Voie ferroviaire endommagée en Côte d’Ivoire : SITARAIL promet une normalisation dans une quinzaine de jours

mercredi 7 septembre 2016 à 23h00min

Suite à l’incident ferroviaire qui s’est produit sur le pont à tablier métallique du fleuve N’ZI, dans l’après-midi du mardi 6 septembre 2016, et impliquant un train de marchandises en provenance d’Abidjan, Sitarail a commis une équipe d’experts nationaux et internationaux en ponts ferroviaires, pour une réparation urgente de la travée endommagée de cet ouvrage.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Voie ferroviaire endommagée en Côte d’Ivoire :  SITARAIL promet une normalisation dans une quinzaine de jours

La Sitarail assure les usagers du chemin de fer que ses équipes sont mobilisées et que des moyens importants sont mis en œuvre pour la reconstitution de la plateforme ferroviaire, le rétablissement de la voie ferrée et la reprise des circulations ferroviaires, d’ici une quinzaine de jours.

Dans l’intervalle, elle étudie des solutions temporaires rail / route afin de ne pas pénaliser les trafics importants pour l’économie des deux pays.
La Direction générale tiendra ses clients et partenaires informés de l’évolution de la situation et leur réitère toutes ses excuses pour les désagréments causés.

Direction de la Communication et des Relations extérieures
SITARAIL

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 septembre 2016 à 12:35, par Ouédraogo Alassane
    En réponse à : Voie ferroviaire endommagée en Côte d’Ivoire : SITARAIL promet une normalisation dans une quinzaine de jours

    Cet accident grave aurait été tragique si ça concernait un train de voyageur. Malheureusement cet accident pouvait survenir à tout moment et peut survenir sur d’autres ouvrages d’art du chemin de fer pas étonnant vu la vétusté sidérante de ces équipements la plupart datent du début du 20 ème siècle. Cette situation est du au comportement particulièrement vorace et irresponsable du groupe Bolloré.
    Il semble que des fonds importants ont été prévus et mobilisés par les états du Burkina et de Côte d’Ivoire pour le renouvellement des infrastructures. Mais ces fonds auraient été systématiquement et littéralement détournés par Bolloré pour les dépenses de fonctionnement de SITARAIL dans le but d’accroître ses profits au détriment des intérêts de nos deux pays.
    L’effondrement de ce pont vétuste qui devrait être remplacé, n’est donc pas étonnant. Cela n’a pas empêché le renouvellement de la convention cette année avec BOLLORE, signé en grande pompe par nos deux chefs d’Etat.
    Les services de contrôle de l’Etat devraient diligenter urgemment un audit sur la mise en œuvre de la convention. Des sommes colossales pourraient être récupérées au profit du trésor public !

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 14:21, par Elmagnifico
    En réponse à : Voie ferroviaire endommagée en Côte d’Ivoire : SITARAIL promet une normalisation dans une quinzaine de jours

    C’est le lieu pour SITARAIL de songer à procéder à l’expertise de tous les ouvrages existants sur la voie ferrée. Il n’y a jamais un sans deux ! Imaginez si c’était un train de passagers qui tombait d’un pont ! Alors pour éviter d’endeuiller des familles un jour il y a lieu de prendre le taureau par les cornes dès maintenant.
    Si nos ancêtres pouvaient se lever ils allaient nous blâmer ! Depuis le temps colonial nous avons hérité de ce précieux joyau et jusqu’à nos jours nous n’avons même pas été capables de faire une voie ferrée parallèle à celle existante ; pauvres de nous ! Au contraire bien de localités ont sombré dans la misère car des gares ont été fermées pour permettre au cheval de fer d’aller plus vite et nulle part sinon pour gonfler les poches de business men véreux et sans programme futuriste pour l’émancipation des peuples de Cote d’Ivoire et du Burkina Faso et par extension du Niger.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2016 à 15:34, par Made
    En réponse à : Voie ferroviaire endommagée en Côte d’Ivoire : SITARAIL promet une normalisation dans une quinzaine de jours

    Cet empressement de BOLLORE est plutôt motivé par les "affaires". Comme y a pas eu de victime, c’est bien fait pour ces prédateurs de l’économie des pays pauvres. Vous attendez ceci pour vous rappeler que ce chemin a un siècle d’existence, construit par les travaux forcés ? Quel moral de carnassier ? lorsque vous aurez en Afrique des jeunes dirigeants issus des écoles modernes, vous prendrez vos jambes à vos cous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés