« L’engagement citoyen, ce n’est pas seulement les élections, c’est au-delà ... », exhorte la directrice du NDI-Burkina

vendredi 12 août 2016 à 04h06min

Le National Democratic Institute (NDI) Burkina a ouvert ce jeudi, 11 août 2016 à Ouagadougou, un atelier de formation en faveur de trente organisations de la société civile (OSC) de jeunesse. Prévue pour durer trois jours, l’initiative (première d’une série) entre dans le cadre du programme « Partenariat pour une participation apaisée à des élections historiques » financé par l’USAID (Agence des USA pour le développement international) pour renforcer les capacités techniques et organisationnelles des OSC.

« L’engagement citoyen, ce n’est pas seulement les élections, c’est au-delà ... », exhorte la directrice du NDI-Burkina

La cérémonie d’ouverture, présidée par la directrice du National Democratic Institute (NDI) Burkina, Aminata Faye/Kassé, a été une occasion pour féliciter les partenaires (participants) pour les efforts déployés dans les processus électoraux. Une détermination qui a, selon Mme Faye, permis une participation effective et qualitative des acteurs de la société civile à ces défis démocratiques.« Nous avons collaboré avec ces organisations pour contribuer à leur engagement dans le processus électoral. Nous avons également donné des subventions (douze d’entre elles) et assuré un volet de renforcement des capacités de l’ensemble des organisations partenaires ; puisque l’objectif, ce n’est pas seulement de financer de petits projets ponctuels mais également de nous assurer que nous pouvons transmettre à ces organisations, l’expertise que nous avons, pour pérenniser leurs actions », a expliqué la directrice de NDI Burkina.L’expérience des élections à travers le monde a démontré également que les jeunes peuvent être manipulés pour des violences, relève-t-elle. Pourtant, poursuit-elle, cette frange sociale (numériquement la plus importante) a des potentiels, des talents qui peuvent être développés, exploités en faveur du processus électoral. Son implication dans le processus électoral s’avère donc capital pour des élections crédibles avec des résultats acceptés par tous.A en croire Mme Faye, la participation de ces organisations aux différents processus électoraux a donc été remarquable et s’est traduite par de nombreuses actions dont la mobilisation, l’information et la sensibilisation. « Pour ces trois élections que nous avons connues, tous les acteurs ont apprécié l’implication très importante de la jeunesse, la maturité des messages qui ont été passés, son implication dans toutes les étapes du processus (inscriptions sur les listes, la campagne, le suivi et monitoring des élections, les messages d’informations en direction des populations pour des élections apaisées). C’est l’un des aspects les plus importants que nous retiendrons. Ils(les jeunes) ont joué un rôle et nous avons eu l’opportunité de les impliquer dans ces différents aspects, même dans le suivi de manière opérationnelle avec les plateformes qui ont été mises en place à l’image de la CODEL où ces organisations de jeunes ont été impliquées et ont joué un rôle », a confié la directrice du NDI Burkina.

Outre le volet lié au processus électoral, la vision du NDI, c’est de renforcer également les capacités techniques et organisationnelles de ces OSC pour un engagement citoyen continu. ‘’ Je sais que depuis que les Conseils municipaux ont été installés, un grand nombre d’entre elles (OSC) ont déjà mené des plaidoyers auprès des organes dirigeants pour faire prendre en compte leurs préoccupations. Donc, l’engagement citoyen, ce n’est pas seulement les élections, c’est au-delà ; comment continuer à influencer, à informer et à participer au développement local’’, souligne la directrice.

Pour le principal formateur, Tidjani Ouédraogo, consultant en développement institutionnel et renforcement organisationnel, l’idée, c’est de leur faire acquérir le savoir-faire, le savoir-être et le savoir-faire-faire en matière de gestion de projets et programmes, d’influence des politiques et d’élaboration de projets et programmes. Durant ces trois jours, confie M. Ouédraogo,les participants recevront certes des connaissances mais partageront également des expériences, leur savoir-faire en matière de suivi de programmes, d’influence politique, etc. Selon ses explications, les thèmes de formation ont été arrêtés de concert avec les bénéficiaires, en fonction des besoins exprimés sur le terrain. « Le NDI a, à travers un processus d’accompagnement, permisd’identifier les besoinsen renforcement de capacités de ses partenaires. C’est dire qu’il y a eu des sorties de terrain pour discuter avec les membres pour savoir exactement les obstacles à leur bon fonctionnement. Et là, entre autres difficultésrecensées, on retient la faible capacité en élaboration de projets, la faible maîtrise des techniques de plaidoyer et de participation des membres à la vie des organisations. C’est sur la base de ce diagnostic que cette formation a été programmée ; l’objectif étant de rendre les organisations solides et non se focaliser sur les individus. Il s’agit de faire en sorte que les institutions soient pérennes afin de contribuer sur le long terme à servir les communautés, à influencer les politiques pour la prise en compte des préoccupations », a soutenu le consultant.

Ce programme, prévu sur 18 mois, prend fin en décembre prochain.

O.L.O
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés