Accident ferroviaire sur le territoire burkinabè : Aucune victime déplorée

mercredi 24 août 2016 à 22h42min

Ceci est un communiqué du service d’information du gouvernement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Accident ferroviaire sur le territoire burkinabè : Aucune victime déplorée

Un Train-marchandise vide de la Societé internationale de transport africain par rail (SITARAIL) en partance pour la Côte d’Ivoire a déraillé ce mercredi 24 Août 2016 en territoire Burkinabè à 15 kilomètres après Banfora.

Cet accident survenu suite à l’effondrement d’un pont (ouvrage d’art) causé par la pluie diluvienne du mardi 23 aout 2016, n’a occasionné aucune perte en vie humaine. Les deux conducteurs de la société SITARAIL et les cinq vigiles qui étaient à bord de la locomotive sont tous sortis indemnes.

Les dommages matériels se limitent à la locomotive et ses quatre wagons.
La SITARAIL est activement à pied d’œuvre pour rétablir le trafic ferroviaire dans les meilleurs délais.

Par ailleurs, en raison de la rupture momentanée du trafic ferroviaire, la SITARAIL a mis à la disposition des passagers en provenance de la Côte d’Ivoire, onze cars à destination de Ouagadougou, Koudougou et Bobo-Dioulasso.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 août 2016 à 09:29
    En réponse à : Accident ferroviaire sur le territoire burkinabè : Aucune victime déplorée

    Mettez en place une équipe d’inspection du réseau ferroviaire à l’image de l’entretien routier sinon vous serrez constamment surpris. La voie ferrée doit être constamment inspectée surtout les ouvrages d’art et un budget programme établi chaque année. En Afrique l’autorité aime agir "Médecin après la mort".
    Courage à toute l’équipe de SITARAIL.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:15, par MIMI
    En réponse à : Accident ferroviaire sur le territoire burkinabè : Aucune victime déplorée

    Heureusement pour ceux qui étaient à bord. Le train n’a presque pas évolué depuis des décennies, pourtant il y a du potentiel. Quand on doit aller à Abidjan, il faut compter 48 h assis sur des fauteuils son rembourrés en 2e classe, la 1ere classe étant très limitée en nombre de sièges, jambes contre jambes, face à face, impossible de détendre les pieds qui sont gonflés à l’arrivée, avec des toilettes dont les portes ne ferment pas pour la plupart, sans papier toilette, le trou ouvert sur la voie ferrée que vous regardez défiler en bas !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 13:58, par le nouveau
    En réponse à : Accident ferroviaire sur le territoire burkinabè : Aucune victime déplorée

    Pourquoi c’est le service d’information du gouvernement qui fait le communiqué !!!
    Pourquoi SITARAIL, elle meme ne dit rien. N’a t elle pas un département de communication !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés