Abidjan : Le Consulat Général du Burkina outille les associations de femmes et de jeunes en techniques de gestion et de leadership

Ceci est un communiqué du Service Presse de l’Ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire. • mercredi 17 août 2016 à 12h00min

Partenaires du Consulat Général du Burkina à Abidjan, les associations des femmes et des jeunes burkinabè vivant en Côte d’Ivoire ont bénéficié d’une formation axée sur le renforcement des capacités organisationnelles et en leadership du 09 au 12 août 2016 dans la salle de mariage dudit consulat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Abidjan : Le Consulat Général du Burkina outille les associations de femmes et de jeunes en techniques de gestion et de leadership

Initiée par le Consul Général, Monsieur Daouda Diallo, et officiée par le Cabinet CSTA de Monsieur Benjamin Bationo, cette formation a pour objectif primordial de doter les bénéficiaires de connaissances et de savoirs leur permettant d’améliorer la gestion de leurs associations respectives et d’acquérir des techniques de leadership.
Deux grands thèmes ont constitué l’ossature de la formation : la gestion des associations et des projets associatifs d’une part, et la constitution et le développement de son leadership, d’autre part.

Par études de cas pratiques, d’échanges interactifs avec support de personnes ressources, cette formation, premier du genre du Consulat, a été très appréciée par les bénéficiaires. En quatre jours, la centaine de femmes et de jeunes, responsables ou membres d’associations, ont, au terme de la formation, formulé une doléance, à savoir, le renouvellement de telles séances. Et, c’est à l’unanimité des participants que l’engagement a été pris de restituer les connaissances apprises à la base.

Au cours de la cérémonie de clôture, le Consul général, Monsieur Daouda Diallo, a rappelé le rôle essentiel des associations, notamment, les leaders dans l’animation de la vie de la communauté en Côte d’Ivoire. Il a invité les responsables d’associations à être des modèles à travers un comportement exemplaire. Il a rappelé également que la formation vise la promotion de la jeunesse burkinabè par le renforcement des capacités en entreprenariat.
Considérant la jeunesse comme le fer de lance de la communauté burkinabè, Daouda Diallo a réitéré son appel à être des bâtisseurs pour un avenir radieux des peuples burkinabè et ivoirien.

La cérémonie de clôture qui a coïncidé avec la Journée Internationale de la Jeunesse, célébrée le 12 août de chaque année, a été l’occasion pour le Consul général d’inviter la jeunesse à s’approprier le thème choisi au Burkina : « Education civique des jeunes, un instrument de prévention des violences ».
Il a terminé son mot de clôture par un vibrant hommage à la jeunesse burkinabè vivant en Côte d’Ivoire.

Daouda Diallo a réitéré ses remerciements à la jeunesse burkinabè pour sa mobilisation exemplaire lors du séjour du Président du Faso, SEM. Roch Marc Christian KABORE, à Yamoussoukro au 5èmeTAC. Il a manifesté sa réelle satisfaction pour cette action, et il a exhorté les jeunes burkinabè à jouer la carte de la solidarité et de l’entraide au sein de la communauté.

Service Presse de l’Ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés