Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

samedi 13 août 2016 à 01h18min

La brigade de recherches de gendarmerie de Ouagadougou a annoncé l’arrestation d’un individu qui se faisait passer pour ‘’un tueur professionnel’’ pour escroquer ses victimes. Trois autres présumés délinquants, spécialisés dans la piraterie des réseaux de téléphonie mobile ont été présentés aux hommes de médias. C’était au cours d’un point de presse ce vendredi 12 aout 2016 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

Tout a commencé depuis le mois d’avril 2016, indique l’adjudant-chef major, Abdoulaye Sawadogo, commandant de la brigade de recherche de la gendarmerie de Ouagadougou. Leur section, ainsi que les autres structures de police judiciaire de la ville de Ouagadougou recevaient régulièrement des plaintes des citoyens contre un individu qui se faisait passer pour un ‘’tueur professionnel’’ ; 127 plaintes ont ainsi été enregistrées.

L’individu dont l’identité n’a pas encore été dévoilée et que la gendarmerie appelle ‘’M. XY’’, faisait croire à ses victimes qu’il avait été recruté par leurs proches, moyennant une certaine somme d’argent pour les tuer, explique Abdoulaye Sawadogo. Il leur demandait ensuite de lui envoyer de l’argent par Airtel money afin qu’il renonce à cette tâche. Pour parvenir à ses fins, il avait pris un numéro Telmob (70 76 92 28) à l’aide d’une Carte Nationale d’identité burkinabé ramassée.

Les victimes de M. XY étaient notamment des personnes avec qui il a eu à travailler de par le passé, celles ayant affiché leurs contacts devant leurs boutiques ou sur les panneaux publicitaires, les personnes qui contactent les médias à la recherche de leurs parents égarés, des couples en difficultés, ou encore des femmes, selon une des précisions du commandant sawadogo.

Ils interceptaient les appels internationaux

Quant aux trois autres délinquants arrêtés dans le cadre de piratage des réseaux de téléphonie mobile et présentés à la presse, ils sont toujours entre les mains de la gendarmerie. Leur arrestation fait suite à une plainte formulée par le Directeur général de Télécel Faso. Une plainte datant du 14 juin 2016, relative à des fraudes détectées sur son réseau. Les accusés sont en majorité des étrangers installés au Burkina.

Après une perquisition, la gendarmerie a saisi du matériel constitué, entre autres, d’imprimante, de modems, d’ordinateurs, de régulateur de tension, d’onduleur, des contrats d’abonnement ONATEL S.A, des SIMBOX.

Selon le commandant Abdoulaye Sawadogo, ces individus se sont installés dans le quartier ZONE I de Ouagadougou où ils ont loué une villa. Ils ont réussi à faire des installations internet et autres matériels électroniques. Ainsi, le trafic était capté via internet au Burkina Faso et dirigé vers des boitiers de cartes Sim Airtel, Telmob, Telecel. Le trafic international, une fois captée, est rediffusé sous forme de trafic national au niveau des trois réseaux. Le destinataire de l’appel international reçoit alors un appel avec un numéro d’appelant national.

Face à la recrudescence de cette situation, la gendarmerie invite les citoyens, notamment les opérateurs économiques à une collaboration franche et à plus de prudence.

Yvette Nadège Mossé (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 août 2016 à 17:16, par bavouma 2015
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    messieurs les gendarmes, pourquoi vous ne nous présentez pas la photo de votre "tueur professionnel" ?si votre enquête n’est pas terminée,pourquoi se précipiter alors ?si vous avez pu présenter les trois présumés, celui que vous nommez Mr XY doit aussi être présenté en bandant aussi ses yeux si vous voulez. Ou c’est notre journaliste de Faso Net qui n’a pas fait son travail ou c’est une complicité tacite comme d’habitude ? Sachez que l’heure du théâtre est révolue car aujourd’hui notre peuple est très mûr et vous ne pourrez jamais le berner. Votre mission principale est d’éradiquer la délinquance et non de faire de la pub. Mais nous allons vous suivre pour la suite de votre film chers experts pandores

    Répondre à ce message

  • Le 12 août 2016 à 17:26, par Le Zongale
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    Les explications dans ce reportage me semblent peu pour sa compréhension. En tout cas, je n’y ai rien compris, peut-être que je n’ai pas su lire entre les lignes.

    Répondre à ce message

  • Le 12 août 2016 à 19:04, par Worodini
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    Internaute 2, tu n’es pas le seul à n’avoir pas bien compris, moi non plus je n’ai pas bien compris, le 2ème Element est incomplet, quel est le prejudice que subis les compagnies de telephonie, que gagnent les malfrats ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 août 2016 à 20:26, par de passage
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    nous les médecins aussi on va faire conférence de presse pour chaque palu ou diarrhée soignée. Où sont les enseignants qui ont fait 100% au CEPE, BEPC, BAC, et même les Pr qui on encadré les étudiants allez y voire l’APE ou vos trésoriers ils vont financer vous allez faire conférence de presse aussi. C’est quoi ce baratin là encore ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2016 à 00:45, par woyo
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    Je crois que les forces de sécurité méritent d’être félicitées. la narration des faits n’est peut être pas comprise par certains mais cela n’enlève en en rien l’objet de leur acte qui est de divulguer les fruits de leurs actions dans le cadre de la lutte contre le banditisme.
    bravo gendarmes et policiers et courage pour d’autres résultats édifiants.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2016 à 10:01, par un observateur
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    Mettre hors d’état de nuire des malfrats ; en quoi cela est -il mauvais ?
    Communiquer sur les modes opératoires de délinquants ne serait -il pas une façon d’attirer l’attention du peuple sur ce qui peut leur arriver ?
    Maintenant si certains ne comprennent le message ,ils peuvent se rendent à la gendarmerie pour avoir de plus amples informations au lieu de se cacher derrière un ordinateur pour faire des critiques stériles.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2016 à 10:36
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    Bravo aux FDS.
    Certains ne comprennent que s’ils peuvent se cacher derrière leur PC et dire ce qu’ils veulent, c’est parce que quelque chose est fait quelque part et et par quelqu’un d’autre pour que lui soit tranquille.
    FDS, vous avez fait du bon boulot

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2016 à 11:01, par bavouma 2015
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    Internautes 5 et 6, les policiers et gendarmes feront toujours leur travail,malheureusement convenez avec moi qu’ils doivent bien éclairer les populations que nous sommes car nous contribuons aussi à les aider dans ce qu’ils font donc qu’ils nous donnent clairement les informations afin qu’on puisse les aider. Je déplore la manière de se précipiter pour nous informer et encore mal fait. Ce n’est pas en faisant conférence de presse que le gouvernement et le peuple croiront que vous travaillez bien, non ! on n’est plus à l’heure du théâtre mes chers pandores, allons doucement et surement, SVP présentez nous aussi votre tueur professionnel

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2016 à 12:03, par CITOYEN
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    Monsieur le MÉDECIN (???) (intervenant N° 4), je pense que c’est bien que les FDS communiquent ! cela nous permet de connaitre les modes opératoires des malfrats et nous permet également de redoubler de vigilance ! Rien ne vous interdit d’en faire autant ! nous apprécierons positivement parce que nous saurons de quoi nous souffrons et les causes et surtout comment éviter ces maladies.
    Si vous avez réagit c’est parce que vous avez lu et donc que le titre vous a intéressé !!!
    Quand au FDS, bravo et continuez ainsi ! ON SAIT PAS CE QUE CERTAINS BURKINABE VEULENT.
    YAA YA BOOIN !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2016 à 13:41, par patarbtalé
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    de mon côté, j’apprécie tout ce est fait pour la quiétude de la population même si un moustique transmetteur de paludisme est anéantie.
    ce que je déplore par contre, le fait que ces délinquants sont aussi tôt relâcher par un juge je ne sait pourquoi. en rappel ces mêmes trafiquants de réseaux libérés au temps de la transition. bravo aux fds !

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2016 à 14:07, par hertz
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    chers camarades, je pense que le but de cette conférence de presse n’est pas de gagner l’estime de quelqu’un, mais d’une large diffusion des modes opératoires de ces délinquants qui sévissent dans notre milieu. tirons de cet enseignement un esprit de discernement pour nos relations momentanées avec nos semblables.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2016 à 20:46, par Wurodini
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    Internaute 6 et 7, je ne comprends pas l’objet de vos attaques, en quoi cela est il mauvais de dire qu’une partie de l’article n’est pas comprehensible en toute objectivité ? En quoi cela remet t’il en cause le travail abattu par les forces de l’ordre ? On ne peut meme pas emettre une petite critique sans que des gens comme vous vous tombent dessus à bras raccourcis ? Internaute 6 suggère meme d’aller a la gendarmerie pour de plus amples informations, ce c’est pas la gendarmerie qui a redigé l’article que je sache. Vous qui avez bien compris et meme ce qui n’a pas été ecrit, votre invervention aurait été utile si vous nous eclairiez davantage au lieu de nous servir des propos aussi injurieux et haineux.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2016 à 11:58, par SOME
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    J’adore la mentalite du burkinabe : le burkinabe dans sa majorité reste objectif et logique et humain ; dans sa majorité, il a l’exigence de l’equite et de la justice et du souci du bien public. Et tout ca dans une certaine humilité. Les interventions le montrent et le confirment. Ils font montre d’une conscience politique et responsable

    Communiquer, ce n’est pas se precipiter devant les medias et balancer la moindre petite action… C’est plutôt une preuve de votre incompétence. Quand les FDS font une sortie mediatique, ca doit etre ponctuel et pedagogique et utile, non pour seulement redorer son image : ca produit l’effet contraire. Les intervenants n°4 et n°8 ont bien resumé les choses.

    De meme a l’adresse du fasonet ; je comprends leur « peur » pour mettre un bandeau au visage de malfrats, etc mais c’est un faux probleme car ces individus ont été presentés publiquement : vous pretendez vous octroyer un role d’informateur- educateur du peuple (le lecteur) tout en evitant d’utiliser les moyens pedagogiques a ces fins sous de fallacieuses peurs qui n’ont pas lieu d’exister. A moins que ce ne soit une facon d’exprimer votre pouvoir de decider ou de singer les fameux droits de l’homme des europeens. L’intervenant n°1 l’exprime bien. Tout ceci contribue a entamer votre credibilité qui s’effrite un peu depuis quelque temps si vous l’avez remarqué. Ce qui est dommage car lefaso.net reste bon comparé a d’autres pays ; mais regardez vers les hauteurs de la montagne et non vers la base vallee
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 16 août 2016 à 10:12, par le sage 1er
    En réponse à : Insécurité au Burkina : Fin de cavale pour un présumé ‘’tueur professionnel’’

    je pense que c’est le journaliste qui est incompétent dans la relation des faits. les forces de l’ordre sont à saluer. Ils font de bons boulots qui sont malheureusement souvent sapés par des juges corrompus qui font semblant de condamner les malfrats et les libère par la suite. le véritable problème c’est la justice. quand un FDS risque sa vie pour arrêter un délinquant qui devient source de richesse pour des magistrats, cela est révoltant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés