Baptême de rue : Le Pr El Hadj Ali Lankoandé immortalisé

samedi 13 août 2016 à 00h43min

La rue 4.30, sise au secteur 4 de l’arrondissement n° 1 du nouveau découpage, débutant au Nord par l’avenue de la révolution et finissant au sud par le rond point 4.30 porte désormais le nom : Rue El Hadj Ali Lankoandé. La cérémonie officielle, qui a consacré le baptême de cette rue s’est déroulée le jeudi 11 juillet 2016 à Ouagadougou, en présence de l’épouse du Pr Ali Lankoandé, du maire de Ouagadougou et de nombreuses autres personnalités.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Baptême de rue : Le Pr El Hadj Ali Lankoandé immortalisé

Enfants, parents, amis et connaissances étaient sortis nombreux pour manifester leur satisfaction à l’occasion du baptême de cette artère de ville de Ouagadougou, la rue 4.30, portant désormais le nom du Pr Ali Lankoandé.

Homme politique, le Pr Ali Lankoandé a contribué à la formation de plusieurs générations d’élites au Burkina Faso. Selon le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé, c’est un devoir de mémoire. C’est pour rendre hommage à cette illustre personnalité, décédée le 25 mai 2014, que cette rue porte désormais son nom.

Après avoir relevé les mérites de l’illustre disparu dans la promotion de l’enseignement et des mouvements associatifs tant sur le plan national qu’international, Armand Béouindé a officiellement remis l’arrêté du baptême de rue à Fatoumata Diallo/ Lankoandé, épouse du récipiendaire du jour.

Très ému, Aboubacar Lankoandé, au nom de la famille Lankoandé a traduit toute leur reconnaissance à l’ensemble de l’instance décisionnelle de la commune de Ouagadougou pour avoir perpétué la mémoire de leur ‘’patriarche’’. Pour lui, cette distinction en plus d’être un honneur pour leur famille, est pour eux, un appel fort à consolider les acquis de leur père défunt.

Présent à la cérémonie, Me Frédéric P. Tintinga, ancien élève du Pr Lankoandé a fait une allocution pour saluer la mémoire de son enseignant. Dans un témoignage sur le regretté, il a indiqué que ‘’ce digne fils du Burkina’’ a contribué à ce qu’il est aujourd’hui. Au passage, il a demandé à ce que la Rue nouvellement baptisée mais actuellement en mauvais état soit goudronnée.

Yvette Nadège Mossé(Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 août 2016 à 03:16, par Mechtilde Guirma
    En réponse à : Baptême de rue : Le Pr El Hadj Ali Lankoandé immortalisé

    Madame Fati Lankoandé, une belle et douce femme. Très maternelle à l’égard des élèves, surtout filles que nous étions, de son illustre époux.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2016 à 09:34, par WHISKY
    En réponse à : Baptême de rue : Le Pr El Hadj Ali Lankoandé immortalisé

    Rue Pr Ali Lankoandé OUI, mais ce fameux terme El Hadji a quelle importance d’immortalité au Burkina ? sinon que l’expression d’un complexe identitaire chappé d’une culture d’ignorance élevée à l’échelle de l’honneur, où sont ceux qui s’appellent intellectuels de ce pays, leur role est-il celui d’éclairer leurs milieux, leurs peuples ou celui du silence CRIMINEL et SUICIDAIRE ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2016 à 10:54, par koudraogo
    En réponse à : Baptême de rue : Le Pr El Hadj Ali Lankoandé immortalisé

    internaute 2, je suis entièrement d’accord avec vous. N’importe qui peut être l’El Hadj, mais il n’est pas donné a n’importe qui d’être Professeur titulaire comme ce grand papa. je vous conseille de revoir l’écriture sur la pancarte et donner a César,ce qui est a César avec bien la mention Pr. Ali Lankoandé. La pancarte ou c’est écrit l’El Hadj peut servir a décorer la mosquée du quartier ou ce monsieur priait.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2016 à 09:10, par voirclair
    En réponse à : Baptême de rue : Le Pr El Hadj Ali Lankoandé immortalisé

    le chien aboie mais la caravane passe. ya des gens qui sont nes pour critiquer dan l vide et ne connaiss q ca.
    Sans vous avoir connu’ les ecrits permettent de vous dire Grand Merci Pr pour votre patriotisme. La nation en est fiere de meme que les Yadses pour vous avoir sensibilisation depuis la brouss.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2016 à 17:12, par Cheikh
    En réponse à : Baptême de rue : Le Pr El Hadj Ali Lankoandé immortalisé

    Vraiment internaute 2 et 3, vous êtes toujours les mêmes, en train de critiquer pour un oui ou un non. Même s’il n y a rien d’instructif dans tout ce que vous déballez. Avec des bas instincts fertiles en tout ce qu’il y a de mal, voilà que vous n’avez ni honte ni peur, de vous attaquer à des symboles qui coûtaient pourtant cher aux yeux du défunt lui-même. Mais puisque c’est lui qui est concerné et non vous, vous n’allez pas pour une fois clouer sagement le bec, plutôt que de jeter à la face du monde votre antiislamisme primaire et mal adapté aux circonstances ? Ne peut enseigner qui veut, mais qui peut.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août 2016 à 00:20, par ragomzanga
    En réponse à : Baptême de rue : Le Pr El Hadj Ali Lankoandé immortalisé

    C’est le Pr. Ali LANKOANDE,
    Enseignant et homme politique,compagnon de lutte du Pr. Joseph KI-ZERBO.
    Hommage au Professeur pour son rôle dans l’histoire de l’éducation et l’histoire politique du Burkina Faso !
    RAGOMZANGA

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés