Bobo- Dioulasso : Le gouvernement fait un don de 75 millions de FCFA aux personnes âgées

samedi 16 juillet 2016 à 02h58min

La Ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille Madame Laure Zongo née Hien a procédé au nom du gouvernement burkinabè, à la remise officielle d’une aide financière à des personnes âgées démunies le Mardi 12 juillet 2016 à Bobo-Dioulasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo- Dioulasso : Le gouvernement fait un don de 75 millions de FCFA aux personnes âgées

Cette aide du ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille vise la réalisation de microprojets économiques individuels. La cérémonie a vu la participation des autorités communales, coutumières et religieuses et des organisations de la société civile, notamment les organisations féminines, des personnes âgées et des personnes handicapées.

La ministre a rendu un vibrant hommage à l’ensemble des vaillantes personnes âgées des différentes villes et campagnes qui, par leur ardeur au travail, leur courage, leur abnégation et leur perspicacité ont construit notre cher pays, le Burkina Faso. La protection et la promotion des droits et de la dignité des personnes âgées constituent une constante préoccupation pour les pouvoirs publics, au regard de leur nombre croissant dans le monde, a laissé entendre la ministre.

En effet selon les Nations Unies, les personnes âgées de 60 ans et plus constituent 11% de la population mondiale, soit environ six cent millions (600 000 000) de personnes. Les projections à l’horizon 2050 estiment leur nombre a environ deux milliards. En Afrique, leur nombre est estimé à plus de trente-huit millions. Ce chiffre atteindra 212 millions d’ici 2050.

Au Burkina Faso, selon le Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH) de 2006, les personnes âgées sont au nombre de 712 573, soit 5,1% de la population résidente. Les femmes âgées sont les plus nombreuses et représentent 53,2% contre 46,8% pour les hommes. De ces femmes, 56,7% sont chefs de ménages.

En ce qui concerne la situation socio-économique, la même source indique que 93,11% des personnes âgées ne disposent à priori d’aucune source de revenus personnels.

Cette cérémonie de remise d’appuis financiers à ces personnes âgées reparties sur toute l’étendue du territoire national a pour but de réduire la vulnérabilité et de lutter contre la précarité des personnes âgées au Burkina Faso.

Un geste qui vise à améliorer leurs conditions de vie à travers le renforcement de leurs capacités d’autonomisation. Ainsi, ce sont au total cinq cent 500 personnes âgées qui ont bénéficié d’un appui financier d’un montant total de soixante-quinze millions 75 000 000 de francs CFA pour la réalisation de micro-projets économiques individuels. Ces personnes bénéficiaires ont été identifiées par les structures du département du Ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la famille et formées par les services techniques compétents au niveau déconcentré. Elles seront accompagnées tout au long du processus pour réussir la mise en œuvre de leurs activités.

Le gouvernement, en posant ce geste, a opté d’apprendre à pécher plutôt qu’offrir de façon ponctuelle du poisson.

Tout en exhortant les bénéficiaires à une bonne gestion des ressources, la ministre émet le vœu de voir les partenaires au développement, le secteur privé ainsi que les organisations communautaires emboiter le pas au gouvernement en s’impliquant davantage dans le renforcement de la solidarité intergénérationnelle.

Elle n’a pas manqué de remercier très sincèrement les partenaires notamment l’OMS, les organisations de personnes âgées et l’ensemble des intervenants professionnels qui les ont toujours accompagnés.

Protéger donc les ainés est une démarche humaniste qui fait prendre conscience que les bras valides doivent supporter les moins valides.

Pour le représentant des bénéficiaires, monsieur Drissa Traoré, cette aide va leur permettre de vivre une vieillesse épanouie et aussi de réussir leurs projets afin de produire de grands bénéfices pour leurs familles, leurs communautés, voire le Burkina Faso tout entier.

Romuald DOFINI pour lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés