Décès de l’ambassadeur Amidou Touré : « C’était un de nos meilleurs cadres », selon le ministre des affaires étrangères

jeudi 1er septembre 2016 à 23h13min

Amidou Touré est mort ce 1er septembre 2016 en Ethiopie. Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Burkina Faso dans ce pays, représentant permanent auprès de l’Union africaine et de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique, le diplomate qui a passé 20 ans ans de carrière a rendu l’âme à 56 ans.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Décès de l’ambassadeur Amidou Touré : « C’était un de nos meilleurs cadres », selon le ministre des affaires étrangères

Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur a dû interrompre sa participation au conseil des ministres ce 1er septembre pour annoncer la triste nouvelle.

« Il était en mission avec nous récemment à Nairobi, pour le sommet de la TICAD aux côtés du chef de l’Etat. Avant cela, il était à Kigali avec nous pour le sommet de l’Union africaine. A toutes ces occasions, il était à la tâche et ne donnait aucun signe de fatigue », a dit le ministre pour qui c’est suite à une courte maladie que le diplomate est décédé.

« C’était un de nos meilleurs cadres au sein du ministère des affaires étrangères », a reconnu Alpha Barry.

Curriculum Vitae de Amidou Touré

Né le 06 décembre 1960, à Bobo-Dioulasso, Amidou Touré effectue ses études primaires de 1966 à 1973, successivement à l’école Saint Paul du Plateau à Abidjan, à l’école primaire Paspanga B de Ouagadougou et à l’école Koko de Léo où il obtient son certificat d’études primaires. Il poursuit ses études au collège privé « La Volta » d’où il sort avec un baccalauréat série B en 1983.
Il intègre en 1985, l’Université de l’Amitié entre les Peuples à Moscou, en Russie où il décroche son diplôme de troisième cycle en Droit international, en 1991.

Fils d’ancien diplomate, Amidou Touré emboite les pas de son géniteur en intégrant le corps des conseillers des affaires étrangères en 1996 et affecté la même année, à la direction des affaires politiques. Il servira tour à tour, à la direction générale de la coopération internationale de 1998 à 2000 et à la direction Asie Pacifique et Caraïbes jusqu’en 2001 date à laquelle il fut nommé deuxième conseiller à l’Ambassade du Burkina Faso auprès de la République de Chine.

De retour de la Chine en 2008, il a été porté à la tête de la Direction des Organisations africaines, poste qu’il a occupé jusqu’en 2013 avant d’être promu Ambassadeur, représentant permanent adjoint auprès de l’Union Africaine et de la CEA à Addis-Abeba/Ethiopie.

C’est en juillet 2015 qu’il a été fait Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de la République Fédérale démocratique d’Ethiopie, représentant permanent auprès de l’Union Africaine et de la Commission économique pour l’Afrique.

Il faut signaler, selon plusieurs observateurs, que le climat éthiopien, avec l’altitude, est réputé être dangereux pour les étrangers, surtout à Addis Abeba où à certains endroits, la respiration devient difficile. Il y a quelques années, l’attaché de défense du Burkina à Addis Abebea avait perdu son épouse dans des conditions similaires. Un même sort subi par plusieurs autres diplomates originaires en poste dans ce pays.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés