Fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité : Une AG sous le signe de la redynamisation des structures

dimanche 18 septembre 2016 à 23h42min

L’assemblée générale extraordinaire de la fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina Faso (FMP/BF) s’est tenue dans la matinée du samedi 17 Septembre 2016 à Ouagadougou. Elle s’est tenue sous la présidence du ministre de la fonction publique du travail et de la protection sociale.

Fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité : Une AG sous le signe de la redynamisation des structures

Le 26 juin 2009 à Dakar, le Conseil des Ministres de l’UEMOA a adopté le règlement N°07/2009/CM/UEMOA portant réglementation de la mutualité sociale au sein de l’UEMOA. Ce texte apporte des innovations majeures dans l’organisation et le fonctionnement des mutuelles sociales et leurs faitières. Il s’agira au cours de cette assemblée de présenter le bilan des activités de 2005 à 2016, de l’adoption des statuts et règlement intérieur et de la mise en place des organes de gestion.

La fédération des mutuelles professionnelles qui a été créée en 2005 est la faitière des différentes mutuelles et a vu son dynamisme faiblir au fil des années à l’image des mouvements mutualistes au Burkina. Ayant pris conscience de cet état de fait et constatant le besoin croissant d’amélioration des conditions de vie de la population, les mutuelles ont voulu à travers cette Assemblée générale, redynamisé leur structure faitière en vue de faire face aux défis sociaux auxquels sont confrontés les gouvernants. Mahamadou Soro, Président de l’Union Africaine de le Mutualité, section Afrique de l’Ouest (UAM/Afro) a exhorté les mutualistes à être de vrais croyant en pratiquant les valeurs des mouvements mutualistes. « L’action de chacun de nous au quotidien participe au développement national et au rayonnement du mouvement mutualiste », a-t-il ajouté. Il a par ailleurs demandé aux mutuelles de s’unir pour qu’elles aient un vrai réseau sous régionale qui va magnifier la vrai intégration.

Les quatre engagements des mutuelles sont de faire en sorte que les mutuelles soient professionnelles, de faire en sorte que dans les quinze années à venir elles arrivent à couvrir plus de 45% des populations, qu’elles soient de véritables entreprises participant à l’économie sociale et solidaire, et créer enfin un réseau crédible qui prendra en compte toute la sous-région. Ives Kinda, secrétaire technique de l’assurance maladie universelle représentant le ministre de la fonction publique se dit très heureux au nom de son ministère d’être associé à cette AG.

C’est une initiative qui a été imposée par les textes communautaires de l’UEMOA, mais au-delà cela il y a une volonté ferme des acteurs mutualistes du Burkina de se fédérer pour rentrer en conformité avec les textes communautaires. Il a salué et encouragé l’initiative de la fédération « cela prouve tout l’intérêt qui est porté a cette assemblée générale » a-t-il renchérit. La loi de septembre 2015 portant régime d’assurance au Burkina dispose que l’organisme de gestion de l’assurance maladie qu’est la caisse nationale d’assurance maladie peut déléguer certaines de ses fonctions et la délégation se fait notamment au profit des mutuelles sociales.

« Toute activité qui tend à promouvoir les mutuelles dans chacun des pays de notre union est importante pour nous, dans la mesure où se sont nos chefs d’état qui ont adopté ce règlement », dixit Dr Corneille Traoré, directeur de la santé de protection sociale et de la mutualité de l’UEMOA. Au nom de l’UEMOA, il a promis d’accompagner la fédération à travers les actions de coordination, d’harmonisation, de renforcement de capacité et de plaidoyer pour que les efforts qui sont fait dans les états puissent être reconnus et valoriser sur le plan international. De l’avis d’Evariste SOMDA, président de la fédération, il est question travers cette AG de se conformer aux textes de l’UEMOA et redynamiser le mouvement mutualiste au Burkina. Pour lui la fédération est tombée en léthargie à un moment donnée.

Les mutuelles qui ont répondues présent à cette AG sont la SONABHY, l’ONATEL, l’ONEA, la SONABEL, la MUGEF, les impôts, le trésor, le CBC, l’ASECNA, la chambre de commerce, le CCVA, la SONAR, le CSC, ORABANK, la MAADO, Ludic Lydia.

A l’issu de cette séance, un nouveau bureau du conseil d’administration a été élu et se présente comme suit :

Angeline TOE (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés