Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

jeudi 22 septembre 2016 à 16h07min

Ce Mardi 21 septembre 2016 était une journée d’une mobilisation et d’un labeur bien particuliers à Gon-Boussougou, commune rurale de la Province du Zoundwéogo à environ 145 kms de Ouagadougou. En effet, tôt le matin de cette journée, et à l’appel du Conseil Municipal, les jeunes de la localité ont, à travers une impressionnante mobilisation, pris d’assaut la Route Nationale n°29 (RN29) qui dessert et traverse la Commune.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

Abandonnant leurs travaux champêtres pourtant très contraignants en cette période hivernale et munis d’équipements personnels composés d’outils, d’engins tricycles, de camions…ils se sont constitués en trois unités, forte chacune de plusieurs dizaines de jeunes ouvriers d’un jour, afin de rivaliser de labeur en remblayant la voie. Chaque unité avait une mission bien définie. La première, dispersée dans la brousse, repérait, creusait et rassemblait la latérite qui était ensuite convoyée par la deuxième équipe dans des chargements de tricycles et de camions vers la troisième unité postée en plusieurs points le long de la voie et chargée du remblayage proprement dit.

Pendant près de sept heures d’horloge, malgré l’agressivité du soleil, l’inclémence de la chaleur et les assauts de la soif et de la faim, ces légionnaires de la Commune auront brillé par leur courage et leur détermination à transformer cette redoutable tâche en une partie de loisir productif et salutaire. Au total, c’est un tronçon de près de quinze kms qui a été complètement remblayé, sous le regard émerveillé de l’édile de la Commune, Maré K. Mohamed, présent et à la tâche.

Avec le sentiment d’un devoir accompli, ces jeunes ont décidé de la réédition de cet essai bien réussi. Ils se sont ainsi donné spontanément rendez-vous le Samedi 24 septembre pour les mêmes œuvres, mais cette fois-ci, au Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS).

Le Maire s’est dit très ému par cet engagement de la jeunesse dans l’œuvre de développement local. Il a ainsi promis d’engager instamment la réflexion avec son conseil municipal, en vue de l’institution de Journées Communautaires de Salubrité et d’Hygiène Publiques dans cette commune, considérée par ailleurs comme le poumon économique de la Province et particulièrement connue pour ses immenses potentialités et ressources halieutiques, fauniques, touristiques et économiques.

Pour mémoire, la RN29 est aujourd’hui vieille de plus de 3 décennies. Très vétuste, profondément délabrée et malgré tout sursollicitée, elle constitue un véritable frein au développement socioéconomique de la région qui comprend les communes de Gogo, Gon-Boussougou et Zabré où un important gisement aurifère est exploité par Burkina Mining Company. Les populations attendent ardemment la fin de leur calvaire par le bitumage de cette voie et disent fonder tous leurs espoirs sur les nouvelles autorités qui ont fait du renforcement et de l’amélioration du réseau routier national une de leurs priorités.

Un Contributeur bénévole

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 septembre 2016 à 16:27, par Koumba
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29.

    Le titre m’a fait pensé à des actes de vandalisme et non à une initiative aussi salutaire. Vous pourrez désormais mieux améliorer le contenu du titrage des articles.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 16:30
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Felicitation et courage a cette vaillante jeunesse de Gon-boussougou le developpement commence par des actions positives

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 16:39
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Bel exemple !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 16:40, par buz
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    bravo au maire pour cette initiative et bravo a la réaction spontanée de la population. rappelez vous, c’est ce qui se passait au temps fort du CNR (Thomas Sankara). très bon exemple mes chers frères et que cet bel exemple contamine toute la jeunesse burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 16:42, par lagitateur
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Quand j’ai vu le titre du journal, vraiment j’ai cru à une manifestation comme on en voit partout où pour une petite querelle de clochettes on est prompt à envahir la voie publique pour montrer son mécontentement qui, souvent, n’a aucun fondement. Voila qu’en parcourant les lignes, j’ai été agréablement surpris de constater que c’est "un travail d’intérêt commun" comme on le disait pendant la Révolution du Président Thomas SANKARA. C’est cela un bon exemple infligé à la Nation entière. Ailleurs, on barricaderait la voie pour réclamer sa réparation. Mais voilà que cette jeunesse consciente et exemplaire, celle sur qui la Nation entière peut compter demain, nous donne un autre son de cloche, en prenant sa responsabilité et sans crier gare, pour réparer elle-même sa route. Qui dira mieux ? "On n’est jamais mieux servi que par soi-même".
    Après l’insurrection populaire qui a chassé Kouassi Blaise COMPAORE et ses sbires du pouvoir, ce sont des actions du genre que le pays attendait. Malheureusement, on se heurte à des revendications et des manifestations de tous genres alors que le pays ne fait que renaître de ses cendres. Personne ne veut rien donner, même pas la bonne foi. On veut que le Président soit un magicien pour résoudre tous nos problèmes d’un coup de baguette magique. On entend des inepties du genre :"c’est lui qui a dit qu’il peut".
    Bravo à la jeunesse de Gon-Boussougou et toute sa population en général pour cette leçon de développement et que le reste des Burkinabè suivent ce bel exemple. Bravo à ce gendarme qui n’est sans doute pas le seul parmi la population.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 16:46, par tas
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Je vois un homme de tenue à l’œuvre ! Il serait intéressant d’en parler aussi pour encourager leurs collègues des autres localités à se joindre aux civiles au cas où cette initiatives ferait école sous d’autres cieux ! Merci pour ce geste de dignité qui me rappelle avec beaucoup d’émotion la période révolutionnaire avec ’faso baara’ ! Fier de vous jeunes de Gombousgou !!!!!!! Chapeau !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 18:12, par Annie
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    B R A V O !!!! vous donnez l’exemple. Arrêtons d’être négatifs dans nos actes et propos. Construisons, posons des actes. Tout nous revient, en bien ou en mal, selon ce que nous faisons, disons, pensons. B R A V O, population de Gombousgou. Fière de vous !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 18:19, par soul
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Très belle initiative bravo à la jeunesse de gomboussougou pour l’initiative.moi je suis à zabre je vous assure que c’est un parcours de combattant pour relier manga à zabre

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 04:05, par Tidiane
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Tres bien, bravo à la vaillante jeunesse de gon Boussougou. Que d initiatives pareilles se multiplient. Merci au Frere de tenue aussi

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 08:05
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Tres belle initiative. Toutes mes felicitations a vous !

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 09:19, par Docteur Socrates
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Félicitations

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 09:48, par sana amade
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    a ce sujet j invite COOPEGOL a inscrire cette commune de même que celle de Lankoue dans le sourou pour leur incitatives endogènes pour le développement endogène
    a Lankoue ;l ancien maire et les conseillers élus de son parti soutiennent le nouveau.le nouveau en companie de son prédécesseurs initient une médiation a gomboro une commune sœur de la même province

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 10:19
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    tres mauvais titre pour ce article. que celui qui l’a ecrit se forme d’avantage.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 10:20, par CI
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Le centre ville de bobo Dioulasso est completement detruits des nids de poules partous. Le maire gagnerais a s’inspirer de cette initiative pour ne serais ce que boucher ces trous avec des gravas parce que circuler au marcher et dans la zone des banques actu est un vrai parcours du combattants.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 11:49, par paysannoir
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Voilà des jeunes qu’il faut aider. Quand MPP dit qu’il va trouver emplois pour les jeunes. L’état n’a qu’à donner 100 tricycles à ces jeunes remboursables moitié prix à conditions de l’utiliser pendant 04 mois pour des travaux d’intérêt commun. En un an, les bénéficiaires vont créer des petites entreprise de transport et de commerce. De là, certains vont se lancer dans l’agriculture et l’élevage comme moi. Et c’est Gon Boussougou qui gagne. Ils n’ont pas attendu des politiciens ou des menteurs de Ouagadougou, pour sortir.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 12:01, par Fati
    En réponse à : Gon-Boussougou : Les jeunes s’attaquent à la RN29

    Toutes mes félicitations et encouragements à cette jeunesse consciente de Gon-Boussougou.
    Il n’y a pas de recette miracle ! Les actions de ce genre constituent la clé du succès des peuples de l’Afrique noire.
    Pour que ces genres d’initiatives soient vraiment contagieuses à travers le Burkina, il suffit que le gouvernement mettent en place une politique de communication visant à en diffuser gratuitement des éléments au journal de 20h de la RTB.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés