Inondation à Ouaga : Le maire procédera au démantèlement des installations anarchiques obstruant les caniveaux à partir du lundi 25 juillet

Communiqué • samedi 23 juillet 2016 à 00h27min

Suite aux graves inondations qui se sont produites cette semaine occasionnant de nombreux dégâts, il a été confirmé que l’une des principales causes de ce fléau est l’obstruction systématique des caniveaux par plusieurs types d’installations anarchiques qui y favorisent le dépôt d’ordures.

Inondation à Ouaga : Le maire procédera au démantèlement des installations anarchiques obstruant les caniveaux à partir du lundi 25 juillet

Le Maire de la Commune de Ouagadougou informe tous les propriétaires et tenanciers d’installations anarchiques, sur et autour des caniveaux, qu’ils sont dans l’obligation de procéder à leur complet démantèlement dans un délai de 72 heures, soit trois jours, à compter du 22 Juillet 2016.

Passé ce délai de rigueur, les équipes techniques de la Mairie procèderont à leur enlèvement.
Chaque Maire d’Arrondissement veillera à mener une large sensibilisation pour prévenir les concernés.

Dans chaque arrondissement, les concernés seront prévenus par une équipe qui effectuera une tournée sur le terrain.
Il est demandé à chacun de faire preuve de civisme et de responsabilité pour le bien de tous.
Ensemble sauvons et préservons notre cadre de vie !

Armand Beouindé (Page facebook)

Messages

  • ah bon ? c’est ce que vous avez trouvé comme solution ? de grâce soyons sérieux ! la majeur partie des logements écroulés se recense dans les zones non lotis, une autre partie dans les zones inondables et le reste dans des quartier lotis mais sans aucun système de canalisation des eux de pluies. par ailleurs, il convient de remarquer que beaucoup de nos constructions sont très mal réalisées. on nous parle de caniveaux ! ! ! de quel caniveaux vous parlez ?

  • Bon courage et que ça se passe avec détermination. Ouagadougou allait devenir un gros village encombré avec les installation anarchiques ? des gens qui construisent dans la saucée sans aucun respect des lois ?

  • Nos maires doivent retenir que leur mandats peuvent ne pas être renouvelés s’ils s’insurgent contre l’anarchie qui enrichit beaucoup de Burkinabè. Cependant, ils retenir aussi qu’ils auront le mérite de rendre les cadres de VIE agréables et d’éviter à des dizaines de Burkinabè une mort inutile dans des eaux qui ne devaient même pas s’arrêter, puisqu’il y a des caniveaux pour leur passage. Aussi, devons-nous inculquer en nous la culture du développement:par exemple, chaque famille doit prendre sur elle la charge de creuser un caniveau devant sa cour et ainsi nous forcerons nos autorités à arranger nos voies dans nos villes.

  • Le déguerpissémet doit aussi concerner les occupatons anarchiques des rues qui sont des bombes à retardement à cause du mélange des marchandises ( gaz , essence). Le jour où il aura un incendie, toutes les habitations avoisinantes partiront en feu et on voudrait que le contribuable paie pour dédommager des soit disants sinistrés s’il en reste . Anticipons et nous y gagnerond toutes et tous .

  • Bonjour,
    Pour améliorer le cadre de vie il faut aussi commencer à préserbver les espaces verts.
    Depuis un certain temps le square Yennega est pollué par la construction d’un maquis.
    Il faut arreter au plus vite ce projet

  • Bienvenue mr le maire. Cest votre première vraie baptême de feu et il est dit quelque part qu’on reconnaît le maçon au pied du mur.
    Soyez ferme et ne vous laissez surtout pas embobiner par vos collègues politiciens.
    Ce qu’il faudrait faire apres ces déguerpissements :
    - Déloger, quelques soit le prix a payer, les occupants des abords et rebords des zones inondables ; en cas de refus, les faire signer des documents qui les rendraient responsables en cas de problèmes qui leur arriveront,
    - Deloger tout les vendeurs de véhicules, les garagistes et autres kiosques qui encombrent les carrés et six-mètres,
    - Déloger et faire demolir toutes les constructions aux abords de la zone dite " ceinture verte", en commençant par ceux qui so sur la route de kamboinsé, apres le BAKIN,
    - Faire appuyer vos policiers municipaux par la police nationale et la gendarmerie,
    - Faire curer les caniveaux de la ville et en faire creuser dautres sur les grands axes,
    - Faire mettre fin a l’anarchie qui règne autour des marchés(voies bloquées par des camions de livraison, etc.
    - Faire respecter les heures d’entrée et de circulation des gros porteurs dans la ville,
    - Arreter tout moyen de transport hors gabarit et surtout les taxi-moto,
    - Etc.

    L’un de vos prédécesseurs, en l’occurrence Mr Simon était arrivé a un point acceptable mais après plus rien. Les gens l’en ont voulu lorsqu’il a dit que "ouaga nest pas forcé ".
    Bon courage et n’oubliez pas que votre prochain mandat dépend des œuvres que vous aurez posées.

    )
    - etc

  • @ 1.Le communiqué dit:une des principales causes des inondations..................
    A Ouagadougou il y a bel et bien des caniveaux qui sont bouchés par l’œuvre humaine. C’est ce fléau que la commune de Ouaga veut anéantir.Sans rancune

  • Profitons pour enlever tous ces vendeurs de carburant au bord des voies. Un jour, il y aura une catastrophe à cause de ces idiots et après, on aura des larmes de crocodile pour implorer ! Chacun devra dorénavant entretenir la portion qui le concerne devant sa maison ou sa boutique pour enlever régulièrement les ordures dans les caniveaux. On ne va pas continuer à dépenser des milliards dans des infrastructures qui se bouchent à cause de l’incivisme des burkinabè.

  • Il fat Pluto sattaqer aux faits majeurs.lun dentre eux est le demantelement du theatre populaire. Un veritable bouchon et une bombe a retardement

  • Rien ne saurait justifier l’incivisme croissant au Burkina. Les hors-la-loi ne sauraient, sous quelque prétexte que ce soit, prolonger le calvaire qu’ils imposent aux honnêtes citoyens. Que ceux qui ne peuvent s’adapter aux conditions de vie de la ville aillent là où ils peuvent vivre dans l’anarchie ! Courage, Monsieur le maire !

  • Sérieusement celui qui a donné et celui qui a acquis le square Yennenga ne doivent pas l’emporter au paradis. Au lieu d’aménager ce site historique et chargé d’émotion, quelqu’un a osé y construire je ne sais quoi.
    Monsieur le maire sauvez notre patrimoine historique sil vous plait.

  • Ma contribution se veut un apport sur le plan général, et non par rapport à la ville de Ouaga seule, si nous voulons vraiment des villes propres et exemptes d’inondations fréquentes.
    En effet, j’estime que dans la chaîne des activités à mener, il faut absolument commencer par le commencement, au niveau de tous les arrondissements du Burkina, avant de remonter toute la chaîne, c’est à dire :
    1-Réactiver d’abord les services de voirie, pour une organisation plus méthodique du ramassage des ordures partout sur tout le territoire national.
    Après quoi, la voirie déposera des bacs d’ordure à chaque carrefour, qui recevront les ordures dans toutes les localités, en vue d’être vidés à leur tour et régulièrement par des véhicules, qui iront se vider dans des lieux appropriés.
    Qu’il s’agisse alors de ménages ou d’autres catégories populaires, chacun saura quelle mesure prendre pour canaliser ces ordures vers les bacs, pour éviter de les déverser dans les caniveaux.
    2-Procéder maintenant au curage des caniveaux existants,comme l’on est en train de le faire
    3-Réajuster en profondeur et en largeur les caniveaux qui ne sont pas dans les normes
    4-Faire creuser de nouveaux caniveaux où cela s’avère nécessaire
    5-Doter enfin tous les caniveaux de dalles appropriées
    Autrement dit, je vous assure qu’en voulant sauter les étapes comme vous le faites, nous serons tôt ou tard, confrontés encore aux mêmes goulots d’étranglements partout.
    Car n’oublions pas que depuis que le monde est monde, ce sont les mêmes causes qui produisent les mêmes effets.

  • En plus de démolir les kiosques installés sur les canivaux, il faut démolir toutes ces installations sur la voie publique servant d’ateliers et de boutiques.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés