite symbiose avec les villageois avait reçu, lui aussi, le nom de Natama Yempabou. Ce qui veut dire « Dieu donne ».
Sur une autre table par contre, se trouve un petit balafon. Un peu plus à droite, un piano. « Qui est-ce qui sait en jouer ? », demande l’ambassadeur américain qui a rejoint le groupe, il y a à peine un quart d’heure. « Non », répondirent presqu’en chœur les journalistes.

Lors de la visite guidée, les invités ont découvert que le Dr Tulinabo exposait avec fierté des images de grands pacifistes comme Mahama Gandhi, Martin Luther King et Nelson Mandela. Trois hommes de continents différents mais une même conviction : seule la paix peut libérer ce monde. Au niveau de sa bibliothèque personnelle, l’on peut apercevoir une dizaine de livres parmi lesquels « Long Walk to Freedom » (Un long chemin vers la liberté), récit autobiographique de Nelson Mandela, depuis son enfance jusqu’à son premier mandat de président en passant par ses 27 ans de prison à Robben Island.

La bibliothèque est également le refuge de plusieurs photos prises aux Etats-Unis : Une photo avec Colin Powel, l’ancien secrétaire d’Etat de la première administration du président Georges W. Bush, une autre photo avec l’actuel secrétaire d’Etat, John Kerry, lors de la prestation de serment avant de rejoindre Ouagadougou comme ambassadeur. Il existe d’autres images comme celles prises avec des éléments la Compagnie républicaine de sécurité, le Mogho Naaba Baongho, l’actuel président, Roch Marc Christian Kaboré, etc.

Ces deux heures et demie passées auprès de l’ambassadeur ont sans permis aux journalistes d’appréhender le côté « Face » de la diplomatie, une diplomatie faite « autrement » et dans laquelle les plus « grands » ne sont pas nécessairement les plus distants.

Herman Frédéric BASSOLE
Photos : Yves Edgar Bonkoungou
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 octobre 2016 à 07:59, par Bad ambassador
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Ce monsieur est le plus mauvais diplomate américain au Burkina.Sa mission est terminée et persiste à rester au Burkina.Il s’est illustré comme un ambassadeur partisan trop proche du MPP,ce parti dont il a soutenu l’accession forcée au pouvoir.Il n’a plus de raison de rester au Burkina à moins qu’il soit là pour des deals dans les affaires du Burkina avec son complice MPP.Il ne fait pas honneur aux USA.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 08:17, par warba
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Le colonel mushingi commando marinier restera dans le coeur des burkinabe comme diplomate eclaire et courageux

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 09:15, par YENTOGLI
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Internaute N°1, ce n’est pas vrai votre affirmation ; il n’est pas partisan du MPP mais il est le plus gros financier des casseurs bruleurs. Il a été et est pourvoyeur de système de téléphonie et de radio mobile (Sorgo). D’aucun disent qu’il a donné même du captocom à des manifestants.
    Mr Karim (Comme Karim ZAIROI par ce que appelé tel aussi). On aide pas un peuple comme cela. Ce n’est pas par ce que tu es allé te pavané dans les provinces que l’on va te croire ! On t’a vu venir.
    You have finish in this country ; now get away. Or you would like to change the article ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 09:28, par Reconnaissance
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Cet homme a Sauvé l’avenir du Buurkina !
    Alors Mr Bad ambassador, si vous etes nostalgique du temps ou vous pilliez le peuple, il vous suffit de demenager dans l’un des nombreux pays ou malheureusement ce vice est toujours en vogue.
    Et vraiment il faut etre ignare pour croire que c’est le diplomate qui decide de son propre chef de quitter son lieu d’affectation.
    Que preferez vous ? Que ce diplomate continue a nous aider en entretenant ses relations avec les hommes de medias ou qu’il s’occupe de lui meme (parce qu’il en a le droit) en attendant qu’on le rappelle a Washington ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 09:40, par Aoua
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Un homme intègre, cet ambassadeur ! Il faut qu’il reviennent à sa retraite au Faso pour enseigner les bonnes manières de la diplomatie à l’ENAM. Bon vent Excellence.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 09:40, par Dibi
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Ils sont presque tous aux ordres, un atavisme culturel de dominés complexés prompts à faire des génuflexions jusqu’au droit de l’équerre ou à croiser les bras tels des élèves du primaire. Ce primaire d’un système scolaire aliénant et de soumission servile devant toute autorité féodale locale ; mais grand maître occidental ici, en la personne d’un nègre de service. Un nègre de maison en mission pour les intérêts de l’oligarchie criminelle, étasunienne. Au nombre des objectifs de sa mission, on peut s’assurer qu’il a fait du bon boulot : repérer, recruter, soutenir et financer pour l’avenir, les petites voix de la Voix de l’Amérique et autres plumes mercenaires prêtes à ramper sur leur ventre en défense des intérêts de l’impérialisme prédateur armé étasunien. Avec de tels agents félons du renseignement, des vendus dans les médias et les young leaders en formation, les USA disposeront toujours au Burkina-Faso, de tout un réseau de nègres acquis à sa cause et à tous les niveaux (implantations militaires, pillages économiques et décérébration culturelle des consciences) de l’Etats et de la société.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 10:12, par sidsomde
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Tulinabo on n’a besoin d’un diplomate sans façon comme toi, une fois à Ouaga et en public tu es arrivé à mon niveau et tu as commencé à échanger avec moi comme un copain alors que burkinabé lambda que je suis, tu ne me connaissais pas auparavant.

    Répondre à ce message

    • Le 3 octobre 2016 à 17:10, par Sissi
      En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

      L’humilite (meme s’il est feint) de Tulinabo vous déplaît ? soit c’est votre droit. Mais que voulez-vous au finish ? On est sympa et cordiale, on est traite de (yaare en moore), on prend des grands airs et on est distant avec le bas peuple comme vous, on dit que tu fais le malin, m’enfin soyez humains un jour !!!

      Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 10:33, par Ouedraogo Abdoulaye
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Cet homme est un grand Messieur qui restera gravé dans la mémoire des Burkinabès honnêtes, dignes et intègres.N’en déplaisent aux fossoyeurs du peuple burkinabè, il est à l’image de notre grand et illustre homme,le Capitaine Thomas Sankara ;il nous éclairait par sa simplicité, sa clairvoyance et sa rigueur au travail bien fait, en parcourant les hameaux de cultures et villages de notre pays pour s’enquerrir des réalités.Il était du coté du peuple et non celui des vampires de notre temps, qui ne vivent qu’au détriment de leur peuple qu’ils saignaient à longueur de 28 ans.Merci encore notre émerite Ambassadeur, Dr Tulinabo Mushingi,le Peuple Burkinabè ne vous oubliera jamais.Bonne route mon cher SIDPAWALMDE,le diplomate exemplaire.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 12:59, par Insight to the bone
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Mes frères burkinabè, grandissez un peu. Cet homme a-t-il fait quelque chose de vraiment extraordinaire pour le Burkina Faso, qui puisse justifier un tel à-plat-ventrisme de nos chers journalistes ? Soyons sérieux...

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 13:14, par Moubarak
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Dans mon rang à l’ambassade, il est venu tout droit vers moi, m’a tapoté sur les épaules et pris ma main dans la sienne et commença une discussion avec moi comme si, dans le temps on avait déjà échangé... J’ai été surpris par sa proximité avec le peuple.
    Ma première fois de le voir, c’était à Bobo-Dioulasso, en 2015 lors de l’inauguration des établissements Aube Nouvelle / New Dawn (ex ISIG) ! Il a parlé avec un sens de rapprochement du petit burkinabé au petit américain :) sans distinction, que tout le monde a droit à une bonne école peu importe sa taille ! C’est un homme sincère ; et il n’est pas seulement l’ambassadeur, il est aussi ce grand africain qui aime bien cette Afrique, notre Afrique à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 22:52, par Le Capitaine
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Ceux qui se plaignent ne connaissent rien de la diplomatie. Il est un fin diplomate et c’est le fort des Etats-Unis. Alors, qu’il vous plaise ou pas, s’il n’accomplissait pas bien sa mission, il y à longtemps qu’il serait rappelé (avant terme).

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre 2016 à 12:00, par jan jan
    En réponse à : Dr Tulinabo Mushingi : Un après-midi avec un diplomate sans façon

    Félicitations Monsieur l’Ambassadeur, j’ai "forcé" serrer votre main le 14 juillet 2016 à l’ambassade de France, car je n’étais pas dans les invités VIP. Ce fût un grand honneur pour moi.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés