Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

dimanche 4 septembre 2016 à 17h30min

Le Centre d’information et de formation en matière de droits humains en Afrique (CIFDHA) avec le soutien de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a organisé un atelier préparatoire du plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Burkina Faso. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce samedi 3 septembre 2016 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

La peine de mort n’est plus appliquée au Burkina Faso, cependant elle existe toujours dans son dispositif législatif. Afin d’arriver à une abolition définitive de la peine de mort et promouvoir le droit à la vie, le Centre d’information et de formation en matière de droits humains en Afrique (CIFDHA) a entrepris une série d’activités dont des formations à l’endroit d’organisations de la société civile, de journalistes, d’acteurs de la justice et des leaders coutumiers et religieux. Il a aussi mené plusieurs actions de communications notamment des interventions à la radio sur le sujet de la peine de mort.

Après donc cette série de formations, le CIFDHA souhaite mettre sur pied une stratégie adéquate qui constituera « une offensive généralisé » pour l’abolition de la peine de mort, de l’avis d’Urbain Yaméogo, président du CIFDHA. Les participants à cet atelier préparatoire sont des personnes identifiées à l’issue des précédents ateliers de formation. Ils disposent de deux jours pour mettre au point la stratégie.

Une fois la stratégie et les outils adoptés, le plaidoyer sera mené auprès des autorités comme l’explique Urbain Yaméogo « Les autorités actuelles ont à plusieurs occasions affirmé leur position abolitionniste. Tout ce que nous cherchons, c’est de rappeler leur position et les inviter à avoir le courage politique pour faire de sorte que l’on aboutisse à l’abolition de la peine de mort. »

Christophe Bado, secrétaire général adjoint du Mouvement burkinabè des droits de l’homme (MBDHP) plaide lui également pour l’abolition définitive de la peine de mort au Burkina Faso. « Pour nous la peine de mort n’a plus lieu d’être. Il y a plusieurs pays voisins qui l’ont aboli et aujourd’hui, il n’y a pas de preuve que la criminalité est plus développée dans ces pays qu’au Burkina Faso. La peine capitale empêche de réparer les erreurs judiciaires. Elle est toujours utilisée contre les personnes défavorisées. Alors pour nous aujourd’hui, il est temps qu’on puisse y mettre fin. En soutenant l’initiative du CIFDHA, c’est pour qu’ensemble dans la synergie d’action, on puisse y aboutir. »

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 septembre 2016 à 11:33, par bila
    En réponse à : Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

    Pardon. Patientez pour l’abolition de la peine de mort. On a des individus à pendre : putschistes et barons de la cOpaorose

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 13:27, par Le Fou
    En réponse à : Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

    Œil pour œil, temps pour dent, et vous verrez que les méchants vont se ranger correctement. Dites moi concrètement, quelle sanction réservée à ceux qui ont attaqué le poste de douanes et tuer les innocents ? Un homme est allé tuer sa femme devant les parents de cette dernière. Voulant s’en fuir, il a été rattraper par les membres de la famille. Ils l’ont égorgé et c’est fini : match nul. Les hommes qui avaient la même intention n’oseront plus dans cette zone par ce qu’ils savent que s’ils tuent, on va les tuer aussi. C’est quel droit de vivre vous voulez accorder à celui qui ne veut pas respecter le droit de vivre. Soyez cohérent avec vous même.
    (web master, je te prie de laisser passer mon opinion. Tu m’as sanctionner la fois passée et sache que je ne suis pas du tout content pour ça. Merci d’avance pour la compréhension)

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 14:21, par leregard
    En réponse à : Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

    Je ne suis pas un défenseur de la peine de mort, mais je considère que celui qui a tué volontairement (assassinat en tout genre, accident mortel après avoir brûlé un feu rouge ou tout autre panneau de signalisation, empoisonnement, lors d’une rixe, tuerie massive ou en série,etc.) ne mérite que la mort afin d’éviter qu’il ne tue une autre personne. De nombreux criminels à qui on a épargné la vie et qui pour des raisons judiciaires se retrouvent en liberté ont souvent tué une seconde fois une ou plusieurs personnes. On aurait pu épargner la vie de ces personnes innocentes qui ont également doit à la vie (comme le criminel). Comment opposer l’abolition de la peine de mort et la mort causée volontairement à une personne innocente. Cette personne innocente n’avait-elle pas droit à la vie ? C’est pour cela,comme c’est le cas dans plusieurs États aux USA et dans de nombreux autres pays dans le monde en Asie particulièrement que je suis pour la peine de mort. Comment par exemple la clique de Blaise qui a semé la mort dans de nombreuses familles pendant plusieurs années peut-elle être épargnée de la mort ? Comment les responsables du coup d’état en septembre 2015, pour avoir volontairement tué de nombreuses personnes, peuvent-ils échapper à la peine de mort ? Ce ne sera que justice rendue que de les condamner à la peine capitale. Je me méfie des courants d’idées venues d’occident, alors que ce sont les occidentaux qui ont le plus semé la mort partout dans le monde (les nazis, la colonisation en Afrique et en Amérique, les guerres injustifiées dont certaines ont engendré le terrorisme planétaire, etc.). C’est en suivant ce genre d’idées (abolition de la peine de mort) que les Kolgweogo sont nés.Toute personne reconnue coupable d’avoir donné la mort volontairement à autrui ne mérite que la mort.
    Pour les crimes économiques, bien que certains crimes aient des conséquences désastreuses (mort de nombreuse personnes à cause de la corruption : surfacturation et autres tricheries qui renchérissent le prix des médicaments les rendant inaccessibles à la plus grande partie de la population) peuvent conduire à de nombreuses pertes en vie humaine, des personnes reconnues coupables de tels crimes ne doivent plus jamais quitter les prisons et leur droit civique doit être retiré. Cependant, je suis d’avis qu’il revient au peuple de décider de la punition à infliger à tout criminel.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 14:42, par TANGA
    En réponse à : Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

    La peine de mort c’est quand on juge quelqu’un officiellement devant un tribunal de blancs et on dit qu’il doit être tué.
    Mais si sans être vu, on lunch quelqu’un qui a fait trop de mal ?
    Laissez cette peine de mort là où elle est et demandez plutôt la clémence pour les hommes mauvais. Cela ira mieux. Si un mal type est pris, on aura un soulagement pensant qu’il sera condamné à mort même si après il a moins que le peine de mort.
    Mettez vous dans la peau de ceux là qui ont eu des parents assassinés ’’KAFCIDENTES’’ et revenez vous asseoir pour parler. Mieux, convoquez des rencontres avec les parents de ces gens là. On verra si vous même vous allez vous en sortir en bonne santé d’abord.
    On vous flattes et vous jouez le jeu. D’accord !

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 17:09, par Rouamba
    En réponse à : Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

    Tuer pour être tuer. Celui qui tue volontairement doit être tuer. Abolir la peine de mort c’est encourager les assassins dans leur forfait.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2016 à 10:32, par sidbala
    En réponse à : Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

    je suis heureux que dans leur grande majorité les internautes se prononcent pour la peine de mort.
    cette loi en elle même n’est pas mauvaise c’est l’application qu’on en fait. une loi c’est comme un couteau ; un couteau n’a aucune valeur intrinsèque il ne servira pas de la même façon soit qu’il est entre les mains du boucher ou du chirurgien.
    le but du système judiciaire c’est la réinsertion mais force est de reconnaitre que devant certains crimes, on ne peut plus raisonner en terme de rédemption ou de réinsertion mais plutôt en terme de mise à l’écart définitivement, en terme de protection de la société.
    aux partisans de l’abolition de la peine de mort, je les invite à lire "je réclame la peine de mort" de Konsalick ;
    votre cause ne saurait prosperer.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2016 à 11:12, par BRAVO
    En réponse à : Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

    Je pense qu’il serait bon et judicieux pour vous de consacrer votre temps et votre énergie à autre chose qui contribuera à mettre notre cher pays sur les rails du développement au lieu de nous entretenir avec des sujets sans tête ni queue .

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2016 à 13:41
    En réponse à : Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

    Vous racontez des histoires. Tout est bon pour se faire voir et parfois pour se donner bonne conscience. Quoi qu’on dise, la peine de mort est dissuasive dans bien des cas. Toujours vouloir imiter bêtement l’occident (quand ça nous arrange) alors que nous n’évoluons pas dans les mêmes contextes.
    Je puis vous dire sans risque de me tromper, qu’aujourd’hui, en occident, une personne sur trois est pour le rétablissement de la peine de mort vu ce qui s’y passe en ce moment. Arrêtez de venir nous divertir avec votre bien-pensance à l’européenne. Vous imaginez la peine de mort abolie au Burkina, avec toute la pagaille qui s’en suivra ? Si c’est pour les putschistes et autres criminels de haut vol, qui sont au cachot, ne perdez pas votre temps, allez chercher à vous rendre utile dans autre chose s’il vous plait car eux, ils ont les mains trempées de sang pour la plupart, innocent. Alors, dites-moi, ces personnes, sans défense aucune, tuées par la seule raison du plus fort n’avaient-elles pas le droit de vivre ? Ne nous exaspérez pas au Burkina avec vos fantasmes de soit disant "instruits et civilisés à la façon occidentale". Chaque continent et chaque peuple sur cette terre a ses valeurs et sa civilisation. Aucune civilisation ne prévaut sur une autre. Merci de bien l’expliquer de notre part à ceux qui vous ont envoyés.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2016 à 15:00, par NELSON
    En réponse à : Plaidoyer contre la peine de mort : Bientôt « l’offensive généralisée »

    Je pense personnellement que c’est une bonne initiative ! la prison à vie peut faire l’affaire dans certaines situations. Ces bras valides qu’on tuent peuvent en plus être condamnés à faire certains travaux pour la société ou pour les familles auxquelles ils ont causé un grand tord. A y réfléchir les éliminer c’est leur rendre un grand service. Sans oublier ses personnes innocentes condamnées à mort dont les exemples foisonnent, Aussi que cette peine sert plus en Afrique à éliminer des opposants ou des ennemis (Lengani, Henri Zongo etc.) même Nelson Mandela a failli être condamné à mort, Les voleurs de milliards qui auraient pu construire des CSPS pour sauver des vies occasionnant ainsi des milliers de morts eux sont tranquilles. En définitive ceux qui sont pour la peine de mort, c’est d’ailleurs pour eux qu’elle existe. Il faut aborder la question sans passion les gars....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés