Rencontre entre le Ministre de la femme et des syndicats : Le SYNTAS dénonce une déformation des faits

jeudi 18 août 2016 à 22h00min

Le 11 août dernier, Lefaso.net publiait un communiqué de la Direction de la communication et de la presse ministérielle du Ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille sur une rencontre avec certaines structures syndicales du département ministériel. Le syndicat des travailleurs de l’action sociale qui y a participé ne partage pas du tout la restitution telle qu’elle a été faite par la Direction de la communication du ministère, et dénonce « une déformation volontaire des faits ». Il nous a fait parvenir le droit de réponse ci- après.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Rencontre entre le Ministre de la femme et des syndicats : Le SYNTAS dénonce une déformation des faits

Monsieur le Directeur de publication, le jeudi 11 août 2016, la Direction de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) du Ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille (MFSNF) publiait dans votre organe un article tendancieux intitulé : Laure ZONGO/HIEN échange avec les syndicats . Le présent écrit vise à restituer la sincérité des débats qui ont eu lieu avec la délégation du SYNTAS.

Du rappel des faits :

Suite à la correspondance n°0529/MFSNF/CAB du 04 août 2016, une délégation du Bureau national (BN/SYNTAS) a rencontré dans la matinée du Mardi 09 août 2016 Madame le Ministre, Laure ZONGO/HIEN et son staff technique de 11h16 mn à 13h46 mn dans la salle de réunion Elie SARRE. En pièce jointe de cette correspondance figuraient les réponses de l’autorité ministérielle à la Plate-forme revendicative (PFR) du SYNTAS transmise depuis le 24 Février 2016. De cette correspondance, on peut noter que son caractère était vague et ne permettait pas de cerner l’objet réel de la rencontre, encore moins son format. La délégation du BN l’a d’ailleurs signifié, lorsque dans le mot introductif de Madame le Ministre se profilait comme ordre du jour l’examen de ladite Plate-forme revendicative. De plus, elle a précisé que le BN fera parvenir par écrit à la plus haute autorité du département ses appréciations sur les « éléments de réponses » aux fins d’envisager les échanges dans un format respectueux des travailleurs et de leur organisation.

En lieu et place donc de l’examen de sa plate-forme revendicative non mentionné dans l’objet de la correspondance, le BN a souhaité et obtenu que les échanges portent sur la gouvernance du MFSNF émaillée par des nominations de complaisance qui portent atteinte à notre outil de travail.

Aussi le BN a-t-il mis en garde contre toute dérive autoritaire, régionaliste visant à saper la lutte légitime du SYNTAS et a réaffirmé son attachement à l’annulation des nominations décriées.

En somme, la PFR du SYNTAS n’a été nullement examinée au cours de cette rencontre.

Merci de nous permettre de restituer les faits relatifs au contenu de la rencontre du mardi 09 août 2016.

Pour le Bureau national
Le Secrétaire Général

Juste Koumara LOGOBANA

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés