Benoit Kambou, président du HCRUN : « Nous sommes venus demander l’accompagnement du Mogho Naaba »

samedi 23 juillet 2016 à 00h26min

Une délégation du Haut conseil pour la réconciliation nationale s’est rendu ce vendredi 22 juillet 2016 au palais du Mogho Naaba, avec à sa tête leur président Benoit Kambou. Objectif de cette visite, demander l’accompagnement du chef suprême des Mossé dans leur mission.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Benoit Kambou, président du HCRUN : « Nous sommes venus demander l’accompagnement du Mogho Naaba »

Le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale est une autorité administrative indépendante dotée de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Ces membres ont prêté serment devant le conseil constitutionnel le 10 février dernier et ont été installés officiellement par le président du Faso le 22 mars 2016.
Les membres de cette institution ont rendu une visite de courtoisie au Mogho Naaba. L’objectif de cette visite était de faire connaitre le HCRUN et recueillir les bénédictions du chef suprême des Mossé.

« Nous sommes venus auprès du Mogho Naaba pour lui présenter notre institution afin qu’elle ait plus de visibilité et lui décrire les missions de cette institution et demander ses encouragements, ses appuis et éventuellement une collaboration dans la mesure où la mission qui est la nôtre a une connotation religieuse », a déclaré le président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, Benoit Kambou.
Concernant l’état d’avancement de la commission, le président de cette institution a signifié qu’ils sont toujours au stade de la définition des outils, et du renforcement des capacités des membres de cette commission.

L’empereur des Mossé a remercié les membres de cette institution et les a exhorté à cultiver toujours l’esprit de tolérance et de sacrifice. Il se dit disponible pour d’éventuels conseils pouvant aboutir à une réconciliation nationale réelle.
« Nous mesurons l’ampleur de la tâche qui vous a été confiée,il y a des moments où il faut savoir dire la vérité, mais il faut aussi chercher les voies et moyens pour le faire » a-t-il renchérit. C’est par ces mots que le mogho Naaba a pris congé de ses hôtes.

Rappelons que le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale a pour mission de créer les conditions favorables à la réconciliation et à l’unité nationale, a la cohésion sociale, gage de paix et de stabilité pour un développement durable, mais aussi de mener des activités de sensibilisation et d’information des populations sur ses missions et son fonctionnement. Il a un mandat de cinq (5ans) et peut être prorogé en cas de nécessité.

Angeline TOE (stagiaire)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 juillet 2016 à 07:41, par Vrai Samo !
    En réponse à : Benoit Kambou, président du HCRUN : « Nous sommes venus demander l’accompagnement du Mogho Naaba »

    Héé Naba j’espère que vos lions là ne pas de L’ U.P....... ,

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 16:39, par FAITES PARDON
    En réponse à : Benoit Kambou, président du HCRUN : « Nous sommes venus demander l’accompagnement du Mogho Naaba »

    Un Kambou qui va s’agenouiller devant vous avez bien dit "le chef suprême des missions" pour demander des "bénédictions" (Mgr Kambou de gaoua pour ça !) et des "encouragements" (donc si le naaba ne vous encourage pas vous ne pouvez pas faire votre boulot et remplir votre mission ?). Bientôt les magistrats demanderont des bénédictions au naaba avant les procès

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2016 à 17:38
    En réponse à : Benoit Kambou, président du HCRUN : « Nous sommes venus demander l’accompagnement du Mogho Naaba »

    République ou royautés, le président du HCRUN doit savoir choisir au lieu de jouer à la politique de l’autruche.

    Le Burkina Faso s’est proclamé de par sa Constitution comme une République Une et Indivisible fondée sur une Constitution qui est la Loi Fondamentale. sauf erreur de ma part, aucune disposition ne fait du Mogho Naaba un des maillons des " pouvoirs Exécutif ; Legislatif et Judiciaire :

    Pour reconcilier les Burkinabè de la République et de toutes les privinces, le président du HCRUN doit créer un forum où le Haut Conseil doit discuter avec tous les rois des tribus installées au Faso de peur de créer des facteurs conflictogènes entre les tribus qui se sentent lésées parce leur souverain traditionnel n’est pas consulté au même titre que le Mogho Naaba
    Le Mogho Naaba ne figure sur aucun des organigrammes de la République du Burkina Faso chere a l’Immortel Thomas Sankara.

    Il est temps de rectifier le tir avant qu’il ne soit tard, la République du Burkina Faso ne doit pas faire la Renaissance des nuits des temps coloniaux où le colon choisissait un des souverains tribaux pour mieux diviser et régner sur le territoire créé de toutes pièces sans aucun accord des tribus enrôlées malgrée elles souvent manu militari.

    La meilleure des choses serait de créer un FORUM des autorités traditionnelles où les 3 pouvoirs de la République pourrait les convoquer pour avoir leur point de vue sur certains problèmes de la république basés sur leur meilleure connaissance des us et coutumes des citoyens qui tirent de leur diversité la force qui fait La REPUBLIQUE

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2016 à 09:08, par ROSAMONDE
    En réponse à : Benoit Kambou, président du HCRUN : « Nous sommes venus demander l’accompagnement du Mogho Naaba »

    Bonjour !
    La bénédiction des "vieux" donc des sages est nécessaire pour avancer. Donc, c’est bien la démarche auprès de Moogoh Naaba, mais ce que je ne comprends pas, le Burkina a beaucoup de "Vieux", de beaucoup de chefs coutumiers, plus exactement de près de 60 chefs si on considère que chaque ethnie a un chef ou chaque communauté a un chef. Les autres chefs eux ne savons pas conseiller ou quoi ? Si nous voulons la cohésion sociale, il faut tenir compte de cela. Mon frère KAMBOU, si vous voulez la bénédiction des "Vieux sages" faites le tour des 13 régions et consulter également les autres chefs de terre, de canton, etc... Excellente semaine et fructueuse mission au HCRUN.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés