Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

mardi 6 septembre 2016 à 23h27min

Les affectations au niveau des services des douanes burkinabè se font attendre cette année. En effet, les bruits des chaises avaient généralement lieu pendant le mois d’aout dans la première quinzaine. Et voilà que là, on est en septembre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affectations  à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

Au niveau des services des douanes, les mois d’aout et de septembre sont considérés comme étant des mois où l’activité douanière tourne au ralenti. Pour les « gabelous », pas grand-chose à se mettre sous la dent, pour ne pas dire à mettre dans les caisses de l’Etat.

Et lorsqu’on ajoute à cela les affectations qui tardent à tomber, les uns et les autres doivent être dans une phase d’expédition des affaires courantes, ne sachant pas si l’on reste à son poste ou si on va partir.

C’est également dans cette phase d’attente que certains n’hésitent pas à recourir aux services des marabouts et autres vendeurs d’illusions pour rester à leurs postes ou pour accéder à un poste où il y a des affaires à faire. En effet, des bruits courent sur le fait que certains douaniers consultent présentement marabouts sur marabouts.

Les postes qui sont les plus convoités sont ceux qui se trouvent généralement au niveau des zones frontalières telles que Bittou, Cinkansé, Dakola, Tenkodogo etc. De même, certains bureaux principaux à Ouagadougou ou à Bobo- Dioulasso ; la brigade mobile ; le BVA sont aussi les lieux où beaucoup souhaitent se voir affectés. En attendant que les affectations tombent, ils sont nombreux présentement les douaniers à se tourner aussi les pouces. Ce qui préoccupe véritablement les uns et les autres en ces moments, c’est de connaître son sort.

Mais qu’est-ce qui fait que les choses trainent donc jusqu’à présent ? L’autorité veut-elle se donner tous les moyens pour bien faire et mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut ? Nous osons, sans être dans le secret des dieux, espérer qu’il s’agit bien de cela. Et pas d’autres choses.

Car, la compétence, le rendement et la confiance doivent être les seuls critères à même de guider nos autorités dans leurs choix respectifs. Surtout dans un secteur aussi sensible que celui de la douane. Un secteur qui fournit au budget de l’Etat une part importante et non négligeable des recettes propres.

Certaines nominations de par le passé étaient faites sur la base de la parenté, l’amitié ou l’appartenance à un bord politique. Des pratiques à bannir dans un Burkina Faso qu’on veut nouveau et dont les citoyens attendent des gouvernants qu’ils changent les mœurs politiques et la façon de gérer les affaires étatiques et les hommes.

Si l’heure est toujours donc à l’attente du côté des hommes de Adama Sawadogo (Directeur général des douanes), une source proche de ce milieu nous a fait savoir que les choses allaient rentrer dans l’ordre au cours de cette semaine sinon la semaine prochaine au plus tard. Vrai ou faux ? Les jours prochains nous permettront donc de vérifier cette information.

En tous les cas, il est temps que nos autorités mettent fin à ce suspense et supplice pour d’autres qui n’a que trop duré. Et qui amènent certains douaniers en ce moment à ne pas donner le meilleur d’eux-mêmes.

Angelin Dabiré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 septembre 2016 à 19:11
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    Dans ce pays, quand vous ne connaissez personne ou quand tes parents sont pauvres ;vous êtes laissé pour contre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 02:14, par Départoui
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    Toi ton problème c’est quoi ? Tu es douanier ? Je crois bien que tu es journaliste. En droit, tu es condamnable parce qu’on ne voit pas ton intérêt dans ça. Gare à toi si tu ne répète ce genre de papier pour tous les corps dont les affectations sont en souffrance !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 03:52, par Burkina
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    A mon humble avis, la Douane est l’un des rares corps où les affectations sont les plus objectives : ça tourne et tout le monde goûte à tout ; exceptés les DG, on ne permet à personne de s’éterrniser au seul et même endroit "juteux". Je peux me tromper mais c’est l’impression que j’ai de dehors !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 06:52, par houm
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    Bonne chance à ceux qui renfloueront les caisses du trésor public avant de manger les ristournes, primes et autres sans oublier leurs soutiens d,hier et des moments d,incertitudes et galères . L,argent n,à jamais été suffisamment gagné et il faut avoir du caractère lorsqu,on est au milieu de lui. À écouter certains parler , tout le travail est basé sur les interets personnels au détriment de l,esprit du service public. Tellement pressés ,ona l,impression que certains veulent plier tous les biens du monde avaler et les laisser les autres humains tellement ils sont pleins de projets qui nécessitent de gros sous. On parle de projets de centaines de millions sans pouvoir acheter une bicyclette de moins de 50.000 f pour l,enfant de son frère ou de sa sœur ou de toute autre personne nécessiteuse.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 08:17
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    Ce qu’il faut savoir c’est que c’est pas en douane seulement qu’il ya ce retard c’est général alors pourquoi se focaliser sur le cas douanier ? . De plus les affectations ne sont pas tournantes pour permettre au gens de se sucrer mais pour eviter les familiarités avec les usagers et permettre une meilleure efficacité du service

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 08:20, par changeons
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    internaute 2, le journaliste a fait son travail d’information et si tu as des avis contraires, il faut les donner dans un langage de civilité. Votre animosité n’arrange personne, au contraire, cela révèle votre appétit pour l’inutilité.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 08:22, par Davidos
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    Je veux bien croire que votre article veuille sensibiliser sur les affectations tardives des agents publics, mais s’intéressé au simple cas de la Douane c’est grotesque et aberrant. Qu’est-ce que vous faites des cas des élèves fonctionnaires qui sortent de leurs écoles de formation et tapent six (06) mois sans affectation et payés avec nos maigres ressources a ne rien faire ? Que dire aussi des agents de l’éducation, de la santé pour ne citer que ces deux là qui attendent indéfiniment leurs affectations alors que le besoin est vital sur le terrain ? Quid des anciens hauts commis de l’Etat évincés de leurs postes et à la merci des nouveaux califes qui les considèrent comme des colis encombrant conséquence, ils sont aussi payés à ne rien. Juste pour vous dire que vous pouvez mieux faire car vous nous avez habitués à mieux que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 08:34, par kakou
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    internaute n°2 tu ne connais pas le travail du journaliste.Je ne le suis pas mais ce n’est pas parce qu’il n’a pas d’intérêt dans une affaire qu’il ne doit pas en parler. Il en parle parce que ça peut intéresser des gens. Si ça n’intéresse pas tu n’es pas obligé de lire.merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 10:59, par Sienkanw
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    Internaute 2, je ne suis pas d’accord avec toi. Mais bof, étant entendu que c’est la liberté d’expression, chacun y va de ses commentaires. Sinon quand même, laisse le journaliste faire son travail !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 11:00, par Belco
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    Bonjour à tous les membres du gouvernement Thièba,
    Je suggère que tous les ministères s’inspire de l’exemple de la Douane. C’est un exemple de la bonne gouvernance. Que chaque année que tout agent ayant fait plus de cinq année à son poste soit muté en tenant compte de trois choix qu’il aura fait. Et que les mise à disposition, les détachements soient également limité dans le temps, pour faciliter la rotation. Plus rien ne doit être comme avant. Vous l’avez dit et on attend toujours la nouvelle forme de gouvernance qui tarde à venir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 12:15, par BRAVO
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    Internaute 2, je pense que ton raisonnement laisse voir tes limites intellectuelles. Tu penses que ce sont les douaniers qui doivent parler des problèmes de douaniers ? Renseigne toi sur le rôle d’un journaliste et prie Dieu pour ne pas que notre grand journaliste ISMAEL OUEDRAOGO ne te démasque pas. Demande à Bado et Zeph.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 13:06
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    Merci cher Angelin pour l’article sur les affectations à la douane. Etant un service public et jouant en plus un rôle capital dans la mobilisation des ressources de l’Etat, tout ce qui s’y passe nous intéresse bien sûr, mais gardons le calme. Il est vrai qu’une affectation a des conséquences assez étendues : ainsi, il faut trouver une maison dans sa nouvelle localité de service, des places pour l’école des enfants et parents à sa charge ou des tuteurs quand on ne peut pas les déplacer avec soi. Sous cet angle, il faut que les décideurs prenne les décisions d’affectation au bon moment (mai-juin-juillet par exemple..). Evidemment, cela ne concerne pas uniquement la seule administration douanière.

    SINON, l’article tel que rédigé pourrait faire penser que l’attente d’une nomination peut justifier l’attentisme et la démotivation au travail d’un agent public. Ou encore comme si ceux qui attendent des nominations sont juste en situation de chargés d’affaires courantes sans pouvoir de décision. Il faut qu’on arrête d’accepter et excuser ces attitudes qui semblent bien "burkinabe". S’il l’on n’est pas démotivé à percevoir son salaire, le travail qui en est la source contractuelle doit être exécuté avec conscience et abnégation jusqu’au jour où l’on quitte un poste pour un autre, c’est à dire pour une autre mission de service public.
    Bon courage Mr le journaliste

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 14:03
    En réponse à : Affectations à la douane : Cette semaine sera-t-elle la bonne ?

    Mr le journaliste.Que dites vous des agents des impots qui sont affectés en fin decembre voire debut janvier chaque année ?Et bien d’autres...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés