À quand les Miss burkini au Burkina ?

mardi 30 août 2016 à 16h02min

Pour que le burkini fasse son apparition, faut-il que le Burkina possède un accès à la mer, ou à défaut se crée des plages de sable fin en lisières de barrages ? Mais pourquoi, après l’annulation de la compétition “bim-bim”, le Burkina n’organiserait-il pas, en complément de la compétition des Miss qui s’affichent « à l’occidentale » en bikini, un concours de beautés qui défileraient en burkini ? Nous, femmes musulmanes, n’aurions-nous pas droit à coquetterie et reconnaissance ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
À quand les Miss burkini au Burkina ?

À Nice, au bord de la Méditerranée, après la tragédie du 14 juillet, la municipalité a interdit le port du burkini, et la police municipale, sur les plages, a contraint des femmes à se déshabiller pour faire respecter cet arrêté. Ce scandale policier a été dénoncé de par le monde, mais le Burkina Faso est resté silencieux. Pourquoi ?
Cet arrêté, a jugé le Conseil d’État français, a « porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ». Son exécution est, en conséquence, suspendue.

Le quotidien Le Monde, dans son édition du 27 août 2016, sous le titre « Burkini : une victoire de l’état de droit », a rendu compte de cette décision du Conseil d’État invalidant en France un tel arrêté produit par une municipalité. Cette décision fera jurisprudence et invalidera tous les arrêtés visant à interdire le port de burkini. C’est une victoire du droit sur le racisme et la discrimination dont, nous, femmes musulmanes, sommes les victimes plus ou moins visibles un peu partout dans le monde.

Extrait de l’article : « C’est le droit qui régit l’exercice de la liberté et de la laïcité. La plus haute juridiction administrative française s’est donc attachée à l’examen de ces règles et à leur application dans le contexte du port du burkini, vêtement d’inspiration religieuse et musulmane, sur des plages publiques françaises à un moment de menace terroriste élevée et alors que le traumatisme de la tragédie de Nice, qui a provoqué la mort de 86 personnes le 14 juillet, est encore très vif. »

Ainsi donc en démocratie le droit a eu force de loi et les femmes, protégées par lui, ont liberté de choisir le vêtement qu’elles souhaitent porter pour se rendre sur une plage, ou ailleurs. Mais qu’en est-il chez nous ?

Pas de plage, pas de burkini ?

Le Burkina n’a pas de plage, alors pas de burkini au Burkina ? Pas de burka à la coupe hardie joliment conçue par un tailleur de talent à l’imagination fertile, taillée dans des étoffes colorées, vives et vivantes pour concurrencer les bikinis dont les Miss s’attifent pour divertir les mâles en mal de divertissement sur des chaînes publiques ou privées qu’un Laurent Bado devrait condamner pour la « décadence » qu’elles honorent ? Et où est-il écrit qu’il faille aller toute de noir vêtue, comme une pleureuse espagnole mais sous un soleil de plomb !

Le Droit burkinabè nous impose de ne pas troubler l’ordre public, mais nous sommes ordinairement si soumises, que pourrions-nous troubler sinon spatule à la main et debout dans la rue, non pas l’ordre public mais la quiétude même de l’ordonnancement du monde, pour dire « Non » comme nous l’avons fait, toutes confessions confondues, en foule bigarrée, rangée et déterminée contre l’inacceptable ?

Par les prescriptions divines, nous devons obéissance à notre mari, et garder pour lui nos atours, c’est-à-dire la chair de notre corps à l’abri de toute publicité, à l’exception du visage, des mains et des pieds, et aussi nous devons baisser le regard. Alors le droit, qui se dresse contre ce qui « porte une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle », ne peut-il nous protéger des atteintes aux libertés fondamentales que nous subissons chaque jour avec le sourire, en baissant le regard, non par modestie ou par respect, mais par soumission, et par peur.

La couleur sombre de nos vêtements est à l’image de notre vie, terne en public, et soumise aux moindres caprices du maître qui nous a épousée, trop souvent par force, à qui nous nous sommes habituées peu à peu et à qui nous prêtons davantage d’attention qu’il ne nous en porte, attentives à ce qu’un soupçon d’infidélité ne lui vienne à l’esprit, soupçon qui suffirait à lui octroyer le droit de nous enfermer et nous battre, pour éviter que cette infidélité sortie tout droit de son imagination, que cette infidélité imaginaire ne prenne corps, vie, et devienne effective !

Alors nous ne porterons jamais de vêtements colorés en public, s’ils suffisent pour attirer sur nous le soupçon que justement nous rêvons de vie, donc “fatalement” de luxure et d’infidélité, en somme à tout autre chose que ce à quoi nous sommes dévolues : la fidélité à notre époux.

Alors nous portons sur nous la couleur de la mort, pour mentir au monde, lui dire que nous sommes mortes à la vie, et que nous ne vivons que par la volonté de celui à qui nous devons obéissance.

Adiarra, femme wahhabite burkinabè.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 août 2016 à 16:22, par Atanga
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Vas en arabie saoudite. C’est là-bas tu feras ce défilé. C’est vous autre qui créez des problèmes pour des pays qui sont en paix. Tu n’as pas trouvé un sujet que cela pour attiser des tensions inutiles ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 16:52, par lecorbeau
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Madame Adiarra vous êtes ambiguës.Ou voulez vous en venir ? Quel message voulez vous faire passer a travers ce post ?On l’impression que vous défendez le port de la burka noir d’une part et d’autres parts tout porte a croire que vous vous apitoyez sur votre sort comme si vous devriez porter la burka noir (que vous comparez d’ailleurs à la mort) par obligation.De toute les façons ça c’est entre vous les wahabia.Vos maris vous obligent a vous envelopper le corps pendant qu’eux même ne cessent de mater d’autres filles dehors.En témoigne le cas des princes des pays du golf.Ils imposent le voile dans leur pays mais vont passer des vacances en europe en compagnie de jeunes filles totalement dénudés.On a vu beaucoup de cas en europe.Le sulatn de brunei, et les princes saoudiens sont champions en la matière

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 17:12, par Princo
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Yaaa quoi ? Laissez nous tranquille avec votre affaire de bikini ou bien c’est burkini encore ! Nous, on cherche notre binga quotidien, et vous vous êtes là à nous emmerder avec des conneries. Dans toutes cette histoire c’est la france qui veritablement a perdu la tête. Le chaumage écume votre jeunesse, au lieu de vous occuper de ça, c’est bikini qui est votre problème.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 17:57, par Vériteur
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Qui a compris ce qu’elle veut insinuer ? Moi, rien. Que de contradictions !

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 18:31, par PHILIPPE
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Mme Adiarra
    Merci de ne pas importer dans notre pays vos problèmes religieux à travers le port d’un vêtement
    personne ne vous interdit le port de votre tenue religieuse de grâce garder vos propos dans le cadre de vos convictions et surtout n’en faites pas une thématique sur ce type de forum
    parlez nous d’éducation des filles, de lutte contre les mutilations génitales de mariage précoce toutes ces choses néfastes à l’épanouissement de la femme,qui curieusement sont très en vogue dans votre confrérie Alors soyons sérieux un instant et posez vous les bonnes questions allez sur la côte d’azur en France sur les champs Élysées ou à Londres pour observez ceux qui vous enseignent ces bonnes pratiques vous risquez de porter à jamais des tenues de couleur je respecte l’islam qui est de très grande religion de tolérance de respect mais le vôtre j’en veux pas pour mon pays habillez comme vous voulez mais pitié pas de prosélytisme merci et aider nous par des réflexions sur la place de la religion dans la relation sociétale qui doit à mon avis rester dans la sphère privée

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 19:30, par PUISSANCE 21
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Article completement inutile.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 19:40, par Kelsi
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Pauvre de nous simples humains. Dieu est tout puissant, omniprésent, omnipotent, omniséant. Vous pensez qu’il a besoin des réligions ou un iman, un prêtre ou un pasteur pour gouverner. Je crois en Dieu mais j’émets beaucoup de doutes sur les réligions et tous leurs préceptes. Nous venons tous au monde nus. Si Dieu dans toute sa grandeur et sa puissance voulait qu’on soit habillé d’une certaine façon, il l’aurait fait dès notre naissance. On dit que Dieu est bonté, mais rien n’a jamais autant commis de crimes sur cette terre que les réligions. Et puis, nous les africains noirs, toujours prompts à abandonner nos valeurs au profit de tout ce qui vient d’ailleurs. Le christinisme, le judaïsme, l’islam, l’indouhisme, le boudhisme, etc. tous les peuples ont gardé leurs valeurs et inventé leur réligion, sauf nous. On abandonne même nos modes vestimentaires, nos langues et jusqu’à nos prénoms. Concernant les prénoms, nous sommes encore les seuls au monde dans ce cas. Tout japonais, arabe, chinois, indien, français,etc porte d’abord FIEREMENT un prénom local.
    Pas étonnant que nous soyons toujours à la traine sur cette terre alors que nos ancêtres avaient bâti des territoires grandioses et prospères. REFLECHISSONS !

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 22:26, par Souleymane
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Bonsoir Adiara. Je vais plus m’attarder sur la deuxième partie de votre article. La totalité de l’article est très difficile à comprendre pour des gens non avertis (qui ne savent pas quelle type de musulmane vous êtes), mais personnellement je pense que vous voulez que les règles religieuses se plient à vos caprices c’est à dire que vous prenez une partie de la religion et vous laissez l’autre. Il faut savoir que le terme wahabite est péjoratif, donc en l’utilisant et sans explication cela dénote votre dédain de la religion comme l’écrit le confirme. Je ne pense pas aussi que l’accoutrement que vous développer soit votre pratique et même si vous le faisez, sachez que cela est sans récompense. Quant aux comportements des hommes que vous décrier, tout homme agissant de la sorte aura à rendre compte à DIEU. Je suis sur que vous publier cet article mais si toute fois on vous tendait un stylo et une feuille, ce n’est pas sur que vous puissiez décrire l’islam même en cinq lignes avec des références claires tirées du Coran et de la sounnah. Connaissez-vous les droits de la femme en islam ? Soeur Adiara, le mieux pour nous c’est de nous instruire au lieu de raconter n’importe quoi sur le web.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 01:13, par PUISSANCE 21
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Je tiens à m’excuser aupres de Adiarra pour n’avoir pas compris l’article la premiere fois que je l’ai lu. Je suis tout à fait d’accord avec vous que le droit qui défend la liberté individuelle doit aussi permettre aux femmes Wahabia de se vetir comme ells le veulent. Personnellement, je pense que Dieu ne donne aucune importance à la facon dont un homme ou une femme s’habille, mais plutot au contenu du coeur. Mon conseil aux femmes serait d’éviter d’épouser un wahabia si elles ne veulent pas porter ces voiles. C’est tres difficile pour l’Etat d’intervenir dans ces questions délicates sans frustrer les sentiments religieux de certains. Par ailleurs, vous me paraissez être une dame brillante, et je vous adresse mon admiration.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 02:23, par La Pharisienne Aie yaya dara
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    "Le Droit burkinabè nous impose de ne pas troubler l’ordre public, mais nous sommes ordinairement si soumises, que pourrions-nous troubler sinon spatule à la main et debout dans la rue, non pas l’ordre public mais la quiétude même de l’ordonnancement du monde, pour dire « Non » comme nous l’avons fait, toutes confessions confondues, en foule bigarrée, rangée et déterminée contre l’inacceptable ?"

    Un peu de respect pour les braves femmes a spatule. Elles ne sont pas des victimes comme certaines femmes habillees comme des musareignes alors que leurs maeris se sucrent des yeiux et de la chair des autres jolies femmes qui magnifien la beaute divine, pas en s’ exhibant mais en exprimant la beaute divine. Le beau n’ est pas diabolique. Le cacher, c’est egoiste, donc diabolique. Arretez vos conneries de bigote. Madame Haidara.On a vui meme des ayatollah violer des femmes en Iran et envoyer au front les enfants des femmes qui leur resistaient. Sachez que les marques exterieures de religion ne sont qu’ un vernis superficiel de notre pharisaisme.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 02:27, par La Pharisienne Aie yaya dara
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Si tu etais vraiment une musulmane, tu n’allais meme pas defendre le concept de Miss meme. Tu est une pauvre mal aimee par un mari rendu impotents par les jolies femmes qui ont sufisamment confiance dans leur corps pour ne pas s’ emprisonner dans des tenues de deuil avant le deuil, pour ne pas dire plus. Lis entre mes lignes. Dites- moi, c’est dans quelle paertie du coran on dit que la femme doit se mortifier de la sorte ? Vous croyez que le cerveau de l’ homme est si faible a ce point ? Arretez votre fixation sur le sexe. On vaut mieux que cela.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 02:42
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    La religion musulmane, catholique, prtestante ou bouddhiste ne sera jamais la religion telle qu’ importee chez nous. Toute religion a un noyau pur, mais ce noyau pur est "noyaute" par la culture du messager dans son noyau le plus dur. C’ es dommage de constater que des musulmans pensent qu’ on n’ est musulman que si on porte des gandouras avec une barbe effrayante ; qu’ on n’ est chretien catholique que si on se comporte comme un francais ; qu’ on est bouddhiste que si on refuse de manger la viande et de tuer meme les serpents autour de nos maisons en disant que toute vie est vie.Toutes les religions ont certainement un message primordial a nous livrer. Mais malheureusement ce message ne vient pas de facon desincarnee. Dieu meme a ete oblige de se faire homme en s’ incarnant en la personne visible de Jesus Christ. Toute religion vient masquee dans la culture de celui qui l’ apporte. On peut etre musulman et africain, chretien et africain et bouddhiste et africain. Soyons vigilants. De meme qu’ on n’a pas besoin d’ ete noir ou blanc ou jaune pour appartenir a une religion qui se veut spirituelle, de parler le latin ou le francais pour etre chretien, on n’a pas besoin de parler arabe pour etre musulman. Alors, s’ habiller comme un arabe est acceptable mais s’ habiller en arabe pour etre musulman n’ est pas necessaire. Meme nu, on peut etre chretien, arabe ou bouddhiste. Arretons la mystification.C’est la plus haute forme d’ hypocrisie qui presage d’ une intolerance la plus crasse.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 03:18, par Hermann
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Ma soeur, seul le coeur compte et vous savez bien que l’habit ne fait pas le moine. Sincèrement, dites-moi ce que vous voulez prouver en défilant en accoutrement religieux ? Pour montrer que vous être réellement exemplaire ? Non, Généralement, ceux qui font le " m’as - tu vu" sont par nature, aux antipodes de ce qu’ils sont sensés être. Il y a bien beaucoup de nos soeurs qui portent ces habits par conviction, mais je doute fort que vous soyez de celles-là, après une tel besoin d’exhibition.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 09:14
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Madame ADIARA, savez vous que vous effrayez les honnêtes citoyens en vous habillant comme des NINJA sous ce soleil ou il fait 40 degré Celsius à l’ombre ? Vous pouvez vous habillé comme vous voulez, mais prenez le soins de vous rendre identifiables. Dieu n’a jamais dit de porter des pantalons sauté et d’avoir une barbe effrayante et encore moins de s’habiller comme un démineur de bombe pour l’adorer.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 09:27, par Lexys
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Salut,
    Je crois que la plupart de ceux qui ont réagi sur le forum n’ont pas ou insuffisamment compris le sens de cet article. C’est un article qui pose le problème cruel des femmes soumises à une obligation de style vestimentaire faussement enrobé de considerations dogmatiques religieuses pour satisfaire l’égoisme mâle traduit par cette volonté d’instituer une soumission aveugle de la femme à son mari.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 10:10, par Deborah
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Bonjour a tous les internautes. Merci Internaute 5 pour votre écrit. beaucoup n’ont pas compris le "sous-entendu" de madame Adiara. Elle s’est très mal exprimée à travers son écrit. A vouloir trop philosopher, on sort dans le décor. Elle se plaint de sa condition de vie de femmes "....." mais, qui l’a obligée ? l’habit ne fait pas le moine. Que tu sois habillée en soutra ou en pagne africain, si tu es croyante et tu as foi en Dieu, tu es une femme parfaite. Nous les femmes burkinabé, dépassons ce stade de singerie des autres femmes ! Battons-nous pour défendre notre intégrité et le bien être de nos familles.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 10:28, par le politicard
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Pensez-vous que le port de cet habit noir nous enverra au paradis ? C’est la culture des arabes qui est en train d’être propagée à travers l’islam. Ces cultures étrangères nous conduisent inéluctablement à notre perte. Il n’y a plus de l’authencité africaine. Tout est calqué sur la culture arabe pour les musulmans et occidentale pour les chrétiens. Aujourd’hui, y’a des pays, où l’on vous discrimine parce que vous n’avez pas un prénom musulman. Vivons africainement, sans pression d’aucune religion, dans la concorde, la solidarité, l’harmonie sociale...

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 10:28, par Lionceau
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Ma chère Adiarra, retient bien ceci

    L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur ...

    C’est un grand homme, défenseur de la liberté et de l’émancipation de la femme qui l’a crié très très fort :

    Alors va porter ce message à toutes celles qui portent sur elles la couleur de la mort, pour mentir au monde, lui dire qu’elles sont mortes à la vie, et qu’elles ne vivent que par la volonté de celui à qui elles ont délibérément choisi de devoir obéissance.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 10:33, par BRAVO
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Madame, pourquoi voulez vous toujours importer au BURKINA, les problèmes que la FRANCE vit ??? Consacrons nous à nos propres problèmes. Grandissons un peu au lieu de toujours rester dans les jupons de nos ancêtres les Gaulois.
    Et puis, si tu es réellement musulmane, va poser le problème à la mosquée et tu verra la réponse ???
    Je ne connais pas ton age mais je pense que tu manques de maturité d’esprit.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 10:40
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    BONJOUR TOI QUI PARLES DU PORT DU BIRKINI TU C’EST CE QUE DE PERDRE UN ENFANT UNE FILLE QUI VIENT DE SE MARIER eux c’est tue tue balà
    DANS LES ATTENTAT UN PAPA UNE MAMAN UN FILS UNIQUE ET J EN PASSES
    QUI TU LES GENS SE NE SON PAPA NOS BON MUSULMENTS DU FASO QUI FERAIENT CELA CHEZ NOUS ,NOS MUSULMENTS SE SON NOS FRÈRES NE CHERCHE PAS A TUE MAIS QUI SONT T’IL DES DIABLE
    DIEU SEUL SERA LEURS JUGE BBK

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 10:58
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Voila qui prouve que la plus part des internautes ne prennent pas le soins de lire les article avant de les commenter. La bonne dame lance un cris de cœur sur les conditions de vie des femmes wahhabites quand elle dit que : "...La couleur sombre de nos vêtements est à l’image de notre vie, terne en public, et soumise aux moindres caprices du maître qui nous a épousée, trop souvent par force..."
    Bon sang, je ne savais pas que ces femmes là étaient aussi malheureuses que ça. Moi qui pensais qu’elles méprisaient les autres. Cet article va complètement changer ma manière de voire les chose en ce qui les concerne.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 12:00, par ZONGO
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Puissiez vous être entendue et comprise Madame ! Que peut-on dire de plus ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 13:24, par jan jan
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Même s’il y a une rime entre burkini et Burkina, il n’y avait pas de quoi faire un article bidon. C’est le blanc même qui se laisse envahir par ces terroristes, quand on va dans un pays, si on trouve les gens qui marche sur la tête, on marche aussi sur la tête ou on reste dans son pays.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 13:44, par DAO
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    la burka ; le burkini ; tout cela n’est que de la culture d’une certaine communauté arabe préislamique ! rien à voir avec la religion musulmane ! Femmes du brkina levez-vous pour liberer vos soeurs des prisons ambulantes que constituent ces burka dans lesquelles elles sont enfermées 24h/24 ! c’est simplement avilissant !!

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 13:49, par Souleymane
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Bonjour Adiara, Souleymane reviens ! J’espère que tu lis les messages des internautes. Pitié pour toi si tu es vraiment musulmane, ta pratique religieuse est vaine car faite par crainte des gens ou de ton mari, aucune récompense, pauvre de toi ! Il faut savoir que tu es responsable des critiques acerbes, mensongers et infondés que les gens étalent sur l’islam. Tu en répondras le jour de la rétribution. Quant aux hommes que tu décris comme maltraitants leurs femmes, qu’ils craignent ALLAH et sachent qu’ils seront interrogés le jour dernier sur leurs femmes. Le prophète (la paix de DIEU soit sur lui) a dit : « Le meilleur d’entre vous est le meilleur envers ses femmes et je suis le meilleur parmi vous » et avant de mourir il (la paix de DIEU soit sur lui) disait : « la prière, la prière et soyez bon envers vos femmes ». Je suis sûr que tu ne cannais pas le statut de la femme avant l’islam, encore moins le statut de la femme chrétienne, babylonienne et j’en passe. Si tu es intéressé, réponds-moi, de même que tout autre internaute intéressé. Pauvre de toi ! pauvre de toi !

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 13:50, par lecorbeau
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Madame je suis désolé de vous dire qu’il y aura jamais miss burkini ni au Burkina ni ailleurs.Si vous êtes musulmane vous devrez sans doute savoir que dans les nations islamiques les défilés de modes sont interdits. Et sachez aussi que votre prophète ne vous ai jamais demandé de vous envelopper dans une tenue noir sous un soleil de plomb.Voila ce que dit le prophète : "Oh femmes cachez ce vous avez de plus précieux et ne montrez que ce qui apparait". en français facile cela veut dire tout simplement habillez vous décemment.Nul besoin de porter sur vous la "couleur de la mort" comme vous dites, nul besoin de cachez ses mains et ses pieds avec des gans et chaussettes.Ne venez surtout pas arabiser l’Afrique car ne sommes pas des arabes.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 13:52
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Je pense que tu es hypocrite ou ignorante de la religion musulmane.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 14:56, par le politicard
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    il n’y a pas à dire que les gens ne connaissent rien de l’islam. C’est un constat quotidien, ce qui est décrit. La pratique religieuse ne peut se ramener à un mode d’habillement. Ya trop de problème autour de ces effets d’habillement religieux. Certaines femmes se plaignent car effacées de la vie sociale, vivant dans l’anonymat le plus total et contraintes à rester à la maison sous la burqua.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 15:56, par Horus
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Ne tirez pas à boulet rouge sur Adiarra. L’internaute 22, 10:58 et certains autres ont bien compris le style rédactionnelle de la dame. Il faut lire entre les ligne. C’est un cri de détresse qu’elle lance sur les conditions de vie de la femme wahabite et je vous plaint : Ninja dehors, esclave à la maison. Dans plusieurs pays majoritairement musulmans, des filles profitent du voile intégral pour aller se prostituer ou forniquer dehors, ni vues ni connues. Un journaliste du journal "Le Pays" avait fait un reportage sur ce phénomène au Niger. Il est vrai que beaucoup de ces femmes sont formatées pour tout subir en silence mais comme l’a dit le Président Sankara "L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort". Alors madame Adiarra, assumez-vous si vous voulez vous épanouir

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 16:02, par Le Juré
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Madame en lieu et place de
    Adiarra, femme wahhabite burkinabè, vous auriez dû signer
    Adiarra, femme oppressée burkinabè.

    Parce que si vous avez choisi d’être wahhabite c’est que vous avez aussi épousé le mode vestimentaires usité dans cette communauté.

    Ce que vous relaté est en réalité ce que vivent peut-être certaines femmes dans le mariage forcé. Le vrai problème est donc loin de la Burka ou du Burkini. C’est plutôt la nature des liens qui unissent ces femmes et ces hommes. Si la femme est forcé d’être là ou elle est, c’est une question qui dépasse même la simple question vestimentaire.

    Personnellement, je ne connais pas de femmes "en Burka" malheureuses comme vous le décrivez. Par contre, j’en connais qui portent ces vêtements par pure conviction religieuse. D’ailleurs en plus de l’aspect vestimentaire, elles ont aussi d’autres comportements assez spéciaux. C’est leurs choix, il faut le respecter.

    Naturellement il faut aussi qu’elles respectent le choix des autres. C’est là qu’il y a quelquefois problèmes, et les éloignent des autres communautés aux modes de vie moins contraignantes.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 16:53, par GUEULARD
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Vraiment il faut que l’État prenne des mesures draconiennes contre le port de la Burka dans ce pays dit laïc !!! On est fatigué d’être dérangé dans les rues par des femmes habillées en noir avec juste un trait au niveau des yeux !!! Africain même est bêtes et imite mal !! Les Wahabias (WahaBITES) vont nous polluer ce pays. Sous aucun prétexte de liberté de culte on ne doit laisser proliférer ces gens de marques !! Que les chrétiens protestent vigoureusement car l’État fait la part belle aux WahaBITES !!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2016 à 16:59, par GUEULARD
    En réponse à : À quand les Miss burkini au Burkina ?

    Souleymane, internaute 8, donc tu es un wahaBITE quoi ? Alors tu es un homme jaloux et tu fais couvrir ta femme pendant que tu pourlèches tes babines à la vue des rondeurs de celles des autres, n’est-pas comme le disait un internaute célèbre nommé koro yamlele ?? Il faut aussi laisser admirer les rondeurs de la tienne !! On va seulement saliver comme mais on ne pourra rien faire ! Ou bien ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés