Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

Accueil > Actualités > Politique • • samedi 27 août 2016 à 01h28min
Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un  mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

Une équipe constituée d’artistes, de journalistes, de chercheurs et autres personnalités ont lancé un projet de construction d’un mémorial et d’un mausolée du ‘’père de la révolution’’ burkinabè de 1983 ; le capitaine Thomas Sankara. L’objectif de cette initiative est de permettre la diffusion de l’idéal prôné par l’ancien président du Burkina Faso. Le lancement officiel a eu lieu le jeudi 25 août 2016 au centre national de presse Norbert Zongo à Ouagadougou en présence du ministre de la culture, des arts et du tourisme burkinabè, Tahirou Barry.

‘’L’action politique et le leadership de Thomas Sankara ont grandement marqué l’histoire du Burkina Faso et celle de l’Afrique tout entière. Il a réussi en quatre ans à mettre sur orbite le Burkina Faso, indique Abdoul Salam Kaboré, ministre de la santé sous la révolution, président des promoteurs dudit projet. Ainsi souhaiteraient-ils construire un mémorial sur le site où ‘’le père de la révolution’’ burkinabè a été assassiné le 15 octobre 1987.

L’objectif étant de mettre à la disposition du public des documents, des images, des objets et de mieux expliquer l’idéal et les grandes œuvres prônés par le capitaine Sankara. Un comité international présidé par l’ancien président Ghanéen Jerry John Rawlings sera mis en place par la suite. La première rencontre de ce comité se tiendra le 02 octobre 2O16, à la date anniversaire du Discours d’orientation politique (DOP).

Pour Luc Damiba, chercheur burkinabè, ce projet est un important projet. « Aujourd’hui, beaucoup de jeunes n’ont pas accès à toutes les informations, à tous les discours politiques, même sociaux et pédagogiques de Thomas Sankara. Donc, l’idée c’est de remettre tout cela à la disposition du grand public » pense-t-il.

Présent à la cérémonie, le ministre de la culture, des arts et du tourisme burkinabè, Tahirou Barry a vivement soutenu l’initiative. A l’occasion, il a confié aux initiateurs que le gouvernement donnera sa contribution en ce qui concerne l’obtention du site visé, et bien entendu, « une contribution financière conséquente ». « Le mémorial s’impose et doit être un lieu de commémoration, un lieu de souvenir » ajoute-t-il.

Quel sort à ce site qui portera un nom ‘’si prestigieux’’ ?

En faisant allusion, à l’état actuel du Centre national de presse Norbert Zongo, un journaliste a voulu savoir la garantie que donnent les initiateurs de ce projet pour un meilleur entretien du futur site. Les organisateurs, à ce sujet ont rassuré l’opinion nationale et internationale que la place sera digne du capitaine Thomas Sankara, et ce, avec le concours de tous. « Nous ne souhaiterons pas nous retrouver dans une situation, tel au cimetière de ‘’Dagnoen’’ » a renchéri Karim Sama alias Samk Le Jah, membre du comité d’initiative.

Qui peut contribuer pour ce projet ?

Au sujet relatif au budget de la réalisation du projet, les initiateurs ont fait comprendre qu’ils n’ont aucune idée pour l’instant. Cependant les contributions sont attendues de partout sans exception. A la question de savoir si les anciens dignitaires du régime Compaoré sont les bienvenus dans la mobilisation des ressources financières, Serge Bambara, alias Smokey exprime avec ‘’ ironie’’ que même Blaise Compaoré en certaines circonstances peut financer ce projet. Ainsi, disait-il « l’aide, quelle que soit sa provenance, nous l’acceptons » pour citer le capitaine lui-même. Toutefois, les promoteurs ont précisé que cette initiative n’est nullement pas celle du gouvernement, mais sa contribution est attendue.

Yvette Nadège Mossé (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 août 2016 à 06:47, par ka En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Une bonne initiative pour l’histoire du Burkina dont Thomas Isidore Sankara a belle et bien laissé ses empreintes reconnu par le monde entier. Merci a Salam Abdoul kaboré, pour la mémoire du père de notre révolution inachevée.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 07:52, par sougri En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Enfin un bon projet qui émerge , je suis partant pour la contribution.
    Établissez SVP un grand truc bien fait , qui srra à même d’attirer les jeunes du monde entier vers ouagadougou pour l’éveil des consciences .
    Merci a Thomas Isidore sankara , président du faso et du conseil des ministres ,merci de continuer à nous contientiser depuis outre tombe. La maudite journée du 15 octobre n’a pas eu et n’aura pas raison de toi. Merci de toujours résister depuis les entrailles de la terre .
    Et merci aussi au commandant Abdoul salam kaboré enciens ministre de la santé de Thomas d’être rester fidèle et digne .vous êtes la bienvenue .

    Sougri de paris

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 09:41, par Lustre En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Pour une fois, je suis à cours de mots. Je vous dis seulement, merci et courage. Nous ferons de notre mieux pour vous soutenir avec prière, nos encouragements et nos maigres moyens financiers.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 10:08, par PATRIOTE En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Merci ! je ne saurai vous en dire plus

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 10:31, par Daouda P En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Bonne initiative. L espace vert o 12oo lgmts entre l ISIG et Saint Camille pour place Thom Sank. De la, une route a 2 voies va jusqu au cimetiere de Dagnoin ou repose l illustre disparu . Ensuite le site actuel de l aeroport sera liberé dans 3 ans maxi grace a Donsin. Eh bien la place Thom Sank o 12oo logements pourra s etendre cinq fois et accueillir les autres chantier listés. That s my 2 cents.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 11:20, par MOREBALLA En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Enfin et il était temps, merci Papa Camarade . Nous avions toujours dit et répété : les vrais assassins de TOM SANK ne sont pas ceux qui ont planifié et tiré sur la gâchette, mais ceux qui trahissent la mémoire de TOM SANK. Il y a lieu de protéger le NOM THOMAS SANKARA et du concept SANKARISTE afin de mettre hors jeu tous ces affairistes politiques de la vendange du gosier. Tous les affairistes SANKARISTES sont les véritables meurtriers de TOM SANK car la vrai mort c’est le meutre de l’esprit, et, à quoi est commis les politiciens sankaristes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 11:27, par un FAN de l’intégrité morale En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Excellente initiative.
    Je soutiens également les propositions de l’internaute n°6 (Daouda P) car le Président SANKARA a été le plus grand génie politique, social et économique que la Haute VOLTA et le BURKINA aient jamais connu, malgré les erreurs que lui-même avait commises en son temps. Moi je le place également parmi les plus grands hommes au niveau Africain et même au niveau mondial en termes, d’idées de grandeur d’âme et d’esprit.
    Il mérite donc que :
    - 1) on lui réserve un mémorial qui soit le plus haut parmi tous les édifices actuels du BURKINA FASO,
    - 2) on lui dédie la plus vaste (en superficie) place du BURKINA FASO,
    - 3) on lui dédie l’Avenue la plus large possible et la plus longue possible de tout le BURKINA FASO.
    Pour le financement des coûts de ces investissements, ma contribution serait de "traduire" "l’intégrité morale" prônée par le Président Thomas SANKARA et qui est reflétée par la dénomination sociale du pays, en un "produit de service" que le BURKINA FASO pourrait vendre à toutes les personnes physiques et morales résidant ou travaillant au BURKINA FASO ainsi qu’à tous les pays du monde entier. Cela rapporterait au BURKINA FASO, plus de ressources financières que les exportations du coton et de d’or réunies. Une partie de ces recettes serviraient à financer ces investissements.
    Ce n’est pas un rêve, c’est un projet que j’ai commencé à écrire depuis au moins un an.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 13:24, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    I) Je propose que le nom de Tom Sank fasse l’objet d’une propriété intellectuelle. Il ne faut que n’importe qui se permettent de nommer n’importe quel place, cabaret, lycée du nom de ce hero. Il ne faut pas que la mediocrité d’un lieu deteigne sur la reputation de Tom Sank. Juste un souhait !
    II) Securité Routière :
    - 1) Il faut que la Police Nationale cesse de penaliser les usagers au Feu Orange (Cf mes interventions precedentes dans les articles recents). Pourqoui ? les raisons supplementaires, les voilà :
    - a) Pour qu’une loi marche, il faut un element de complicité entre les justiciables et les depositaires de la loi. Cet element, c’est l’information que desormais, telle chose et punie et de telle manière. C’est ce qui fait que même les grands bandits savent que ce qu’ils font est contre la loi et reconnaissent que les policiers et autres font leur travail même si eux ne sont pas prêts à se laisser faire .Cet element de complicité est absent dans le cadre de cette penalisation au feu orange. Et c’est ce qui explique même le comportement du gendarme qui avait la conscience d’être purement et simplement spolié surtout quand cela s’accompagne de paroles arrogantes et humiliantes.
    b) Le cas du conflit gendarme-policier est pire parce qu’ici il y a passage d’une situation de jouissance de droit à une situation d’infraction. Qu’est-ce à dire ? Pendant longtemps, quelque chose est consacré comme une liberté ou un droit et paf un jour cette même liberté devient une situation de crime sans communication suffisante. Toute personne dans une telle situation ne laissera pas faire surtout si le depositaire de la loi parle en son nom propre et non au nom de la loi (pas de citation de texte de la loi, paroles meprisantes ...). C’est ce qui est malheureusement arrivé au gendarme qui ne savait peut-être pas qu’une operation coup de point etait en cours contre les "infractions au feu orange". C’est pourquoi, pour moi le gendarme est excusable même s’il pouvait faire mieux.
    2) Beaucoup de gens accusent le gendarme d’avoir voulu utiliser son pistolet. Je n’y etais pas. Mais vraisemblablement, les gens ne font-ils pas preuve d’un defaut intellectuel très grave ? Ne passent-il s precipitamment d’une description de faits à l’interpretation des faits ? Pour savoir ce que c’est, re-ecoutez le Procureur de Paris dans ses interventions durant les divers attentats. Ils marquent toujours la difference entre le descriptif et l’interpretatif. Ceci est une valeur intellectuelle qu’il nous faut tous cultiver si nous voulons le changement. Sans maturité intellectuelle pas de changement qualititatif. Avez-vous deja vu un militaire sans pistolet quelque part s’il en est doté ? Quelqu’un qui fouille son sac et on conclut qu’il cherchait son PA. "Non, il cherchait peut-etre son PA" sauf à me confirmer qu’il avait effectivement brandi. Bref, juste une sensibilisation !
    3) J’avais dejà prevenu de l’exposition à l’insecurite juridique de cette penalisation, de même que l’auteur de l’article recent sur Lefaso.Net : "erreur de commettre une impatience"
    4) Je crains d’autres faits à venir et peut-etre pire. Nous faisons partie de l’UEMOA. Des chauffeurs d’ailleurs seront de passage comme à l’accoutumée. N’ayant pas l’information des nouvelles dispositions, un chauffeur UEMOA fonce à toute vitesse au moment où notre Django de policier se jette pour faire barrage au camion remorque "decreté contrevenant". Imaginez le reste ...Comme quoi l’element de complicité est important. C’est pourquoi je pense que même ceux recemment detenus à la MACO doivent beneficier de Circons Atten : Magistrats Nobles, à vos marques !
    5) C’est la difference d’avec Tom Sank. Ce dernier etait un esprit independant, intellectuellement haut perché. Si nous voulons perpetuer le memoire de Tom Sank, cultivons nous intellectuellement et moralement. La performance reside dans la precision et les nuances et non dans le grossier.{{}}
    6) Je condamne tous les policiers blessés en s’interposant et leur hierarchie d’abord.
    7) La penalisation au feu orange doit cesser !

    Respectons la vie des autres sur la route, c’est aussi un combat sankariste !

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 14:16, par Un camarade En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Nous sommes à un grand virage de la mission de conscientisation et de la lutte pour la libération totale de tous les opprimés de la planète terre comme s’exclamait Thomas SANKARA à la tribune de l’Assemblée Générale de l’ONU. Grand Merci au Camarade Salam Kaboré et aux autres initiateurs . La lutte continue !

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 15:42, par wedaga En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    La prophétie s’accomplit : "Tuez SANKARA, demain naitront 1000 SANKARA". Aujourd’hui, le Burkina, l’Afrique et le monde entier compte des milliers de SANKARA

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 15:58, par ka En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Thomas Isidore Sankara méritait ce mémorial depuis ce 15 Octobre 1987, pour que la jeunesse sache qui était l’homme qui parlait comme il vivait, en homme libre même avec la pression des impérialistes. Il parlait fort, par ce qu’enfant il avait côtoyé l’injustice, et connu l’humiliation de l’impérialisme, et n’a cessé de rechercher la cause juste pour toute l’humanité. L’équité était son horizon et son obsession. Comme l’a dit un camarade internaute, merci camarade Salam Abdoul Kaboré, et tous ceux qui s’activent pour cette initiative pour l’histoire d’une révolution d’espoir et inachevée.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 16:16, par Yako En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    A quand donc un mémorial pour le Lc.N.Badembie froidement abattu au petit matin du 7 novembre 1982.A quand un mémorial pour le Colonel Didier Tiendrebeogo et ses 7 compagnons trucides en 1984.A quand un mémorial pour....Bref.Au lieu d’un mémorial je proposerai des memoriaux depuis 25 novembre1980 au coup d’état des 30 et 31 octobre 2014.Cher Dr Kabore comme médecin il faut de la rigueur et de l’équité dans la recherche histo-politico pandémique.C’est la meilleure façon de venir à bout d’un fléau.Salutations militantes.Yako Sankariste et rectificateur.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 16:17, par Burkinbi En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Bonjour,
    Tuer SANKARA, demain des milliers de SANKARA naîtront !
    On ne Tue pas les idées !
    Ces prophéties sont d’actualité.
    Très Belle initiative.
    Vous avez notre soutien total.
    La patrie ou la mort, Nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 18:45, par le patriote balma En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Merci pour ce projet. Vive mon president SANKARA !TU restera a jamais vivant dans mon cœur.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 20:14, par ka En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Thomas Isidore Sankara méritait ce mémorial depuis ce 15 Octobre 1987, pour que la jeunesse sache qui était l’homme qui parlait comme il vivait, en homme libre même avec la pression des impérialistes. Il parlait fort, par ce qu’enfant il avait côtoyé l’injustice, et connu l’humiliation de l’impérialisme, et n’a cessé de rechercher la cause juste pour toute l’humanité. L’équité était son horizon son obsession. Comme l’a dit un internaute, merci camarade Salam Abdoul Kaboré et tous ceux qui s’activent pour cette initiative pour l’histoire d’une révolution d’espoir et inachevée.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2016 à 22:48, par Tamou En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Il n’est pas donné à tout le monde de saisir la portée d’un avènement historique
    et d’un grand homme.
    Les initiateurs de ce projet sont les nobles dépositoires de quelque chose
    qui s’impose à tous les burkinabè, à tous les africains, à tous les noirs,
    comme un impératif catégorique...

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2016 à 12:08, par Nina Poukame En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Internaute 12 "Yako", bonne idee ! Alors commencez a sensibiliser et a reunir les compagnons, les adeptes et autres admirateurs des illustres disparus que tu recommandes d’immortaliser par l’erection de memoriaux a l’exemple de celui en projet pour Thomas Sankara. Il faudra commencer a reunir et a diffuser la documentation sur les hauts faits a mettre a l’actif de chacun d’eux afin de susciter la mobilisation en faveur de votre initiative.

    Nous adherons a l’initiative d’un memorial pour Thomas Sankara et sommes prets a soutenir des initiatives similaires concernant d’autres heros Burkinabe, pourvu que ces initiatives soient motivees par des elements concrets et significatifs, a mettre a l’actif de ces heros, en terme d’impact sur le passe et le futur de la construction de la nation Burkinabe.

    Question ; pourquoi vous n’avez pas suggere d’eriger des memoriaux pour Some Yoryan Gabriel, Kouama ..., Henri Zongo, Boukari Jean Baptiste Lengani, Dabo Boukari, Oumarou Clement Sawadogo, Norbert Zongo, Guillaune Sessouma, le Juge Salif Nebie et j’en passe ?

    Voyez vous meme que les initiateurs du memorial pour Sankara ne sont pas plus sectaires que vous !

    A CHACUN SON HERO ET TOUS SERONT SERVIS COMME IL SE DOIT !

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2016 à 12:10, par ka En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    ‘’A’’ Yako : Tous dont tu cites dans ton message de vengeance et aigris ont été tués derrière le dos du camarade Thomas Sankara par son ministre de justice qui était ton introverti caméléon et rusé, le criminel en puissance Blaise Compaoré. Et le peuple Burkinabé ainsi que nous les promos du lycée avec le rusé Blaise Compaoré qui voulait se venger de ceux qui l’appelaient l’introverti savaient pourquoi tout dont tu cites sont tués. Cesse d’induire la jeunesse et tous ceux qui ne connaissent pas l’idéologie de l’armée du peuple de 1980 aux 30 et 31 Octobre 2014 dont l’introverti Blaise Compaoré a su manipulé ses camarades, jusqu’à son mariage avec la fille d’un impérialiste, dont il a pris la nationalité Française pour bafouer une révolution d’espoir pour le continent Africain. Cesse d’induire en erreur la jeunesse et les hommes de bonne volonté qui veulent donner une bonne image de l’histoire du Burkina sans les actions criminelles d’un introverti et caméléon criminel en puissance nommé Blaise Compaoré. Aucune personne, je dis aucune personne parmi le peuple et la jeunesse Burkinabé ne demandera un mémorial pour ton criminel Blaise Compaoré. Si tu veux savoir la vérité sur ces crimes commis pour ton introverti, il y a des vaillants camarades et militaires en vie et qui peuvent te dire de la fermer pour la bonne histoire idéologique de l’armée du peuple. Ce ne sont pas Ilboudo Boukary, Kouamé Lougué, Théo- Hien, Dissa Soumana, Bakary Kaboré, Traoré s. Daniel, Salam Abdoul Kaboré, Toé fidele, et j’en passe qui me diront le contraire. Alors ne distrait plus le monde pour soutenir une personne comme Blaise Comparé l’Ivoirien qui est du passé pour la jeunesse et le peuple Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2016 à 12:39, par Diosko En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Une initiative à saluer et à feliciter si elle était, comme le dit ses promoteurs, independante du Gouvernement.
    Cependant il y a des raisons de penser qu’il ne le soit pas, independant, mais qu’au contraire il le soit, par le biais du Ministre de la culture et du tourisme Tahirou Barry :

    Premièrement, la conference de presse de Presse a été annoncée sur la page facebook du Ministre de la Culture comme organisée par son ministère, donc par l’Etat.

    Deuxièmement, quel est le nom du collectif qui s’occupe du projet s’il est independant du Gouvernement ? Pour le moment nous voyons les noms de quelques personnes et aucun collectif sinon le Gouvernement.

    Troisièmement, on est en droit de se demander si certaines organisations de la société civile sont toujours des insurgés puisqu’on les trouve dans un projet du ministre de la culture

    Quatrièment, il est étrange que le gouvernement dise vouloir mettre des moyens conséquents pour soutenir un memorial Sankara, mais quand il s’agit de rendre justice à ce grand homme qu’il disent vouloir honnorer, les moyens lui manque pour le faire. Est ce que c’est les moyens ou c’est une volonté politique qui leur manque ?

    Dernièrement, tous ceux qui applaudissent ce projet dans ce forum, sont-ils crédules ou roulent-ils pour le MPP ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2016 à 14:08, par Chapité En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    J’espère qu’il y aura aussi à côté un mémorial pour Yoryian Gabriel, Guébré Fidèle, Amadou Sawadogo, Bonkoungou de Air Burkina et ses compagnons,...etc

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2016 à 16:52, par Mechtilde Guirma En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Mon cher Ka,

    Thomas Sankara faisait parti du peloton d’exécution à Gampéla. Une simple information pour ne citer que cela.

    J’ai l’impression que dire la vérité désormais à Ouagadougou, c’est mettre sa vie en danger. Nous sommes alors loin du bout du tunnel pour la réconciliation.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2016 à 16:58, par zot En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Internautes 12 (yako) et 20 (chapite) vous pouviez vous unir est lancer aussi votre projet car ceux la ont decider de faire pour Tom Sank et ce n’ai pas interdit de le faire pour quelqu’un d’autre. Si vous aviez des idees ils faut les faires valoir si non se cacher derrière un clavier vous aurez toujours le meme resultats. Vous etes aussi des Hommes donc un peu de courage a vous il ne faut pas toujours attendre des autres meme si vous n’etes pas assez intelligent il faut juste copier ce que les autres font.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2016 à 17:22, par Tamou En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    A Chapité (forumiste N°20)

    Si, à ce jour, vous n’avez pas encore saisi que, pour un leader révolutionnaire, le principal défaut de Thomas Sankara était sa trop grande sensibilité, son sentimentalisme et son romantisme, et que c’est précisément ce trait de caractère qui l’a perdu face à la froideur de Blaise Compaoré et de Diendéré, alors vous êtes soit d’une sécheresse d’esprit et de cœur que rien ne peut humidifier, soit de mauvaise foi... Ou les deux à la fois...

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2016 à 17:31, par KASA En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Même Dieu est contesté par certaines personnes donc ce n’est pas Thom Sank un mortel que certains ne vont pas essayé de saboter. donc cher initiateurs tres bonne initiative et que Dieu vous accompagne

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2016 à 17:58, par ka En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Ma sœur M. Guirma 21, merci de me lire, mais il fallait arpenter les couloirs du palais de la justice de l’époque où le ministre de la justice était l’avocat et le juge, surtout celui qui tenait son ami président au bout de la corde par ce qu’il est allé le libérer et le mettre au pouvoir et croyant que tous les coups sont permis. Je confirme, il y était, mais a quel prix ? Oui le PF a assumé des coups derrière son dos pour la longévité d’une révolution dont il était certain que cette révolution sauvera le continent de ses oppresseurs surtout de l’impérialisme. Oui ma sœur M. Guirma, de 1979 le début, jusqu’ en 1987, nous y étions au cœur de l’action inachevée de la révolution, et il fallait y être pour mieux comprendre la vérité dont tu parles. Heureux de te lire. Pendant que nous y sommes, envoie-nous de la fraîcheur du Canada, je n’oublierai jamais mon séjour a Ontario avec les orteils qui ne bougeaient plus a cause du froid, mon ami qui exploite une ferme avec sa famille avait pitié de moi.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2016 à 21:40, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Certaines personnes sont des Saints et des Héros. D’autres seulement des Saints, et d’autres encore seulement des Héros. Sans compter nous autres la masse des anonymes.

    Après leur disparition, ce qu’on peut dire d’eux dépend beaucoup de ce qu’ils ont laissé comme image, trace, hauts faits, mais aussi du nombre d’admirateurs qui diffusent et promeuvent leur réputation. De ce point de vue, et malgré quelques tentatives pendant la période de la rectification, l’image de Thomas Sankara est restée globalement positive au Burkina comme dans le monde. Quand on admire Nelson Mandela, personne ne se rappelle que l’ANC a posé des bombes. Personne ne veut se rappeler que Léopold Sédar Senghor, le "président- poète", l’académicien, le président qui a quitté volontairement le pouvoir, a aussi eu des détenus politiques. Qui sait encore que "l’homme de la paix", Houphouet-Boigny, a soutenu la guerre du Biafra, et aurait bombardé une partie de sa population qui s’était révoltée ? Ainsi va l’histoire...

    Personnellement, je ne crois pas que Thomas Sankara ait été un Saint. Des choses peuvent lui être reprochées, avec plus ou moins de véracité ou de gravité. Mais il a bel et bien été un héros, au sens de ce qu’il a fait pour son pays, et aussi pour la poursuite de ses idéaux jusqu’au sacrifice suprême.

    P.S. : Je ne vois pas pourquoi on devrait interdire de nommer une école, une Université ou une place "Thomas Sankara". En dehors de sa famille, je ne vois pas qui a son mot à dire sur cela. D’ailleurs, quand on a nommé à Ouagadougou des lycées "Nelson Mandela", "Marie Curie", "John Kennedy" ou Barack Obama", je ne crois même pas qu’on ait consulté les intéressés ou leurs familles !

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 07:29, par Chapité En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Internaute 22 (zot) nul n’est besoin de se cacher derrière un clavier, qui est un moyen d’expression dont vous jouissez au même titre que moi ; alors basta. Ni vous ni votre héros n’ont inventé le fil à couper le beurre alors parlé de copier est une hérésie. Pour ce qui est du courage quand et vous voudrez.
    Quant aux platitudes de l’internaute 23 (zamou) comme il était sa femme il a pu mesurer son sentimentalisme, sa sensibilité et son romantisme à l’orée des dégagés d’office qui n’ont jamais été entendu, des enseignants licenciés, des persécutés qui sont resté sans emploi durant des années, des veuves et orphelins toujours dans le besoin car leur avenir a été brisé telles les ailes d’un oiseau dans son envol. Pour ce qui est de ma sécheresse d’esprit ou de coeur, laisser Dieu et les miens en juger

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 11:39, par kouadio En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Mon probleme avec l’ideal sankariste est que derriere lesmots se cachent la haine, la cupidite, le mensonge, et le refus de la difference

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2016 à 20:19, par SOME En réponse à : Promotion de l’idéal sankariste : Bientôt un mémorial en faveur du ‘’Père de la révolution’’ burkinabè

    Hey ! les gars !c’est quoi cette histoire ? Il faut quitter dans ca, au plus vite, vite ! IL EST HORS DE QUESTION ! JAMAIS ! Vraiment il ne manquait plus que ca ! On ne vous permettra pas d’achever de tuer une troisieme fois sankara et ses camarades. Nous avons mené de grands combats, mais celui-là, vous etes hors sujet et hors de la route. Attention a ne pas prendre un caicedrat !

    Je m’etonne que Salam que je n’ai beaucoup entendu (cela ne veut rien dire !) depuis la mort de Sankara et sur beaucoup de sujets de debat chez les sankaristes, se remue seulement maintenant. Et de quelle manière ?! J’eus preferré entendre plus les anciens compagnons de sankara temoigner pour informer et former nos jeunes freres et sœurs, non seulement au burkina, mais aussi partout dans le monde : ils ont faim et soif des idees et de l’experience conduite avec Sankara. Mais qu’avons-nous fait pour « conscientiser le peuple » (le mot est laché, on ne peut pas en faire l’economie !) ?

    Le plus grand memorial qui « honore » Sankara (en a -t-il vraiment besoin ?), c’est de troner haut dans nos cœurs, dans nos comportements, dans notre vie de chaque jour comme Sankara lui-même nous l’a montré. Le meilleur monument n’est pas un monument de pierres (materiel), mais un monument de cœur (immateriel). Sankara n’a jamais recherché ce genre de memorial. En a-t-il jamais cherché ! Et si on doit retenir quelque chose de lui, c’est de voir quelqu’un qui a essayé d’aimer l’autre, c’est ce que demandait sankara.

    Ce n’est pas seulement un monument qui peut perpetuer la mémoire d’un thomas sankara. Je ne vais pas me lancer dans une argumentation, ce n’est pas le lieu ; mais je dirais tout simplement qu’il est hors de question, cette initiative : si louable soit-il, elle totalement inopportune ! et n’allez pas embarquer J J Rawlings dans cela comme caution. Je ne perdrai meme pas une once (ou je sais quoi) de mon energie pour repondre aux allergiques qui se croient obligés de d’ecrire des aneries sur la revolution ou sankara, etc.

    Pendant 30 ans, nous les sankaristes ne savions-nous pas qu’il fallait « … mettre à la disposition du public des documents, des images, des objets et de mieux expliquer l’idéal et les grandes œuvres prônés par le capitaine Sankara  » ? Vous ne saviez pas cela ? Qu’avons nous fait des conclusions du 20e anniversaire ? De la fondation, etc. Dans "l’opposition legale », qu’avez-vous fait en tant qu’opposants diffusant ses propres idees et convictions politiques ? Apres on s’étonne que l’insurrection vous surprend !...

    Messieurs du gouvernement, c’est vraiment trop gros votre affaire : c’est a la limite de la gifle, du crachat et de l’insulte envers sankara… C’est pas possible ! c’est vraiment osé !
    JE SUIS PLUS QUE INDIGNE : Non les camarades, vous manquez de vigilance et de profondeur. Vous m’inquietez serieusement ! De la rigueur et de la constance, il nous faut !
    SOME

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés