Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

10e édition de l’université des jeunes du Centre international d’évangélisation : La lutte contre l’incivisme également au menu

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 24 août 2016 à 22h44min
10e édition de l’université des jeunes du Centre international d’évangélisation : La lutte contre l’incivisme également au menu

La cérémonie d’ouverture de la 10e édition de l’université des jeunes du Centre international d’évangélisation (UJ/CIE) a eu lieu ce mardi 23 juillet 2016 au Tabernacle Béthel Israël sis à Dassasgho. Cinq jours durant, les participants auront droit à diverses communications et enseignements entrant dans le cadre du thème « Vivre et marcher sous le ciel ouvert de la faveur divine ».

Ils sont nombreux à participer à cette 10e édition de l’Université des jeunes du Centre international d’évangélisation (UJ/CIE). Venus de plusieurs pays d’Afrique et aussi de France et d’Italie, les jeunes célèbrent cette année, les dix ans de l’UJ/CIE.

Pour cette 10e édition, un accent particulier sera mis sur la question de la lutte contre l’incivisme, d’où le choix de Simon Compaoré, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure comme parrain de l’UJ/CIE. « En vous choisissant, nous avons voulu vous soutenir dans cette lutte contre l’incivisme, non pas seulement en mots, mais aussi à travers le contenu de ces universités où la question du civisme et l’engagement du jeune dans la société auront une place non négligeable. », soutient Firmin Somé, coordonnateur du Mouvement des jeunes du Centre International d’évangélisation.

Le parrain quant à lui, n’a pas manqué de donner des conseils aux jeunes en leur demandant d’impacter à leur tour d’autres jeunes à l’issue de cette université des jeunes, afin que « les jeunes, au lieu d’être des bombes et une crainte, soient plutôt une richesse, une espérance pour l’avenir. »
Simon Compaoré a également invité les jeunes à une citoyenneté responsable afin de « rompre le cercle de l’incivisme et assumer son rôle dans le développement de la nation. »

Le fondateur du Centre international d’évangélisation, le pasteur Mamadou Philippe Karambiri, dit, lui croire en la jeunesse et en sa capacité à se remettre sur le droit chemin du civisme. Mais pour cela, il faudrait que l’Etat joue également sa partition. « Il faut croire en la jeunesse, mais aussi, il faut mettre à sa disposition ce dont elle a besoin ; parce que vous avez beau crier à l’incivisme, s’ils sont au chômage, ils ne savent pas faire quoi que ce soit, ils n’ont rien, les pensées négatives viennent en eux. Ils sont révoltés à l’intérieur, ils se disent qu’ils n’ont pas d’avenir, en ce moment-là, ils réagissent comme n’importe quel homme qui est en danger et posent des actes qui peuvent leur nuire et nuire à la société. C’est pourquoi tous ensemble, nous sommes là pour accompagner l’Etat (…) nous faisons un travail sur le plan moral, sur le plan spirituel. »

Durant cinq jours, les jeunes recevront des communications qui seront données par d’éminentes personnalités, parmi lesquelles Abdoul Karim Sango, José Wabo, représentant résident adjoint du PNUD, et Théophile Gouba.

Le côté spirituel de la rencontre n’a pas été oublié. Ainsi, les jeunes seront enseignés par les pasteurs Mamadou Philippe Karambiri, Hortense Karambiri, Emmanuel Kiemtoré et par Kossi Amen Kuwomu afin de comprendre comment « vivre et marcher sous le ciel ouvert de la faveur divine. »

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Grève du SYNTSHA : « Que je sois au service ou non, des gens continuent de mourir », Dr Abou Dao, médecin spécialisé dans le traitement des cancers
Reprise du travail des greffiers : « Les négociations connaissent des avancées », selon le syndicat
Suspension de la rencontre gouvernement-syndicats : La réaction du gouvernement
Facilitation des procédures douanières : Savoir anticiper pour gagner en temps et en argent
Mouvement d’humeur des transporteurs des poids lourds : La police nationale les invite « à reprendre convenablement le service dans le respect des textes en vigueur »
Petit séminaire Notre Dame d’Afrique de Koudougou : Appel à mobilisation pour les 60 ans
Défenseurs des droits humains : « On demande seulement l’application des textes », plaide Florance Ouattara
Education : La CNSE lève son mot d’ordre
Fonction publique : Les contrôleurs et inspecteurs du travail accusent le ministre de les mépriser
Région du Centre-Est : La Maison de l’entreprise ouvre deux centres de facilitation des actes de construire
Sécurité routière : Le port du casque, un geste qui sauve
Ouagadougou : Un projet pour améliorer la mobilité urbaine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés