La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

mardi 2 août 2016 à 10h24min

Le Bureau Exécutif National de la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) a tenu le samedi 30 Juillet 2016 à partir de 10 heures, sa quatrième réunion ordinaire de l’année 2016 à Ouagadougou, à son siège aux 1200 logements, sous la présidence effective du camarade Rasmané Ouédraogo, président du Bureau Exécutif National (BEN), président du Parti.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

Cette rencontre ordinaire avait à son ordre du jour les points ci-après :
• La situation nationale ;
• La vie du parti ;
• Les Informations ;
• et Divers.

Abordant le premier d’ordre du jour les participants ont analysé la situation nationale au plan politique, économique, sociale et judiciaire.

Au plan Politique, la situation est marquée par des mutations en cours et des dynamiques de concertation. A cet effet, le BEN mandate le Président du parti à prendre part activement à ces dynamiques dans l’intérêt supérieur du peuple burkinabè et dans le sens de l’élargissement du champ d’action du parti.

Dans le domaine Economique, le constat qui se dégage est la persistance de la morosité et du ralentissement général des activités économiques, l’amateurisme et le tâtonnement interminable. Cette situation se traduit par l’adoption d’une seconde loi de finance en moins de trois (03) mois d’intervalle et le manque de vision dans l’élargissement de l’assiette fiscale, toute chose à même de contribuer à enfoncer d’avantage les populations déjà très durement frappées, dans un cycle de misère sans fin. Aussi, le BEN salut et encourage le paiement en cours de la dette intérieure et invite le gouvernement à prendre des mesures fortes pour la relance économique en créant les conditions nécessaires pour attirer les investisseurs.

Au plan Social, on note également la persistance des revendications socioprofessionnelles, de l’incivisme, de l’insécurité et les récentes inondations survenues dans plusieurs localités du pays avec de nombreux morts et d’importants dégâts matériels. Le BEN tout en présentant ses sincères condoléances et son soutien moral aux victimes, recommande fortement aux Autorités, la mise en place d’une véritable politique d’aménagement de l’espace. Il invite par ailleurs le Gouvernement à privilégier le respect et le dialogue francs ainsi que le respect des engagements pris avec les organisations syndicales, et à intensifier la lutte contre l’incivisme et l’insécurité.

Au plan Judiciaire, la situation est marquée par des attaques et menaces contre l’institution judiciaire de notre pays par des individus et certaines organisations. Ces comportements inacceptables et irresponsables sont de nature à créer des troubles à l’ordre public. Pire, ils menacent même les fondements de l’Etat de droit. Le BEN condamne ces attitudes dignes d’un Etat d’exception et appelle les protagonistes à la retenu et au respect de l’autorité de l’Etat. La NAFA réaffirme sa confiance à la justice de notre pays et invite les acteurs du système judiciaire à mettre tout en œuvre pour l’avènement d’une justice véritablement indépendante, impartiale, accessible et efficace.

Au titre des points 2, 3 et 4 de l’ordre du jour, les participants ont salué et encouragé la visite d’une délégation de la NAFA Côte d’Ivoire au siège du parti. Ils ont passé en revue les activités majeures du parti et donner des orientations quant aux perspectives pour les futurs échéances.

Avant de lever la séance aux environs de 13 heures, le Président du BEN à saluer et encourager les initiatives de plaidoyers en faveur de la libération du Général Djibrill BASSOLE. Le BEN a également lancé un appel aux militants et sympathisants de la NAFA et à tous les femmes et hommes épris de paix et de justice à intensifier la campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE.

Ouagadougou, le 30 Juillet 2016

Le Bureau Exécutif National

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 août 2016 à 10:43, par ACHILLE DE TAPSOBA
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    L’impunité est en émergence 2020.Ils annoncent et chantent urbi et orbi l’impunité avec une campagne médiatique très forte(Faso.net,TV5, rfi, France 24)avec l’argent des franc-maçons qui ont jeté leur dévolu pour libérer leur frère "ange" Djibril conçu sans péchés des griffes de la justice militaire.

    C’EST CA LE BURKINA NOUVEAU DE L’IMPUNITÉ

    Notre lutte contre l’impunité n’est terminée. BRAVE PEUPLE BURKINABÉ, NE TRAHISSONS PAS NOS CHERS MARTYRS. C’est à travers notre détermination que nous avancerons.

    LA VÉRITÉ TRIOMPHERA SUR LE MAL OU L’IMPUNITÉ(le mensonge) UN JOUR

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID A OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Insurgé

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 10:46, par Mamon Yélé
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Quand on va libérer Djibi, il va démissionner comme Yak et son président avec. NAFA va devenir 2ème UBN et on n’aura plus de partis de militaires sauf le CDP de Blaise.
    En fait les militaires comprendront que la chose politique n’est pas leur tasse.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 10:56
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Djibi doit être libéré. Il faut éviter une justice à la tête du client dans notre pays commun.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 11:30, par VISION
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    N° 1 TAPSOBA : taisez-vous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 11:41, par CR7
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE en donnant de l’argent à certaines presse écrites pour publier leurs conneries...?????

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 12:04, par DAOUB
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Si nous étions en Turquie, quel sera le sort de ces gens qui demandent la libération de Djibril BASSOLE ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 12:21, par Ma foi
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Bonjour.
    la NAFA agit exactement comme ces "individus et organisations" qui attaquent et menacent l’institution judiciaire de notre pays . C’est quoi une "campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE" ?. rien d’autre qu’une pression exercée sur l’institution judiciaire de notre pays pour aller dans le sens voulu par la NAFA : la libération à tout prix de BASSOLE.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 12:44, par LE PAUVRE
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    INTERNAUTE N°6 DAOUB JE NE TE COMPRENDS PAS TU ES CERTAIN QUE LE GENERAL A PARTICIPE AU COUP D’ETAT ? ARRÊTONS DE DIRE LES CHOSES QUE NOUS NE MAITRISONS PAS. SINON LA JUSTICE A ANNULER LA POURSUITE DU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE IVOIRIENNE ALORS LE GENERAL DEVRAIT ÊTRE LIBRE

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 13:14, par vérité vive
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    La loi est comme la mort, dure mais on doit l’accepter. Le Général n’a aucune raison d’être gardé en prison. Juridiquement en tout cas. Il y a doute sur l’élément de preuve central, lui mis en cause avec lui dans cet élément, supposé ecoute est blanchi, alors ??
    Soyons objectif, la justice peine à prouver son implication dans le coup donc il faut le liberer.
    Vive la justice.
    Soutien à la NAFA pour cette cause.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 13:16, par Par sorry
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Peut-on critiquer les autres , pour les attaques contre les dérives de la justice. Renouvelé sa
    confiance à la même justice....et paradoxalement incité les gens à intensifier une campagne de plaidoirie pour la libération d’un détenu en entente de procès !!!!!! curieuse logique d’un partie politique qui aspire à gouverner. Ha l’Afrique !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 13:35, par yat
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    INTERNAUTE 1 ATTENTION !!!!

    ON NE PARLE DE L’AFFAIRE DABO BOUKARY. MEME A L ’ANEB.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 14:12, par matyp & K’Emp
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    @Internaute n°8 "Le pauvre" : Peut-être bien que c’est toi qui devrait arrêter des choses que tu ne maîtrise pas. Es-tu sûr qu’en Turquie, tous ceux qui ont été arrêtés ont participé au coup d’Etat ? D’ailleurs, c’est pourquoi on attend que Djibril soit jugé, comme ça, il pourra se défendre. Mais de la façoin dont tu fais, ça pue le mensonge, le forcing et la malhonnêteté. Si Djibril a participé, il paiera le prix, que ce soit par la justice burkinabé ou par celle de Dieu, il paiera et tous ses soutiens avec.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 14:14, par V ou F
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Quel est à nos jours le sort de tous ceux de près ou de loin sont impliqués dans le déploiement de l’hélicoptère ayant amené du soutien venant de l’autre côté de la frontière (Côte d’Ivoire) ?J’ai toujours dit que le problème de Djibril a été mal posé. On laisse les preuves matérielles pour s’ agripper à des preuves immatérielles. Ce qui me déçoit c’est que personne n’en parle. Plaidoyer c’est une forme de négociation si je comprends bien et au même moment vous demandez l’indépendance de la justice. Je penses que l’indépendance exclut l’influence et l’ingérence extérieure chose que Nafa veut faire .Une chose et son contraire. Ce qui est sûr le régime en place a du boulot. Courage à eux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 14:38, par Dasylva
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Pour moi il faut que le Burkina aille jusqu’au bout de sa logique parce que le dossier Djibril BASSOLET est intimement lié à Guillaume SORO...!

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 14:56, par katya
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Ces gens rêvent d’une éventuelle libération de leur Général. Vous serez surpris lorsqu’il sera condamné à mort avec les commanditaires. La justice devrait fouiner pour savoir si ceux qui s’agitent ne sont pas aussi complices à certains niveaux.le procès nous en situerait davantage sur leur sort . L’exemple de la Turquie doit réorienter les enquêtes et les approfondir, et c’est la main de Dieu qui a voulu ainsi. A bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 15:07, par toudou
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    En fait ce que ces gens de Nafa demandent, c’est une intervention du Président Roch dans la procédure judiciaire pour libérer leur patron. C’est trop facile ! Surtout qu’en même temps, vous fustigez ceux qui ( il s’agit sans doute de Mme Lopez) qui critiquent la justice pour son laxisme. Il faut être cohérent. Soit on veut une justice indépendante, soit on veut une justice aux ordres.
    De toutes façons les carottes sont cuites pour votre patron. S’il sort de cette affaire, il va jeter l’éponge. Il sait très bien qu’il ne peut pas être PF dans ce pays. La Nafa va bientôt voler en éclat et nous aurons la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 15:48, par Ino
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Laissons la justice libérée Djibril s’il est bien sur blanchi. Évitons de faire du bruit inutilement, la pression ne peut rétablir la vérité, ce serait encore une question non tranchée et susceptible de rebondissement. Il a droit à une liberté provisoire s’il remplit les conditions pour en bénéficier. Vive la vraie justice qui condamne les fautifs et qui innocente les innocents.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 19:34, par boudson le bombardier filitoxeur
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    BSR IL FAUT EN FINIR AVEC LES MILITAIRES EN POLITIQUE POUR DE BON.QU ’IL SOIT A LA RETRAITE, EN DISPONIBILITÉ OU EN DÉTACHEMENT ,UN MILITAIRE RESTE TOUJOURS UN MILITAIRE QUI NE CONNAIT PRINCIPALEMENT QUE LE MÉTIER DES ARMES.LA POLITIQUE CE N ’EST PAS LEUR TRUC

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 20:21, par Me Paul KERE, Avocat
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    A vous militants de la NAFA, d’une part, pourquoi cherchez-vous le corps du Christ dans un tombeau vide ? La résurrection est là et bien là. D’autre part, c’est celui qui est pressé qui achète la tête du chien à 500 francs cfa alors que même les mangeurs de la viande de chien n’en veulent pas gratuitement. Enfin, je vous le dis : rien ne se fait ni sur cette terre, ni au ciel sans la volonté toute puissante de Dieu et rien ne se fera sans que Dieu n’ait, lui-même, déroulé son chronomètre. Croyez à ce que je vous dis et gardez intacte votre foi en Dieu.
    Vous verrez bientôt la gloire du Dieu Tout Puissant. In challah ! Tout ceci, pour vous demander simplement de la patience...et de la bienveillance vis-à-vis de notre institution judiciaire. Je m’en tiens à ces quelques paraboles. Que celui qui a des yeux voient et celui qui a des oreilles entendent. La paix véritable au Burkina Faso sera une réalité vivante.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2016 à 21:08
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Pourquoi les chefs militaires de la gendarmerie et de l’armée de l’air refusent toujours de se faire entendre par la justice ? Quelqu’un qui est chez lui en pleine ville à Ouaga entrain de lire le Coran, Zida part le prendre et dit qu’il est mêlé à un putsch et qu’il est en collusion avec des forces extérieures et des groupes djihadistes. Quelles forces extérieures ? Quels groupes djihadistes ? C’est bête ! Même Diendere à clairement dit que Djibril n’à rien à voir avec le putsch ! Quand même !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août 2016 à 08:59, par ka
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Sauf les imbéciles qui ne changent pas. Ces personnes de la NAFA prennent le peuple Burkinabé pour amnésique en oubliant le criminel Djibril Bassolet homme-orchestre et criminel de l’ancien règime. Depuis qu’il a été récompensé par ses ruses d’étouffés les dossiers de Norbert Zongo, David Ouédraogo, en Janvier 1999 comme ministre délégué à la sécurité nationale, Djibril est devenu le puissant criminel sous-marin de l’ancien régime durant 27 ans. Si cette fois-ci, Djibril Bassolet est libéré pour les beaux yeux des mange-mile de la NAFA, qui utilisent l’argent de l’or volé par ce criminel, le peuple sortira encore dans la rue pour chasser un régime corrompu qui ne pense qu’a son intérêt, et non celui du peuple. Que les rigolos de la NAFA sachent que le peuple Burkinabé depuis le 3 Janvier 1966 a trouvé son répondant total dans sa mobilisation pour défendre et consolidé sa détermination et de ses acquis. Aucun régime corrompu ne pourra plus duper le peuple Burkinabé qui a compris qu’un peuple mobilisé avec sa jeunesse, permettront de faire fuir un régime corrompu. Je vous dit ici les rêveurs de la NAFA, qui fonctionne avec l’argent volé, qu’un peuple mobilisé, et sa jeunesse qui a dit que rien ne sera plus comme avant, vous dit de ne plus rêver le retour de l’ancien régime ou Djibril et autres se permettaient de tuer qui ils veulent, là où ils veulent. Le Burkina a besoin des nouvelles têtes d’une jeunesse intellectuelle, qui fonctionnent sans les ruses, ni les crimes, ni la corruption à ciel ouvert, pour faire avancer leur pays du 21e siècle, leur siècle. Djibril Bassolet doit payer ses crimes s’il est coupable, et j’en suis sure que Dieu sera du côté du peuple, et celui des familles de tous ses victimes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août 2016 à 09:21
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Ko quelqu’un qui est chez lui tranquillement entrain de lire le coran !! Mon oeil quand la malhonnêteté devient devient notre fonds de commerce

    Répondre à ce message

  • Le 3 août 2016 à 11:47
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE03 AOUT 2016

    LIBERER DJIBI ! VOUS L’AVEZ MISE EN PRISON POUR AVOIR LE POUVOIR § MAINTENANT QUE C’EST FAIT LIBERER LE MONSIEUR !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août 2016 à 11:59
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE03 08 2016

    Ka ! tu es plein de haine ! tu dois changer et te chercher si tu me lis bien sur ! sinon tu aura des ulcères ! conseils utilise un ton responsable même si tu te cache derrière ta machine ! a bon entendeur ! c’est grtuit !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 août 2016 à 13:52
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Le jour où on libère Djibril, il faudra aussi libérer Diendéré et fermer définitivement la MACO car tout le monde, y compris les grands criminels ont des droits comme Bassolé.
    Et que les francs-maçons comprennent enfin que ce pays ne s’écroulera pas sous leur influence. Etsils’il faut une autre insurrection, le peuple souverain est encore prêt à tous les sacrifices

    Répondre à ce message

  • Le 3 août 2016 à 15:39, par tapsoba yassiriki
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    votre djibi, sera en prison s’il est coupable ; faut arrêter djibi n’est pas le pacifiste que vous croyez. sache que franc maçon ne connait pas coran . ce monsieur a fait raser la tête des alidou pour rien , a son tou il est acusé et la justice veut l’écouter et vous excitez ya quoi même. rasmané ,président de la nafa , on sait que tu es président de nom sinon c’est djibi qui a créer l e parti et le finance , de toute façon tu n’auras plus son argent, toute votre agitation ce n’est pas la libeté de djibi vous cherchez mais son argent.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août 2016 à 20:01, par ka
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Sans une justice juste et équitable, il n’y a pas de paix. Sans que les criminels payent leurs actes pour récompenser la douleur des familles des victimes, il n’ y a pas de réconciliation nationale. Tant que les coupables narguent les victimes avec l’argent volé dans la caisse de l’état, le pays sera toujours divisé. Sans une politique juste et équitable, le président Roch kaborè et son équipe ne termineront pas leur mandat, ni maintenir sa domination sur un peuple averti par les crimes de Bassolet et de son mentor Blaise Compaoré, et de son frère François Compaorè, suivi de la corruption à ciel ouvert. Aucune haine n’est en Ka, mais sa vérité depuis ce 13 Décembre 1998, perce les cœurs des criminels et leurs complices comme le merdeux internaute ( 24 ) et Paul Kéré qui veulent qu’on libère tous les prisonniers du Burkina pour instaurer le terrorisme et Far-West, sans justice, ni le respect des victimes. Si tous dont je dis ne vont pas pour le peuple meurtri, ou s’il y a des mensonges ou des dénigrement gratuits, que l’internaute merdeux 24, ou Kéré Paul qui veut libérer tous les criminels, et mettre les juges au chômage, et fermer tous les prisons, me prouvent le contraire. Cher internautes de bonne foi, ‘’’toute critique doit être fondée sur l’argumentation solide pour défendre l’intérêt du peuple, et non sur des dénigrements, des injures et des railleries comme beaucoup d’entre les internautes complices des criminels de notre société, tentent de le faire quand leurs idées tordues pour faire torpiller la justice Burkinabé ne sont pas écoutées. Internaute anonyme24 et criminel comme Bassolet Djibril, qui se cache derrière son clavier, si tout ce que je dis relève de mensonges, prouve le, pour qu’on t’écoute : Si non tu sais ou mettre ta critique stérile ! Kayouré dit Ka, farouche partisan de l’alternance politique et économique du Burkina avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 4 août 2016 à 08:37, par ka
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    Aux internautes, qui détestent qu’on dise la vérité sachent une Chose : les descendants des criminels qui liront mes écrits dans 20 ans, s’ils sont au pouvoir, ils réfléchiront deux fois avant de tuer, comme ont fait Blaise Compaoré, Diendéré Gilbert, Djibril Bassolet. En lisant mes rappels du mal qu’ont fait des personnes comme Guiro dans un pays ou 98% de la population n’ont pas un bon repas par jour, et lui il a volé dans la caisse de l’état, et gardé des cantines pleines des billets de banque chez lui, son fils, s’il arrive un jour comme responsable de la douane, mes écris de vérité qui ont percé son cœur, le freinera de puiser la caisse de l’état. La vérité blesse, rougisse, perce comme une épée qui rentre dans un cœur, mais donne a réfléchir deux fois avant d’agir, pour qu’un internaute comme Ka ne le rappelle que rien ne sera plus comme avant, car le Burkina veut avancer dans la transparence avec ses filles et ses fils. Qu’il pleuve ou qu’il neige, des internautes comme Ka, rappelleront des personnes comme Djibril Bassolet, Blaise Compaoré, François Compaoré, Gilbert Diendéré, que tué un être humain pour le pouvoir n’est pas légitime, et que leur dignité et celle de leur famille est bafoué avec un passé qui les suivra jusqu’à leur tombe. Que celles, ou ceux qui me contredisent, et disent que j’ai de la haine, me donnent une autre version qui va pour le bonheur du peuple. Sans une justice équitable, ou les criminels payent leurs actes pour soulager les victimes et leurs familles, il n’y a aucune réconciliation nationale, ni une paix durable dans un pays comme le nôtre en quête du développement. Sans une politique juste, une classe donnée comme l’équipe du président Roch kaboré, ne pourra maintenir sa domination, et par conséquent ne sera en mesure de tenir ses promesses au peuple qui attend un vrais changement du pays que nous aimons tous. Un individu comme Diendéré Gilbert, qui assume, et prenne ses responsabilités connus par tout le peuple Burkinabé, s’il est condamné, même si c’est un jour de prison ferme, le peuple le redonnera sa dignité de vivre en harmonie avec sa famille. Un individu qui fui ses responsabilités, comme Blaise Compaoré et Djibril Bassolet, même s’ils arrivent à avoir la liberté avec les 50 millions des avocats qu’ils peuvent payé avec le denier public volé, ils seront toujours des déchets du peuple Burkinabé, sans dignité, ni honneur.

    Répondre à ce message

  • Le 4 août 2016 à 08:45, par yelmingaan blaan saa hien
    En réponse à : La NAFA va intensifier sa campagne de plaidoyer pour la libération du Général Djibril BASSOLE

    commencez d abord a demander pardon aux familles des martyrs du coup d etat,puis avec la manne que vous gagnez a dedomager les victimes cela donnera peut etre courage a rock un jour peut etre de le gracier sans crainte d une insurrection bis

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés