Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

jeudi 25 août 2016 à 11h02min

C’est le syndicat des policiers, Union Police Nationale (UNAPOL), qui donne la nouvelle sur sa page Facebook. « Un gendarme gifle un policier dans l’exercice de ses fonctions », dénonce le syndicat. Cela s’est passé dans l’après-midi du mardi 23 août 2016 à Ouagadougou. Déclaration

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

Un gendarme gifle un policier en tenue et dans l’exercice de ses fonctions

Il est dur, et même très dur d’exercer le métier de policier et particulièrement d’agent de la circulation routière au Burkina Faso. Et pour cause, les agressions sur les agents de police commis à la tâche de surveillance de la circulation routière sont légion. En effet, hier mardi 23 août 2016 aux environs de 15h45, l’assistant de Police OUATTARA Mohamed El Michaelou, a frôlé la mort. Cette fois-ci pas celle provenant d’un « engin bélier » comme cela est fréquent ces derniers moments, mais celle provenant d’un usager d’un type particulier.

C’était au feu du carrefour de l’Hôpital Yagaldo Ouédraogo ; l’usager qui n’a pas respecté le feu rouge est intercepté par l’assistant de Police qui lui notifie son infraction et l’invite à descendre de son engin, de marque NANO couleur bleue, immatriculé 11UN5825. Il refuse, l’agent insiste mais le refus est catégorique. L’assistant de Police tente de saisir l’engin par son guidon, l’usager empoigne son bras, l’Assistant de Police dégage son bras et PAF !, il reçoit une gifle. S’engagea une lutte, l’usager de déclarer « batard à moi si je laisse partir mon engin, je suis MDL (Marechal des Logis de la gendarmerie) donc militaire, toi tu n’es qu’un simple paramilitaire, je vais te montrer ce que c’est que le combat corps à corps, depuis quand le policier peut se comparer au militaire ? »

Le rapport de force est visiblement en défaveur de notre gendarme du nom de NABOLE Daouda, qui abandonne le policier et se dirige vers l’engin tentant d’ouvrir son sac. Des témoins qui ont suivi la scène, se précipitent sur lui et le saisissent de toutes parts et voilà notre usager qui est porté en l’air tel un cercueil par des témoins qui ont voulu en découdre avec lui.

Chanceux qu’il est, une patrouille de la police (CRS : Compagnie Républicaine de Sécurité) de passage dans les environs le retire in extrémis des mains des riverains et fait revenir le calme. Une visite du sac permet de se rendre compte que l’usager voulait s’emparer d’un pistolet automatique de 9 mm.

Au Burkina Faso, l’heure est grave car ces actes gravissime, jusque-là commis par des fous furieux (car inimaginable pour un citoyen normal) sont le fait d’agent d’application de la loi.
- L’UNAPOL condamne avec la plus grande fermeté cet acte barbare et indigne, elle félicite et encourage les policiers dans leurs missions quotidiennes, les invite à redoubler de vigilance et à ne pas céder au découragement.
- L’UNAPOL rassure que la voie du droit sera envisagée pour le traitement de cette affaire tout en mettant en garde quiconque tente ou tentera d’étouffer cette affaire. L’UNAPOL prend à témoin l’opinion nationale sur la suite qui en sera donnée.
- L’UNAPOL suivra particulièrement autant ce dossier que les autres dossiers similaires précédents.
- L’UNAPOL attire l’attention du Gouvernement sur le fait que des faits similaires s’étaient produits (attentats au Splendid Hôtel) et dénonce le silence coupable du Gouvernement et la gestion opaque et scabreuse de la hiérarchie de la Police et de la Gendarmerie pouvant entrainer une situation regrettable.

SECRÉTARIAT A LA COMMUNICATION ET AUX RELATIONS EXTÉRIEURES
Source : https://www.facebook.com/unionpolice/?fref=ts

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 août 2016 à 11:13
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Qu’est-ce qu’il faut dire ? Ho ! Même plus le respect de la tenue que l’on porte. Tout le monde est fou dès !
    L’EDUCATION ! EDUCATION ! EDUCATION ! EDUCATION ! EDUCATION ! EDUCATION ! EDUCATION ! EDUCATION ! EDUCATION ! EDUCATION ! EDUCATION !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 11:29
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    waïiiÏÏÏÏ no comment. Il fallait néanmoins remercier la population (les témoins) qui a intervenu.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 11:33
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Le gendgifau doit être sanctionne, il n’a pas fait honneur a son corps dans lequel on juge les hommes pondérés, respectueux des valeurs républicaines. Le communique tentant d’ expliquer le fait que le gendarme soit passe au feu orange et non rouge ne peut point justifier la gifle au policier, pire le fait de vouloir utiliser son arme de service. Même un civil ne devrait pas agir de la sorte a plus forte raison un homme de tenue. C’est de l’incivisme suprême que de vouloir régler un différent avec une personne en mission au compte de l’État avec des coups de point

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 11:37, par Bouba
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Ce monsieur est indigne de la tenue de gendarme. Entre descendre respectueusement et dignement de son engin, puis payer tout au plus une contravention de 2400F, il s’est lancé dans une aventure sans issue avec l’humiliation qui a suivi. J’espère qu’il répondra de son délit, sinon de son crime (L’intention vaut l’acte... Que se serait-il passé s’il avait pu s’emparer de son arme ?)

    Bravo à la population qui a pris partie pour le policier, ce qui témoigne qu’il y a encore des Burkinabè qui ont le sens élevé du civisme et du respect de la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 11:39, par Hamad
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    C’est bien regrettable si ce comportement vient réellement d’un gendarme.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 11:46, par La vérité rougit l’oeil
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Comme je l’ai toujours dit l’incivisme est partout, et surtout à la police.
    Si vous pensez qu’il n’y a que les policier qui sont civique au Burkina vous allez créer un précèdent. Je ne défends pas sieur Nabolé qui du reste n’en a pas besoin, mais si vous victimisez trop les policiers vous allez créer un vrai problème.
    Aujourd’hui personne n’a le droit de passer un feu à l’orange, c’est quelle loi ça ?.

    Ce n’est pas parce qu’il est officier de police qu’il dit la vérité, il faut voir comment ils traitent une personne suspectée d’avoir brulé un feu, avec mépris, arrogance et zèle. Ils bousculent les dames, éteignent les motos et retire les clefs patati patata. C’est ça être policier ?

    Je n’ai rien contre la police mais vous savez tous que l’incivisme est le produit de 27 ans de règne et les policiers qui contrôlent aujourd’hui sont aussi des fruits de ce régime.
    Vous victimisez trop les policiers, et vous leur offrez sur un plateau d’or un plat bien garni de la corruption.
    L’objectif de la sanction devrait être de faire changer les choses positivement et non victimiser à outrance des personnes qui pour la plus par son corrompu.
    Un conseil, les comportements de l’ère révolutionnaire ne peuvent plus fonctionner aujourdhui et ne feront que braquer les populations ce qui est beaucoup plus grave. De grâce frère policier faites molo molo.

    Peuple du Burkina respectons les autorités judiciaire, policière et militaire.
    Policier du Burkina soyez intègres, nous ne voulons pas de policier de macgyver au Burkina qui cours pour intercepter des vehicules, qui n’écoutent pas leurs interlocuteurs, qui prefere les espèces sonnantes et trébuchantes.

    Rappeler vous que le referendum sur l’article 37 n’était pas anticonstitutionnelle ( pas interdit par la loi), mais vous savez comment cela c’est terminé, donc prudence prudence !

    Force à la loi, respect au peuple, respect du peuple, clemence

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 11:47
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Voici la un kogolweogo nouveau modèle gendarme ou pas gendarme nul n’est au dessus de la loi . c’est pour éviter des dérapage du genre qu’à toujours le système de favoritisme tu es homme de tenu n’attend pas 7 pile pour démarrer car tu seras en retard pour le rassemblement.
    Pour l’incorporation des gendarmes il ya une enquête qui est menée comment a t on pu faire ingurgiter de telles résidu de la société à la noble gendarmerie que nous avons toujours admiré. .

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 11:54, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    UNAPOL, il faut faire balle à terre. Ce n’est pas au marché(place publique) qu’on trouve une solution à nos problèmes. Il arrive que des policiers soient parfois agressifs dans l’exercice de leurs fonctions. Si le pouvoir veut d’office donner raison aux policiers par rapport aux gendarmes cela entraine du coup une haine et une « guerre » interminable des tranchées entre eux. Je préfère le dialogue pacifique entre eux (Gendarmerie et Police) sans l’intervention de l’État. Ils sont des hommes sages qui peuvent se parler calmement sans passer au combat de Gladiateur(ring). Personne n’a raison dans cette affaire et on ne cherche pas à savoir qui a raison ou qui a tort. Il faut chercher l’entente entre ces 2 entités.
    UNAPOL parlez aussi des rackets que vous faites lors des contrôles

    .

    Petite histoire

    J’étais en voiture pour une course . Au feu tricolore, le policier me demande les papiers de la voiture. Je lui présente gentillement mes papiers. Le policier me reproche violemment de ne l’avoir pas regardé au moment de la remise des documents. Je lui ai demandé si regarder sur un policier fait partie du contrôle. Il me réplique sèchement que les propriétaires de voitures personnelles ont beaucoup de foutaises et n’ont aucun respect pour nous les policiers. En réalité, le policier fut mon rival sur un terrain féminin (fille) en 2012 je l’avais rasé sur le tapis vert il n’avait pas digéré cette défaite. Il voulait prendre sa vengeance lors du contrôle policier car on se connait très bien. Lorsqu’il m’a remis les documents il déclare avec un accent belliqueux que la bagarre n’est pas terminée. Je lui ai dit que je prends note je serai prêt à tout moment. On s’est quitté sur un ton menaçant.

    Pour dire, ces forces de sécurité (policiers) veulent régler parfois des comptes personnels avec des civils ou militaires lors des contrôles de police.
    Nous demandons la paix et l’entente entre les FSD pour l’intérêt supérieur de la nation.

    Achille De TAPSOBA

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 11:56, par vérité no1
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    C’est pas possible ! Le gendarme a sûrement reçu une mauvaise formation ! God bless Burkina Faso ! La population devrait le défoncer le c...!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:24, par yelmingaan blaan saa hien
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    peut etre faut il renforcer la police de la circulation de maitres puissants de karaté et de gros bras intimidants du genre "taureau du nayala" !sinon ils sont de nos jours trop exposés !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:29, par Liberté
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Sans trop rentrer dans les histoires "gendarmes-policiers", je pense que la personne qui a publié cet article a donné trop d’informations inutiles. Je pense notamment à la marque et l’immatriculation de la moto ainsi que le nom du gendarme. Ce n’était pas du tout nécessaire pour vous faire comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:43, par lecorbeau
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    internaute 5 @La vérité rougit l’œil je suis tout a fait d’accord avec vous.Il faut recadrer et bien former nos policiers. On a l’impression qu’il y a une sorte de vengeance des policiers contre la population.Quand le feu est orange et que le citoyen est déjà engagé il a bel et bien le droit de passer mais nos pauvres policiers considèrent tout cela comme une infraction.Pire ils ne font pas preuve de professionnalisme quand ils arrêtent un usager ils le traitent comme un moins que rien sans respect ni considération d’autres mêmes se permettent de te menacer quand tu veux chercher a comprendre les faits.L’heure n’est pas au règlement de compte mais plutot a une prise de conscience et a un sens élevé de la responsabilité de la part des policiers comme de la population.Le mauvais comportement des policiers envers les usagers peut avoir des conséquences plus désastreuses que celles déjà enregistrées.Enfin un conseil pour les policiers quand un véhicule est a vive allure c’est bête et même très bête de parachuter de manière brusque et sauvage droit devant dans l’intention de l’arrêter vous allez forcement vous faire rentrer dedans.Dans toute situation il faut chercher a préserver d’abord sa vie quand vous voyez que votre vie est menacé il faut changer de stratégie

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 12:58, par yé !
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Le match de civisme gendarmerie-police s’est terminé cette fois-ci par le score de 1 à ZERO en faveur de la Police Nationale. En attendant le match retour...

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:05, par AD VITAM AETERNAM
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Qu’attend le procureur (Militaire) de s’auto saisir de cette affaire ?
    selon la loi il doit séjourner 2 mois en prison...
    Vous voyez que c’est pas de simple citoyen lambda qui se moque de la loi...
    Il faut que la justice soit rendu... sinon ça fera jurisprudence

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:11
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Les gendarmes sont généralement trop zélés.Ils pensent être au dessus des autres forces (militaires et para-militaires) or y a aucune équivalence entre les militaires et les para-militaires.C’est certainement lors de leur formation qu’on met ces conneries dans leur tête. Moi je fais partie d’un corps para-militaire et le jour où un gendarme va me chercher il aura la honte de sa vie.De toute façon moi aussi j’ai une arme et ce sera le plus rapide qui remportera le duel...

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:23
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Ne serait-il pas mieux d’avoir la version du gendarme avant de juger ? Pas que je doute de la véracité des faits ou que j’approuve l’acte du gendarme, loin de là, mais il faut reconnaitre que nos braves policiers en font souvent un peu trop. Je leur demanderai de ne surtout pas confondre "erreur" et "incivisme", car en tant qu’être humain, nous sommes souvent sujets à l ’erreur et si pour une erreur, il faut systématiquement verbaliser, cela ne produira que de la révolte. Et aussi il serait bon d’harmoniser notre compréhension de la gestion du "feu orange" qui, selon le code enseigné au Burkina, veut dire : engagé, je passe et non engagé, je m’arrête.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:30, par DV
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    je puis encore comprendre qu’un individu ordinaire (un civil) soit tenté de faire un tel acte. mais un corps habillé, de surcroit ....un gendarme...le corps le plus discipliné des corps habillés. Non...Vraiment...

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:34
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    si c’était un militaire meme qui a fait ça, j’orais compris. eux sont tj bruts et brutaux. Mais un gendarme...?

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:37
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    un vrai gendarme ne fera jamais ça. C’est un militaire reconverti

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:38, par baarkbiiga
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    ça ce n’est que le début du commencement. je vous dis que si les policiers ne revoient pas leurs méthodes on va les ramasser chaque jour comme des rats. ils ne respectent pas les usagers de la route. qu’il sache que leur liberté s’arrête là où celle des autres commencent. ils sont très arrogants

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:46, par KIKIDENI
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    De ces fait je retiens deux leçons :
    1-Nous avons tous soif de civisme d’où l’intervention des usagers pour défendre le policier et mettre le gendarme hors d’état de nuire.
    2-Les policiers avaient leur part de responsabilité dans l’incivisme que nous connaissons actuellement par le fait qu’ils étaient corrompus et laisser partir à cause de 1000f ou 2000f quelqu’un qui brule le feu et met en danger la vie des autres.Tout le monde connaissait leur prix. La preuve depuis qu’ils ont commencé à être réglo les gens circulent mieux . Mais je pries DIEU qu’ils puissent garder le cap pendant au moins une année . Ce qui n’est pas gagner d’avance.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:53
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    FÉLICITATIONS A LA POPULATION QUI A LIMITE LES DÉGÂTS S IL Y AVAIT EU L UTILISATION DE L ARME À FEU IMAGINEZ VOUS MÊME LA SUITE. MAIS JE PENSE QUE CE GENDARME A TORD SUR TOUTE LA LIGNE ET EVITONS DE GÉNÉRALISER LE PROBLÈME ENTRE GENDARMES ET POLICIERS ON EST TOUS DES FRÈRES ET AMIS DE QUARTIER .MAIS AUSSI TOUT LE MONDE CONNAIT LA RIVALITÉ ENTRE POLICIERS ET MILITAIRES ,ENTRE POLICIERS ET GENDARMES ET ENTRE GENDARMES ET MILITAIRE ET EN SON TEMPS ENTRE RSP ET TOUS LES AUTRES. ON L IMPRESSION QUE RIEN N EST FAIT AU SOMMET POUR CALMER CETTE RIVALITÉ INUTILE ET NÈGRE PARCE QUE C EST LEURS CHEFS MÊMES QUI ONT D ABORD CES COMPLEXES DE SUPÉRIORITÉ. IL FAUT QUE LES PREMIÈRES AUTORITÉS DU PAYS ARRIVENT A METTRE CHAQUE CHEF MILITAIRE OU PARAMILITAIRE A SA PLACE ET PARTANT DE LÀ LES SOLDATS VONT SUIVRE. J AI 2 COUSINS MILITAIRE ET GENDARME QUI SE COMPORTENT L UN ENVERS L AUTRE COMME D ANCIENS RIVAUX SUR UNE FEMME. POUR FINIR IL FAUT RÉGLER CETTE AFFAIRE EN #FAMILLE # ET DONNER ULTIMATUM AUX UNS AUX AUTRES FDS POUR QUE CELA NE SE REPRODUISE PLUS SINON LICENCIEMENT DIRECT. QUANT A LA POLICE JE DIT ET JE RÉPÈTE LE FEU ORANGE A OUAGA NE DOIT PAS SE SIFFLER COMME A PARIS C EST VRAIMENT LE SEUL REPROCHE QUE J AI A LEURS FAIRE.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:56, par AK
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Salut chers internauts

    Ce gendarme doit être traduit de la justice et au besoin être renvoyé.
    Il ne connait et ne peut et pourra en aucun servir la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 14:02, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    1. Voilà ce qui arrive quand des autorités (Ministère de la Decentralisation) s’adonnent à des abus d’autorités publiques en exigeant des usagers de la route une impossibilité materielle : s’arrêter au feu orange. Cet article n’est-il deja pas partiale quand il dit que le "gendarme a brulé le feu rouge" ? Etes-vous sûr qu’il ne s’agit pas du feu orange ? Un gendarme peut-il s’indigner publiquement de la sorte si en réalité il n’y a pas quelque chose qui cloche ? Oui, il y a quelque chose qui cloche : exiger de s’arrêter au feu orange. Et pou ma part, il hautement probable que cet incident soit le fait de cette pénalisation insensée au feu orange.
    2. Pourquoi cette penalisation au feu orange est insensé, illegitime, contre-nature et injuste ?
    - a) Comme je l’ai dejà dit, l’implementation de cette infraction au feu orange requiert des mesures d’ordre structurelles et des mesures comportementales (Cf Securité routière structurelle et Securite routière comportementale). Ces mesures structurelles c’est quoi ? En realité, il faut respecter le principe de previsibilité du feu orange. Autrement, tout usager de la route doit pouvoir savoir les delais de passage d’un feu à l’autre. Autrement dit, avant d’exiger des usagers de la route de s’adonner à des freinages d’urgences au feu orange, l’Etat a la responsabilité de remplacer tous les feux tricolores de Ouaga par des feux tricolores chronometrés comme les feux tricolores sur le pont Kadiogo en direction de Gounghin. Malheureusement, ici nos autorités (Ministère de la Decentralisation) ferme les yeux sur les obligations de l’Etat et decide de faire la force brute aux usagers de la route en prenant le risque de sanctionner aussi bien les innocents que les coupables : "Tuez-les tous, Dieu saura reconnaître les siens". Pour ma part, il faut que l’Etat s’acquitte de son obligation avant de demander aux usagers de la route de s’acquitter. Et ce n’est pas marchandable !
    - b) Improviser pour s’arrêter au feu orange pose un autre problème d’ordre accidentologique. Voilà on demande à un usager alors qu’il roule à 45km/h de s’arrêter subitement à un feu orange totalement imprevisible. Quels sont les conséquences possibles d’un tel arrêt brutal ? D’un point de vue accidentologique, cela est pratiquement l’equivalent d’un choc frontal avec echange d’energie cinetique. Pour le cas d’arrêt brutal, un enfant à bord du vehicule pourrait être violemment projeté et se fracasser contre les elements agressifs de la cabine. Même un adulte n’est pas à l’abri. Qui paie ?
    -  c) Ce qui donne l’impression que jusque-là les gens font l’effort de respecter le feu orange, c’est en raison du fait que les vitesse moyennes pratiquement sur les routes en fort trafic ne depasse pas les 30km/h. C’est cette limitation de facto qui amoindrit les consequences de freinages brutaux exigées par le Ministère de la Securité et ses Policiers.
    3. A titre d’information dans d’autres pays la même loi existe. Autrement, exiger de s’arrêter au feu orange peut être legale. Mais ce n’est pas tout d’être legale. Encore faut-il que toute loi qu’on prend respecte le minimum de legitimité naturelle à savoir toute loi dans toutes les democratie du monde entier doit être conforme aux verités techniques de son domaine, à son ontologie de domaine. Dans le cas contraire, une telle loi est purement arbitraire et ne repose que sur le rapport de force Etat - Citoyens.
    4. Conclusion :
    -  a) Cette penalisation du feu orange doit prendre fin et totalement.
    - b) A defaut de pouvoir prendre fin, il est imperatif que le prix de l’infraction au feu orange diminue et soit le 1/4 (quart) de l’infraction au feu rouge. Tant pis si on rehausse l’infraction au feu rouge à 100 000FCFA. Pourvu que le feu orange ne soit pas un instant de crime. J’exige donc que le coût de l’infraction orange soit de 5000FCFA au lieu de 25000FCFA si je ne me trompe !
    -  c) Je ne m’oppose pas à la rigueur Messieurs de la Police Nationale. Je suis moi-même un militant extremiste en faveur de la securité routière, ce depuis plus de 10 ans. Je respecte le feu orange depuis plus de 10ans, mais je passe dans 40% des cas et je m’arrête dans 60% des cas.
    - d) La Police Nationale doit cesser son incivisme  : pas de port de gilet de visibilité, non-respect des distances d’interpellation, port de tenue de camouflage (le kaki, c’est du camouflage). Que l’ UNAPOL se calme.
    - e) Ce gendarme n’est pas forcement condamnable même si son comportement n’est pas respectable. Evitons de nous precipiter sur la moralité des conséquences tout en faisant table rase de la moralité des causes et raisons.
    - f) Je reitère ma condamnation des policiers blessés en s’interposant. Que le parquet près le TGI de Ouaga nous montre un texte de la loi qui autorise un Policier à se faire kamikaz, à la ressemblance de l’EI, pour stopper un soi-disant contrevenant.

    A bas Dieu pour que vive la Securité Routière !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 14:15, par Denise
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    les policiers qui font le malin sur nous les pauvres femmes qui ont véhicule là wooh, qui se joue les John Bri , aujourd’hui tu as eu garçon pour te répondre. dieu ne dort pas. pardon menez l’enquête jusqu’au bout je vous assure que le gendarme a raison.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 14:23, par QUID
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    L’UNAPOL .... que la gestion opaque et scabreuse de la " hiérarchie" de la Police et de la Gendarmerie pouvant entraîner une situation regrettable.
    Il n’ ya pas de ierarchie entre poilciers et gendarmes. Ne mettez pas des doutes dans les esprits.
    Quand on y réfléchit, nous savons tous qu’il y a des différences entre la police et la gendarmerie : les policiers sont des civils (Para militaires relevant du MATDSI ) et ont le droit de greve ; et les gendarmes des militaires (Relevant du MDNAC), en général (il y a de nombreuses exceptions) les policiers sont plutôt présents en agglomération et les gendarmes en campagne,… , (Ici au Faso cela n’est pas appliqué , toute chose qui complique et cree des situations deplorables comme au Nord ou un poste de police, en premiere position a une frontiiere sans aucune force militaire, a fait l’objet d’attaque par des terroristes) bien que la police et la gendarmerie assurent sur leurs zones l’ensemble des missions afférentes au maintien de l’ordre : les contrôles routiers sont assurés par des policiers ou gendarmes, les plaintes recueillies dans un commissariat ou une gendarmerie, les manifestations encadrées par des CRS (police) ou gendarmes mobiles, il y a des forces d’intervention dans la police (BAC, ) comme dans la gendarmerie (GPIGN,).
    En réalité, il existe une différence entre les missions de la gendarmerie et les missions de la Police :
    - c’est la gendarmerie seule qui est chargée des missions d’enquêtes au sein des forces armées qu’elles soient stationnées ou en dehors du territoire (ce que l’on appelle la "prévôté").
    - Les gendarmes ne peuvent intervenir au maintien de l’ordre que sur requisition, les policiers non car ietantt sous la tutelle MATDSI.
    - Les appelations des grades dans les deux forces sont differentes (Se referer aux tests d’entree a la police).
    - Etant civils, les policiers n’ont pas droit aux armes de guerre (C’est sous Bassole, alors ministre de la securite que nos policiers ont eu acces aux armes de guerre).
    Bref, Nous reviendrons sur cette eternelle guerre des polices...

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 14:24, par Zoro
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Hum, le même problème nous est arrivé mon ami et moi il y a de cela un mois. Je suis sûr que le gendarme n’a pas brûlé le feu ; il était certainement au FEU ORANGE et était aussi engagé. Dans ces conditions il passe, selon les règles de la circulation routière. Mais, j’ai comme l’impression qu’on enseigne pas bien ce que c’est que le FEU ORANGE à l’école de Police. La police arrête innocemment des usagers pour être passé au FEU ORANGE. Le gendarme est allé à l’extrême, il n’y a pas de doute, mais il n’a pas brûlé le feu. Quand le scénario s’est produit dans notre cas, c’était au rondpoint de Tanghin. L’ami était au feu ORANGE et moi je le suivais. Lui était à la limite du feu qui était à l’orange. Les règles de la circulation routières disent qu’en pareille circonstance il passe. Mais le policier l’a arrêté et confisqué son permis. Moi je me suis naturellement arrêté puisqu’ avant que je n’arrive à la limite du feu il était déjà au ROUGE. Donc, je me suis arrêté. Quand le feu est devenu vert, j’ai serré à droite, suis descendu de mon véhicule et me suis présenté à l’agent de police avec ma carte professionnelle de militaire. Il dit que sa hiérarchie est juste à coté et je suis allé voir le supérieur en question. Je lui est fait comprendre qu’en plus d’être militaire, je suis aussi juriste et que je ne pouvais pas défendre quelqu’un qui brûle le feu, tout en lui faisant comprendre que l’ami était au FEU ORANGE et était engagé puisque j’étais juste derrière lui. Le supérieur de l’agent me fit comprendre que je suis venu défendre mon ami et non reconnaitre sa faute. Il est resté là entre hésitation à mes remettre le permis de mon ami et la garder. Finalement, il a opté à garder le permis, arguant que les passants nous voient et qu’il ne peut plus me remettre le permis de l’ami. C’est en cela qu’il faut comprendre le gendarme qui n’a pas pu se retenir parce qu’ayant été accusé à tort par l’agent de police, ignorant le sens des FEUX TRICOLORES, à commettre un acte qui n’était pas repréhensif. En conclusion, je conseillerai au syndicat de la Police Nationale de veiller à apprendre très bien le FEU ORANGE et sa signification à ses membres sinon des cas comme ça ne vont pas finir.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 14:34, par Par un ancien gendarme
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    La police voit toujours la gendarmerie comme sa co-épouse, sa rivale. Il y a une haine viscérale entre policiers et gendarmes. C’est pour cela il faut lire cet article avec beaucoup de discernements. Les policiers cherchent toujours à nuire et à salir l’image de la gendarmerie. Des policiers ont fait pire que ça à des gendarmes et rien n’a été mis sur la place publique. En 2015, les policiers ont fouetté un gendarme en tenue correcte dans les jardins de la RTB ; quel écrit de gendarmerie vous avez vu qui parle de ça ? En 2011 au temps de la crise qui a commencé par votre agression des militaires, quand les gendarmes sont venus pour vous protéger de la furie des militaires bérets rouges, que n’avez-vous pas fait à des gendarmes que vous avez pris isolement ? C’est à cause du respect de la hiérarchie militaire qui s’interpose et surtout le désir de ne pas créer plus de crise à la Nation, qui font que les jeunes gendarmes ont accepté jusqu’à présent subir votre humiliation. Ce n’est pas parce que vous avez un syndicat que vous pouvez vous permettre tout. Les autres n’ont pas de syndicat mais si vous n’y preniez garde le revers sera très douloureux pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 14:48, par OK
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Internaute N 15, honte eternelle a toi.
    Les Gendarmes ne sont nullement zelés. Pas une force dans ce Faso ou la courtoisie est mieux enseignée lors des formations. Si vous voulez provoquer un bras de fer et voir votre derriere dehors, faites un tour de table et vous serez édifié.

    Les gendarmes ne pensent pas etre au dessus des autres forces, leur corps l’est et le restera toujours car etant le seul a etre capable d’etre militaire et policier...
    LE TIGRE NE CRIE PAS SA TIGRITUDE...

    Voici pour vous les differentes forces que compte notre pays :
    - Armée ( de terre, de l’air, gendarmerie, sapeur pompier)
    - Paramilitaire ( police, eaux et forets, douane)
    Chacun doit connaitre et rester a sa place et les vaches seront bien gardées.
    Le nombre ne fait pas la qualité et la decripitude qui regne dans la police actuelle ne date que d’une dizaine d’années.
    Les anciens policiers n’ont jamais cherché a se comparer a un autre corps et ne rackettaient pas.

    UNAPOL, faites tres attention sinon des preuves seront recueillies sur la maniere éhontée avec laquelle vos sympathisants travaillent dans les commissariats et sur les routes.
    NE LEVEZ PAS UNE PROIE QUAND VOUS N’ETES PAS SUR DE LA TUER...
    Ouf, il y a tellement a dire...

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 15:00, par mike
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Slt ! Chers internautes 6, 12,8 aporter des critiques et opinions constructives et educatives a toute les parties ! A travers vos comentaire on imagine deja vos origine ! Haha la guerre ou la politique de la toile pour divertir voir blanchir un hors la loi ki s croit tout permis, a ma conaissance le policier ki a pri le dessu au debu a ete sauver par les temoin, et si des civils porte secour a un ces kil estime kil etait ds sa legitimité, sinon ces les memes civils ki alait humilier le flic, en plus ces des elements c.r.s ki lon sover des mains de la foule...a mon humbl avi il devrait avoir honte vu son statut de cometr l infraction.il optempèr, il s presente en s excuzant certainement le flic vera l atmonsphèr du carefour si possible le libérer...imaginer souvent les policiers libèr souvent les fds sans plaque et otre devant les otre usagers et ca revolte les otre puisk ces pa normal.le carefour devient tendu.metter soyer com ts citoyen car ce gèle es fini les gars...autant que gendarme se valorise policier autant puiske ces une nouvelle police pleine d etudiant bachelier et de maitrisar ki ont negliser c corps et ki sont a l assaut d c corps...! Jai honte des internautes 6,8,12 aigri ki veule salir c corps...qui vous a dit ke les militaire soutien le gendarm dans cett betise, maintena le militair es sage dans ses actions..le policier fait un metier offensant puiske quiconq kil interpel et sanctionne le detestera pour l eternernite ! Cher flic resister au miette k c vous suplie de prendre et les liberer en lieu et place de 24000 ou 12000 pour la recette fiscale ce sont ces derniers ki vous traiterons de tous puiske ayeur les autres administration les gens prennent des millions pa a la vu de tous le monde et personne n en parle, en plus ces rakcet sont a la gendarmerie oci..le post de control d sabou et de hounde cher les pandors a ete bocoup denoncer sur affaire raizon pour laquel ils ont ete suprimer ! Chers policier si la population vous soutient ne les decever pa ! Donner le meyeur de vous meme, eradiquer au maximum les raquetes..soyer courtoie..dicipliner ! Le problem ces k l etat voire les missions k letat vous confie ki vous done une mauvaise posture dans la societe...une bavure ou mauvaise prestation des pandores es toujour tolerer par le peuple car ils ont su prendre le mental des gens depuis belle lurette tandis la vieille police a deshorer le corp a son temp. Ya des flics et pandors ki s courtois font bocoup d bonne choze en comun, fodrait pa k 1 individu trouble les relations souvent ambigu entr ces entites.bref.soyer tous positifs, soumission, sagess a tous !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 15:09, par LePenseur
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    IL FAUT NOTER QUE LES POLICIERS EXAGÈRENT. C’EST VRAI QU’ON PARLE D’INCIVISME MAIS TOUS N’AGISSENT PAS PAR INCIVISME. IL Y AUSSI LE NON RESPECT DE LA DIGNITE DES PERSONNES PAR CERTAINS POLICIERS : REGULER LA CIRCULATION NE SIGNIFIE PAS CHASSE A L’HOMME. EN TERME D’IMPACT LE COMPORTEMENT DES POLICIERS VA CREER LE CONTRAIRE DE CE QUI EST DESIRE.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 15:34
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    UNAPOL, le gendarme est allé loin surtout en voulant se servir de son pistolet ? c’est trop.

    Par ailleurs, il est plus qu’urgent de sensibiliser les agents de la police de jouer pleinement leur rôle tout en évitant les faits de corruption.

    Que chacun fasse son travail en toute conscience professionnelle.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 15:35, par SERE adama
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    raison ou pas raison je pense qu’il serait bon de saisir la justice militaire .MERCI à la population et la CRS QUI ont valorisé le mot BURKINABE

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 15:38, par Nina Poukame
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Internaute 6 "La verite rougit l’oeil" ; Vous voulez nous faire comprendre que le gendarme est passe lorsque le feu etait encore orange et de ce fait vous accusez le policier d’avoir ete trop zele et d’avoir verse dans l’abus de pouvoir. En consequence, vous estimez que le gendarme a raison de violenter un agent de l’ordre en tenue et dans l’exercice de ses fonctions. Ce n’est pas responsible de votre part. Peut-etre votre intention est-elle de saboter les efforts de lute contre l’incivisme dans la circulation routiere ?

    Internaute 8 "Achille de TAPSOBA" ; Allez regler votre probleme avec votre rival policier et laissez l’UNAPOL tranquille. Elle est dans son role ! Si vous aviez denonce le comportement condannable de votre rival a votre egard aupres de la hierarchie et/ou a l’UNAPOL, soyez sur que l’interesse aurait ete sanctionne pour abus de pouvoir a l’encontre de l’honnete citoyen, que je n’ai aucune raison de douter que vous etes. Sachez que les brebis galeuses il en existe dans tous les corps habilles et meme dans le corps ou groupe auquel vous appartenez. Votre devoir de bon citoyen est de denoncer les abus et autres derives dont vous etes temoins et non pas de mettre ces fautes sur le dos de tout un corps ou groupe. Soyez sur que la grande majorite des policiers sont, aussi si non plus consciencieux, plus honnetes et plus responsables que vous pretendez etre.

    Internaute 12 "lecorbeau" ; Vous semblez accuser les policiers commis a la securite de la circulation d’arreter les usagers qui passent alors que le feu trcolore est orange et pas encore rouge. En l’absence de cameras pour departager les policiers et les usagers, il est hasardeux de declarer tout de go que ce sont les usagers qui ont raison. Pour votre information, sachez qu’une fois un gendarme a ete percute mortellement a la sortie de la caserne de Paspanga par un automobiliste qui a dit avoir voulu passer alors que le feu n’etait que orange et non pas encore rouge.

    Internaute 13 "ye" ; Surtout epargnez-nous de vos commentaires qui s’apparentent a des appels a peine voilees a une guerre de tranchees entre les differents corps habilles comme on en a vu par le passe. Vous faites des amalgames dans l’intention peut-etre de creer une situation incontrolable qui arrange vous et tous ceux qui vous ressemblent. Vous etes, sciemment ou inconsciemment, un element irresponsable, nuisible et tres dangeureux.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 16:11
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    A l’internaute n°29 tu es arrogant et le jour où tu viendras dans mon service avec ce ton hautain je te fous dehors et on verra où tu ira te plaindre. La gendarmerie n’est nullement au dessus des autres corps.Chaque corps assure des missions spécifiques et rend uniquement compte à sa hiérarchie.s’il le gendarme en question est bien formé, pourquoi le policier l’a tabassé et il court cherché une arme ?Si vous(les gendarmes) ne cessez pas ce excès de zèle vous serez chaque fois humilié en public.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 16:24
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Il faut voir ce problème de Feu orange. ça fatigue tout le monde. 95% des saisies de policiers sont dues au feu orange. Les gens subissent actuellement, mais attention à la révolte. Souvent, on ralentit, freinant la circulation pour ne pas se faire prendre. Il faut revoir la copie.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 16:31, par moi
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Chers collegues, evitons d’etre a l’origine d’autres malheurs pour notre cher pays, je suis homme de tenue et environ 2 mois de cela au meme Carrefour j’ai ete interpeller par la police pendant k je partais vers l’hopital, ayant juger k l’unique fil de vehicule etait long j’ai deborder pour suivre un autre vehicule ki en avait fait de meme pour former un 2eme fil et en meme temps le policier ki etait au milieu m’a interpeller et le meme moment a coincider k le policier de l’autre sens a autoriser la circulation dans son coter, donc jai presk k immobilizer ma voiture mais kom dans l’autre sens un grand nombre d’usagers manoeuvrait vers nous, pour ne pas creer d’embouteillage je grouyais serrer et laisser le milieu de la route, le policier ki m suivait a pieds je le precise puisk de ma position vu le monde k’il y’avait je n pouvais meme pas me degager facilema a accentuer ses coups de sifflet en m’indexant, c’est la je lui ai di k non je veux kiter le milieu, ce k’il ma permis de faire en ce moment, et jai garer et suis descendu aller vers lui me presenter avec papiers, et il ma dit d’aller voir le chef de mission. A ma grande surprise, a son niveau je les touver dans tout ses etats et il refuse meme de m’adresser la parole, le motif ? k son element ma arreter et jai refuser et k je lai meme ratter de justesse, ah jetai depasser et je m demandais s’il y’avait un autre element k je n’avais pas vu ou ces le meme ki ma finalema compris et ma permis de garer ? dans son refus de m parler jai approcher son adjoint ki paraissait calme et lui expliquer kel raison pourrait m’emmener en tant k homme de tenue de refuser de m’arreter sinon vouloir meme cogner mon collegue ki fait le meme boulo que j’ai souvent fait moi meme et vu que eux tous ont assister a la scene et ils s’avaientt au fond d’eux k le chef avait peut etre d’autres motifs d s’enerver, ils l’ont approcher et il a di k s’ils veulent ils n’ont ka m laisser partir k lui il n veux pas avoir affaire a moi. et cest ainsi k’ils m’ont di de partir. ils se retouveront dans cet ecrit donc si jai menti k’ils dementent. donc voyez vous un peu ? loin de moi l’idee d’approuver cet acte ignoble du gendarme si c’est vraima averer mais attention souvent tout ce qui se dit n’est pas veriter absolu.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 16:36, par vérité no1
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Le gendarme n’a pas raison ! Il devrait obéir au policier dans un premier temps, remettre sa moto, prendre un taxi et dans un deuxieme temps poursuivre le policier devant les juridictions compétentes ! On a vu une policière mettre des menottes à un shérif (plus fort que son boss) pour excès de vitesse ! Imaginez si chacun doit sortir son pistolet, évidemment, l’irréparable risque de se produire ! Il est temps qu’on respecte les institutions de l’état ! Nul n’est au dessus de la loi. Walay, si je suis de service et que tu fouilles ton sac, je te descend tout simplement et ça sera un Burkinabe de moins !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 16:47, par BADSON
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Qu’attends Mme la procureur SEREME pour engager la poursuite judiciaire ? Là tout le monde saura que la vraie justice a commencé maintenant. Qu’elle me réponde si elle lit mon message. Je vous assure que si c’était un civil, c’est directement la MACO. SVP montrez-nous à travers cet évènement qu’il y a un traitement équitable des citoyens en matière de justice au BF. J’espère que j’aurais une réponse à ma question à travers le forum.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 17:05
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Les policiers doivent aussi se remettre en cause et se poser des questions sur la méthode de travail. S’il faut interpeller un usager en lui bloquant la route en circulation, cela ne va entrainer que désordre et accidents sur la voie publique.
    Si vous tentez d’interpeller un usager en infraction qui tente de fuir, il faudra laisser partir et relevez le numéro de sa plaque d’immatriculation pour ensuite le verbaliser à travers les méthodes de recherche. C’est l’occasion aussi de dire que la police est sous équipée et qu’ils l’ignorent parce qu’ils se contentent du peu qu’ils ont pour travailler. Les Technologies de l’information et de la Communication sont là pour résoudre tous ces problèmes. D’où l’importance de l’informatique dans tous les secteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 17:07, par Fai
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Il méritait d’être corrigé à tant par les collègues du policier avant que le population ne s’en mêle.
    Policiers ! Soyeux courageux le peuple vous soutien.
    Militaires ! Honte à vous si vous ne respectez pas la loi. Si vous êtes plus fort quittez les centres urbains pour combattre les grands bandits en campagne. Ainsi, le peuple vous sera reconnaissant.Ne gaspillez pas votre force contre ceux qui travaillent.
    Qui qu’on soit, nous devrons respecter la loi, l’Etat et ses institutions.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 17:09, par Tamali
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Voila un syndicat crée pour ternir l’image des autres. Vous publiez sur votre page facebook sans être sur les lieux et sans avoir de preuves ? Votre médiocrité vous suit jusqu’au syndicat ? Un usager engagé à l’orange n’a pas brulé le feu autrement les feux n’allait pas être tricolore mais bicolore puisqu’on n’allait pas avoir besoin de l’orange dans le système. Acceptez seulement que vous guettez les gendarmes. C’est bien fait pour eux aussi ; ils sont tellement disciplinés au point de se sacrifier ! C’est parce qu’ une partie de leur travail ressemble à celui des policiers. Un policier n’a pas à être jaloux de l’armée de l’air ou de l’armée de terre !!!!
    L’internaute 18 qui dit que si ’’c’était un militaire qui fait ça..........’’ . Tu es vraiment un abruti. Si c’était un militaire, il n’allait pas osé parce qu’il n’ a pas oublié les évènements passés. Les gendarmes doivent faire la même chose pour que ces peureux médiocres et mal formés restent à leur place. Ils savent qui ils sont, seulement ils ne veulent pas l’admettre.
    Ceux qui critiquent pour des raisons personnelles ou non, renseignez-vous sur les faits. Un syndicat qui publie un incident en si peu de temps après les faits ? réfléchissez s’il vous plait.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 17:31, par touksomdé
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Je juge que le gendarme n’a pas fauté. La preuve :
    1) l’UNAPOL refuse dès son communiqué une solution amiable. C’est à dire qu’elle refuse les excuses du gendarme et de sa hiérarchie et qu’elle méprise sa propre hiérarchie. Elle ne veut que le bras de fer.je parle de cet incident.
    2) la police arrete très souvent le dernier à passer meme au vert.
    3) la police refuse souvent les explications. Je Donne Mon cas. Cela s’est passé au feu tricolore "patte d’oie, ouaga2000 , station pétrofa".Je venais du coté du Sud et je me trouvais en voiture sur la voie la plus à gauche. J’avais bien marqué l’arret et j’avails devant moi trois voitures a l’arret. Un long car est venue s’arreter à ma droite en rang derrière plusieurs autres voitures. Nous étions au meme niveau quand à Nos nez. Quand Vient le moment de partir, les motos à adroiter du car se sont épanoui devant lui le contraignant a serrer à gauche et me coincant au fond point. Ne tournant pas j’AI du m’arreter pour qu’il passe. Quand apres le car je passais, le policier a sifler, pris les pièces de la voiture avant de me signifier que j’AI brulé le feu rouge. Il ne voulait plus rien savoir. J’AI attendu deux moisture pour pouvoir payer la contravention.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 17:44, par touksomdé
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Dans Mon précédent écrit les fautes sont de l’ordinateur. Il propose des mots et les valide à Mon insu. Comprenez mes intentions.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 18:09
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Au n°16 merci, tu es humble. tu es un bon conseiller. merci. Tous ceux qui insulte le gendarme Est-ce-que vs avez écouté la version du gendarme. Il n’est quand même pas fou pour brûler le feu. Peut être qu’il y avait embouteillage et qu’il avait déjà dépassé le feu, donc il a fallut qu’il continu au lieu de bloquer quelque part. Je vous dit que certains policiers font la force aux usagers et c’est dieu seul qui le sait. Une année, au feu de Telmob je suivi un gros camion qui devrait tourner vers la cambre de commerce. Le feu était vert et je suivais le camion qui tournait difficilement devant moi une fois tourné et que j’étais déjà au milieu du croisement j’avais le feu déjà derrière moi. Je suis passé et le policier m’intercepte. Je vois un homme de la soixantaine en P50 qui m’a suivi en s’arrêtant dire aux policiers (ils étaient 2) que lui il est prêt pour aller en justice défendre la femme pour cette affaire. De ne pas me faire la force parce que je suis faible. Qu’ils ont suivi la scène ou pas, qu’ils ont le camion qui tournait à sa droite tout en cachant le feu alors que la femme suivait immédiatement ou pas. Que pourquoi lui il est dernière elle et ils l’ont pas arrêté ? Que s’ils ne laisse cette femme lui il prêt pour aller témoigner partout ou ils voudront. C’est là ils n’ont rien dit et ils m’ont laissé devant le monsieur je suis parti et lui aussi il est parti.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 19:01, par le fair play citizen
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Le feu orange veut dire à Ouagadougou accélère vite pour passer. Tu essaies de freiner, ont t’écrase par derrière, voila l’impasse. Que faire ? Que faire ? Pas de solution

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 19:07, par le fair play citizen
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    FEU ORANGE = Fonce vite pour passer. Si tu freines, on t’écrase par derrière, que faire ? Voilà tout le paradoxe car selon le Ouagalai, il faut rattraper vite le feu orange et passer. Pleins d’accidents ont été commis car si tu freines au feu orange, tu es écrasé par derrière

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 19:24, par yé !
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    @Internaute 34, Nina Poukame.
    "...dans l’intention peut-etre de..."

    Pourquoi as-tu choisi d’ajouter "peut-être" si tu es sûr que mon intention est mauvaise ?

    Du reste, si avec ce type de raisonnements tu estimes que tes "Nina Poukame", je me demande dans quelle obscurité tu as baigné jusqu’à présent. Et tu n’es pas prêt d’en sortir, si tu restes aussi négatif que ça !

    J’ai parlé de match de civisme et j’aimerais que les forces de défense et de sécurité rivalisent de civisme. Qu’elles soient des zélées du civisme dans ce pays. Toutes les FDS, sans exception. Que toutes soient des parangons de civisme. Car, et c’est malheureux, elles sont parfois celles qui donnent le mauvais exemple.

    Malheureusement, avec ta micro-cervelle de psychopathe, cela est difficile à comprendre pour toi. Je prierai malgré tout pour ton éventuelle guérison. Ainsi que celle de tous ceux qui ne voient que du négatif dans les intentions des autres. Et qui, au lieu de donner leur avis sur les faits, préfèrent s’acharner sur les opinions des autres. Bonne suite.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 19:43, par lucas
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    C,est vraiment l,Afrique ici a New York si tu gifles un policier waaaalay tu es foutu,ta carrière est finie qui que tu sois.
    Il faut reconnaitre que les gendarmes sont très zélés, ils prennent les autres hommes de tenue comme leurs enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 20:28, par zacharie
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Feu orange =arrêt ou dégagement rapide et dure 4 ou 5 secondes.
    Je savais que ce feu orange poserait problème un jour.
    C’est une question d’interprétation et c’est l’agent qui croit avoir toujours raison

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 20:58, par Yamsoaba
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Internaute 6 et 8 on vous connait ne vous cacher pas derrière les ordinateurs pour dénigrer la police. Vous n’êtes pas mieux que ces valeureux fils du pays ils ont du mérite...

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 21:05, par PITIE
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Ouf, encore elle...
    Chers amis du syndicat de la police, ayez le courage et l’honnêteté intellectuelle de parler des cas et exposer les faits dans leurs réalités. Ne vous tirez pas la couverture car elle peut prendre feu et vous brûler.

    A ce que je saches, il n’a jamais été demandé ou enseigné a un agent des forces de l’ordre de se cacher pour arreter ceux qui brûlent le feu...
    Cela démontre votre manière hasardeuse et non professionnelle de travailler...
    Qu’est ce qui vous empêche de porter des gilets fluorescents ou toute autre tenue qui pourrait permettre de vous distinguer sans hésitation ?

    Vous avez abandonné votre tenue claire au profit de la tenue militaire tout en oubliant que lhabit ne fait pas le moine...et cest pas " la vue de tout qui est le commencement de la sagesse "...c’est celle du gendarme qui " agit en uniforme et conformément aux ordres de ses chefs "...

    A vos collègues, kamikazes comme des soldats d’un certain pays, je leur dirai simplement que leur manière d’intercepter les véhicules n’a jamais été enseignée dans une ecole, ou peut-être uniquement dans celle du Faso et les décorations se feront a titre posthume...

    Comme disent nos amis ivoiriens " a comportement de mouton, réactions de berger ".CHANGEZ VOS METHODES D’INTERCEPTION.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 21:14, par Ramses72
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Je ne voudrais pas ici cautionner l’attitude du gendarme mais comme l’ont souligné certains internautes, il va falloir sensibiliser aussi bien la population que les policiers. Je demande à la hiérarchie de la police de veiller au grain car il y a encore beaucoup de brebis galeuses pour qui arrêter les usagers au feu orange est une aubaine pour soutirer des sous. J’ai personnellement été victime et j’ai eu à dire au policier que je respecte le feu même aux heures tardives. En plus, mon service n’est pas loin de là et je sais que la police est là toute la journée et je ne pouvais me permettre de brûler le feu. Il m’a rétorqué que si tel est le cas de ne même plus chercher à passer à l’orange. Devant mon insistance, il m’a envoyé voir un autre collègue. Avec ce dernier, on m’a dit qu’on ne peut pas me remettre mon permis de conduire et qu’il y a deux alternatives : soit régler mon problème dans la légalité en allant payer derrière PAUL VI ou bien régler mon problème dans l’illégalité en payant 6000FCFA et c’est sans quittance. J’ai donc compris qu’en fait, c’était expressément fait en arrêtant les usagers à l’orange et pouvoir les arnaquer. J’ai donc refusé de céder à cette arnaque et préférer payer à l’État plutôt qu’à un individu. J’en connais qui m’ont dit qu’ils ne s’arrêtent pas lorsque la police les siffle à l’orange. Je ne dis pas que tous les policiers sont corrompus mais l’attitude de certains d’entre eux a contribué à encourager l’incivisme dans la circulation quoique cela n’est pas à encourager. En conclusion, sensibilisation de la population et mise de l’ordre dans les rangs de la police doivent guider nos autorités. S’il est vrai que l’après insurrection est dure, elle l’est pour tout le monde et pas seulement pour les policiers.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 21:15
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    j’ai tout lu même les commentaires des loups déguisés en agneau avec une arrogance légendaire des gens qui étaient dernier de classe ici devant nous après des tâtonnements ont réussit au concours de la gendarmerie des tommes 05 pour ceux qui connaissent. mais je n’ai pas vu un seul commentaire qui fait cas de l’absence des gendarmes dans cette lutte contre l’incivisme. Ils diront comme d’habitude ils n’ont pas l’effectif où patati patata. ils ne sont présent quand ça les arrangent voila la vérité un point un trait...............

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 21:16, par Yamsoaba
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Ces usagers qui croit tout comprendre et trop imbu de leur personne sont les futurs RSP comme ça. Vive la police nationale du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 22:05
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Même si le feu etait violet, quell droit ce gendarme a pour gifler le policier en service. Il ne faut pas defender l’indefendable

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 23:07
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    J AVAIS ÉCRIT ET DÉCRIÉ CE PROBLÈME DE FEU ORANGE PLUSIEURS FOIS MAIS LES POLICIERS NE VEULENT RIEN COMPRENDRE.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 23:09
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    C’est dommage q l’incivisme soit dans nos rangs.le gendarme devrait faire économie d ses agitations.Meme s’il a brûlé le feu il n’avait qu’a se présenter maréchal de logis un tel et il continuait sa route.d’ailleurs.aucun texte ne prévoit que le porteur de la tenue à le droit de brûler le feu.Mais au cas ou ça arrivait,les agents peuvent s’efforcer d se comprendre si le fauteur reconnaît l’infraction.Donc depassionnons le debat.Ne raisonnez pas sur la base qu’on a une fois pris ma moto.les situation peuvent s’enchainer mais sans pour autant être similaires .vous pouvez blâmer la police,vous pouvez la détester mais sans elle,vous verrez la voie mais vous ne vous engagerez pas

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 23:39
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    sans juger, admettons que ts les burkinabé naissent libres et égaux em droit et en dignité. Et cela est valable pr ts. c ’est ainsi qu chacun à un devoir de respect envers l ’autre surtout qu ’on a besoin d ’un plus petit que soit puisqu ’il faut du tout pr faire le monde. tous les burkinabè st utiles à la nation. Il faut qu chacun oublie parfois ce qu’il est au profit de ce qu’il faut. le conflict de leadership n’amène à rien. j ’ai pas un profil scientifique mais je sais qu’on ne peut comparer deux fonctions qui n’ont pas le même ddf.Par ricochet c’est totalement improductif et, narcissique et voire une attitude maladive d’agir toujour sur des à prioris comparatifs. pire on ne fait qu repéter les erreurs de l’époque anarchique et pourtant quelqu’un disait qu l’idiot c celui que rrepèteépète les mêmes actions et s’attend à un changement et regarde toujours le doigt quand on lui montre la lune. Changeons ,changeons et changeons.!

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 00:28
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Merci internautes 30 et 34 d’avoir réagit aux messages des internautes 6, 8 12 et 13 qui à mon sens sont des écervelés. Comment pouvez-vous justifier la réaction de ce gendarme fou-furieux. Même si le policier a tord, cela peut-il justifier l’usage d’une arme à feu ? SJe ne sais pas quelle âge avez-vous mais faites preuve de sagesse car vos écrits sont loin d’être éducatifs. Si la population a saisi le gendarme, c’est parce qu’elle a soif de civisme. RESPECTER LE CODE DE LA ROUTE ET SOYEZ PRUDENT ; AUCUN POLICIER NE VOUS ARRETERA. CHERS POLICIERS POURSUIVEZ VOTRE NOBLE MISSION

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 00:33, par Ninja Choc
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Tout militaire ne mérite pas de porter la tenue. Il y a des rebuts de la société, de vrais voyous dont personne ne veut, que personne ne peut encadrer. C’est ça qui est là. Personne ne moyen ce jeune là, on a les bras longs on fait affaire pour lr placer par un succès démérité au concours et hop. La société en danger. C’est pitoyable.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 00:43, par bara
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    J suis pas ni gendarme ni policier et j condamne ses actes entres frères d’armes.mais je sais k tt c ki a été dit n’est pas vrai.écoutons aussi le gendarme avt d trancher.par 2fois jai, vu mm 2policiers fairesla bagares pr ss histoires d feu tricolores.bien k la moto d son collègue s’etait éteint après le feu,celui ki était dans xa direction d marche l’accusait d’avoir bruler le feu.et le 2e cas il est passé kan le feu venait d passer à l’orange.j pense kil faux reformer les policiers au feu.kils sw vigilents.et d’évider d mal juger les choses.le professionnalisme doit etre leur credo..srtt savoir aborder ceux kils arrêtent au feu.c’est kom cela kon évoluera.ts unis gagnons

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 01:19, par bara
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Mn frère.parler trop c’est bien.mais sache k dans lhistoire gendarme -policier ya pas match.chak caïman à son eau et chak eau à son caïman.parlrr au hasard sr les réseaux c’est bien.mais le faire è encore mieux.il ya ds gendarmes partt.si tu as la force essaye et tu verras s’il va pas t foueter kon un enfant.k chacun reconnaisse sa place.pourkoi voulez vs vs vs comparez forcément aux gendarmes ? laisser la jalousie.et reconnaisser vtre place .les gendarmes st militaires,vs civiles habillés.pad match.j t’en supplie n’essaye pas la nation a besoin d toi.ok ?merxi pr ta compréhension.sinon dans ts idioties tu risk d’envénimer la situation et tu risk d t cacher pr sortir en ville en tenue civile à chak fois

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 03:04, par Par un ancien gendarme
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Il faut augmenter un peu plus le niveau de formation militaire des policiers. Ce sont des civils déformés. Ils sont même pires que les civils sur certaines questions sur lesquelles on a besoin d’un comportement de retenue, de sacrifice et de don de soi. Leur syndicat montre là qu’il n’est pas un syndicat responsable. Sinon un syndicat responsable prendrait au moins un temps raisonnable pour analyser les faits avant de se prononcer dessus. Chères frères de la Police vous venez là de montrer à l’opinion publique votre haine de la gendarmerie. Sachez que les gendarmes vous guettent depuis longtemps. Ils n’ont pas oublié ce que vous avez eu à faire à leurs éléments. Quand la petite occasion sera donnée, vous allez sentir ce que vous n’avez jamais senti de votre vie. La Gendarmerie est une Arme d’élites toujours placée à droite des autres troupes. Elle démontre chaque jour son professionnalisme à travers ses actes.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 03:26
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Faisons un debat d’intellectuel.1pour quoi la police se trouve aux feux ? D’abord c’est leur travail en plus c’est parceque les usagers ne respectent pas le code de la route.Ailleurs vous ne trouverez pas de policiers dans les carrefours,ce sont les radars qui font le travail.la signification du feu orange:selon le code de la route annonce le feu rouge,je dois m’arrêter sauf si je me trouve trop près et que je ne peux m’arrêter dans les conditions de securité suffisantes.de grace respectons nos vaillant policiers,nul n’est audessus de la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 07:05, par Lavie
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    NABOLE est soit sous le contrôle d’un mauvais sort soit sous la malédiction. Union de prières.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 07:17, par fanade
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    merci au secrétariat de la communication. je déplore beaucoup cette situation. nos forces de l’ordre doivent travailler ensemble à rétablir l’autorité de l’état et non pas a faire du cinéma dans la rue. nous avons l’habitude de voire la population s’en prendre à la police. pourquoi cette fois la population s’en prend à l’usager. je demande à tous le monde, militaires, gendarmes, para-militaires, burkinabé et non burkinabé qui vivent au faso d’apprendre à se contrôler quelques soit la situation. c’est ainsi que nous allons vivre sans regret. la sécurité nous en avons besoin. tous le monde doit respecter le feu même le président. nous devons respecter notre drapeau même les fou. on ne doit pas se permettre de bruler nos drapeau comme des ignorants. il est absolument interdit de salir le drapeau.en effet le gendarme n’a pas gifler le policier, main le drapeau du burkina faso.nos forces de l’ordre on besoin maintenant d’une formation politique pour pouvoir vivre en ville. c’est l’idée de thom sank. je vous remerci

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 07:37, par sidbala
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    internaute 52 relève un peu le niveau du débat. on n’est as la pour faire une comparaison mais se poser la question si la réaction du gendarme ou de votre collègue est un acte civique à savoir agresser un autre dans l’exercice de ses fonctions. voila ou se trouve la question. et puis tu étale ton ignorance pour ce qui concerne la tenue bariolée. elle n’est pas une tenue militaire qui est spécifiquement dédiée à eux. Toutes les forces en porte et si tu veux le savoir la tenue bariolée bleue que les gendarmes portent étaient destinée à la Police car ayant était adopté comme tenue des policiers dans tous les pays. renseigne toi mon frère au lieu de dire des inepties.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 07:58, par burkinbila
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    je ne suis pas gendarma ou policier mais la question qui mérite d’être poser c’est de savoir si le gendarme a eu une réaction civique en agressant le policier qui agissait dans l’exercice de ses fonctions. Même s.il est passé au feu orange comme beaucoup de gens le prétend il aurait pu tout simplement se présenter poliment et entre hommes de tenue ils allaient se comprendre et trouver une solution. ça c’est la voie de la sagesse. Que diront ceux qui condamne systématiquement le Policier si c’était ce dernier qui giflait le gendarme en fonction.soyons realiste et chacun n’a qu’a respecté tout agent ou fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions. Enfin pour ceux qui disent( des gendarmes probablement) que y’a pas match entre les deux corps d’affrontement il n’ont qu’à faire preuve de retenue car nul ne détient le monopole de la violence. l’Allemagne d’Hitler se croyait hyper puissant pendant la 2e guerre mondiale mais on a u ou ca s’est terminé. prônons plutôt la cohésion entre nos FDS au lieu de proner la division, la haine qui sera préjudiciable à nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 07:58, par bpm
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    L’incident est regrettable mais il est une occasion très intéressante pour que la police démontre comment elle arrive a établir empiriquement que quelqu’un a brûlé un feu. Cela ne sera pas une mince affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 08:04, par burkinbila
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    je ne suis pas gendarme ou policier mais la question qui mérite d’être poser c’est de savoir si le gendarme a eu une réaction civique en agressant le policier qui agissait dans l’exercice de ses fonctions. Même s.il est passé au feu orange comme beaucoup de gens le prétend il aurait pu tout simplement se présenter poliment et entre hommes de tenue ils allaient se comprendre et trouver une solution. ça c’est la voie de la sagesse. Que diront ceux qui condamne systématiquement le Policier si c’était ce dernier qui giflait le gendarme en fonction.soyons réaliste et chacun n’a qu’a respecté tout agent ou fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions. Enfin pour ceux qui disent( des gendarmes probablement) que y’a pas match entre les deux corps d’affrontement il n’ont qu’à faire preuve de retenue car nul ne détient le monopole de la violence. l’Allemagne d’Hitler se croyait hyper puissant pendant la 2e guerre mondiale mais on a u ou ca s’est terminé. prônons plutôt la cohésion entre nos FDS au lieu de proner la division, la haine qui sera préjudiciable à nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 08:54
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    souvent c’est écœurant si tu sais que tu n’est pas en faute et qu’on t’en veux. Même moi je n’arrive pas à expliquer trop si je ne suis pas coupable. Si je vois qu’on me fait la force mes larmes sortent et en ce moment (réaction rapide) c’est une gifle qui suit même si on va me tuer. walaï. Et en ce moment je laisse tous ceux qui ne me croiront avec dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 08:56, par Nougou
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    C’est vraiment regrettable. Ce Nabolé n’est pas un homme de tenue mais une personne en uniforme. Moi citoyen lambda, je l’ai toujours dit que traiter des corps différemment ne peut que aboutir à ce genre de situation ou certains croient que leur corps est hyper puissant que les autres. Il faut aussi comprendre ce gendarme car c’est ce qui leur a été enseigné depuis l’après Maurice Yameogo jusqu’au 30 octobre 2014. Il va falloir que la justice se lève pour arrêter ces genres d’agissement.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 08:57, par bpm
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    L’incident est regrettable mais il est une occasion très intéressante pour que la police démontre comment elle arrive a établir empiriquement que quelqu’un a brûlé un feu. Cela ne sera pas une mince affaire de l’établir devant tribunal.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 08:58, par le patriarche abraham
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    On s’en tient à la version d’un parti(policier) pour juger l’autre parti(gendarme).Il faut aller vers l’autre parti(gendarme) et avoir son point de vue,c’est cela l’équilibre de l’information.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 09:02, par lecorbeau
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    internaute 47 @ le fair play citizen quand j’ai lu ton post j’ai ris jusqu’a....Ce que tu dis est vrai mais ca fait rire qu’à même.Que faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 09:37, par olmeta
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    soyons sérieux.même si le feu ne fonctionnait pas,pauvre pandor,tu ne devait pas te livrer a ce spectable désolant.tu ne mérite la prestigieuse tenue militaire.même un VADS aurait fait mieux k toi.honte a tous ceux qui tentent de plaider en ta faveur

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 09:44, par Patrick K.
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Vu le nombre de réactions sur ce forum, on voit que le sujet retient les attentions. Voici mon point de vue : Quand une situation de ce genre survient, c’est que toutes les choses n’ont certainement pas été dites. Quelles que soit la nature du tempérament du gendarme et de la formation qu’il a reçue, c’est très étonnant qu’il ait réagi de cette façon. Il aurait fallu avoir sa version des faits pour savoir ce qu’a bien pu faire ou entendu dire par le policier pour entrainer une telle furie de sa part. Ce qui me désole, c’est l’utilisation que fait le syndicat de police sur cette affaire. En lisant, on entrevoit des rancœurs et une haine à peine dissimulée contre les gendarmes (le syndicat ressort même une histoire liée a l’attaque du Splendide). Pendant que nous on cherche notre peau, vous vous querellez devant une situation aussi grave et au lieu la cacher car il me semble honteux de nous informer de tels faits, vous l’évoquez. C’est ce qui me désole fortement. Quand on voit ces 2 corps de police complémentaires qui passent le temps à se haïr et à rivaliser avec acharnement (parfois tant mieux pour nous citoyens tant qu’ils produisent des résultats), c’est triste. Le hic c’est qu’il y a du travail pour tous et nous citoyens nous avons besoins de ces 2 services qui malgré leur existence ensemble, on n’arrive pas à juguler la criminalité. Personnellement, j’ai des amis dans le 2 services et je ne rate pas l’occasion de leur dire qu’ils feraient mieux de se donner la main pour nous sécuriser au lieu de se faire des guerres souterraines. Contrairement à la majorité des internautes, moi je trouve que beaucoup de policiers de la jeune génération se comportent bien. C’est vrai qu’il y a parfois des couacs comme celui-ci mais de façon générale, les policiers se comportent mieux qu’avant. Donc chers frères et sœurs policiers, sachez être a l’écoute des populations et corriger ce qui vous est reprochés dans ce forum car vous êtes sur le bon chemin. Quant aux gendarmes, vous êtes aussi très estimés par les populations, il ne faut donc travailler à vous contrôler devant certaines situations. On vous sait très professionnels et appréciés par les populations mais sachez que les policiers sont vos frères et sœurs d’armes et non des rivaux (j’ai même des amis qui sont mariés policiers-gendarmes et vice-versa et ça se passe très bien ; pourquoi ne pas aussi travailler de cette façon dans l’exercice de vos missions professionnelles ?). Le jour où vous comprendrez cela, vous deviendrez une entité incontournable et vous verrez ce que vous avez perdu dans le passé dans des guerres fratricides. En tous cas, il est certain qu’il y a du travail pour vous tous. Allez, policiers et gendarmes, donnez-vous la main et faisons avancer notre chère patrie dont vous êtes tous les dignes filles et fils.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 10:00, par PRINCENI
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Arrêtons de nous chamailler. que le soit militaires ou paramilitaires, ils ont tous un objectif commun : La défense et la sécurité de notre chère patrie, la paix au Burkina Faso (une seule mission : le service de la patrie). personne ne peut nier ça. Arrêtons nos disputes égoïstes et égocentriques et unissons nos forces pour le bien-être du Faso. Ce qui est arrivé n’est qu’un cas isolé et ne saurait en aucun cas être généraliser.

    L’orgueil précède la ruine
    L’humilité précède la gloire.
    Dieu bénisse le Faso

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 10:03
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    internaute 29 laisse moi te dire : tu ne vaut absolument rien quelle platitude ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 10:27, par Horus
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    J’en ai vu des militaires, des gendarmes en tenue bruler le feu au nez et à la barbe des policiers qui n’osent pas les interpeller parce qu’ils sont justement en tenue. Donc bien que les gendarmes soient le corps le mieux instruit sur le respect de la loi, même chez eux il y a des brebis galeuses. Si les faits sont avérés, peu importe que le gendarme soit passé au feu orange ou au rouge. Un fait est là, il ne devait en aucun cas chercher à faire usage de son arme. Ça a été une faute très grave.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 10:31, par Sergent-Révolutionnaire
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Je ne suis pas du même avis que l’internaute n°8. Il n’ y a pas de terrain d’entente à chercher entre Gendarmes et Policiers dans ce cas de figure. Le comportement du Gendarme est gravissime et compte tenu du fait que "Nul n’est censé ignorer la loi" en plus du fameux leitmotiv de nos chers dirigeants actuels "Nul n’est au dessus de la loi", on devrait logiquement le traiter comme tel : sanctions disciplinaires et pénales. En matière de crime, la tentative est punissable. Monsieur le gendarme, après sa défaite physique d’avec le policier, voulait se saisir de son arme pour laver son honneur (quels lâcheté, idiotie et déshonneur portés au corps de la Gendarmerie !), heureusement que la foule a sauvé notre policier. 1. L’infraction en matière de circulation routière est consommée d’où sanction nécessaire. 2. il y a voie de fait sur un agent public en plein exercice de ses fonctions, sanction obligatoire. 3. il y a tentative de meurtre, chose qui a été empêchée par une force extérieure (la foule)= infraction nécessitant une peine à la hauteur du forfait.
    J’ose espérer avec les autres citoyens burkinabé qui partagent ces points de vue qu’avec ce que Madame la Procureure du Faso a dit que la parole va joindre les actes. Car ce pays souffre des beaux discours (souvent populistes et creux) sans actions tangibles et populaires.
    J’invite mes frères et sœurs gendarmes (que je respect de par leur bravoure/compétence, abnégation/sacrifice au travail afin d’assurer la sécurité et la défense des Burkinabé) à se départir des actions corporatistes de soutien "aveugle" (même dans le mal,la faute professionnelle etc.) et à abandonner sinon que dénoncer leurs frères d’armes fautifs. Cela vaut aussi pour les autres corps militaires et paramilitaires. C’est en cela que notre Faso sera vivable, respecté et respectable et que chacun se sentira véritablement fier d’être burkinabé. Du reste, cela contribue à réduire considérablement sinon qu’à anéantir les actes d’incivisme dans nos différentes cités... Ces actes tirent souvent leur origine de ces raisonnements saugrenus : "L’autre à fait et il n’ y a rien eu, moi aussi je peux le faire et il n’ y aura rien surtout que je ne suis pas n’importe qui : père/mère, oncle/tante, frère/sœur, fils/fille, cousin/cousine, neveu/nièce, amie/copine sûre, beau frère ou belle sœur d’un tel..." Vivement que nos différentes autorités actuelles et à venir donnent toujours l’exemple ! Le pays en a énormément besoin.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 10:35, par Kouda
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Beaucoup de personnes qui interviennent sur ce forum étalent largement et de façon éhontée leur ignorance du code de la route. Le feu tricolore ne peut pas passer directement du vert au rouge car cela engendrerait bien de dommages. C’est pourquoi le feu qui est vert passe d’abord à l’orange pour signifier aux usagers de la route qu’il FAUT ABSOLUMENT ralentir pour s’arrêter car le feu deviendra incessamment rouge. Mais, au Burkina Faso, des idiots trouvent que lorsque le feu est orange, il faut accélérer pour passer de sorte qu’ils passent le feu la plupart du temps au rouge et bloquent tous les autres usagers qui attendent dans la voie de stockage pour tourner à leur gauche et libérer l’intersection. Il est fréquent de voir des gens profiter du temps qui s’écoule entre le passage au rouge de leur feu et le passage du prochain feu au vert pour passer, ignorant royalement leur feu rouge et empêchant d’autres usagers d’évacuer le milieu de l’intersection. Ce phénomène est très courant à Ouagadougou.
    Pour toutes les personnes qui vocifèrent sur ce forum, sachez que lorsqu’on est engagé en ne voit pas le feu orange. Celui ou celle qui voit le feu orange n’est pas engagé. Si, malgré tout, vous passez à l’orange il faut vous débrouiller pour traverser l’intersection de la route avant que le prochain feu ne devienne vert sinon bonjour le PV. Et c’est sans pitié. Tant pis pour ceux ou celles qui l’ignorent. Moi, j’ai appris à l’auto-école que lorsqu’on est engagé, on ne voit pas le feu orange. Si on voit le feu orange c’est qu’on n’est pas engagé et on doit s’arrêter. Prétexant l’allure à laquelle on circule pour refuser de s’arrêter n’est pas valable car en ville la vitesse est limitée à 50 km/h et à moins que ça à Ouaga où les routes sont en mauvais état et étroites.
    Remarquez aussi que les VADS ne baissent pas subitement leur panneaux pour arrêter la circulation. Ils le lèvent d’abord pour signifier aux usagers concernés qu’ils doivent ralentir et se préparer à s’arrêter. Et bien, c’est le moment où les usagers burkinabè accélèrent pour passer comme si s’arrêter quelques secondes mettrait fin à leur vie.
    Je suis entièrement d’accord que la police arrêtent les personnes qui refusent de respecter les règles de la circulation routière. Mais, je suis contre le comportement arrogant de certains policiers.
    Pour finir, je viens de lire dans un journal en vue du pays que c’est le policier qui a giflé le gendarme. Le gendarme qui a pondu cette déclaration est une honte pour le pays. Il prend les Burkinabè pour des nez percés mais il oublie que nous sommes dans un autre Burkina Faso aujourd’hui. Le gendarme dit qu’à 4 ou 5 mètres, il a vu le feu orange et au lieu de ralentir pour s’arrêter, il ne trouve pas mieux à faire que passer, comme la plupart des usagers quoi. Il devrait avoir honte de venir étaler ainsi son ignorance et son incivisme sur la place publique.
    Heureusement que la majorité des gendarmes font leur boulot avec abnégation, intégrité et professionnalisme.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 10:43, par La Paix
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Que c’est regrettable !
    Après lecture des différentes réactions, cinq choses st à retenir :
    - Rivalité entre Policiers & Gendarmes,
    - Jalousie entre Gendarmes & Policiers,
    - règlement de compte entre Gendarmes & Policiers,
    - Le manque de " PROFESSIONNALISME" des deux corps et en fin
    - L "INCIVISME" de ns burkinabè.
    Soyons responsables et reconnaissons ns actes car l’erreur est humaine.mm si le Gendarme avait raison, et en tant que homme de ténue il doit savoir que nul ne doit se faire justice lui mm.on appelle cela la mise en cause de la formation de nos forces.Allez jusqu’à vouloir prendre son arme (pourquoi faire ?qui sais ?),il n’est pas loin d’être un terroriste.mm si vs êtes des collègues(c’est visible en vs lisant),reconnaissez son manque de PROFESSIONNALISME et n’encourager les autres à le faire un jour .C’est un acte à punir.
    Quand à nos amis Policiers,sachet que dans notre société il n’est pas accepter de manger avec la main gauche sauf en cas de force majeure mais plutôt avec la main droite.c’est pour dire que chacun à son rôle à jouer.si les gendarmes faisait aussi la règlementation dans les carrefours,soyez sûr qu’ils aurons à subir les mm sorts que vous.mais de grâce,soyez plus professionnel dans les carrefours.pas besoin de forcer un usager qui refuse d’obtempérer.laisser le à sa merci. merci pour votre professionnalisme de n’avoir pas tenté d’utiliser votre arme pour vous défendre.cela montrerai votre faiblesse face à votre adversaire.
    Vive les burkinabés, vive la Police,vive les militaires digne du nom MILITAIRE !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 11:50
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    internaute 64.si c’est votre souhait,que le seigneur vous délivre de votre sprit satanique AMEN.mais pourquoi il n’y a pas la gendarmerie departementale aux carrefours pourtant elle a des postes de controle routier oubien les chauffeurs peuvent pas donner 2000f labas ?sache que c’est parce que les gendarmes sont bien formés que l’on a besion d’eux en campagne et aux frontières Mali et Niger.que chercher vous à ouaga avec des unités a n’en pas finir.que chacun joue son rôle et non chercher la facilité.on évitera certainement ces guerres de positionnement qui peuvent nous conduire au désastre.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 12:08, par vérité no1
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    The bottom line, il a négligé le policier ! Si c’était un général à la place du policier, il allait raconter sa vie et demander pardon pour avoir brûlé le feu ! Dieu ne dort pas, l’arme sur laquelle il pensait humilier le policier était distante de lui !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 12:20
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Internaute 68 et syndicat de con vous faites trop de tapage.Epargnez-nous vos salades et dites la vérité,vous voulez ternir l’image des autres corps.Nous savons tous à quel point tes collègues sont zélés, prétentieux, arrogants et mem impolis.Continuez donc à ouvrir vos derrières en public, le ridicule vous tuera.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 12:23, par CASPINO2
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Moi je pense qu’on doit bien FORMER les policiers à l’école de police.Ils arrêtent les gens au FEU ORANGE et confisquent leur documents ou engins par abus d’autorité.Un jour,un policier a sifflé pour m’arrêter ; je ne savais même qu’il s’adressait à moi tellement puisque je passait au vert et le feu est devenu rouge juste au moment où l’arrière train de mon véhicule passait.C’est quelqu’un qui m’a fait signes plusieurs dizaines de mètres plus loin pour me dire que c’est moi que le policier voulait arrêter.Ne me reprochant rien,je me suis arrêté.Quand le policer est venu,il m’a dit de présenter mes documents pour un contrôle.Quand je lui ai présenté les documents il m’a dit que j’ai brûlé le feu.J’ai dit que quand je passais,le feu était vert et est ensuite passé à l’orange et qu’étant engagé dans ces conditions,je ne pouvais pas m’arrêter d’après ce qu’on m’a appris à l’auto école. lI me répond impoliment en disant ceci "Quand tu vas aller chercher tes documents au notre poste,il faut dire que tu passais au feu orange"Quelle impolitesse !
    Autre histoire:Je suis arrivé un jour au croisement du feu l’ISIG annexe au 1200 logement en provenance de Koulouba.Je me suis arrêté au carrefour parce que le feu était rouge.Quand le feu est passé au vert, j’ai décollé mais il s’est trouvé que les véhicule qui étaient devant moi voulaient tourner à gauche et moi, je devrais continuer tout droit vers Wemtenga .J’ai été bloqué au milieu par les véhicules qui étaient devant moi.Quand ils se sont dégagés,j’ai voulu continuer mon chemin et voilà un policier qui était devant moi siffle pour me faire comprendre que j’ai brûlé le feu.Quelle abus !Je pense que de tels comportements vont révolter la population.Il faudrait que les policiers revoient cette affaire de feu orange sinon ça va barder un jour entre civils et policiers.Si vous faites votre travail correctement on vous respectera mais si vous voulez montrer que que vous êtes forts parce que vous êtes derrière une tenue vous allez vous créées des problèmes

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 12:29, par vérité no1
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Un ex agent du FBI disait que la police est dehors pour mettre en prison les récalcitrants, y compris les agents du FBI. La seule manière de s’en sortir avec la police, c’est d’avoir de bonnes manières disait-il. Malheureusement, l’acte de ce gendarme est aux antipodes des bonnes manières !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 13:53
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    merci au n°88 longue vie

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 15:06, par PITIE
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Pitié pour l’internaute 68 qui dit ceci : « la tenue bariolée bleue que les gendarmes portent étaient destinée à la Police car ayant était adopté comme tenue des policiers dans tous les pays. renseigne toi mon frère au lieu de dire des inepties ».
    1 - Sur la belle tenue bleue bariolée (que vous rêvez de porter), il est inscrit BURKINA FASO et GENDARMERIE NATIONALE,
    2 - En Europe, il n’y a pas de confusions possibles entre les forces et aucune police ne porte la même tenue que celles des armées,
    3 - La police n’a droit qu’au bâton de protection et au Pistolet d’un certain calibre,
    4 - La police est une force de première catégorie au même titre que les brigades de gendarmerie et c’est pour cela qu’elle n’a pas droit aux réquisition en matière de maintien de l’ordre,
    5 - La police travaille dans les villes et les campagnes sont réservées a la gendarmerie !
    6- La Gendarmerie est une ARME, la Police pas !!!
    C’est pas pour rien que lors des défilés cette arme d’élite est placée a la droite de toutes les troupes( pour les connaisseurs) ; ; ; ;

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 15:19, par Alex
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Je pense que beaucoup de gens ne sont pas sensibilisés au fait que le feu orange signifie qu’il faut s’arrêter. Moi même je ne le comprenais et même à l’auto-école au Burkina Faso, on ne me l’a pas bien expliqué. Il a fallu que j’arrive en Amérique du Nord pour comprendre que le feu orange signifie avant tout que l’on doit commencer à ralentir pour s’arrêter. On ne continue que si l’on est déjà engagé. Dans la situation du Burkina où le feu tricolore est avant le croisement, si tu vois le feu orange sela signifie en réalité que tu n’est pas encore engagé et que tu dois t’arrêter. Parce que si tu étais déjà engagé, tu n’allais pas voir le feu orange (à moins que tu n’aies un excès de vitesse, ce qui est également condamnable). Dans le pays où je suis -ceux qui ont déjà voyagé dans ces pays me comprendront, le feu tricolore est de l’autre côté après le croisement. Dans ce cas effectivement tu peux voir le feu tricolore quand bien même tu es déjà engagé. À mon avis il faut de la sensibilisation (spot publicitaire par exemple ?) sinon beaucoup de .gens croient comprendre alors qu’ils ne comprennent pas.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 16:03
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    les policiers aussi exagère car on dirait que c est un reglement de compte .maintenant lisez l observateur du 256/09/2016 vous saurez que la police ment.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 16:09, par SOME Zubada
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    PLUS RIEN A ECRIRE SUR CETTE AFFAIRE RAPPORTEE EN UNE SEULE VERSION. INTERNAUTES No 8 et No 24 ONT TOUT DIT.
    QUE CHACUN METTE UN PEU DE TCHAPALO DANS SON BANGUI

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 18:51, par vérité no1
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Finalement on ne comprend plus rien dans mon Faso ! Le gendarme dit que c’est le policier qui l’a giflé et le policier dit que c’est le gendarme qui l’a giflé et un témoin affirme qu’il n’y a pas eu de gifle, abas comment on peut comprendre cela !
    Le fait de mettre le fusil dans son sac me fait penser que le mogo est venu pour provoquer le policier mais ne savait pas que ça pouvait tourner au vinaigre ! I know my people !
    Que faire maintenant ?
    Je propose que la police affecte le policier au service de passports pour éviter un clash avec d’autres gendarmes car ce n’est pas fini et comme quelqu’un disait, il risque d’avoir un match retour, I know my people !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2016 à 19:57, par sidbala
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Internaute Pitié je vois que tu es un ignorant patenté et tu refuse de voir la verité en face.si tu effectuais des missions ds la sous region tu allais savoir que la tenue font je parle est porté par les policiers de la CEDEAO. Renseigne toi egalement le port de la tenue bariolé est ds les textes de la police et la police portait cette tenue bien avant.je suis d.accord avec toi sur un seul point.cest la ou tu dis que la gendarmerie doit etre en campagne et la police en ville conformement aux dispositions de la loi portant sur la securite ineterieure.Mais que cherchez vs donc en ville ?si tout ceci etait respecté il y.aura moins de problemes. Finalement limitez votre exces de zele car vs n.etes pas mieux formés que les autres corps. C.est le jour que tu feras des missions a l.etranger que tu comprendras que ton corps n.est presente que ds quelques pays surtt francophones pourtant la Police est universelle et existe ds tous les pays du monde. Renseigne donc toi mn frere car tu es pauvre en esprit. Amicalement.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 10:15, par Ouedraogo P. Paulin
    En réponse à : Incivisme : Quand un gendarme gifle un policier

    Celui la n’est pas un gendarme vrai, mais un voyou tout simplement. Il ne représente toute la gendarmerie. Nous on connais la sagesse légendaire des gendarmes. Il ne mérite pas d’être gendarme. Comment peut-il se foutre de la police ? En parlant ainsi, il a n’a pas insulté seulement les policiers, mais tous les corps habillés. Parce qu’il y a des bérets rouges, des gendarmes, des eaux et forêts, etc... qui ont des papas policiers. Et puis quand lui il faisait ses papiers pour passer la gendarmerie, ce n’est pas au commissariat qu’il a légalisé ses papiers ? Quel ingrat ! Chaque corps a des tâches bien définies et ils se complètent pour construire la nation. Il y a des choses qui relèvent seulement de la compétence des gendarmes, et d’autres seulement des policiers. Les passeports par exemples : est ce que lui en tant que gendarme il peut en établir ? C’est un ennemi de la paix au burkina.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés