Présidence du Faso : Me Barthélémy Kéré a remis son rapport de fin de mandat à la CENI

lundi 25 juillet 2016 à 23h33min

En fin de mandat, Me Barthélémy Kéré et les membres de la commission électorale nationale indépendante (CENI) sont allés présenter leur rapport public au président du Faso, ce lundi 25 juillet 2016 au palais de Kosyam. Le président sortant de la CENI et son équipe disent quitter leurs fonctions avec la satisfaction du « devoir accompli ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Présidence du Faso : Me Barthélémy Kéré a remis son rapport de fin de mandat à la CENI

Conformément au code électoral du 7 avril 2015, la CENI doit présenter un rapport public sur l’exécution de ses missions au président du Faso et une copie au président de l’Assemblée nationale. Barthélémy Kéré et sa troupe n’ont pas dérogé à la règle. Ils ont été reçus par Roch Marc Christian Kaboré, ce lundi 25 juillet 2016 au palais de Kosyam. A quelque six heures (l’audience a eu lieu à 10h) avant l’élection des nouveaux membres de la Commission électorale nationale indépendante.

Au sortir de l’audience, celui qui est à la tête de la CENI depuis 2011 a indiqué que le rapport comprenait trois documents. Un premier document qui narre les opérations électorales accomplies depuis 2013, après les élections législatives et municipales de 2012, jusqu’à l’insurrection populaire d’octobre 2014. Ce document aborde également l’ensemble du cycle électoral, c’est-à-dire des élections présidentielle et législatives de 2015 et des municipales de 2016. La dernière partie, selon Me Kéré, fait le bilan critique des actions menées par la commission malgré les échos positifs du processus électoral.

La principale recommandation

A ce propos, le deuxième document du rapport est une synthèse de l’ensemble des activités tenues au cours d’un atelier national et contient un ensemble de recommandations sur le processus électoral. La plus grande recommandation qui apparait aux yeux de Me Barthélémy Kéré comme un testament pour l’équipe entrante, « c’est de travailler à améliorer la culture démocratique au Burkina Faso en pensant l’ensemble des opérations électorales toujours dans une vision de communication et de concertation permanentes avec l’ensemble des acteurs ».
Afin de permettre au président du Faso de mieux apprécier les activités menées, la CENI lui a aussi remis le support DVD d’un film documentaire.

Indépendance financière ?

La CENI peut-elle, un jour, être indépendante financièrement ? Pour Me Kéré, c’est une question de choix politique et il serait illusoire de penser que la CENI sera indépendante avec des fonds privés. « Le principal bailleur de fonds en matière électorale, c’est l’Etat », a-t-il martelé. Il dit vouloir cette autonomie financière de la CENI mais à la seule condition que cette autonomie ne parte pas sur des questions de surenchère et qu’elle tienne compte de la situation réelle du Burkina. Et l’une des questions qu’il faille régler, selon le président sortant de l’institution électorale, c’est l’assouplissement des procédures de passation de marchés. Et le ministère de l’économie et des finances est interpellé sur la question.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés