Assomption 2016 : Des mesures exceptionnelles pour affermir la foi des chrétiens

lundi 15 août 2016 à 22h30min

Ils étaient nombreux, les fidèles catholiques du Burkina, à se recueillir ce lundi 15 août 2016 au sanctuaire Notre Dame de Yagma, pour célébrer la solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, mère de Jésus. Commémorée chaque 15 août par les catholiques, l’Assomption marque l’élévation de la Vierge Marie en corps et âme au ciel. La célébration eucharistique de la présente solennité a été présidée par le cardinal Philippe Ouédraogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assomption 2016 : Des mesures exceptionnelles pour affermir la foi des chrétiens

« La Vierge Marie, Mère de Jésus, grâce à la passion, la mort et la résurrection de son fils, a bénéficié d’une grâce extraordinaire. Elle a été élevée au ciel, corps et âme. C’est cela, la signification profonde de cette fête de l’Assomption » a expliqué le cardinal Philippe Ouédraogo.

Erigée en dogme en 1950 par le pape Pie XII, l’Assomption de la Vierge Marie offre l’opportunité aux fidèles catholiques de lui rendre grâce pour ses services rendus, par l’intermédiaire de son fils Jésus. Au Burkina, la fête a été placée sous le signe : « A la lumière de la miséricorde du Père avec Notre Dame de Yagma, soyons dans la joie de l’amour ». Une invite, selon le Cardinal Philippe Ouédraogo, à « rendre grâce au Seigneur qui a réalisé tant de merveilles, par Marie, pour l’humanité ».

C’est aussi, de l’avis du cardinal, un appel à la joie, à la foi et à « miser sur Dieu comme Marie ». « Dans le cadre de l’année de la miséricorde, cette fête est également un appel à tous les baptisés et catéchumènes pour être des reflets de la miséricorde de Dieu » a-t-il souligné.

Par ailleurs, dans son homélie, le cardinal a convié les fidèles à contempler dans la glorification de Marie, le mystère de leur propre destin, à faire montre de leur adhésion sans réserve à Dieu par « son oui, jamais repris, qui nous livre à la fécondité du mystère pascale ».

« Nous avons relâché la loi »

A l’occasion de la fête de l’Assomption, des dispositions exceptionnelles ont été prises par l’Eglise catholique. Ces mesures sont valables jusqu’à Noël 2016. Il s’agit du baptême des enfants de 0 à 5 ans des parents non en règle avec l’Eglise catholique et celui des catéchumènes vivant avec un handicap physique, mental ou psychique. « De façon habituelle, certains enfants n’ont pas droit au baptême. Les enfants sont innocents et nous avons relâché la loi , pour être des facilitateurs de la grâce de Dieu, en baptisant, en confirmant et en donnant la première communion, surtout aux handicapés physiques et mentaux qui ne peuvent pas suivre la catéchèse pour être baptisés » a signifié le cardinal Philippe Ouédraogo.

En outre, il poursuit : « Nous interpellons tous les baptisés qui n’ont pas régularisé leur situation matrimoniale, de la faire au plus tôt. Ce sont les grâces de l’année de la miséricorde que le Pape François nous donne à vivre ». En effet, au titre du Jubilé de la Miséricorde Divine, les régularisations de mariages seront « facilitées, organisées et préparées » dans les paroisses.

Pour l’Archevêque Métropolitain de Ouagadougou, le mariage et la famille sont l’avenir de l’humanité et celui de l’Eglise. « Si ça flanche, s’il y a un naufrage généralisé des foyers, il y a un naufrage de toute l’humanité et de l’Eglise. C’est pour cela que l’Eglise est pleine de sollicitudes et veut soutenir, encourager les couples » a-t-il noté. L’église, selon le cardinal, est « une grande maison à la porte largement ouverte, où chacun a sa place et doit être accueilli et accompagné pour aller le plus loin possible dans la vie en Dieu ».

La procession mariale

A travers chants et acclamations, les prêtres, les opérateurs de sanctuaire, les associations d’accompagnement des familles, de personnes souffrant de handicap, les mouvements et associations de spiritualité mariale, ont tour à tour , porté la statue de la Vierge Marie. De différentes manières, les pèlerins ont tenu à manifester leur amour à Marie. C’est le cas d’Euphrasie Ouédraogo, qui a fait de la célébration de la solennité de l’Assomption à Yagma, une tradition. « Si je pouvais venir tous les jours, je le ferai. C’est d’abord un acte de foi et nous sommes venus confier notre pays et nos familles à la Sainte Vierge, afin qu’elle transmettre nos intentions à son fils » a-t-elle confié. A l’occasion, les fidèles ont bénéficié d’une bénédiction avec indulgence plénière.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 août 2016 à 08:30, par Le Capitaine
    En réponse à : Assomption 2016 : Des mesures exceptionnelles pour affermir la foi des chrétiens

    Amen !!! Merci mon DIEU pour ton AMOUR INFINI !!!

  • Le 16 août 2016 à 10:18, par ACHILLE DE TAPSOBA
    En réponse à : Assomption 2016 : Des mesures exceptionnelles pour affermir la foi des chrétiens

    Que la SAINTE VIERGE MARIE nous donne plus de paix et nous arrose de bonheur au service des plus pauvres et faibles. Toujours bonne fête mariale.

    ACHILLE DE TAPSOBA

  • Le 16 août 2016 à 11:24, par la lumière
    En réponse à : Assomption 2016 : Des mesures exceptionnelles pour affermir la foi des chrétiens

    Vierge Marie qu’on n’a jamais entendu dire que tous ceux qui ont eu recours en vous , demander votre assistance implorer votre secours ait été abandonnée ; animé d’une pareille confiance je me prosterne à vos pieds. Je me sens sous le poids de mes péchés et je me confie à vous. Demander à JESUS notre frère de nous pardonner et de nous accorder sa grâce infini afin que nous puissions vivre ses eucharisties avec notre pape François et notre cardinal émérite Phillipe que Dieu a choisi pour guider son troupeau. Pardonne tous ces terroristes et élève leurs cœurs afin qu’ils puissent rencontrer le Seigneur JESUS sur leur chemin pour leur conversion et retrouver le DIEU trois fois saint. AMEN

  • Le 17 août 2016 à 10:45, par Donmozoun
    En réponse à : Assomption 2016 : Des mesures exceptionnelles pour affermir la foi des chrétiens

    Si je comprends bien le relâchement de la loi n’est que temporaire ? En tant qu’enfant de Dieu, je suppose que les enfants malades ou handicapés le sont également et j’ai du mal à comprendre que les parents ne pouvaient pas demander le baptême pour ces enfants ? Je trouve que ce n’est pas juste. Si cette loi peut être levée temporairement, ça veut dire qu’elle peut aussi l’être définitivement. Alors, levez ces lois !!

  • Le 17 août 2016 à 19:03, par Fidèle
    En réponse à : Assomption 2016 : Des mesures exceptionnelles pour affermir la foi des chrétiens

    Sainte Vierge, je vous prie de daigner intercéder auprès de votre fils J-C pour la Paix, l’Amour et la Santé dans nos familles, dans nos pays, dans ce monde,...
    Je salue cette dérogation qui va permettre à certains couples de régulariser la situation de leurs rejetons.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés