Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • samedi 1er octobre 2016 à 02h28min

Le Réseau d’associations et de mouvements de jeunes pour un développement durable (RAMJDD) a souhaité, au cours d’une conférence de presse, ce vendredi 30 septembre 2016 à Ouagadougou, la démission de trois ministres du gouvernement Paul Kaba Thiéba. Il s’agit du Pr Filiga Michel Sawadogo, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, de Jean Martin Coulibaly, ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, et du Dr Smaïla Ouédraogo, ministre de la santé.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

L’actualité nationale est marquée ces derniers jours par des déclarations d’organisations de la société civile, plus ou moins connues. Après, la suggestion du mouvement « Citoyen africain pour la renaissance », puis la demande du mouvement M21 de dissoudre le gouvernement burkinabè, c’est au tour du réseau d’associations et mouvements de jeunes pour un développement durable (RAMJDD) de demander la démission de trois ministres qu’il a qualifiés « d’incompétents ». Ce sont le ministre en charge de l’enseignement supérieur, celui de l’éducation nationale et le ministre de la santé.

JPEG - 79.3 ko
Le Réseau d’associations et de mouvements de jeunes pour un développement durable

« Ce n’est pas un règlement de compte. On ne nous a pas dit de venir demander leur départ », a expliqué le président du réseau, Fabrice Sawadogo, convaincu qu’ « il faut que le Burkina Faso divorce avec le cycle infernal des ministres bureaucratiques qui laissent les tâches administratives aux secrétaires généraux qui sont au four et au moulin ». Mais que reproche au juste le RAMJDD à ces trois membres de l’exécutif dont ils demandent le départ.

Au Pr Filiga Michel Sawadogo, il lui est reproché de ne « rien faire » pour résoudre les retards et autres difficultés que rencontrent les universités publiques depuis plusieurs années. « Filiga doit aller se reposer et faire place, selon Fabrice Sawadogo,à des personnes qui ont de nouvelles idées ».
En ce qui concerne, le ministère de l’éducation nationale Jean Martin Coulibaly, le RAMJDD a déploré les retards dans la formation et le paiement des allocations des 4200 jeunes actuellement en formation à Koudougou dans le cadre du programme « Emploi-Jeunes pour l’éducation nationale ». Il a par ailleurs dénoncé l’instauration d’un examen en fin de formation, chose qui n’était pas pourtant prévue, selon lui, au début du contrat.

JPEG - 92.5 ko
Le Réseau d’associations et de mouvements de jeunes pour un développement durable

Enfin, dans le dossier CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques), Fabrice Sawadogo et ses camarades ont dénoncé « le bras de fer » que le ministre de la santé a engagé, selon eux, avec le directeur général de la structure. A en croire les conférenciers, cela a un impact négatif sur l’effectivité de la gratuité des soins pour les enfants de 0 à 5 ans car les centres de santé enregistrent un manque de médicaments, d’ordonnanciers et de matériels médicaux.

Outre la démission des trois ministres, le Réseau des associations et mouvements de jeunes pour un développement durable a demandé plus de modération dans le contrôle routier de la police, l’accélération du traitement des dossiers de l’insurrection populaire et du coup d’Etat, et la justice pour les crimes de sang dont celui de Thomas Sankara, de Dabo Boukary et de Norbert Zongo.
« Le RAMJDD dénoncera à tout moment et en tout endroit toute irrégularité constatée qui ira à l’encontre des intérêts de la population burkinabè et en particulier de la jeunesse, même s’il faut que les manifestations s’en suivent », a conclu Fabrice Sawadogo.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er octobre 2016 à 02:36, par Nabiiga
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Le Burkina n’est pas gouverné. Je demande qu’on retourne à nos racines : le pouvoir traditionnel. Ce sera une mesure salutaire sinon comment peut-on comprendre que tout quidam non satisfait d’une chose réclame la tête d’un tel ou d’un tel ? Ah le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 06:48, par Damoussira
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Voici des jeunes, peut-être de bonne volonté, mais qui n’ont pas encore compris la politique. Ils ont une vue courte des choses. Dommage ! Pourtant dans l’appelation de leur association, il apparait l’expression « développement durable. »

    Pour quelqu’un qui veut faire du « développement durable », il ne doit pas demander à ce qu’on remplace un ministre. Un ministre, c’est quoi ? C’est un élément d’un système donné, un système qui a ses règles dont les garants sont le président de la république, son premier ministre, la justice, l’armée, la police. C’est un petit maillon du système. Il ne représente rien du tout dans le système. Il ne fait que appliquer les règles. Le changer ? OK ! On le change. Vous pensez que celui qui va le remplacer, va faire mieux ? Non ! Cela n’améliorera rien. Celui qui va arriver ne fera pas mieux dans le système qui a déjà ses règles prédéfinies

    .Vous aurez compris, pour faire du « développement durable », il faut changer tout le système, redéfinir les règles, mettre en place des hommes nouveaux. Cela va entraîner bien sûr un bouleversement de la société.

    Ce que veut le RAMJDD n’est pas différent de ce que veut le CAR qui demande la dissolution purement et simplement du gouvernement, pour mettre en place un Gouvernement d’Union Nationale (GUN). Mais un GUN dans le même système dont les règles sont prédéfinies pourra faire quoi ? Depuis l’indépendance, le Burkina ne fait que changer de gouvernements, de ministres. Cela donne quoi, aujourd’hui. Le résultat est sous nos yeux.

    Il faudra poursuivre plus loin, vos réflexions, « c’est bien mais ce n’est pas encore arrivé » (comme on le dit souvent) et bon courage à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 07:09, par DJIBI
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    C’est bien la liberté d’expression, mais soyons raisonnables ! Croyez-vous que c’est le Ministre Sawadogo qui doit construire les amphithéâtres, recruter suffisamment le personnel enseignant ? Cela relève des prérogatives de la fonction publique et conditionné par le budget.
    Quant au MENA, nous souhaitons tous qu’il revoie sa copie car il y a trop de défaillances mais une de vos raisons évoquées en mon sens ne pourrait que plaider à sa faveur, je veux faire allusion à l’examen "instauré" à la fin de formation des 4200 jeunes car nous voulons des enseignants de qualité, ce qui exige un recrutement et non une inscription.Ils ont besoin de formation et chacun doit mettre du sien pour être à la hauteur, un examen ne demande que la moyenne ce n’est pas un concours où on prendrait les meilleurs. Donc on ne demande pas du sorcier mais juste une restitution des connaissances acquises. L’on ne saurait faire acte de présence et disparaître pour aller enfin massacrer nos enfants dans les CEG.
    En ce qui concerne le Ministre Ouédraogo de la santé, je me garde de me prononcer sur le sujet car je n’en sais rien, mais toute fois je reste persuadé qu’il ne suffit pas de ne pas ne pas consentir les actes d’une personnalité pour demander son départ. Des gens sont devenus trop hâtifs avec les pressions de démission.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 07:20, par WALAY
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    De la rigolade. Je pense que ces gens doivent chercher souvent à comprendre le fond des problèmes avant de parler de ce qu’ils ne savent pas. Savez-vous seulement qu’avec le système LMD et avec des étudiants qui refusent de composer plus de 2 fois par semaine, seul Dieu qui peut tout peut rattraper le retard dans nos universités publiques ? Savez-vous que pour la formation et le paiement des allocations de stagiaires en formation les fonds nécessaires ont été débloqués et que le ministre ne donne pas cours à l’ENS et il ne paie pas les stagiaires ? Pour les cas de la CAMEG, demandez-vous seulement où se trouve actuellement votre DG ? Il parait qu’il a fuit le pays pour des raisons que lui seul peut vous dire. En tous les cas il ne semble plu intéressé au poste pour lequel il s’est battu. Renseignez-vous. WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 07:55, par BELEM
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Faux problème, qu’ils nous disent a qui appartient cette déclaration à odeur d’agenda caché. on ne doit pas rentrer dans un gouvernement demander la démission sélective de ministres. Par contre on peut demander la démission de tout le gouvernement avec son premier ministre. Svp, arrêtez de pomper de l’air à la population.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 09:42, par oran
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Dommage mais les raisons invoquées sont fallacieuses et transpirent le manque de discernement et peut-être la manipulation. On ne croit pas on ne vous suit pas.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 09:56, par Taryam
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Vous avez oublié le ministre de l’énergie et des mines

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 16:38, par Sapience
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    À vous lire comme plusieurs internautes le remarquent vous êtes des plaisantins. À vous lire, on constate que vous ignorer les procédures de décaissements, de recrutements du personnel enseignant des universités et j’en oublie. De plus, depuis quand les OSC doivent choisir les dirigeants du pays. Il est temps que la presse arrête de publier des torchons.

    SVP il faut laisser passer.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 17:25, par sougri
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Ho ! Là ; ho ! La désolé mais personnellement je ne suis pas d’accord avec vous ; trouver d’autres raisons ; si s’est juste pour faire une conférence de presse pour que l’on sache que vous existé s’est vraiment minable de chez minable .
    S’il vous plaît ils n’ont même pas un an d’exercice , laissez les travailler un peu . Regarder un peu les raisons que vous avancer sans analyses profondes ,vraiment dommage . Les gars arrêté de vouloir à tout prix cassé se pays si ce que vous dites est vrai nous allons vous féliciter, mais permettez aussi qu’on vous disent que c’est faux si s’est le cas .
    Bonne continuation à vous mais sur de très bonne décision .

    Sougri de paris

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 18:37, par DOUGOUTIGUI
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Si vous voulez transformer vous en parti politique et bosser pour acquérir le pouvoir d’état et vous faites ça que vous voulez. Merde alors ça veut dire quoi c’est ça la platitude, la médiocrité. Eh bien consacrez vous à votre rôle d’osc et laisser la politique aux propriétaires. Tchrrrrrrrrr.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 23:16, par OUATT
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Les associations naissent mais les membres qui les composent n’ont aucune capacité nécessaire d’analyse futuriste. Il est très facile de se réunir et demander la démission de certains ministres. Qui n’a jamais eu des problèmes avec sa femme, ses enfants ou même ses agents ? Pour tous problèmes avec votre femme, avez-vous demandé le divorce ? ou avec vos agents avez-vous démissionné ? Pour les responsables de RAMJDD, pensez-vous que vous plaisiez à tous vos membres ? Si on souhaite un développement durable, on doit affronter les problèmes, les analyser tous dans la différence et trouver ensemble des solutions. En vous lisant, je comprend aisément que vous n’avez rien compris. Le Ministre de la santé n’est pas un bureaucrate. au contraire, c’est parce qu’il et sur le terrain qu’il connait ces problèmes. Les ministères que vous avez cité sont les plus complexes et difficiles à gérer. en plus des exigences de leur personnel qui compte 80% des fonctionnaires du Burkina, il faut ajouter la pourriture qui y régnait. On ne peut pas corriger certains dysfonctionnements sans ces grognes. Dans le cas contraires, c’est vous qui dirons qu’ils sont lac-cistes. On ne passera pas tout le temps à remplacer mais il faut critiquer et à faire des propositions progressistes pour une solution durables. Je m’inscris dans cette démarche d’intelligence. J’attends vos propositions concrètes avec impatience.

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre 2016 à 17:42, par DH
      En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

      Le problème de l’Afrique et plus précisément celui du Burkina Faso, c’est le manque d’organisation !
      Il n’y a pas d’intellectuelles car ceux là même qui se font appeler intellectuelles sont les plus ignorants sur la gestion, la considération de la société, l’amour de son peuple !
      Un intellectuelle, c’est celui qui est capables d’ observer les problèmes, les analysés et apporter des solutions à ces problèmes !
      C’est très simple, tout n’est que question de volonté !
      Le changement au Burkina Faso et globalement en Afrique doit commencer par les burkinabé eu même !
      Dans la société, chacun à son rôle à jouer, même le plus ignorant et le plus pauvre !

      Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 08:23, par yiri jougou
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Vous etes malade ou quoi ou bien voleurs ? EN QUOI LA SORTIE DES POLICIERS PEUT VOUS GENER ?
    Pour le Pr, voulez vous qu’on envoie des nullards pour enseigner les futurs responsables du pays ? IL FAUT UN EXAMEN COMME ON LE DIT UNE EVALUATION !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 18:17, par Komagnini
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    La contribution dans le.succès de l’insurrection ne peut autoriser qui que ce soit à faire du n’importe quoi. Au sortir de cette insurrection, vous auriez dû vous y prendre autrement si tant est que l’envie de gérer le Faso ne vous à jamais quitté. Arrêtez de nous rabâcher les oreilles justifiant votre démarche par le bien-être de notre peuple. Ce peuple admet qu’il y’a des règles qui régulent notre vie démocratique, alors tenez-vous à cette exigence en vous abstenant d’intervenir dans la sphère politicienne. Rien ne vous autorise à demander au Président du Faso de retirer telle ou telle autre personnalité de son gouvernement. En tant que citoyen, vous avez par contre, la latitude de sanctionner dans les urnes ce gouvernement si vous le souhaitez. Toute autre démarche du genre ne coïncidant pas avec les dispositions établies et émanant d’une société civile ou apprarentee est pour le moins abusive et exagérée. Alors, restez dans votre rôle qui n’est ps de dicter à l’exécutif le choix de ses hommes pour la réalisation de son programme de société.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 18:34, par le démocrate
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    moi je demande tout simplement la dissolution de cette association qui fait en réalité de la politique. Je préfère être gouverné par un président élu démocratiquement et qui se doit de produire des résultats en fin de mandat que de subir les désidérata d’une vulgaire association en manque d’activités productives.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 23:26, par la sorbone
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Regarder moi ces affamés ! Vraiment ROCK doit se rencontre de l évidence prions pour ce pays laisse guidon

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 05:58, par sougri
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Unanime , protestation unanime , alors chère membres de je ne sais quel pitoyable association , changer votre fusil d’épaule et ne venez plus nous distraire, curé les caniveau, nettoyé les marchés, reboisé nos villes et villages ; soutenez les écoles en manques d’infrastructures ; puréééééé de bordel il y a beaucoup à faire dans ce pays et en lieu et place vous venez nous rabâcher des inepties .aucun soutien sur le forum quand même ya ya boin .

    Sougri de paris

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 07:30, par changeons
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Voici des gens qui n’ont rien compris. pour vous faire respecter, éviter ces genres de propositions car cela révèle votre incapacités de réfléchir sur les vraies voies du développement durable. Malheureux pour les membres de cette structure.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 09:58, par Tiendrebéogo Ousmane
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    BRAVO !!! mes frères "défenseur du bien-être des burkinabé", je vous demande à quoi sert nous ressources exploitées depuis plus d’une dizaine d’années ? Pourquoi des jeunes africains dont des burkinabé meurent noyés dans la méditerranée ? Pourquoi des débits de boisson sont aménagés aux abords des établissements scolaires ? Pourquoi il n’existe pas des aménagements pour permettre à nos pauvres enfants envoyés à l’école de circuler en toute sécurité ?,.... Là aussi c’est un terrain de combat noble mes frères. Tournez-vous de ce côté surtout pour faciliter le travail du gouvernement. Sinon en se comportant de la sorte vous tirez le boubou par derrière.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 12:03, par Lassane Ouedraogo
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Dommage ! On attend mieux des associations surtout quand elles se taguent avec des termes comme « développement durable ».

    Demander la démission de ministre est un raccourci. Faites des propositions concrètes et constructives après analyse de la situation.

    Arrêter cette cacophonie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 18:35, par zes
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Si le premier responsable de RAMJDD est le fils de son père, il doit démissionner de son poste.
    Cette association est une gangue qu’il fait démanteler !

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre 2016 à 00:28, par ocm
    En réponse à : Situation nationale : Le RAMJDD souhaite la démission de trois ministres

    Chers petits frères, essayez de grandir car à vous lire, on sens de la platitude et une bassesse qui ne vous honore pas. Si l’avenir de notre pays est dans les mains des gens comme vous, vos petits frères seront grillés. Merci de me comprendre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés