Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

mercredi 28 septembre 2016 à 23h48min

Le groupe parlementaire du Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP), ex-parti au pouvoir, a été reçu dans la matinée de ce mercredi, 28 septembre 2016 par le Mogho Naaba. Objectif : lui faire part de ses deuxièmes journées parlementaires, présenter les députés du groupe et recevoir des conseils et bénédictions.

Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

Selon le président du groupe parlementaire, Alfred Sanou, cette démarche est une « visite de courtoisie » dans le cadre des deuxièmes journées parlementaires du CDP.‘’Nous partons demain (29 septembre 2016, ndlr) à Koudougou (région du Centre-ouest) pour nos Journées parlementaires et dans ce cadre, nous avons tenu à lui rendre hommage par rapport à toutes ses actions en faveur de la paix au Burkina. Il s’est agi pour nous également de lui présenter l’ensemble du groupe parlementaire et lui parler de nos activités. Troisièmement, solliciter ses conseils et bénédictions’’, explique le député Alfred Sanou.

Selon le député Sanou, Sa Majesté a souhaité que tous puissent œuvrer pour la paix au Burkina, dans l‘intérêt général du pays. ‘’Que l’on voit d’abord en priorité l’intérêt des populations. Il a aussi souhaité que tout ce qui est passé relève du passé et qu’on puisse se donner la main pour la construction nationale’’, a confié le président, Alfred Sanou.

Selon le groupe parlementaire, cette visite précède bien d’autres visites à d’autres responsables coutumiers. Afred Sanou qui a ajouté que les responsables coutumiers des localités qui abritent leurs journées parlementaires reçoivent une visite de courtoisie de son groupe.

Selon les députés de l’ex-parti au pouvoir, ces deuxièmes Journées parlementaires vont axer la réflexion sur la dynamisation du parti et l’animation de la vie politique nationale. Parmi les thèmes de communication, un volet relatif au « budget programme ».

En rappel, à l’issue des élections législatives de novembre 2015, le CDP a obtenu 18 députés, devenant ainsi la « 3ème force politique » au Burkina.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 septembre 2016 à 21:11, par bo En réponse à : Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

    vs les criminel foute nous la paix.ns smes fatigue 2 vs.bandes d ingrat merde.!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2016 à 22:20 En réponse à : Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

    Qu’avait dit le Mogho Naaba durant 27 ans de dictature de blaise compaore sous le CDP avec des crimes de sang et crimes economiques.
    Pour tout le respect, le Mogho naaba doit cesser de sacrer les criminels non repentis du CDP et autres qui changerent les vestes au dernier moment

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2016 à 23:07, par sidbala En réponse à : Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

    Préparez vous à reprendre les affaires des mains de ces épouvantails. Ce sont ces gens qui ont induit le pays en erreur pendant plus de 30 ans. Après le départ de COMPAORE, ils ce sont précipiter de caresser la justice pour qu’on ne mette pas leurs dossiers sur la table, mais qu’à cela ne tienne, ça ne va pas se passer comme ils veulent ; ils seront lamentablement déçu.
    AFFAIRE MAIRIE REFECTIONNEE A PLUS D’UN MILLIARD ET POUSSIERE, LE FONCIER BRADE, DES PROJETS DISPARUT DANS LES MINISTERES. ET SURTOUT LES CRIMES DE SANS ET LES MAISONS ET EDIFICES PUBLICS BRULES. ILS FAUT QU’ILS REPONDENT DE CES FORFAITURES.
    Le peuple attend seulement des maux d’ordres et rien ne pourra l’en empêcher de BOUTER SES DEMONS hors du FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2016 à 23:54, par Kouma kan !!! En réponse à : Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

    Haa !! Oui, c’est maintenant qu’on voit vous autres !!!
    Quant c’était le "CDP " tu avais a peine voix au chapitre !! Comme c’est devenu "cdp" ( la descente aux enfers ) , on vous pousse mettre devant ; c’est le début de la fin du CDP, même Koudougou ne changera rien dans cette descente aux enfers.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2016 à 08:36 En réponse à : Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

    félicitation camarades vive le CDP pour la paix allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2016 à 08:36, par ka En réponse à : Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

    La culture est la seule valeur, inaliénable et inoxydable en termes d’identification d’un peuple. Et ceux qui sont les porteurs de ses valeurs sont des ambassadeurs de leur peuple, ’’’le Moogo Naaba en est un.’’’ La neutralité du Moogo Naaba fait la différence, et il a eu raison de recevoir ceux qui étaient hier, les puissants perturbateurs de notre jeune démocratie. C’est une bonne initiative pour que le Mooggo Naaba puisse les dire en face que le passé n’est pas une maladie honteuse, mais que ces larbins aux gosiers larges s’abstiennent de leurs ruses a détruire les uns et les autres, et avoir le courage politique de rompre avec le passé pour autoriser l’exploration d’autres voie susceptibles d’ouvrir un véritable dialogue dans le pardon entre le peuple pour mieux soigner l’avenir de vivre ensemble dans un pays qui cherche son émergence dans la paix. Bon vent le nouveau CDP avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2016 à 11:34, par ka En réponse à : Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

    La culture est la seule valeur, inaliénable et inoxydable en termes d’identification d’un peuple. Et ceux qui sont les porteurs de ses valeurs sont des ambassadeurs de leur peuple, ’’’le Moogo Naaba en est un.’’’ La neutralité du Moogo Naaba fait la différence, et il a eu raison de recevoir ceux qui étaient hier, les puissants perturbateurs de notre jeune démocratie. C’est une bonne initiative pour que le Mooggo Naaba puisse les dire en face que le passé n’est pas une maladie honteuse, mais que ces larbins aux gosiers larges s’abstiennent de leurs ruses à détruire les uns et les autres, et avoir le courage politique de rompre avec le passé pour autoriser l’exploration d’autres voie susceptibles d’ouvrir un véritable dialogue dans le pardon entre le peuple pour mieux soigner l’avenir de vivre ensemble, dans un pays qui cherche son émergence dans la paix. Bon vent le nouveau CDP avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2016 à 13:27, par Henri yoda En réponse à : Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

    un peu de respect pour le Mogho Naaba. un jour vous partez le voir soit disant on a besoin de ses conseils et ses benedictions .il vous les accordent. a votre tour vous partez poses des actes indignes de fils et filles du pays des hommes intègres.de grâce cette fois ci mettez en applications ses conseils.sinon cette fois ci la nature ne vous ratera pas.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2016 à 21:14 En réponse à : Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

    Internaute 6 et 7, Ka, le Mogho-naba n’est pas neutre du tout. Dire qu’il est porteur de nos valeurs traditionnelles, comme les autres chefs coutumiers, c’est oui. Dire qu’il est neutre dans notre paysage politique, c’est non. Ma question est la suivante : qu’est-ce que le Mogho-naba cherche au centre de la politique du pays pour que tout le monde se croit obligé de défiler chez lui ? Il y a combien de chefs coutumiers au Burkina ? Pourquoi les tractations plus ou moins amen ne se font que chez le Mogho ? Peut-être que vous avez la réponse.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 20:47, par ka En réponse à : Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

    ’’’A’’’ l’intervenant 9 : Depuis la nuit des temps au pays des hommes intègres, le nombre des personnes venant d’une ethnie a fait toujours la différence : Ce n’est pas seulement au Burkina, mais dans tous les pays du continent Africain : Et les mossis, pour leur nombre plus important à travers le pays, et le nombre des territoires conquise par leur chef suprême a travers le pays qui rendent minoritaires d’autres ethnies, ont fait que le Moogo Naaba est très courtisé que d’autres chefs coutumiers de notre pays. S’il est tellement consulté, c’est aussi à cause de sa sagesse et sa neutralité qui dépassent les frontières. Partout à travers le monde, en parlant du Burkina, ’’’on avance le pays des mossis.’’’ Pour vous dire que le Moogo-Naaba était toujours à l’écoute quand le problème de réconciliation nationale est en jeu : Et ce jeu ne le laisse pas le choix qu’être neutre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés