ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

mercredi 21 septembre 2016 à 23h25min

A l’appel de leur syndicat, les agents de l’Office national des télécommunications (Onatel) observent depuis hier 20 septembre 2016 un sit-in. Ils exigent de leur direction de meilleures conditions de vie et de travail et surtout de la considération dans les négociations engagées entre l’administration et les représentants du personnel sur les points de leur plateforme revendicative.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

Depuis ce mardi 20 septembre 2016, les agents de l’Onatel ont déserté leurs bureaux. Et pour cause, ils ne sont pas contents de leur administration. « Nous observons ce sit-in parce que nous trouvons qu’il y a un manque de considération, sinon de respect, de la part de l’administration vis-à-vis du personnel », a expliqué Souleymane Sow, secrétaire général du Synatel (Syndicat national des télécommunications).

Manque de respect

Tout aurait commencé le 2 Août dernier lors du début des négociations entre la direction et le personnel. « Lorsque nous avons débuté les négociations, le directeur général nous a demandé de lui donner du temps pour commanditer une étude sur les indemnités et les rémunérations. Nous avons accepté et nous devions reprendre les négociations le 20 septembre. Mais à notre grande surprise, il nous dit qu’il va s’absenter et qu’il faudra attendre à son retour », a ajouté le SG du Synatel. Il n’en fallait pas plus pour mettre les agents sur leurs nerfs. « Nous estimons que s’il y avait du respect, ce n’est pas le jour de la reprise des négociations qu’il doit nous informer de son intention de voyager. Et plus, il ne nous dit pas le motif du voyage. Seulement on apprend qu’il doit voyager », s’est offusqué Souleymane Sow.

L’autre grief porté contre le DG de l’Onatel est le refus de ce dernier de partager avec les représentants du personnel les résultats de l’étude qu’il a commanditée. « Nous avons demandé en vain une copie de l’étude. Il nous a juste transmis une partie mais pas l’entièreté », s’est indigné le SG du syndicat.

L’administration absente

Assis par petits groupes sous des arbres ou à l’ombre des bâtiments, les agents bavardent pour certains pendant que d’autres s’adonnent aux jeux de société. Les portes sont restées closes. Nos tentatives d’avoir la version de l’administration sont vaines car les responsables sont absents. « Toutes les portes sont fermées. Même les véhicules qui sont stationnés à l’intérieur sont là depuis hier. Donc les responsables ne sont pas là », nous renseigne un agent de sécurité.
Les agents se disent toujours ouverts au dialogue. Par contre si leurs revendications ne sont pas traitées avec tout le sérieux qu’il faut, ils n’excluent pas l’usage d’autres formes de lutte.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 septembre 2016 à 21:14, par Sidbala
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    IL faudrait que l état s implique pour la résolution des problèmes a l ONATEL car depuis la privatisation le 30 décembre 2006 jus qu en 2016 le repreneur qui n est autre que MAROC télécom n a fait aucun investissement.Les infrastructures que le repreneur est venu trouver est inchangé que ce soit coté technique ou commerciale. Le matériel roulant est vétuste et toujours en panne. Pour votre information sachez qu un chauffeur de la maison a conduit un véhicule sans frein avec une équipe technique pour aller faire un dépannage a Saria avec tout tout le risque. Les installations techniques sont délabrés occasionnant des dérangements tout le temps. Les clients ne sont pas contents mais ce n est pas la faute des travailleurs on a la compétence mais il nous manque les moyens.Les marocains qui sont la et qui se disent experts ont des salaires exorbitants nous on appelle ça traitement ce ne sont plus de salaires. Ils roulent dans des véhicules de luxe alors que le personnel ne demandent que de véhicules pour travailler juste pour dépanner les clients. La ou les marocains passent ils tuent la société avant de partir c est ce qui s est passé avec Air Sénégal avant de partir . En fait nous luttons pour la pérennisation de l ONATEL c est un bien national qui doit rester pour les Burkinabé. Les marocains sont racistes ils n ont pas de considération pour le personnel burkinabe.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2016 à 22:16, par Voltaïque
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    Quel drôle de syndicat. Depuis la privatisation de l’ONATEL en 2006 ce syndicat n’a pas pu faire aboutir la rétrocession de la part du capital qui devrait revenir aux travailleurs à un prix reduit. Les travailleurs de la Sonatel du Senegal et ceux de Malitel-Sotelma du Mali ont eu 10% de leur Société lors de la privatisation de leur société ; ce sont les travailleurs burkinabé qui se sont fait rouler dans la farine avec des exigences toujours maximalistes etnon raisonnables : ils voulaient les actions sans débourser un copeck alors que la pratique courante le travailleur achete l’action avec une décote entre 20 et 30 %. Cette boîte à encore beaucoup d’effort à faire du fait du passif "public" et de l’effectif pléthorique dont a hérité le repreneur : il faut encore 10 ans pour faire partir en douceur tous ces employés improductifs embauchés quand la boite était publique.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2016 à 23:57, par yelmingaan blaan saa hien
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    internaute1,etes vous un avocat des marocains ou tout simplement un marocain ?
    pourquoi choisir de faire un tel recul dans l histoire en choisissant le pseudo "voltaique" ?ou bien vous voulez narguez les burkinabès ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 07:16, par yelmingaan blaan saa hien
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    il s agit(maintenant) plutot de l internaute 2 !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 08:03, par lebourges
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    Vous ; vous êtes bien que vous avez syndicats pour lutter. Syndicat "national" de l’ONATEL ? ou syndicat "national" télécommunications !!! En tout cas nous on ne vous connais pas .
    On ne vous connais pas ! pourtant on souffre aussi dans cette affaire de télécommunications depuis 2 ans ; 3ans, 4 ans, 5 ans et plus ... externalisés et gérés par des cabinets au capital douteux tantôt dans des CDD de 6 mois, tantôt de 3mois peut être que d’ici là ça sera 1 mois sur le fondement du soi disant code du travail de 2008.
    Syndicat national des télécommunications lutter pour nous tous et non pour un groupe sinon on vous sortira aussi la phrase du genre :"si ça ne te plaît pas démissionne, ya des gens qui cherchent boulot et qui attendent à la porte "

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 08:22
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    Et nous on exige des meilleurs conditions de communication........

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 11:30, par zan
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    Bravo pour votre grève,vous avez le droit de réclamer de meilleurs conditions vie et de travail nous aussi nous avons le droit d’utiliser nos mega pour nous connecter .chose que vous nous avez retirer ce droit en coupant la 3G. à défaut de nous laisser l’accès libre, veuillez à nous laisser utiliser nos mega .

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 13:56, par pagnangdé
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    Vraiment ! tout le monde grève pour un oui ou pour un nom, je pense que les directeurs de société,le parlement et le gouvernement doivent eux aussi avoir le courage d’aller en grève pour répliqué pour qu’on en finisse.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 15:27
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    Si vous voulez grever, c’est bien. Je vous conseil de recharger gratuitement 5G à chaque sim fonctionnelle et un crédit de 5000 f. Cela apprendra aux Etrangers (Marocains et Français) de se foutre de nous chez nous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2016 à 20:08, par Abdullah
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    Pauvre burkinabe. Privatiser une boîte pour renforcer l’investissement et l’expertise. En 10 ans il faut maintenant 3 mois pour dépanner un client par manque de moyens L’onatel est devenu poubelle. Il semble que le plus petit des marocains gagne 6millions par moi. Le gouvernement burkinabe n’est pas comme le gouvernement sénégalais ou maliens pour dire la vérité au repreneur. C’est bien dommage si ONATEL finit par faire faillite au bout de 20 ans de privatisation

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 10:53, par jan jan
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    VOILA ENCORE UNE BETISE DU BLAIZO ET SON SYSTEME QUE LE PEUPLE PAYE. PRIVATISER POUR REMPLIR LEURS POCHES.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 17:00, par Maximaxi
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    Actuellement devant la BOA Bobo, Pas de réseau, les gens attendent et pas de réseau dans les GAB ni à l’intérieur de la banque.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2016 à 18:02, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    Franchement, je ne comprends pas les Burkinabè, que ce soit le gouvernement ou les syndicats. En affaires, le but premier est de faire du bénéfice, si possible maximal. Mais certains espèrent que le capitaliste fasse du social et du développement, et à la place de l’état ! Drôle de logique...

    Vous prenez une boite qui marche tant bien que mal, vous y investissez des milliards pour la mettre au niveau technologiquement et vous la "donnez" moins cher à un investisseur. Des fois même on s’endette pour tout remettre à neuf avant de le donner ! La logique veut que cet investisseur exploite cette vache à lait à fond, sans investir ou en investissant le minimum, jusqu’à ce que l’outil fonctionne à peine. En ce moment, il lui suffit de la revendre, avec un super profit en plus de tout ce qu’il aura "pompé" pendant des années. Nos banques par exemple passent ainsi de main en main de "partenaires stratégiques" depuis des années.

    C’est ce qui se passe au Burkina pour Sitarail, pour l’Onatel et ailleurs comme en Cote d’Ivoire et au Sénégal pour toutes les sociétés privatisées. Ils refusent d’investir pour développer le réseau, maximisent le profit en réduisant les charges, augmentent les tarifs, surfacturent les services que la société mère fournit et ferment les secteurs peu rentables au détriment du développement social et économique. Si en plus il y a monopole, comme pour Sitarail ou le fixe de l’Onatel, l’aiguillon de la concurrence n’existe même pas pour les dissuader.

    On a fait l’erreur de vendre l’Onatel avec Telmob. Une voie de sortie serait, si c’est encore possible, de séparer Telmob de l’Onatel. Nous pourrions alors développer notre réseau filaire, fixe, internet et fibre optique selon les besoins de la nation dans une société d’état de patrimoine. On verra si en économisant sur tout, le repreneur pourra tenir la concurrence avec les autres opérateurs mobiles, surtout si une 4ième licence est donnée.

    Répondre à ce message

  • Le 25 septembre 2016 à 09:40, par SAE
    En réponse à : ONATEL : Les agents exigent de meilleures conditions de vie et de travail

    Ça c’est le revers de la médaille de la privatisation. Il faut que l’Etat fasse rapidement un bilan avec le concessionnaire et prendre rapidement la décision idoine qui s’impose.
    Il ne faut pas pas qu’il pompe le jus au détriment de l’investissement et personnel.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés