Police nationale : 2624 agents prêts à servir avec professionnalisme et engagement patriotique

samedi 23 juillet 2016 à 00h40min

La cérémonie officielle de sortie de la 45epromotion de l’Ecole nationale de la police (ENP) s’est tenue, ce vendredi 22 juillet 2016 à Ouagadougou. La dite cérémonie a été placé sous le thème « l’excellence de la formation dans les écoles de polices : facteur déterminant dans la lutte contre l’incivisme au Burkina Faso ». C’est au total 2624 élèves qui ont constitué cette 45e promotion.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Police nationale : 2624 agents prêts à servir avec professionnalisme et engagement patriotique

Ils sont donc 2624 élèves déclarés dignes de recevoir un titre et de servir dans les rangs des forces de l’ordre et de la sécurité burkinabè. Deuxième plus grand effectif enregistré en termes de promotions, ces agents sont répartis comme suit : 30 commissaires de police issus du concours professionnel, 45 commissaires de police issus du concours direct, 200 officiers issus du concours professionnel, 75 officiers de police issus du concours direct, 2272 assistants de police et deux assistants de la police municipale.

« Professionnalisme et engagement patriotique », tel est le nom de baptême de cette 45e promotion de l’ENP. Pour le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieur, Simon Compaoré, ces mots clés qui constituent « les qualités qu’il faut à un policier aujourd’hui pour surmonter les difficultés qu’il rencontre sur le terrain et pouvoir assumer la mission de protection des populations où qu’elles soient. »

Prenant la parole au nom de ses camarades, le délégué des élèves Wahabou Baguagnan, a exprimé ses sentiments de gratitude et de remerciement à l’administration de l’ENP, aux encadreurs, au corps professoral et aux autorités présentes. « Au regard du contexte actuel marqué par une crise de valeur ayant favorisé des actes d’incivisme grandissant, de grand banditisme et de terrorisme, l’agent de sécurité placé au cœur de cette problématique est plus que jamais interpellé. Conscient de ces défis, la promotion s’engage à maintenir allumé le flambeau de l’Ecole nationale de la police, à servir avec dévouement, loyauté et professionnalisme la nation », a-il-déclaré.

Aussi Wahabou Baguagnan a affirmé qu’ils ont reçu une formation de qualité qui les place à la hauteur des défis.
Cependant, le délégué des élèves a profité de l’occasion poursoumettre des doléances qui, selon lui,« permettront de rehausser la qualité de la formation dans les écoles de police ».Comme première doléance, il a émis le souhait de la construction d’un amphithéâtre qui permettra de désengorger les salles de classes devenu exigües.Aussi, a-t-il exhorté une harmonisation des pécules des élèves de l’ENP avec ceux des autres écoles professionnelles.

Plus d’efficacité et de visibilité au travail de la police

Dans son discours regorgeant de jeu de mots, le directeur de l’ENP, Théophane Segda a insisté sur le fait que cette promotion apportera plus d’efficacité et de visibilité au travail que la police fait déjà sur le terrain. Aussi a-t-il exhorté à ses élèves sortant de garder courage, de travailler conformément aux lois et règlements et de persévérer dans la recherche de l’excellence. Monsieur le directeur reste convaincu que « la 45epromotion ne constitue pas un complément d’effectif mais plutôt une compétence opérationnelle. »

Mais face à ce dernier propos, Simon Compaoré, dit n’être pas totalement d’accord avec le directeur de l’ENP. Il poursuit en expliquant que « comme il a dit, il s’agit d’ajouter de la terre à la terre, de construire avec beaucoup plus d’efficacité, beaucoup plus d’efficience et sur ce point nous sommes d’accord et on se comprend. Mais il le sait en tant que haut gradé de la police nationale, que l’une des insuffisances aujourd’hui, au niveau des forces de défense et de sécurité, c’est d’abord et aussi la maigreur des effectifs. Il est bon d’avoir des armes, d’avoir des gens prêts à vous former mais on ne forme pas des armes, on forme des hommes.Ce n’est pas un complément inutile mais complément d’effectif pour que ces unités soient plus opérationnelles ».

En outre en guise de conseil aux élèves sortant, le ministre, leur a exhorté à accomplir leur mission avec le sens du devoir, la probité et l’honneur que requiert leur profession.
La cérémonie a été aussi marquée par des remises de diplômes aux différents majors de classes et d’une parade des troupes suivie de démonstration des techniques d’intervention.

Yasmine K. Sawadogo (stagiaire)
Lefaso.net

Palmarès des majors de classes :
• Police nationale
Commissaire de police issu du concours professionnel, Kouraogo Jean Marie : 16.52/20
Commissaire de police issu du concours direct, Nanga Onésiphore : 16.16/20
Officier de police issu du concours professionnel, Sankara Wendmi Julie : 16.83/20
Officier de police issu du concours direct, Da Ollo Harouna : 15.82/20
Assistant de police, Some Moise : 16.52/20

• Police municipale
L’agent Tamboura Ousmane : 16.22/20

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 juillet 2016 à 00:45, par OUEDRAOGO Denis
    En réponse à : Police nationale : 2624 agents prêts à servir avec professionnalisme et engagement patriotique

    Bravos à vous, puisse-Le Tout Puissant vous doter du nécessaire et du suffisant pour mener à bien cette vocation combien noble à la chère Patrie qu’est la nôtre !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 08:06, par QUID
    En réponse à : Police nationale : 2624 agents prêts à servir avec professionnalisme et engagement patriotique

    Félicitations, bienvenue et bon vent aux nouveaux promus.
    Hé Hé, je ne suis d’accord ni avec le ministre Simon ni avec le directeur de l’ENP totalement. Ce dernier, quand il dit « la 45epromotion ne constitue pas un complément d’effectif mais plutôt une compétence opérationnelle. » sait tres bile que c’est pour atteindre un certain ratio que ces recrutements de masse se font avec les résultats quon connaît...
    Compétences opérationnelles, mieux vaut en rire car la quantité ne fait pas la qualité. On ne peut vouloir et pouvoir former plus de 2200 assistants de police en 2 anset assurer leur professionnalisme. La formation opérationnelle ne se limite pas a se mettre en files indiennes , prendre la route de Pabré et semer du desordre dans la circulation.
    Bref, attendons les résultats quand on sait que les 2/3 de ces nouveaux effectifs se retrouveront a Ouagadougou....

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 16:02, par Kobyagda
    En réponse à : Police nationale : 2624 agents prêts à servir avec professionnalisme et engagement patriotique

    Félicitations, que L’État les accompagne plus avec de la logistique pour mieux accomplir leurs missions

    Ombre Blanche

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2016 à 13:09, par OB
    En réponse à : Police nationale : 2624 agents prêts à servir avec professionnalisme et engagement patriotique

    Félicitation à cette ’’Nouvelle’’ POLICE. Courage quand à la mission à vous confier. Mais une chose est claire, il vous faut une dotation performante des moyens logistiques et autres pour espérer avoir de meilleurs résultats dans les temps à venir. La quantité n’est fait toujours pas la qualité. Que le Seigneur Tout Puissant vous assiste tout au long de votre carrière.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juillet 2016 à 00:36, par Makena SEDEGO
    En réponse à : Police nationale : 2624 agents prêts à servir avec professionnalisme et engagement patriotique

    Félicitations aux nouveaux policiers. Monsieur le Ministre d’Etat chargé de la sécurité doit tout faire et dans les meilleurs délais pour équiper le commissariat de district de Kantchari d’un bon véhicule 4X4, Meme si c’est un véhicule réformée et aussi d’un scanner, car ces outils manquent criardement à ce commissariat qui ne possède que de quelques motos non adaptées pour leurs missions. A chaque fois, il faut qu’ils fassent appel à la police des frontières, et que eux aussi font le malin avant de leur envoyer le véhicule sollicité. c’est vraiment frustrant. faites vite,Monsieur le Ministre.Voyez du coté nigérien comment ils sont dotés. j’ai vraiment eu honte en voyant ce commissariat.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés