Promesse du Président Kaboré aux sinistrés de Polesgo : Les vivres sont là, mais la distribution pose problème

mercredi 24 août 2016 à 23h59min

Lors de sa visite sur le site d’accueil des sinistrés de Polesgo, le lundi 15 août 2016, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, avait promis des vivres et des points d’eaux. Dans la soirée du 23 août, nous y avons fait un tour pour constater l’effectivité ou non de cette promesse d’aide.

Promesse du Président Kaboré aux sinistrés de Polesgo : Les vivres sont là, mais la distribution pose problème

Quelques jours après sa visite aux 596 sinistrés logés à l’école satellite de Polesgo, la promesse du président a connu un début d’exécution. Cela au grand bonheur de ces rescapés des pluies diluviennes du mois de juillet 2016.

Les vivres en attendant l’eau

Constat fait sur le terrain, les choses bougent selon les sinistrés. En effet, trois jours après la visite du Président Roch, le génie militaire est venu sonder le sol pour déterminer les zones propices à l’implantation des points d’eaux. Même si à ce jour aucun point d’eau n’est implanté, les sinistrés ont foi en la réalisation de ces ouvrages. Ce qui réduirait les distances à parcourir pour se ravitailler. Surtout que la pompe d’eau de l’école de leur site d’accueil n’est pas fonctionnelle.

Chose promise, chose due. Une semaine à peine, après la visite présidentielle, le ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure, Simon Compaoré, est venu les mains chargées de vivres. Ce dimanche 21 août, les sinistrés de Polesgo ont reçu 4 tonnes de riz, 6 tonnes de maïs, 10 sacs de farine de maïs de 25 kg chacun et 5 bidons d’huile de 20 litres chacun. Ce don du Président du Faso constitue un soulagement pour plus d’un.

Des vivres qui créent plus de problème qu’il n’en faut

Ce sont des vivres bien stockés et bien gardés, dans une des salles de classe par les bénéficiaires eux-mêmes, que nous avons trouvés à notre arrivée sur les lieux. Pourquoi ces vivres ne sont pas encore distribués alors que, semble-t-il, le besoin était pressant ? À cette question, les gardiens des lieux nous expliquent qu’il y a un problème crucial. Donc pas de distribution avant la résolution de cette crise.
Longuement, ils nous expliquent qu’une certaine frange de la population de Polesgo, incitée par un fils de la localité dont nous préférons taire le nom, demande une reprise du recensement des sinistrés. Pour les frondeurs, le recensement n’aurait pas été bien fait car des non sinistrés ont été enregistrés alors qu’eux, les vrais sinistrés, non pas été pris en compte. Ils accusent certains d’avoir toujours leur habitat en état et de se déclarer sinistrés tout de même.

Les locataires des lieux réfutent ces accusations. Selon les sinistrés, gardiens des vivres, ces velléités des frondeurs ont débuté la veille de la visite du Président du Faso. Ceux- ci expliquent que deux fois de suite, l’action sociale a procédé à la distribution des vivres mais il n’y a jamais eu de problème. Mais comme le Président est venu et que la quantité de vivres est importante, certains veulent en profiter, alors qu’ils ne sont pas sinistrés. Pire encore, le recensement a été fait devant tout le monde sans qu’aucune de ces personnes qui jouent les troubles fêtes ne se soit inscrite.

Joint au téléphone, le Président de la délégation spéciale (PDS) de l’arrondissement 4, Pierre Zoubga, affirme qu’il rencontre effectivement des difficultés pour la distribution de ces vivres. Pour le PDS, certains disent que des non sinistrés ont été recensés tandis que les vrais sinistrés pas.
Une rencontre pour trouver une solution est prévue le mercredi 24 août 2016, à 9 heures sur le site d’accueil des sinistrés.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Messages

  • Yako ! Quelle honte ! Je ne suis pas sinistré et je me déclare sinistré. La justice divine s’en chargera.

  • Pourquoi,ne pas utiluser l’action sociale pour la distribution..

  • l’action social est la mieux placé pour ses genres de travail.
    peuple du Burkina Faso arrêtons l’hypocrisie ayons pitié de ses familles.

  • Si ta maison est toujours en bon état et que tu n’arrive pas a gagné deux repas par jour, tu es un sinistré. Ainsi on sait qu’il y a beaucoup de sinistrés au Burkina,mais de grâce, dans toute chose il y a des priorités. Donc permettez au double sinistrés de toucher leurs rations.

  • ATTENTION aux publicités mensongères.

    Certes c’est bien ces dons pour aider nos frères sinistrés. Ne faites pas des publicités commerciales à travers la misère des autres. Arrêtons ces retombées politiques dont certains profitent car le rôle primordial de l’État est d’accompagner sa population en cas de catastrophe naturelle ou de difficultés. C’est l’argent du contribuable Burkinabé pour soulager les sinistrés et non l’argent personnel de Mr Roch. Ne faisons pas des amalgames.

    Cessons d’acheter le nom (publicités) à travers la souffrance des plus faibles comme le SYNDROME de Blaise Guessan Compaoré(culte de la personnalité) leur père spirituel en exil présentement en belle famille.

    Courage aux sinistrés.

    Achille De TAPSOBA.

  • Le président à dit de donné a ceux qui ont besoin. Où est le problème, même si ce sont des mandiants qui veut, il faut les donné. Et ppuis allez dire au boss que c’est fait ou fini ; que bocoup ont eu mêm les cas sociaux de la zone de Polesko, bassinko, bissinghin. Il seras content. c’est koi votre bagare. Il faut partager, car moi je crois que personne n’est vraiment dans le besoin, sinon il allais sortir et être des mandiants dans la rue de Tampouy. Si depuis, les gens vivent avec les femmes et enfants, c’est que ce sont de vrais ouagalais, donc pas de cas sociaux. Faites vite, ils vont partir des écoles. sinon d’ici là, on va dire au docteurs de venir voir que ya des femmes enceintes et des filles qui vont se faire prostitué dans les maquis de tampouy. Après, on va dire que les écoles où y avaient les sinsitrés le taux de succès au CEP est trop pétit. VRAIMENT FAITES PARDON ACAUSE DE DIEU

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés