Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

samedi 23 juillet 2016 à 05h00min

Le commissaire du gouvernement, près le tribunal militaire de Ouagadougou était face à la presse dans la soirée du 22 juillet 2016. Alioune Zanré a fait le point de l’avancée des dossiers « brulants » qui attendent d’être jugés. Les dossiers Thomas Sankara, du putsch manqué, de l’attaque de Yimdi…avancent bien selon le commissaire du gouvernement et si tout va bien, d’ici la fin de l’année, on pourrait assister aux jugements.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

Les « dossiers avancent de façon satisfaisante grâce à l’effort conjugué de tous les acteurs » a reconnu le commissaire du gouvernement, près le tribunal militaire de Ouagadougou.
Sur le célèbre dossier Thomas Sankara, on note que treize(13) personnes sont inculpées d’attentat, assassinat, recel de cadavre, complicité de ces infractions ou de faux en écriture ou authentiques. Seulement sept (7) sept sont en détention préventive, quatre ne sont pas détenus, et deux autres (Kafando Hyacinthe et Compaoré Blaise) sont recherchés.

Le commissaire précise par ailleurs qu’à l’exception des deux recherchés et de deux autres, tous les autres inculpés ont été entendus en première comparution et au fond. De quarante-sept témoins au départ, on est passé à cinquante-deux et treize parties civiles entendus
Dans ledit dossier, aucune liberté provisoire n’a été accordée.

Quant au dossier du coup d’Etat manqué dans lequel le Général Gilbert Diendéré et 77 autre sont inculpés d’attentats , meurtre, complicité de meurtre, association de malfaiteurs, trahison, révolte, enlèvement et séquestration, crime contre l’humanité ou de complicité à ces infractions, le commissaire notre que trente-trois libertés provisoires ont été accordées. Tous les inculpés ont été également entendus en première comparution et au fond à l’exception de deux recherchés et un autre, et soixante un témoins a été entendus dans ladite affaire.
Aussi sur les 77 inculpés, 27 sont en détention préventive, huit non détenus, neuf en fuite. Alioune Zanré a cependant indiqué que dans ce dossier, de nouvelles inculpations ne sont pas à exclure.

Suite à l’attaque du dépôt d’armes de Yimdi, le Sergent Sanou Ali et 22 autres ont été inculpés pour désertion à l’étranger en temps de paix, association de malfaiteurs, vol à main armée, recel d’armes et munitions de guerre, détentions illégales d’armes et de munitions de guerre, coups et blessures volontaires, recel de malfaiteurs, tentative d’atteinte à la sureté de l’Etat.

Seulement seize sont toujours en détention préventive alors que trois libertés provisoires ont été accordées. C’est également « un dossier pratiquement bouclé », a rassuré le commissaire du gouvernement.

Sur les différentes libertés provisoires accordées aux inculpées, et qui créent souvent l’incompréhension dans l’opinion publique, Alioune Zanré a martelé que cela se fait en conformité avec les règles de droit.

C’est au regard de l’avancée du dossier qu’un inculpé peut bénéficier de la liberté provisoire, la détention préventive étant exceptionnelle, provisoire, ponctuelle. Mais, il a ajouté que la liberté provisoire n’est pas un non-lieu, un acquittement, encore moins une relaxe.

Concernant le cas de Zida, Alioune Zanré a indiqué que la hiérarchie militaire n’a pas saisi le tribunal militaire pour une quelconque désertion. « Nous ne pouvons pas nous auto-saisir », a précisé l’animateur de la conférence de presse.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 juillet 2016 à 21:14, par Doux
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    C’est déjà bien de nous éclairer sur vos actions. Mais ce qui semble flou, c’est toujours vos libérations dites provisoires surtout quand on sait qu’il y a beaucoup qui croupissent en prison dont les enquetes ont été bouclées souvent meme malades et qui n’obtiennent jamais ses libérations provisoires. Svp, justice pour tout le monde. C’est ainsi que la nation vous sera reconnaissante.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2016 à 21:26
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Liberté provisoires sur des certificats médicaux ne sont pas conforme au droit : Si c’est ainsi, que tous les inculpés passent par de ces certificats médicaux. Mr. Zanré, arrêtez de berner le peuple déjà meurtri : ce que le peuple peut retenir de votre compétence comme commissaire du gouvernement téléguidé par un président sans trempe comme celui de la transition, c’est que vous êtes là pour libérer les coupables qui sont aussi des parents et amis complices des coupables, et qui tiennent le volant des affaires de l’état. Libérez les tous, et qu’on en parle plus.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2016 à 21:46
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Sur le dossier du président du Faso THOMAS SANKARA,toujours les mêmes suites de mots/maux et je pense que votre comédie a assez duré.Maintenant vous ne faites plus rire personne.On sait que ce dossier n’ira jamais à son terme tant que c’est la même mafia assassine qui sera toujours aux affaires.Honte à vous
    Vive THOMAS SANK
    La patrie ou la mort,nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2016 à 22:32, par le patriote balma
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Mon rêve est que justice soit rendu afin que la nation puisse rentrer dans une vraie réconciliation.contrairement a ce que les sales minables politiciens pensent, on ne peut pas faire une vraie réconciliation durable sans vérité et justice.
    Messsieu ALIOUNE ZANRE, vous tentez de nous rassurer mais Vraiment je ne te fait pas confiance car il me semble que vous avez été nommé pour permetre a ROCK d’influencer la justice militaire sa faveur.comme exemple on peux citer l’annulation honteuse du légitime manada d’arêt contre le rebelle kigbafori soro

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 00:50
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Noux voulonxs la suite au dossier Thomas Sankara et ses compagnons d’infortune assassinés par Blaise Compaoré et les deux généraux félons en détention qui avaient fait du Burkina Faso un empire pendant 27ans qui l’ont conduit à être apatride en Côte d’Ivoire.
    Si rien ne sera plus qu’avant

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 02:53, par Zerbo
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Libérez Bassolé ; quand on a pas de preuve contre quelqu’un on ne recommence pas à chercher des raisons pour inventer une nouvelle inculpation ; le cas de Bassolé est la preuve de la bassesse morale de notre justice. Nous connaissons ceux qui sont à la manoeuvre dans l’ombre mais il seront traité correctement en temps opportun.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 07:33, par amusez vous
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    le dossier zida est politique et non judiciaire et pourra porter un coup dur à la cohésion de notre armée, voire la cohésion nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 07:49, par Raoua
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Hiérarchie militaire, vous avez lu le commissaire du gouvernement ? Il dit que le tribunal militaire n’a pas été saisi pour une quelconque désertion. Ils ne peuvent pas aussi s’ auto-saisir .

    Question : Est ce que Zida a une autorisation d’absence ?
    Si non, n’ a-t-il pas aussi déserté à l’étranger en temps de paix ?
    Pourquoi vous ne le poursuivez pas ?
    A-t- il a changé aussi de nationalité ?

    Et vous parlez d’incivisme ! Cet incivisme n’est que la réponse à l’injustice.
    Rendez la justice d’abord, et vous verrez la fin de l’incivisme.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 08:14, par DOUGAN
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Alassane OUATTARA de Côte d’Ivoire doit être poursuivi pour recel de malfaiteur, bandits galonnés, criminel, etc... etc...
    C’est une injure au PEUPLE du Burkina et de par là au monde entier que d’accueillir Blaise et compagnie sachant pourquoi on le cherche au Burkina.
    Ceux là qui ont organisé son voyage et ceux qui l’on accueilli sont à juger (France et Côte d’Ivoire) !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 09:12
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Zida est il en mission ? Non !
    Est il en soin ? Non !
    S il continue de percevoir son salaire il y a un probleme.
    Vous devez donner l exemple.
    Est il au pays ? Non !
    Donc c est un deserteur !
    On doit appliquer la loi c est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 09:59, par BRAVO
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Vous parlez de deux recherchés. Donc vous ne savez pas là ou ils sont ? héééééééééééééé les gens ! Maaaais ça ne sortira pas de ma bouche !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 10:05, par kouadio
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Le dossier Thomas sankara n’interesse pas les burkinabe, sauf ceux qui comptent cacher leurs forfaits et s’enrichir sur le dos du president du CNR. Nous avons connu ce regime de terreur, d ;autocrate pendant quatre ans. Combien de familles ont ete endeuillées ou dechirees par le CNR. Je suis d’ailleurs content que Zida soit vivant car les voyous des OSC en auraient fait un heros. Si Thom Sank avait ete en vie je crois qu’on aurait pas continuer a dire qu’il etait le plus intelligent des Burkinabe. Arretez d’etre nostalgique et triomphalistes car beaucoup de defis sont a affronter. L’instrumentalisation de ce dossier n’a que trop dure ! Ayons le courage d’inventer autre chose pour que le pays avance.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 10:33, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    - Félicitation à cous Commissaire du Gouvernement ! Moi le fermier alias Kôrô Yamyélé je félicite le Tribunal Militaire. Voilà comment nous aimons que les choses se passe parce qu’au Burkina les citoyens en sont arrivés au point où ils en ont marre de toujours entendre la célèbre phrase des juges : ’’La justice suit son cours’’. Voilà qui prouve que chez vous les militaires les choses se passent autrement que chez les civils souvent pourris eux-mêmes !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 10:38, par Maam La Wooto
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Bonjour a tout. Et les autres Dossiers ?Some Yorian,Guebre Fidel,Nebie Badinbier,Savadogo Mamadou...

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 11:02
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement kiga

    continué à provoquer le peuple ! tout a une fin

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 11:05
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement kiga

    liberer djibi !!!! now que vous avez le pouvoir !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 11:18, par sanyirviel
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Si l"etat de sante ne permet pas la detention de certains suspects en milieu carceral est ce a dire que lorsqu’ils seront reconnus coupables ils n’iront pas en prison !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 11:27, par kwiliga
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Des avancées satisfaisantes....
    Nous, les Burkinabé, sommes généralement mal classés (voire, très mal) à peu près dans tous les domaines.
    Nous devrions inventer le championnat du monde de l’auto-satisfaction.
    A n’en pas douter, nous figurerions pour le moins sur le podium !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 11:38, par Bouisida
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Allons doucement pour ne pas créer plus de problèmes qu’il n’en faut. La justice n’a pas droit à l’erreur raison pour laquelle sa lenteur. Les informations sont nécessaires pour rendre une bonne justice.Dépassionnons les débats pour souhaiter que tout se termine bien pour l’intérêt de tous et paix pour le BF. J’ai toujours dit que la chose la plus facile c’est la critique. Les bons footballeurs sont assis dans les gradins. Reconnaissons que les choses avancent quand même,malgré des imperfections mais aller jusqu’à demander la libération du franc- maçon c’est être SATAN pour le pays. Pour le cas de ZIDA allons aussi doucement au temps convenable la solution viendra. Entre le bien qu’il a fait et le mal qu’il a posé choisissons. JESUS a dit que celui qui n’a péché jette le premier la pierre sur la femme adultère. Parmi vous tous qui critez que celui qui est un modèle de sans FAUTE se présente aux BURKINABE. Allons doucement parce que personne ne pensait il y a de cela 3ans qu’on parlerait encore de justice pour SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 11:46, par lassane
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    S’agissant des mises en liberté provisoire pour raison médicale quels sont les médecins habilités à délivrer les certificats médicaux ? Faut il simplement se faire consulter dans une clinique privée et revenir présenter un certificat médical pour être libéré pour raison médical ? pourquoi ne pas confier ce travail à un collège de médecins spécialistes issus de nos grands hôpitaux publics qui émettront un avis sur l’état de santé d’un détenu avant la décision judiciaire de mise en liberté provisoire ? Sinon ,il accepter qu’il peut y avoir des affaires à partir d’actes médicaux de complaisance pour obtenir la liberté provisoire pour raison médicale .

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 13:59
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    10 "on doit appliquer la loi c’est tout". mais tu ne connais pas la loi plus que ceux qui nous gouvernent. S’ils ne font pas ce que toi tu veux c’est qu’il y a d’autres raisons que tu ne peux pas connaître. mais tu peux aussi aller chercher Zida au Canada pour lui appliquer ta loi. bon courage

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 14:00
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    10 "on doit appliquer la loi c’est tout". mais tu ne connais pas la loi plus que ceux qui nous gouvernent. S’ils ne font pas ce que toi tu veux c’est qu’il y a d’autres raisons que tu ne peux pas connaître. mais tu peux aussi aller chercher Zida au Canada pour lui appliquer ta loi. bon courage

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 15:00
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    si Rock ne laisse pas Zida tranquille il va mordre ses doigts.c’est un conseil gratuit

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 16:07, par Bouisida
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Faisons très attention avec le DOSSIER ZIDA. C’est pour le bien du pays . Toute personne peut se tromper dans la gestion de la chose publique. PARDONNER le si possible à cause de son sacrifice suprême de nous avoir aidé à dissoudre le rsp et d’avoir contribué énormément au retour d’une vie constitutionnelle et démocratique. Les ennemis de ZIDA en réalité c’est le cdp ; le rsp,le nafa,adf, upc.....Tous ceux qui sont pour le changement ne peuvent pas souhaiter un mal de ZIDA. Avant tout il reste un homme avec ses forces et ses faiblesses.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 17:35, par Hien Simplo
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Ceux qui reclame ZIDA c’est pas la peine dans quelle affaires ZIDA à quoi à voir avec ce qui se passe au tribunal militaire pourquoi s’acharner contre quelqu’un qui veut protéger sa vie quand on est dans un Etat où l’autorité est encore mal à lèse laissez ceux qui se sentent menacé aller se réfugier où il peuvent estimer avoir la sécurité
    La désertion n’est pas un crime si j ;ai bien lu les accusations qui ont étés proférées contres les intéressés ici c’est essentiellement des crimes car tout à été prémédités.
    Quand à Bassolet il faut qu’on fasse attention en aucun cas la justice n’a dit qu’elle n’avait pas de preuves contre lui je ne comprends pas pourquoi des individus veulent faire le travail de la justice
    Je pense qu’il laisser chacun faire son travail

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 19:10, par boudson le bombardier filitoxeur
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    IL FAUT EN FINIR AVEC TOUS CES DOSSIERS PENDANTS DANS LA JUSTICE POUR QUE LE PAYS PUISSENT ENTAMER LA RÉCONCILIATION ET AMORCER SON VÉRITABLE DÉCOLLAGE ÉCONOMIQUE. JUSTICE POUR THOMAS SANKARA ET TOUS LES MARTYRS TOMBES POUR LE PAYS SANS OUBLIER LES CRIMES ÉCONOMIQUES DEPUIS 1987 A NOS JOURS.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 19:17, par lina
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Bon travail ! pour une vraie justice, les cas de meurtres, d’assassinats de prejudices d ordre moral et psychologique ayant cause la mort sous la revolution devront etre examines. Je reste quand meme admirative devant l attitude des parents des victimes de la ’Revolution’ qui ont opte pour le pardon ; certains se sont mures dans le silence et leur douleur est indescriptible. En effet, le vrai jugement et la condamnation viennent de Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 20:25, par SOME
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    « …deux autres (Kafando Hyacinthe et Compaoré Blaise) sont recherchés. » comme si vous ne savez pas où ils sont ! alors tous les jours vous recevez des ordres de ces personnes –là…
    Etre entendu dans une affaire ne veut rien dire du tout.

    « C’est au regard de l’avancée du dossier qu’un inculpé peut bénéficier de la liberté provisoire, la détention préventive étant exceptionnelle, provisoire, ponctuelle.…cela se fait en conformité avec les règles de droit » dites nous quels sont les arguments pour chacune de ces personnes et qui font que ca entre dans les regles de droit. Il ne suffit d’affirmer, il faut donner des preuves. On est en droit.

    Arretez (mais je sais que vous n’arreterez pas) de vouloir nous prendre pour des cons. On connait la mission qui vous est assignée dans ces dossiers là : ne pensez surtout pas qu’on n’a pas compris et on vous voit venir. Comme le dit l’intervenant n° 15 continuez provoquer, tout a une a fin.

    ZIDA NE METTRA PAS LE PIED AU BURKINA, que cela soit clair ! si vous voulez, allez l’assassiner là bas comme vous en avez le reflexe. Quant a ces vendus pourris achetés revanchards qui trouvent en toute chose une occasion pour crier à l’injustice (comme si eux ils savent ce que signifient ce mot) et reclamer la liberation de leurs « maitres », ils font de la diversion, etc. tout ce qu’ils peuvent et tant qu’ils le peuvent avec l’argent qu’on leur paye pour semer le moindre doute. Mais nous en sommes conscients.

    N’en deplaise a certains intervenants pensent qu’en incluant certains dossiers, vous pourrez ainsi non seulement noyer le poisson dans l’eau, vous disculper meme, je vous assure que vous serez etonné de certain revelations sur certains dossiers cites. Justement nous demandons que tout soit jugé et on verra qui a fait quoi
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 20:30, par Non au révisionnisme
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Internaute12 (kouadio), arrêtez de faire du révisionnisme et du négationnisme. Si sous le CNR, il y a eu de la terreur, il faut croire que ceux qui ont assassiné son charismatique Président voulaient y mettre fin. Pourquoi ne sont-ils pas aller au bout de leur logique en le jugeant même mort lui et ses amis ? Pourquoi avoir lâchement assassiné des gens qui étaient désarmés ?
    Allons vite au procès de la Révolution et vous verrez que vous ferez le plus bien à l’image de Sankara.
    Par exemple, il a refusé d’abriter les camps d’entrainement des rebelles libériens à Félix Houphouët Boigny parce que selon lui, quand on aime son Peuple, on aime les autres peuples.
    Maintenant, voyez-vous-même ce que ses assassins ont provoqué comme deuils dans d’autres pays après sa mort.
    Autre exemple ; à la veille du 4 Août 1983, il avait envoyé un émissaire dire à Blaise Compaoré à Pô d’arrêter tout parce qu’il venait d’avoir un compromis avec Jean-Baptiste Ouédraogo (il est toujours vivant). Blaise a rétorqué que c’est trop tard et qu’il marcherait sur Ouaga avec ses hommes. Ici encore, Sankara pensait qu’il y aurait effusion de sang et voulait l’éviter.
    Comme vous voyez M. Kouadio, ces 2 seuls exemples montrent que nous ne parlons pas de la même personne et ce n’est pas un hasard si depuis si longtemps, toutes les manœuvres pour ternir son image n’ont pas abouti. Mieux, pouviez-vous imaginer qu’un jour, on parlerait du procès de ses assassins qui, tous puissants croyaient qu’ils mouraient sans que ce dossier soit ouvert en Justice. C’est presque divin M. Kouadio. Que ça vous plaise ou non.
    Vous pouvez vous chatouiller et rire ou, refuser de voir les choses, mais les faits sont têtus et vous ne convaincrez pas cette jeunesse burkinabè et du africaine contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 22:26
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Tous les coups sont bons pour berner un peuple averti, mais dans l’histoire de la gouvernance du Burkina, l’armée a toujours su jouer un rôle déterminant, malgré ses gradés dociles jouant quelquefois le chaud et le froid. Je demande au président Roch Kaboré de descendre sur terre, car un crocodile qui ferme les yeux ne dort pas. Ce commissaire du gouvernement mis comme pion pour mieux manipuler notre justice de l’armée, aura une suite défavorable a celui qui croit duper cette armée devenu tout à coup non contestateur, docile, et qui ne dit rien. C’est vrais que les coups d’états sont abolis, mais une armée peut se mettre du côté de son peuple pour un soulèvement populaire et chasser un caméléon ou celui qui encourage l’injustice et l’impunité en libérant ses amis criminels aux yeux de la même armée qui sait qu’elle est manipulée. Mr. Le président, un conseil, mettez vos états d’âme de côté, et ayez une vraie tempe pour régler comme il se doit les dossiers de tous les crimes impunis, et que tous les vrais coupables soient punis pour une réconciliation nationale, afin de permettre le nouveau Burkina d’émerger dans la paix.
    .

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2016 à 22:54, par Judi
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    bon courage à notre justice,allons-seulement

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2016 à 09:39, par Ali Yarga
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Félicitation pour cette pièce de théatre M. le commissaire.Mais permettez moi de vous dire que vous avez assez berné le peuple burkinabè.Toutes vos sorties ne se focalisent que sur les mêmes actions.On a trop entendu de déclarations et ce n’est pas ce qu’on vous demande.Sur ces libertés provisoires je dirai que je suis très deçu de votre justice.vous liberez des assassins alors que des voleurs de poulets croupissent en prison.
    Pour atterrir le dossier SANKARA toute personne qui n’est pas borgne constatera que vous reculez au lieu d’avancer.Vous dites que Blaise Compaoré et Yacithe Kafando sont recherchés.Vous savez où ils sont allez-y les arrêter au lieu de nous alliéner.

    A un moment donné il faut savoir mettre fin à la récréation.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2016 à 17:16, par Me Paul Kéré, Avocat au Barreau du Burkina et de Nancy
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    M. Ali Yarga,
    Je doute fort de vos connaissances en droit processuel, mais surtout de votre bienveillance vis-à-vis du Commissaire du Gouvernement. Vous savez la différence entre la tolérance, le respect et la bienveillance ?
    - La tolérance = je n’aime pas l’autre, mais je le tolère parce que je ne veux pas que les gens pensent que je suis une mauvaise personne même si je le suis.
    - Le Respect = Je vous respecte parce que vous êtes mon père ou ma mère ou encore un gradé plus que moi dans l’armée, mais en réalité, je ne vous apprécie guère.
    - La bienveillance = Prendre l’autre tel qu’il est et ne pas surtout juger ni ses actes positifs, ni ses actes négatifs. Le considérer comme son alter égo.
    La bienveillance est la forme achevée de la tolérance et du respect.
    Ce postulat posé, je pense que vous n’êtes ni tolérant, ni respectueux ni bienveillant vis-à-vis du commissaire du Gouvernement qui ne fait que faire son travail. Connaissez-vous le fond du dossier pour venir divertir les internautes de cette manière ?
    Moi non plus je ne connais pas ce dossier, mais je peux vous en dire un peu de la procédure.
    Ce dossier était prêt et ce sont les familles des victimes qui ont elles-mêmes sollicité des expertises.
    Si le Commissaire du Gouvernement refuse ces expertises, c’est son "père" qui va "mourir".
    Si le commissaire du gouvernement admet ces expertises, c’est sa "mère" qui va "mourir".
    Alors il a choisi de faire droit légitimement aux demandes des familles des victimes et sa "mère" est "morte". Souffrez M. Ali Yarga dans votre esprit et dans votre chair que la "mère" du commissaire du Gouvernement soit "morte" rien que pour le meilleur déroulement de la procédure parce que le Commissaire du Gouvernement n’a pas à vous rendre des comptes, ni à moi mais au Président du Faso qui a été "élu par le peuple".
    Enfin, M. Ali Yarga, pendant qu’on y est, et puisque vous voulez conduire la procédure à la place de celui que vous vilipendez, prenez le bus ou le train ou même l’avion et allez-y en Côte d’Ivoire nous ramener le Président Blaise Compaoré et l’Adudant-Chef Yacinthe Kafando puisque vous êtes déjà convaincu de leur culpabilité avant tout jugement quelconque. Vous rendrez ainsi, par votre "grande gueule", un grand service au Commissaire du Gouvernement qui n’aura plus besoin de délivrer et de faire exécuter un quelconque mandat d’arrêt ou d’amener.
    Conclusion : Au Burkina, mes Chers Compatriotes, malheureusement, tout le monde est devenu Procureur, Juge d’Instruction, Juge au siège, manifestant, arrogant et etc etc.
    Mais de grâce, respectez notre pays qui vient de loin et qui a besoin que chacun soit à sa place pour exercer sa fonction. Laissez les Juges faire leur travail pour le fonctionnement normal de la République. Ce sera plus simple pour tout le monde. Devais-je le rappeler utilement aux citoyens lambda et en particulier à M. Ali Yarga ? Me Paul KERE, Avocat au Barreau de Nancy et de Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2016 à 17:42, par Paul KERE
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Encore Some, décidément, ton opinion est aigre. Il faut espérer qu’un jour tu changeras avant ta mort. Mais comme il faut du tout pour faire un monde, j’accepte ton mauvais son discordant et contraire au droit que tu ignores totalement. La liberté est le principe et la détention l’exception, ne t’en déplaise !
    On ne commente pas les décisions des juges, on les respecte dans la République car c’est cela la sève vivifiante du "vivre ensemble". Lis le psaume : 35-1 et tu seras édifié pour savoir que le mal n’a jamais prospéré depuis la nuit des temps. De Hitler à Mussolini et de Bokassa à Mobutu. Le temps a fait son oeuvre...en les anéantissant. A qui le tour ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2016 à 18:42, par ka
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Je partage rarement les interventions du jeune Paul Kéré, mais cette fois, il vient de mettre sa bonne contribution à ce débat, et qui démontre une fois de plus que nos façons de voir les choses, surtout les sentiments et les liens familiaux sont la cause principale des problèmes de ce pays. En effet il nous faut des institutions fortes qui puissent clairement séparer les liens familiaux, et la vraie justice de notre pays. Les problèmes familiaux ont toujours mis le développement de tous genres de notre continent à reculons : ’’’Surtout sa justice.’’’ Et franchement nous ne pouvons pas le nié. Même le premier représentant du peuple Burkinabé est concerné par ce problème de sentiment familiale, et la justice du pays qu’il dit vouloir séparer les pouvoirs.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2016 à 20:07
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    En fait quelles sont les vraies motivation de ceux qui en veulent a ZIDA ?
    1- Ceux qui ont ete complices et/ou ont profite de l’assassinat de Thomas SANKARA pour se faire une base politique et/ou economique sous le regne de Blaise Compaore. Ils se recruetnt au sein des partis de la majorite (MPP, NTD...) et de la nouvelle opposition (CDP, NAFA, NTD, UBN UNDD et j’en oublie). Ils en veulent a mort a ZIDA pour avoir autorise l’ouverture du dossier de l’assassinat de Thomas SANKARA et la mise en accusation de Blaise Compaore. Beaucoup d’entre eux savent qu’ils pourraient etre cites a comparaitre, ne serait-ce qu’a titre de temoins, lors du proces de cet assassinat ;
    2- Ceux qui ont contribute a l’etouffement du dossier de l’assassinat de Norbert ZONGO pour sauver le regime de Blaise Compaore dont ils etaient les chevilles ouvrieres et/ou en tiraient tous les profits sur le double plan politique et economique. On les retrouve tant dans la majorite presidentielle (MPP, NTD...) que dans la nouvelle opposition (CDP, NAFA, UBN, UNDD et j’en oublie) dans le milieu judiciaire, dans l’armee, a la gendarmerie etc. ZIDA ayant autorise la reouverture de ce dossier, ces zelateurs pourraient egalement etre appeles a repondre de certains de leurs actes ou de leur silence coupables en rapport avec ce dossier
    3- Ceux qui s’appuyaient sur la force de nuisance du RSP pour asseoir leur domination sur toutes les foces politiques et dans le domaine de l’economie du Burkina Faso, sous le leadership de Blaise Compaore et de son frere Francois. On les retrouve dans la nouvelle opposition (CDP, NAFA, UBN, et j’en oublie) et dans le milieu des affaires (industriels et commercants detenteurs de monopoles, exploitants de mines d’or etc). ZIDA ayant tout mis en oeuvre pour aboutir au demantelement du RSP, ceux qui en tiraient les meilleurs profits ne peuvent que lui vouer une haine morbide.

    Dans cette cabale contre ZIDA, l’on cite pele mele des affaires de detournement des fonds a la Presidence et au Premier ministere, l’acquisition frauduleuse de parcelles etc. Notons que, sous le regime de Blaise Compaore, des Burkinabe ont use de toutes les ruses possibles pour accaparer de vastes etendues de terres tant en milieu rural (faux agro-busenessmen...) qu’en ville (promoteurs/speculateurs immobiliers, speculateurss fonciers,...) sans qu’aucun des justiciers d’aujourd’hui ne trouve rien a redire, et ce, malgre le cri du Coeur de la grande masse des personnes deguerpies et/ou injustement depossedees.
    Le pouvoir actuel, qui a pris le devant de la cabale, est fortement appuye par ses pires ennemis agglutines au sein des partis politiques de l’opposition (CDP, NAFA, l’ADF-RDA, UPC...). Dans ce jeu, le pouvoir actuel semble ignorer que l’objectif de ces allies de circonstance est de faire d’une pierre deux coups : la perte de ZIDA et la chute de ce meme pouvoir qu’ils accusent d’avoir beneficie d’une complicite de ZIDA pour sa victoire a l’election presidentielle.
    Le people sera toujours reconnaissant a ZIDA pour l’ouverture des dossiers Thomas Sankara et Norbert Zongo et pour le demantelement du RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2016 à 01:09, par SOME
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    A Me Paul KERE, Avocat au Barreau de Nancy et de Ouagadougou. (ou autre pourquoi cela s’arreterait-on là ?) n°33.

    Eh ben Oui ! c’est encore moi ! tu eus tant souhaité que je me taise, tellement ce que je dis te genes peut-etre ! Je pourrais te repondre point par point, mais tel ne sera pas le cas, moins par manque d’arguments, mais plus par choix deliberé. Je ne rechigne pas au debat, mais je choisis mes debatteurs. Et ce n’est pas le lieu ici. Je comprends que tu reagisses ainsi, mais sache que nous ne navigons pas dans les memes eaux.

    Tu reconnais que je suis constant dans mes positions, en l’occurrence dans l’aigreur. Oui moi je suis constant dans mes choix, (et je les assume) contrairement a toi qui passe ton temps a naviguer, à louvoyer, a faire de l’equilibrisme sans vergogne, a tourner comme un coq au dessus d’un monument. Mais c’est ta liberté. La constance est une vertu.

    Oui je suis aigre ! aigre de voir ce pays maltraité par des individus comme toi. Je me pose la question (mais je devine aisement la reponse) pourquoi tu arretes si vite ta liste des victimes du temps (à defaut de reculer plus loin dans le temps) ? Hitler, Mussolini, Mobutu, Bokassa et … Blaise compaoré ! Ah oui, ça, ça interesse le burkinabe lamba ! celui-là qui trime et galere chaque jour qu’il a la chance de revoir le soleil se lever. Et comme les fameux RSS ont tout fait pour reprendre le pouvoir et s’enteter dans la meme voie, à non plus diner avec le diable mais à diner en tant que diables eux-mêmes... A qui le tour ? Cela te chagrine qu’on le dise, mais telle est la verité que tu ne veux pas entendre.
    Oui le temps ! Ah le temps ! Au moins tu as conscience qu’il existe ! Oui ! A qui le tour ?
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2016 à 08:52, par Bouisida
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Merci internaute n33 (Paul KERE) que DIEU te bénisse. Merci surtout de montrer à ces connaisseurs du droit qu’ils connaissent beaucoup. Quant à l’internaute n12(KOUADIO) DIEU seul pourra te répondre ne serais tu pas un IVOIRIEN par hasard ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2016 à 11:04, par VP
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    Je veux tout simplement demander à Maitre Paul KERE d’eviter de s’exposer aux internautes.Je lui propose de s’attribuer un surnom comme le fonts les internautes.Cela va de sa propre sécurité et celle de ses proches.Comme il est avocat,je pense qu’il connait la portée mieux que quiconque.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2016 à 21:14, par wedaga
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    M. le Commissaire, j’espère que vous êtes sincère d’abord envers vous même, ensuite envers le Peuple et enfin et surtout envers Dieu ! Blaise Compaoré est-il réellement recherché ? K. G SORO est-il aussi recherché ? Pourquoi avez-vous renoncé à des mandats d’arrêt pour vice de forme sans être à nouveau en mesure de les reconstituer ?
    La plus grande sagesse est de refuser de paraitre ce que l’on n’est pas et ne veut pas être. Remettez simplement à la population son dossier et elle saura comment s’y prendre.
    Quant au faux dossier Zida, nous disons simplement à ces politiciens qui pensent se permettre "TOUT pour REGNER" seront surpris d’être noyer. Wait & see !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet 2016 à 15:40
    En réponse à : Dossiers Thomas Sankara, putsch manqué… : Des avancées satisfaisantes, selon le commissaire du gouvernement

    monsieur le commissaire on entend beaucoup parler du dossier sankara, du pucth manque, de l’attaque de yimdi, c’est bien courage a vous si vous êtes au sérieux mais dite nous pourquoi tout ce silence sur le dossier du 30 et 31 octobre car ce sont des vies qui ont disparues.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés