Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

lundi 18 juillet 2016 à 06h00min

Les centres de santé et de promotion sociale (CSPS) de Kpuéré et de Kosso dans le Noumbiel font frontières avec le Ghana et la côte d’ivoire. La gratuité des soins pour les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes est une réalité depuis la date de la généralisation de cette mesure le 1er Juin dernier sur toute l’étendue du territoire. Dans ces deux localités, les populations ivoirienne et Ghanéenne à la frontière burkinabé bénéficient aussi de cette mesure.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

« Je suis ivoirienne et mon enfant a bénéficié de soins ce matin au CSPS de Kosso. Mon souhait est que la mesure soit pérennisée ». Comme Dorice, de nombreux Burkinabè, Ivoirien et de Ghanéen bénéficient de la mesure de gratuité des soins dans cette localité. Cette mesure qui concerne les enfants de 0 à 5ans et les femmes enceintes est beaucoup appréciée par les populations. « C’est la deuxième fois que je viens consulter. Les agents de santé ne m’ont rien pris et pour les médicaments je n’ai rien déboursé », confie Afia Somé avec son garçonnet au dos.

Pour l’infirmier chef de poste du CSPS de Kpuéré Emmanuel Zongo, la donne a changé depuis la généralisation de la mesure. L’affluence est remarquable et les agents se disent réellement débordés. Pour monsieur Sawadogo Nabonsbamba, major du CSPS de Kosso à la frontière ivoirienne dans le Noumbiel, le nombre de patients journaliers est au-delà de nos attentes et nous travaillons 24h/24h. Les charges de travail ont augmenté mais il manque du personnel à tous les niveaux d’où le souhait émis par les agents de santé en poste à Kpuéré et à Kosso à la frontière. Cliquez ici pour lire la suite sur regions.lefaso.net

Dalou Mathieu Da correspondant régional

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 juillet 2016 à 11:00, par JAMES KENNY
    En réponse à : Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

    Félicitation au Burkina, même si on ne peut occulter le surcout occasionné par cette affluence et la perte pour notre pays. J’espère seulement qu’on ne sera pas remercié par des injures.

  • Le 18 juillet 2016 à 11:18, par DOUGOUTIGUI
    En réponse à : Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

    Voilà un signe fort de l’intégration africaine que nous souhaitons tous de bon cœur . Longue vie à la promesse Présidentielle.

  • Le 18 juillet 2016 à 11:19
    En réponse à : Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

    La gratuité totale des soins de santé pose problème. Quand on voit que des citoyens ont lancé une collecte de fonds pour l’acquisition de couveuses pour des maternités cela pose problème si la gratuité est totale. Des contribuables paient pour la gratuité des soins, et pour l’entretien des couveuses, des autres matériels médicaux. A -t - on pensé au coût d’entretien et de renouvellement ? C’est là que ce trouve le problème. Il était possible de demander une contribution aux personnes (salariées par exemple) à mesure payer le service et aux personnes indigentes une gratuité des soins. Je suis de ceux qui sont pour une réflexion pour rehausser le plateau technique dans les hôpitaux en permettant que des prestations payantes soient faites par des médecins en dehors de leurs heures légales de travail avec du matériel de pointe mais à un coût moindre que celui pratiqué dans les cliniques. L’argent récolté sera reparti entre les médecins intervenants en vacation, et un compte pour le renouvellement et l’acquisition de nouveaux équipements.

  • Le 18 juillet 2016 à 13:34, par Nabiiga
    En réponse à : Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

    Internaute numéro 1 : Depuis ma naissance, les Voltaïques d’alors et les Burkinabè d’aujourd’hui ne se ravitaillent en carburants qu’au Ghana, en avait profité de la politique de scolarisation gratuite pour les régions du nord introduite par le gouvernement de NKrumah pour éduquer leurs enfants, idem pour les ivoiriens et les Togolais. Seulement, il y a trois mois de cela, le gouvernement dans la région frontalière du Ghana avec le Burkina, Paga-Pô, une mesure a été prise depuis Accra pour fermer les stations de service entre Navrongo et Paga. On y dénombrait 15 stations de service en moins de 20 kilomètres avant la frontière pour une région qui n’a presque pas de véhicules sinon des bicyclettes et pourtant, les stations ne désemplissent pas de véhicules immatriculés au Burkina. Les conducteurs ne font que venir se ravitailler pour ensuite retourner à Po ou ailleurs. Idem à Hamalé et à Bawkou respectivement. En sens inverse, toute chose qui était et qui est moins chère pour les citadins frontalier du Ghana, on n’hésitate pas d’en profiter car, en effet, ce sont les mêmes peuples divisés par ces maudits frontières. Le tout doit entrer dans la fraternité africaine. C’est une dynamique qu’on ne peut jamais changer. Vivons avec comme toujours.

  • Le 18 juillet 2016 à 15:33, par PIT-ROAPA
    En réponse à : Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

    L’INTEGRATION EN MARCHE. Le Burkina a donné le coup d’envoi sans le savoir et ça marche.
    Burkina, Ghana, Côte d’Ivoire Mali, Niger, Benin et Togo same fighting and condamne to figt toghether and win.

  • Le 18 juillet 2016 à 16:23, par BEN
    En réponse à : Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

    HEEEZ DJA, vraimennnt
    C,est quel ivoirien qui est aller se soigner dans votre enclos labaa ???la prochaine fois qu,un
    ptit con publie de tel monsenge , moi ben je le mets au defi de publier le nom et la photo.
    je reconnais que mon pays est mal tomber maiss mosi soigner ivoirien ?? n,importe quoi
    apres les soins on ira tous manger au faso,, je vous aime beaucoup petits menteeers,,voleeers, soigneur d,ivoiriens

  • Le 18 juillet 2016 à 17:03, par Figo
    En réponse à : Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

    Internaute 6, BEN
    Vous ne devez pas avoir un bon niveau de compréhension des problèmes transfrontaliers, et ne devez sûrement même pas connaître la région indiquée. Maintenant, pour vous prouvez que votre fierté surannée n’a plus droit de cité, sachez que dans les maquis de Ouagadougou, ce sont des ivoiriennes qui font office de serveuses maintenant. Vous pouvez venir voir ou vous renseigner.
    Je voudrais aussi demander au Webmaster d’arrêter de prendre en considération des inepties de ce genre.

  • Le 18 juillet 2016 à 19:44, par BEN
    En réponse à : Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

    petit figo 7, j,ai demander la photo et le nom, c,est tous, ,, ce que j,ai demander n,a rien d,ineptie, et puis celui qui te sert dans ton restaurant au faso n,est rien d,autre qu,une petite mossi ne in ci, ferme ton petit trou,, ,c,est un fait ,c,est nous qui vous donnons a manger et a boire , et puis vous nous voler encore,,,, quand vous nous voler ca te fait pas mal, tu crache partout, va chercher ton chef voleeer de blaise compaore, et puis arrete de pleurer mon ptit con ,mossi soigner ivoirien, toute ces petites qui se prostitue au faso que tu les prends pour
    ivoiriennes ne sont d,autres que des chevres venus de faso et retourner a l,enclos/....
    ne nous soigner plus laisser nous mourir vs etes des moutons voleeers assasins

  • Le 19 juillet 2016 à 00:11, par KABORE
    En réponse à : Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

    Vraiment ROCK fait du bon travail..je ne l’ai pas voté mais je l’apprecie de plus en plus..
    Quant à toi BEN (internaute 6) faut mettre ton orgueil de coté et tu vas informer tes autres freres et soeurs que Burkina est plus doux..jaloux laaa

  • Le 19 juillet 2016 à 11:07, par yao kra
    En réponse à : Gratuité des soins : Les ivoiriens et ghanéens des frontières en bénéficient aussi

    je suis ivoirien et le vrai.je suis avant tout,un africain et j’apprécie beaucoup tout ce qui peut unir l’afrique et tous les africains.pour l’internaute 6,vous n’avez pas besoin de lui répondre car ce n,est même pas un vrai ivoirien ;c’est un con et un vrai con.quelqu’un de bien et de bien éduqué,ne cherchera pas à savoir si c’est vrai ou faux,mais manifesterait sa joie pour dire vive l’afrique et vive la fraternité.de toutes les façons,ce con est gouverné chez lui par un burkinabé puisque chez nous,presque tout monde dit qu’alassane est burkinabé.ne vous fatiguez pas à répondre des inhumains comme celui là car il fait la honte de notre cher pays.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés