Marché communautaire de Toécin : Les commerçants dénoncent une injustice dans l’attribution des stands

vendredi 12 août 2016 à 04h08min

Le 11 août 2016, les Comités de défense et de l’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire (CDAIP) envisageaient un sit-in devant la mairie de l’arrondissement 3, et ce dans le cadre de la gestion du Marché communautaire de Toécin. Mais les choses ne vont plus aller comme il se doit. Et pour cause, par une correspondance du Maire de l’arrondissement Raïnatou Sawadogo, les frondeurs ont été invités à surseoir à leur sit-in et à prendre attache avec la mairie pour de plus amples informations sur le dossier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Marché communautaire de Toécin : Les commerçants dénoncent une injustice dans l’attribution des stands

Des commerçants du marché communautaire de Toécin réunis au sein des Comités de défense et de l’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire (CDAIP) se sentent lésés dans l’attribution des hangars et boutiques sur le nouveau site aménagé. Et cela, ils l’ont fait savoir depuis le 8 juin 2016 lors de leur conférence de presse. Las d’attendre, ils ont alors décidé de prendre le taureau par les cornes pour exiger la satisfaction de leur plateforme revendicative. Pour ce faire, les comités ont entrepris des démarches dans le but de suivre les dossiers des commerçants lésés, mais sans succès. La dernière action en date remonte au 8 août dernier où ils ont informé les autorités communales de la tenue d’un sit-in devant la mairie le 11 août 2016. Mais aux dernières nouvelles, la manifestation a été ajournée du fait de l’injonction du maire de l’arrondissement 3, Rainatou Sawadogo.

En effet, à travers une correspondance datée du 10 août 2016, elle a invité les CDAIP à surseoir leur sit-in et à prendre attache avec la mairie de l’arrondissement pour de plus amples informations sur le dossier. Aussi pouvons-t-on lire dans la correspondance : « Certes, l’administration est et demeure une continuité. Cependant, force est de reconnaitre que l’équipe municipale actuelle vient de prendre les rênes de l’arrondissement. Pour ce faire, il est donc nécessaire que nous nous imprégnions davantage dudit dossier, à l’effet de pouvoir apporter des éléments de réponse à votre requête ».
Malgré tout, les commerçants ont pris d’assaut la mairie mais de façon pacifique. « Nous avons constitué une délégation qui va s’entretenir avec les autorités de la mairie afin de trouver des solutions à nos préoccupations », a martelé M. Zemba. Il annonce en outre que si rien n’est fait dans le sens de leurs intérêts, ils iront en Assemblée générale pour analyser la situation et voir la conduite à tenir.

En rappel, le 22 juin 2016 s’est tenue une réunion de concertation sous la présidence de la délégation de l’arrondissement. A cette occasion, une lettre avait été adressée aux CDAIP dans le but de faire parvenir la liste des « commerçants dits lésés » pour disposition à prendre au niveau de la commission ad’hoc. La réponse à ladite lettre est parvenue au courrier de l’arrondissement 3, le 18 juillet dernier et se trouve actuellement en situation de traitement. Et au coordonnateur de préciser : « La mairie a pris l’engagement de se pencher sur la question de double attribution et des personnes recensées non attributaires. Par contre, les commerçants qui sont en location ou qui exercent d’autres formes d’activités ne sont pas pris en compte ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 août 2016 à 08:40, par Figo
    En réponse à : Marché communautaire de Toécin : Les commerçants dénoncent une injustice dans l’attribution des stands

    Et voilà la pagaille qui continue. Il faut une enquête sérieuse sur ce problème d’attribution de hangars sur le nouveau site, afin de rétablir les personnes lésées dans leurs droits et condamner les coupables. Les commerçants sont dans leur droit de revendiquer, mais cela doit exclure des actions inciviques comme bloquer les rues et insulter les citoyens non concernés comme cela s’est vu auparavant. Si ces actions inciviques continuent dans notre pays sans réaction vigoureuse de l’autorité, un jour on assistera à un affrontement entre citoyens. Que chacun joue donc sa partition.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés