Camp National du Mouvement Flambeaux et Lumières : C’est Banfora qui abrite la 13ème édition

mercredi 31 août 2016 à 22h46min

Après la ville de Bobo-Dioulasso en 2014, le Mouvement Flambeaux et Lumières organise du 29 Aout au 05 Septembre 2016 à Banfora un camp national sous le thème : « Se frayer un chemin dans la décadence morale ». Parrainé par le chef Robert Sanou, coordonnateur de l’ONG américaine ECHO de la région de l’Afrique de l’Ouest, la cérémonie officielle d’ouverture est intervenue ce mardi 30 août 2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Camp National du Mouvement Flambeaux et Lumières :  C’est Banfora qui abrite la 13ème édition

Le mouvement Flambeaux et Lumières est une initiative de la jeunesse évangélique à caractère interdénominationnel et international. Né en 1937 aux Etats-Unis, le mouvement Flambeaux et Lumières est présent au Burkina Faso depuis 1973 avec pour but de gagner les jeunes en Christ et les former pour son œuvre. Dans son mode de fonctionnement, ce mouvement, pour répondre efficacement à sa mission sus-citée, a initié un système de camps nationaux qui se tiennent tous les deux ans. Ces camps constituent des cadres de formation spirituelle, civique, intellectuelle et morale de la jeunesse afin de bâtir une société prospère où l’Eglise en est le socle.

Pour eux, le monde va de mal en pis. La foi de beaucoup de jeunes se trouve aujourd’hui menacée face aux fléaux qui minent la jeunesse fer de lance de tout développement et espoir des familles, des nations et de l’église de Christ.
En effet, les jeunes sont exposés à de nombreux défis qui ébranlent la foi de plusieurs et amènent beaucoup à refroidir dans leur engagement avec le Seigneur. Et pour cause, la dépravation des principes moraux et des valeurs fondatrices d’une société de paix et caractéristique d’un peuple dit intègre comme celui du Burkina Faso.

Alors on assiste à une banalisation du sexe avec son corollaire de sexualité précoce, de grossesses non désirées, la consommation de l’alcool, de la drogue. Ainsi donc, l’incivisme règne en maitre dans les pratiques et les comportements quotidiens de tous, en témoignent les actes de vandalisme dans les écoles, dans certains services et au sein des communautés.

Face au poids de tous ces fléaux en tant que chrétiens, les jeunes doivent pourtant résister à la tentation de prendre des raccourcis qui, souvent passent par la prostitution, la compromission, la corruption, la drogue, la violence afin de se faire une place dans la société moralement ébranlée. Cliquez ici pour lire la suite sur régions.lefaso.net

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés