Incendie au quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso : Trois victimes calcinées et trois blessés

mercredi 24 août 2016 à 01h05min

Trois corps calcinés non identifiables, des tôles noircies par la fumée, le constat était macabre suite à l’incendie qui s’est déclenché dans la nuit du lundi 22 Août aux environs de 22heures dans le quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Incendie au quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso : Trois victimes calcinées et trois blessés

La cause, des jeunes transvasant du carburant ont été surpris par les flammes et ont rendu l’âme sur place.

Selon des témoignages, l’origine de la flamme reste méconnue et sur place, la police scientifique a procédé au constat d’usage pour les besoins de l’enquête.
Aux dernières nouvelles, le propriétaire du dépôt serait en fuite et des investigations sont en cours pour le retrouver.

Les autorités communales se sont rendues sur les lieux du drame pour présenter leurs condoléances aux familles des victimes et autorisé l’enlèvement des corps qui seront inhumés dans une fosse commune. Cliquez ici pour lire la suite sur regions.lefaso.net

Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 août 2016 à 16:31, par Vrai
    En réponse à : Incendie au quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso : Trois victimes calcinées et trois blessés

    Ici, le problème c’est nous-mêmes !
    Nous voulons l’argent, nous ne prenons même plus un peu de précaution.
    Hé, burkinabè !
    Quand est-ce que tu comprendras ?

    Que la terre vous soit légère ! ! !

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2016 à 17:29, par Rouamba
    En réponse à : Incendie au quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso : Trois victimes calcinées et trois blessés

    Mes condoléances au famille des victimes.On A préconisé que l’État interdise la spéculation des liquides inflammable par les citoyens, et les mêmes citoyens ont crie haut et fort qu’on veut couper leur pains. Dites moi comment des gens sans formation en gestion de liquide inflammable peuvent il bien conserver l’essence ? je pense que le stockage de l’essence est très compliqué et nécessite une vigilance sévère. Cause pour laquelle on ne doit ouvrir ce secteur qu’au citoyens capable d’assurer la sécurité afin d"éviter d’éventuel drame. Quant a l’État, laissé les petits commerçant en paix et traiter le mal depuis la racine car jusqu’à preuve de contraire on exporte pas du pétrole. Donc faites tous pour que sa ne traverse plus nos frontière, ainsi vous verrez petit a petit que les vendeur d’essence au bord des voies vont changer d’activité. SVP réagissez rapidement pour éviter d’autre drames a l’avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2016 à 18:03, par Pegd
    En réponse à : Incendie au quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso : Trois victimes calcinées et trois blessés

    Il faut une autorité pour ces genres de situations. En partant à Bama à partir de Bobo (route bobo 2010), 1 km environ après les rails du train, il y’a une station rebaptisé total ; en face il y’a un bâtiment ou des gens ont loué dont une boutique airtel money. Entre la boutique et la structure de microfinance, il y’a un monsieur qui stock de l’essence. C’est ma contribution de dénonciation.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2016 à 08:00
    En réponse à : Incendie au quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso : Trois victimes calcinées et trois blessés

    Ce qui est arrivé vaux toujours mieux que ce qui devrais arrivé. bon rétablissement aux blesses et tout condoléances aux victimes.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2016 à 08:29, par un internaute fidèle de fasonet
    En réponse à : Incendie au quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso : Trois victimes calcinées et trois blessés

    Mes condoléances aux familles des victimes. Il faut que l’Etat fasse respecter la loi dans toutes sa rigueur. Souvent l’autorité complexée par des élans politiques laissent faire des choses et c’est quant un drame survient qu’elle veut réagir. Je dis que c’est le médecin légiste qui vient juste constater la mort.
    Je profite attirer l’attention des autorités bobolaises sur ces magasins de stockages ( graine de coton, sesame, noix d’acajou,....) dans les zones d’habitations surtout au secteur 11 (Colma) de bobo-dioulasso.
    Non seulement les camions remorques constituent un réel
    danger pour les populations surtout les enfants mais en cas d’incendies des ces produits, je ne pense pas que le pompiers peuvent réagirent promptement et les dommages ( familles voisines) pourraient avoir des ampleurs importantes. Il y’a une zone industrielle à bobo-dioulasso donc que ces activités se mènent là bas. SVP réagissez maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2016 à 10:23, par DIALLO
    En réponse à : Incendie au quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso : Trois victimes calcinées et trois blessés

    toutes mes condoléances aux familles attristées.Pour la nieme fois en deux ans dans le meme quartier

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2016 à 10:51, par Donmozoun
    En réponse à : Incendie au quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso : Trois victimes calcinées et trois blessés

    A qui la faute ? Si nous jouons aux laxistes avec les lois et nous jouons les inciviques, nous n’aurons que nos yeux pour pleurer. ceci n’est pas un incident isolé. C’est assez courant des dépôts de ce type qui prennent feu. L’autorité doit être forte et laisser les sentiments de côté. A force de pouvoir contenter tout le monde, ce sont des vies gâchés et des familles meurtries que nous avons. La vente de carburant n’est pas la seule activité qui peut nourrir son homme. la reconversion est possible. Tant que nous n’allons pas nous lever tous ensemble et nous combattre nous mêmes, nous serons toujours face à des situations aussi déplorables.
    C’est la même chose que les taxis avec le gaz. LA société est toujours prête à crier pour n’importe quoi alors que sur des sujets aussi sensibles ou elle devrait jouer sa partition, elle se fait absente. les personnes les plus exposés ce sont nous, imaginez un taxi avec ces deux bouteilles de 12,5kg chacune explose en pleine circulation à une heure de pointe !! que Dieu nous en garde !

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2016 à 14:45, par Verité
    En réponse à : Incendie au quartier Diarradougou de Bobo- Dioulasso : Trois victimes calcinées et trois blessés

    Prompt rétablissement aux blessés et condoléances aux proches des disparus. Je ne comprends pas pourquoi il faut les enterrer dans une fosse commune

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés