Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

mercredi 10 août 2016 à 11h00min

Les habitants de la ville de Ouagadougou une fois de plus se sont réveillés les pieds dans l’eau ce mardi 09 août 2016 matin. Cette forte pluie qui a commencé dans la matinée autour de 4h, a causé la mort d’une personne et submergé certaines zones de la ville.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

La pluie de ce mardi matin, aussi bienfaisante soit elle, en a inquiété plus d’un. Durant au moins six heures de temps, le ciel a déversé ‘’ses larmes’’ sur Ouagadougou, comme s’il voulait rattraper les quelques jours de retard que l’on a enregistré dans a capitale burkinabè. Le constat est clair, Ouagadougou est trempée et les habitants ont encore les pieds dans l’eau.

Bien que certaines zones comme l’hôpital Yalgado ne soient pas touchées par ces inondations, cela grâce au curage des caniveaux, des zones comme les arrondissements 1, 2, 3, 4, 6, 9 et 12 ont connu une montée significative des eaux. Du côté du pont Kadiogo, il y a eu plus de peur que de mal selon les vendeurs de véhicules. Ils ont eu le temps de faire remonter l’essentiel des véhicules avant l’arrivée des eaux.

Selon les statistiques partielles de la Brigade nationale de sapeurs-pompiers (BNSP), il y a eu inondation dans l’enceinte de la direction régionale du centre de l’action sociale, ainsi qu’au secteur 10 de l’arrondissement 2. A ce niveau, une « bande d’habitation de plus de 300m » de part et d’autre du canal, est inondée, nous confient le Commandant Haidara Moctar Taboré, Directeur des opérations de la BNSP et ses hommes. Selon le Commandant, ses hommes sont sur le terrain depuis 6h du matin pour secourir la population. Durant ces interventions, une personne morte par noyade dans un puits a été repêchée dans l’arrondissement 3 autour de 9h 30.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 août 2016 à 16:23, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    C’est très effroyable ces inondations. Nous sommes terrifiés. Que le SEIGNEUR nous aide et nous sauve chaque jour de ces spectacles dangereux.

    Achille De TAPSOBA LE BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2016 à 16:42, par Baaga
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Ce sont des signes qui prouvent que Dieu existe et peut faire engloutir tout Ouagadougou sous les eaux en 12 bonnes heures. Malheureusement il y a toujours des tarés qui ne croient pas en Dieu et qui passent le temps à faire le mal alors que tout mal qui se fait se paye cash sur cette terre par la puissance céleste et invisible. Bandes d’incrédules, vous n’avez encore rien vu. Celui qui vivra encore verra la grâce de Dieu pour notre pays. Il faut que les barrages se remplissent pour éviter les pénuries d’eau.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2016 à 16:55
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Pendant ce temps le president Roch se promene et prend des bains de foule au Congo

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2016 à 16:59, par Baba
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Ville de péché, remplie d’infidèles adeptes des 3B. Tant que vous n’allez pas vous détourner de l’alcool frelaté, de la corruption et du vol de denier public, ce genre d’évènements ne vont pas s’arrêter.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2016 à 17:35, par Intrigué
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Que voulez-vous, quand on cure des caniveaux et qu’on laisse la boue et les déchets qu’on a sorti juste au bord du caniveau c’est comme ça. Il y a même des voies qui sont faites sans caniveaux.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2016 à 17:50, par Fatao
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Si les gens refusent de bien construire le fait qu’ils sont dans des non lotis, ça sera toujours comme ça. Dans mon village, on a eu la même pluie, mais pas eu de maison tombées.
    On préfère des motos de 1 500 000f que de bien s’occuper de sa maison. Vivement que les mentalités changes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2016 à 18:04, par VIVE !!!KOGOLOGWEOGO.COM
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    il fo que les hoes d’affaires ouagalais arrêtent de bloquer la pluie a cause de leur buzzznesss.bloque la pluie parceque je dois couler la dalle de môn immeuble ou parceque ya mon concert qui est en cours est tres dangereux car cela equivaut a lance un defi a DIEU

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2016 à 18:05
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    S’ il y avait Des bon retenues d eau, on n’allait plus souffrir de manque d’eau. Malhereusement

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2016 à 23:33, par YIRMOAGA
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Tant que les gens vont obstruer les routes avec des boutiques et kiosques en disant qu’ils cherchent à manger, Ouaga sera toujours insalubre et donc inondation future ? La municipalité doit faire dégager les voies. Que ceux qui veulent exercer le commerce dans les voies, fassent construire des boutiques dans les parcelles et les voies seront libres et dégagées ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 01:23, par TUUK-SOMDE
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Internaute 4. Vous en voulez au sinistrés pour leur consommation d’alcohol frélaté, leur corruption et leur détournement de deniers public. Vous etes cynique.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 01:41
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    INTERNAUTES 1 ,2 4 ET 7 EPARGNEZ NOUS ET DIEU DE VOS EXPLICATIONS DU GENRE LA COLÈRE DE DIEU, LES HOMMES INFIDÈLES. ..REVENEZ UN PEU AU 3EME MILLÉNAIRE QUI EST PLUTÔT EMPIRIQUE. DIEU N A RIEN CONTRE UN PEUPLE AUSSI MISÉRABLE QUE LE NÔTRE, TOUT CE QUI ARRIVE A ETE PREVU SCIENTIFIQUEMENT (CHANGEMENT CLIMATIQUE ).C EST LE RÉSULTAT DE VOS COMPORTEMENTS. ET TANT QUE CHAQUE CONCESSION AURA UN CHIEN A OUAGADOUGOU (CHIEN QUE VOUS NOURRISSEZ MEME PAS)AU LIEU D UN ARBRE LE CLIMAT SERA TOUJOURS CHAUD ET LES FORTES PLUIES SERONT TOUJOURS PRESENTES.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 04:55
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Le con qui croit recruter des adeptes en agitant l’ epouvantail de la peur, qu’ il arrete ca. Qu’ il laisse le nom de Dieu hors de nos hommeries. Si le developpement de la ville n’ obeit a aucun schema d’ amenagement, ne fatiguez plus le Bon Dieu. Parce que si lui- meme Il ose descendre a Ouaga ici aujod’8, des gens vont couper sa barbe vendre. Lui- meme risque de se noyer a cause de notre inconscience. Commencons a faire des caniveaux qu’ on ne bouche plus et les inondations vont diminuer de moitie.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 06:05, par ZIDITAARE
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    SERIEUSEMENT INQUIETTANTE . Chaque pluie son cortege de malheurs. Que Dieu nous sauve. Mais l’adage dit aide toi et le ciel t’aidera> Le delai fixe pour les installations anarchiques et inconvenantes est imparti et beacoup trainent les pieds j.en veux pour preuve la voie menant a l’eglise de la patte d’oie kiosques, boutiques, salon de coiffure et auussi[ la boulangerie qui faisait l ;objet d’une petition des residents aupres de la Mairie depuis le remblayage et pavement d’ une partie du caniveaux] etc imbougent. Chacun cherche a gagner du temps ou a negocier mais de grace sans vie pas d’ affaires >>>>>>>>> donc un peu d’humanisme . Aux Maires Rigueur et fermete.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 06:58, par ELBO BRAH
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Il faudrait que nos autorités songent a créer un vrai déversoir pour la ville de Ouaga. Par ce que quand nous observons deja, les barrages que nous disons que ce sont des déversoirs ne sont que des marigots et non des barrages. Le Faso a un grand handicap et cet handicap c’est l’entretient de nos acquis.
    Les barrages sont pleins de boues et de déchets, comment pourront-ils contenir les eaux de pluies ?
    Le grand canal traversant le Parc Bangreweogo est plein de boues et de dechets, aucune curée n’a été faite depuis sa mise en service. A qui la faute ? La pluie ???

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 07:13, par mahamadi
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    M Kogl weogo personne ne peut bloquer la pluie. c’est Dieu qui sait quelle quantité d’eau sera versée ou et quand. pourquoi ne l’ont ils pas bloqué hier pour empecher l’inondation ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 07:56
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Merci Baaga, c’est appréciable. Que Dieu bénisse notre chère patrie

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 07:58, par vieux nak
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Le problème est récurent au Burkina Faso ! inondations par ci par là, bref
    En ce qui concerne la ville de Ouagadougou, avec son relief plat, on peut songer
    à faire mieux : Construire des HLM à deux ou à trois niveaux, cela permettra de loger au maximum de famille, Construire de vrais caniveaux pour le passage des eaux de pluie,
    Songer à ne pas boucher les fossés par des ordures, revoir les plans de lotissement.
    Comment pouvez vous imaginer des lotissements sans moindre caniveau ? Et pour cela, il faut une vraie volonté politique. Comment comprendre que l’’Etat autorise des gens à construire dans des zones inondables ? Et puis le vendeur de véhicules situé au pont Kadiogo il aime ça hein ! ses guimbardes sont chaque fois sous les eaux, mais il est là !
    quand même !

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 08:52
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Il faut que les grandes sociétés qui ont des grosses citernes qui détruisent les routes songes chaque année a aider L’État en aménageant les routes qui sont proches d’eux comme le cas de la route de Kossodo voir d’autre

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 08:58
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Donc il faut organiser les états généraux de l’urbanisme au Burkina en général et dans les trois capitales (Ouaga, Bobo, Koudougou) en particulier pour redresser les mauvais plans d’aménagement archaïque constatés.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 08:58, par Koumba
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Les responsabilités sont partagées dans ces faits d’inondations que nous vivons aujourd’hui. Aussi bien les acteurs politiques, les urbanistes que le citoyen doivent jouer pleinement leur rôle si l’on veut construire une ville capitale durable, respectueuse de l’équité intergénérationnelle. Arrêtons de nous accuser mutuellement car tout membre de la société urbaine « gère » la ville à sa façon et la gestion globale est, tout à la fois, résultante de ces multiples gestions et rétroagissante sur celles-ci.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 09:05
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    quand il y a pas pluie,on se plaint,quand y a pluie on se plaint. c’est la juste récompense quand un pays est dirigé pendant plus 28 ans par des délinquants au col blanc qui n’ont aucune vision du développement d’une cité puisqu’ils sont par ailleurs des incompétents. ce qui les intéresse ces voyous,c’est pillé,pillé,pillé

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 09:21
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Que fait ou qu’a pu faire la cellule de veille mise en place pour prévenir et gérer les inondations pilotée par le premier ministre,Paul Kaba Thiéba en personne et regroupe des ministères tels que la santé,l’agriculture,les finances,la communication,l’habitat et l’urbanisme, l’action sociale,l’eau et enfin les infrastructures ?Ou bien cette cellule de veille ne s’est pas encore réveillée ?C’est connu,en Afrique et plus spécifiquement au Faso,nos gouvernants aiment créer des machins pour mystifier son monde.Dégagez tous car vous n’êtes pas à la hauteur

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 10:06, par YABSORE
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    les ouvrages hydrauliques sont dimensionnés en fonction de la superficie du collecteur d’une part et de la fréquence retour des pluies d’une certaine quantité et une certaine une soupape de sécurité ou zones inondables variant de quelques mètres à plusieurs centaines de mètres de part et d’autre du centre des ouvrages. généralement, en ce qui concerne les ouvrages d’évacuation , ils sont dimensionnés de sorte que toutes les eaux estoquées dans les soupapes soient évacuées trois heures après les pluies. la fréquence retour de 20 ans est souvent retenu pour la construction des ouvrages,(c’est à dire une pluie d’une capacité de nuisance qui produit une fois au moins tous les 20 ans). il est économiquement impensable de dimensionner nos ouvrages pour les genres de pluies du 1er Septembre dont la fréquence retour est estimée à 10 000 ans soit au temps d’Abel et Caïn ou celui de la répartition du travail.
    Mais pourquoi ces inondations à OUAGA ? 4 explications possibles :
    1) l’occupation des zones inondables comme l’atteste celle le long des 3 barrages
    2) le non respect des normes d’urbanisation recommandées par les maitres d’œuvre des lotissements.
    3) l’augmentation des quantités à évacuées due au manque d’infiltration (toits des maisons , les cours ,routes bitumées ect.)
    4) évacuateurs bouchés par l’incivisme des uns et des autres.
    5) l’exploitation économique de ces inondations par des victimes permanentes.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 10:09, par ahmed
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Depuis plusieurs années les inondations se produisent dans certaines zones de la capitale. Ce sont donc des zones inondables connues. Alors pourquoi des individus, en connaissance de cause y exercent. Ou y habitent toujours. Chaque saison pluvieuse c’est le même rituel de secours aux "sinistrés ". Il m’a tout l’air que les autorités et les résidents de ces zones se satisfassent de ces situations. S’ils ne veulent pas prendre leurs responsabilités et préfèrent chaque année crier au secour tant pis pour eux. Nous ne voulons plus entendre parler de sinistrés dans des zones inondables connues.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 10:31, par BAMOGO
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    je voudrais avant tout propos poser une seule question avant d’aborder ce problème d’inondation.
    A un conseil de Ministre, je ne sais plus lequel, le Ministre de ’Environnement avait reçu l’aval du conseil de lutter contre la jacinthe d’eau qui est entrain d’envahir nos barrages. depuis ce temps, silence radio alors cette plante est entrain d’attaquer tous les trois barrages à tanghin. je demande une fois de plus au Conseil de rappeler le Ministre concerné qu’il sorte de son immobilisme pour résoudre les problèmes pressants. il ne faut pas laisser certaines personnes de par leur inaction saboter les biens publics tel non retenues d’eau.
    pour ces inondations, nous population, nous sommes en partie responsable. les caniveaux sont le plus souvent transformés en poubelles de sorte que ces derniers n’arrivent plus à canaliser l’eau des pluies, c’est tout à fait normal que ces eaux se fraient des passages au détriment de nos habitations et de nos vies. certaines personnes utilisent mêmes ces eaux pour se débarrasser des leurs ordures qu’ils déversent devant leurs portes. ce qui est sûr, il va toujours pleuvoir c’est maintenant à nous d’adopter des comportements citoyens afin d’éviter ce que nous vivons actuellement. toutes mes condoléances à la famille de la victime et mes encouragements à tout ceux qui ont perdu des biens. que Dieu bénisse le BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 10:36, par NAGARBA Aly Ibrahim
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    ce problème d’inondation, à qui la faute ?
    a mon analyse, c’est une des conséquences de vouloir tout concentrer a OUAGADOUGOU.
    pendant des années et des années, les autorités ont définis le BURKINA FASO par OUAGADOUGOU, et jusqu’à présent cela continu.
    tant que ces mêmes autorités ne vont pensées aux autres régions ou provinces comme faisant aussi partie du BURKINA, ce problème d’inondation va toujours persister et s’empirer même.
    il ne sert a rien de prétendre vider les caniveaux.
    si le Ministre de l’Administration territoriale fait une vraie analyse sur le :
    - OUAGADOUGOU
    - POURQUOI OUAGADOUGOU
    - COMMENT OUAGADOUGOU
    - QUELLES SOLUTIONS POUR LE OUAGADOUGOU ?
    ce problème d’inondation va finir.
    OUAGADOUGOU OUAGADOUGOU OUAGADOUGOU
    lollll

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 10:51, par Rabaoyele
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Des Eaux !! des Eaux !! des Eaux !!
    Qui ne boit pas de l’Eau ???
    Même le dolo de Yempoaka contient 98% d’eau !!!!
    Le Moui Zindo aussi, Gaonré et Gnaon, le Déguè et le Lemourgui ; Samsa et Massa, Zomkom !!!!

    Qu’il pleuve des grêlons et que la Terre de Ouagadougou soit bien trempée !
    Qu’il pleuve pour que nos paysans fassent de bonne récoltes !
    Qu’il pleuve pour un bon pâturage pour nos bêtes !
    Qu’il pleuve pour que les Voltas se remplissent et débordent, que la Bougouriba, le Sourou, la Comoé, le Goroual, la Sirba, la Tapoa, la Kompienga,la Nouaho débordent et arrosent de leurs limons la terre de nos pères, que le Kadiogo coulent en tout temps comme par le passé.

    Qu’il, pleuve pour que l’ONEA ne coupe plus l’eau et que les puits de nos villages soient remplis en tout temps !

    Que ceux qui agitent le nom du Tout Puissant se rassurent, lui fait son travail sans vous consulter. Votre avis heureusement ne compte et ne comptera pas au dernier jugement !!!
    Personne n’est partie chez Dieu et revenir pour certifier certaines déclarations des nouveaux devins et prédicateurs d’oracles apocalyptiques.
    Restons ici bas ; les pied sur Terre et dans l’eau du Kadiogo et faisons y nos ablutions.

    Que ceux qui de loin ou de près ont conduit notre pays dans le voie de la désertification physique et du désespoir moral se rassurent car ils en auront la rançon ici bas.
    Les Burkinabè en ont déjà montré un échantillon à Blaise, sa famille , ses amis et aux deux Gilbert.
    Il faut comprendre que nous pouvons sortir contre les "inondations de misère" non maitrisées en identifiant clairement des responsables.

    Pendant la saison sèche on fait des" dassandassi" pendant lesquels on se gave de viande de Hao Hao arrosée de Ran Moaga ou de Dagardan, on bouche les canaux avec des plumes de pintades, de poulets et des eaux de bouricauds, des sachets d’eau vides ou de sachets noirs, on y jette des pneus et chambres à air usagés quand ce ne sont pas des matelas usagers !!!

    Cela s’appelle un manque d’éducation à l’intérêt commun. Puis on se plaint en hivernage que l’eau ne trouve pas de chemins pour passer et revient dans nos 10 tôles.
    Le Burkinabé même a la tête dure quoi !

    Et à sa tête il n’ y a pas d’hommes visionnaires.
    Quand on voit les récentes sorties du ministre des affaires étrangères, du ministre de la communication porte parole du gouvernement, du ministre d’Etat Simon Compaoré et du premier Ministre, on a les larmes aux yeux pour notre pays.
    On pleure des tonnes de larmes comme cette pluie car rien de bon ne s’annonce pour l’avenir.
    On ruse et on arrogante comme au temps de Blaise, on fait la chaise vide on esquive les problèmes fondamentaux, on compare toujours avec des références en France ou dans la sous région notamment la Cote d’Ivoire, pour dire que nos bêtises sont à la hauteur des leurs ou sont minimes comparées aux leurs et que donc "y a foe" c’est "Muta, Muta", "c’est du mais" !!!.

    On récite les leçons mal assimilées de monétique, de fiance ou d’économie libérale de nos maitres Français et américains , on brade nos ressources et nos acquis et on rêve d’émergence de développement durable.

    En réalité "on tant pis" des problèmes fondamentaux des masses laborieuses
    Pauvre Haute volta qui n’a toujours pas su terminer ses révolutions !!!

    Que la jeunesse consciente relève le défi
    Nan Lara An Sara

    Pain et liberté

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 10:53, par par moi
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Que Dieu nous en secours.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 11:03, par Déco
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Si on doit construire des caniveaux pour que les gens en font des dépotoirs, ce n’est vraiment pas la peine. Il faut commencer à sensibiliser la population d’abord, qu’elle sache que les caniveaux ne sont pas des dépotoirs encore moins les rues où on y jettent les ordures pendant la nuit tout en sachant que la pluie les transportera dans les caniveaux.
    Il ne sert aussi à rien de curer les caniveaux et laisser son contenu au bord des caniveaux.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 11:13, par Sacksida
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Vous savez, comme le dit un adage : « Si un problème est bien cerné, sa solution coulera de source. Aussi, le « Curage et la Réhabilitation » des Barrages N° 1, 2 et 3 vieux maintenant de plus de 50 ans est incontournable ; si l’on veut résoudre les problèmes d’inondations de la ville de Ouagadougou et des communes environnantes. Car ces barrages N° 1,2, 3 constituent les seuls Bassins de Déversoirs principaux de la ville vers lesquels toutes les eaux fluviales convergences. Alors qu’ils sont complètement ensablés et bouchés occasionnant des reflux d’eaux et faisant déborder les canaux secondaires et les caniveaux d’où les inondations. Mais, tant que la réhabilitation des trois barrages ci-dessus cités n’est pas effective, les caniveaux et les canaux secondaires d’évacuations et de drainages des eaux fluviales seront inefficaces. Par conséquent, Il serait utile que les Autorités publiques gouvernementales Burkinabé elles mêmes prennent la question de la réhabilitation de ces infrastructures (les trois barrages) pour que les problèmes d’inondations soient résolues ou tout au moins réduites de 80 à 90% et ce, à court ou moyen terme ! Courage à vous et salut !

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 11:54, par wagie hut
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    depuis plusieurs années les inondations se multiplient à Ouagadougou et cette situation est vraiment délicat par ce qu’on ne parvient pas à trouvé la formule magique et cette responsabilité je la porte à Mr l’ancien maire de Ouagadougou en 17 ans à la tête de la mairie centrale de Ouagadougou il y a pas eu d’opération de cuvage des caniveaux dans toute la ville même si l’opération prendra du temps ses dommage mes je lance un appel à tous les burkinabé unissons nous la main dans la main, cartier par cartier pour un opération de cuvage des caniveaux enfin d’évité ses inondations.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 12:24, par ass
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    C’est trop facile d’indexer les pauvres populations, certe les responsabilités sont partagées mais le veritable coupable de tout ca n’est autre que l’etat.
    1. Comment expliquez le fait que certains quartiers peripheriques de Ouagadougou lotis il ya Presque que 15ans n’ont meme pas une bonne voie rouge pratiquable, n’en parlons pas de bitume ou encore moins courant ou canivaux.
    2. Les pauvres sinistrees de 2009 que vous accusez tout les jours pour avoir fuit les parcelles qu’on les a donné a yagma et revenir sur les zones qu’ils occupaient. Je fais 2 analyses.
    - S’il ya pas eu laxisme de la part de l’autorité les sinistrés ne sont pas betes pour meme penser a reveinr sur ces sites, sinon dites moi pourquoi les deguerpis devant l’hopital yalgado ne sont ils pas revenus ? en tout c’est pas la tentation qui les a manqué.
    - Pour ceux qui connaissent le site de yagma, montrez moi quelle politique d’infrastructures routieres a accomapgnee leur relogement. aucune voie praticaple ne relie yagma a la ville surtout pas pendant cette periode hivernale, l’unique voie est celle qui passe par le non lotie. priere a la presse de faire un tour laba pour constater dans quelle etat cette voie se trouve. pas de courant non plus. pour des gens qui se debrouillent dans le petit commerce vous voulez qu’ils fassent comment dans ces conditions pour joindre les 2 bouts.
    Donc arreter de divertir les gens, un lotissement ce n’est pas juste aller morceler les parcelles partager une partie et diler l’autre et revenir s’asseoir en laissant les poplations a leur sort. c’est plus k ca ou vous mettez la viabilisation donc si vous n’etes pas prets, ne commencer pas, si vous etes aussi incompetents, cedez la place a ceux ki pouront, c’est ma contribution.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 14:38, par dafra
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    J’enfonce des clous : solutions pour ne plus se noyer à Ouaga :
    1. Décongestionner Ouaga (Internaute 26 archi d’accord)
    2. Eduquer les populations (au fait Mr CISSE de la Direction de l’assainissement de la commune de Ouaga diffusez votre plan ou programme pour que chaque citoyen s’en approprie, j’espère qu’il ne s’agit pas seulement de passation de marché de ramassage de déchets, il faut un grand volet IEC information éducation communication)
    3. Sanctionner les fautifs (ceux qui refusent de dégager des zones classées inondables ne peuvent pas demander de dédommagement, les assurances vous le confirmeront).

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 15:07, par Ragnagué
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Internaute 25 @BAMOGO, concernant la Jacinthe d’eau, vous avez parfaitement raison. Ce que vous ne savez peut-être pas c’est que cette jacinthe d’eau dans nos barrages constitue des choux gras pour le Ministre de l’Environnement et bien sûr certains de son département. Savez-vous que l’Etat utilise 40 à 50 millions de francs CFA de nos maigres ressources chaque année pour vider cette plante nocive de nos barrages ? Vous constatez que dès les premières pluies de Mai et Juin, la jacinthe commence à se développer d’abord au barrage N° 1 avant d’envahir progressivement les Barrages N° 2 et 3. C’est en se moment qu’il faut arrêter son développement, avec peu de moyen. Mais hélas ! Mais on laisse tout le temps à la plante de bien se développer avant de déployer de gros moyens en fin Aout pour commencer le travail. C’est simplement criminel ! J’ai suivi une fois sur la TNB, un documentaire dans lequel la jacinthe d’eau est utilisée pour faire du composte (ou fumure organique) au Cameroun, utilisé pour enrichir les champs. J’ai applaudi parce que je m’attendais que nos autorités s’en inspirent pour résoudre définitivement ce problème de jacinthe d’eau. Silence radio. Ca fait simplement pitié !

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2016 à 17:52, par zamtako ousmane
    En réponse à : Pluie du 9 août 2016 à Ouagadougou : 1 mort et des maisons sous les eaux

    Il y’a inondations parce que les caniveaux sont bouché par des ordures que la population a jeté. Mais dites moi bonnes gens, qui creusé les caniveaux en les laissant a ciel ouvert. Nul part ailleurs on ne voit des caniveaux creusés sans être dallés. La faute est a ses entrepreurs corrompus de connivence avec ses politiciens pourris avide de ristournes et de 10% de commission sur tous les marchés. Puisse dieu nous donner des dirigeants consciencieux et patriote.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés