L’ONU demande aux Etats de conjuguer leurs efforts en faveur d’une alphabétisation universelle

Communiqué de presse • mercredi 14 septembre 2016 à 04h00min

A l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a encouragé jeudi 08 septembre 2016 les gouvernements et leurs partenaires, y compris du secteur privé, à conjuguer leurs efforts en faveur d’une alphabétisation universelle pour construire des sociétés pacifiques, justes, inclusives et durables.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
L’ONU demande aux Etats de conjuguer leurs efforts en faveur d’une alphabétisation universelle

Plus de 750 millions d’adultes sont analphabètes dans le monde, 115 millions d’entre eux étant des jeunes et deux tiers des femmes. Quelque 250 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire n’ont pas acquis les notions de base et 124 millions d’enfants et d’adolescents n’ont aucune instruction.

Il y a 50 ans, la Journée internationale de l’alphabétisation a été proclamée pour promouvoir l’alphabétisation comme outil d’autonomisation des personnes, des communautés et des sociétés.

« Nous avons fait des progrès considérables ces cinq dernières décennies, mais nous sommes encore bien loin de l’alphabétisation universelle. Et aujourd’hui, la numérisation croissante et la surinformation du monde créent de nouvelles possibilités et posent de nouveaux défis », a souligné Ban Ki-moon dans un message.
Le chef de l’ONU a rappelé que l’alphabétisation occupe une place centrale dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030 qui a été adopté il y a un an par la communauté internationale.

« Elle constitue l’un des fondements des droits de l’homme, de l’égalité des sexes et des sociétés durables et joue un rôle essentiel dans tous les efforts que nous menons pour mettre fin à la pauvreté extrême et à promouvoir le bien-être de tous. C’est pourquoi les objectifs de développement durable visent à assurer l’accès de tous à une éducation de qualité et à des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie », a-t-il souligné. « L’une des cibles de l’objectif de développement durable 4 est de faire en sorte que tous les jeunes sachent lire, écrire et compter et d’offrir à une proportion considérable d’adultes n’ayant pas ces compétences la possibilité de les acquérir ».
Le Secrétaire général a estimé qu’il fallait offrir à ceux qui ne sont pas scolarisés des possibilités d’apprentissage de qualité, améliorer la qualité de l’enseignement et promouvoir l’éducation et l’apprentissage des adultes.

La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), Irina Bokova, s’est aussi félicité des progrès réalisés depuis la proclamation de la Journée internationale de l’alphabétisation par l’UNESCO en 1966.

« Même si la population mondiale a fortement augmenté, le nombre de jeunes adultes non alphabétisés a diminué de 25 % entre 1990 et 2015. Un mouvement a favorisé l’alphabétisation des femmes, et dans 43 pays la parité des genres a connu des avancées notables », a-t-elle souligné dans un message.

« Le monde a changé depuis 1966, mais notre détermination à fournir à chacun, homme ou femme, les compétences, les capacités et les chances de réaliser ses aspirations, dans la dignité et le respect, reste inébranlable. L’alphabétisation est la fondation sur laquelle nous construirons un avenir plus durable pour tous », a-t-elle ajouté.

L’UNESCO a publié jeudi le troisième Rapport mondial sur l’apprentissage et l’éducation des adultes, qui montre que la plupart des pays ont réalisé des progrès dans ce domaine ces dernières années.

L’étude, réalisée par l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie, indique que 75% des pays font part d’une amélioration substantielle de leur législation sur l’apprentissage et l’éducation des adultes liée à une prise de conscience du potentiel de cette éducation depuis 2009. Soixante pour cent des pays font également état d’une hausse des taux de la participation sur la même période.

Contact :
Centre d’Information des Nations Unies (CINU) Ouagadougou
Tél : (226) 25 30 60 76 / 25 33 65 03 – site web : http://ouagadougou.unic.org
E-mail : unic.ouagadougou@unic.org/cinu.oui@fasonet.bf

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés