Syndicat des professionnels des TIC : La grève est suspendue mais pas levée

samedi 16 juillet 2016 à 03h03min

En croisade depuis une semaine, le syndicat des professionnels des TIC (SYNPTIC) a décidé d’observer une pause en suspendant sa grève. Mais, il ne la lève pas pour autant. C’est en substance l’information livrée par les premiers responsables du syndicat au cours d’un point de presse animé ce vendredi 15 juillet 2016 en fin d’après midi.

Syndicat des professionnels des TIC : La grève est suspendue mais pas levée

"Nous avons lancé deux semaines de grève mais nous n’allons pas atteindre cela. Vu la sensibilité de notre corps, le gouvernement n’a même pas intérêt à ce qu’on fasse deux semaines de grève". Eh bien, Salfo Ilboudo, secrétaire général du SYNPTIC n’avait-il pas vu juste lors de l’interview qu’il accorda au journal lefaso.net le 7 juillet dernier au début de la grève ? Les informaticiens ont eu partiellement gain de cause seulement sept jours après le début de leur mot d’ordre de grève de deux semaines.

Selon le secrétaire général du syndicat, le gouvernement a reconnu, lors des concertations, les tords faits au corps des informaticiens. Ainsi a-t-il décidé de rétablir l’indemnité spécifique d’informaticien. Mieux, elle a été majorée de 5000 F CFA et est désormais de 35 000 F CFA. Cette somme est jugée « très insuffisante » par les conférenciers et ceux-ci estiment que le gouvernement a fait « un pas en arrière ». Pour ce qui est de la date d’effet de cette décision, le syndicat veut un rappel depuis 2014, année de suppression de l’indemnité.

Et même si avancées il y a, le reclassement du diplôme d’ingénieur des travaux informatiques en A2 n’a pas encore trouvé satisfaction à l’instar des autres points de la plateforme. Le SYNPTIC ne désarme pas pour autant. Le dialogue n’est pas rompu et Salfo Ilboudo a tenu à préciser que le protocole d’accord entre le gouvernement et le syndicat n’a pas encore été signé. « La grève est donc suspendue mais pas levée », ont souligné les conférenciers. Pour eux, la mobilisation des informaticiens au cours du mouvement fut sans faille et considérable. De ce fait, ils ont appelé le groupe à « se tenir prêt pour des actions que le bureau national viendrait à lancer ».

Cette grève d’une semaine a eu des répercussions sur le fonctionnement de l’administration au regard de la sensibilité du corps. Mais dans sa déclaration, le SYNPTIC dit tenir pour « responsable le gouvernement à travers les responsables » de leur ministère de tutelle en ce qui concerne les conséquences de la grève.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Lire aussi :
Grève des professionnels des TIC : « Vu la sensibilité de notre corps, le gouvernement n’a même pas intérêt à … » (Salfo Ilboudo)-
Grève des informaticiens : Pas de salaires pour les agents de l’Etat à la fin de ce mois ?-
Grève des professionnels de TIC : Va t-on vers la trêve ?-

Messages

  • Cesse de crier sur les toits que votre corps est sensible. Sachez une fois pour toute qu’il n’est pas plus sensible que les autres corps.
    - les enseignants vont en greve, pas deducation pour vos enfants
    - les medecins vont en greve, vos enfants et vous-meme allez mourir
    - etc

  • Bravo aux braves informaticiens du Burkina Faso !! Merci d’avoir levé la grève. La ministre des TIC est responsable pour n’ayant pas voulu dialoguer avec ces agents jusqu’à cette situation.

  • suspension ? je pense que la date d’effet devrait tenir compte de la date de suppression de l’ancienne indemnités ! Et là le gouvernement aurait fait un grand pas et vous devrez votre mot d’ordre de grève sinon....si le viim koega n’est pas au rendez vous, vous saurez qui serait pris pour responsable par les fonctionnaires !Tchurrrrrrrrr

  • Seule la lutte paye.ceux qui dorment tjrs vont se reveiller dans la douleur.surtout les agents de l’agriculture et de l’elevage.Les plus miserables des agents de l’etat.Dormez seulement

  • Attention. Pas seulement ceux de l’agriculture et de l’élevage. Il y a aussi ceux du commerce où s’il ne font attention, leur réveille sera douloureux. On arrache presque tout les appartenant et ils sont là... à ne rien faire....suivez mon regard.

  • Au BF, le corps le plus saint et le plus misérable c’est la santé. Avec ces hauts risques, ces surcharges de gratuités, vous rervez loyalement sans broncher. Au moment où les bandent leurs arcs, vous êtes retés probes. Honneurs à vous seigneurs du Faso !

  • à l’internaute 3 : Si tu es de ce corps, tu peux toujours démissionner et aller là où tu seras bien traité ! Le nombrilisme ça suffit maintenant. Tous les corps de métier sont sensibles : Si les agents de santé s’y mettent, on verra ce que vous ferez même avec le million par mois. Arrêtons tout cela pendant qu’il est temps...

  • Une question : un corps qui demande une indemnité de 200000f, que peut être leur salaire indiciaire ? en plus des autres indemnités à combien peut se léver le net à payer ? je vois dans les revendications qu’ils demandent de reverser des ingenieurs en A2. a ma connaissance même en A1 ( IEPD, CASU,CISU) au MENA, personne n’ a une indemnité de plus de 55000f( la plus élévée ( logement). obien comparaison n’est pas raison ?????

  • seul la lutte paye.
    bravo aux informaticiens. courage pour la suite

  • seul la lutte libère. le gouvernement devrait voir le cas des attachés en études et analyses qui n ont pas de plan de carrière. ils sont bloqués en A2. ils pas de plan de carrière. pas de possibilité d aller en A1 puisse qu’ils n ont pas de concours professionnel alors qu’ils sont des burkinabès comme les autres.

  • chers conseillers et inspecteurs du 1er degré continuez de dormir le reveil sera douloureux.les conseillers pédagogiques sont les seuls conseillers dans les corps de l’administration publique à être en A2 et qui plus est,ils sont seuls à faire 3 concours à partir de B1 pour
    accéder à la catégorie A1.c’est triste mais ils le méritent.

  • les conseillers et les inspecteurs du 1er degré sont injustement traités dans l’administration publique.tenez pour aller en A1 à partir B1il faut faire 3 concours avec une durée totale de 5annees de formations. dans quelle autre administration on fait tout ce parcours pour accéder à la catégorie A1 ? s8 pas du corps mais je trouve ça injuste.mais à tout bien réfléchir ils méritent cela ces pauvres gens.

  • Arretez de crier sur les toits que votre corps est sensible. Sachez que les autres corps sont aussi sensibles que le votre :
    - les enseignants vont en greve, vos enfants n’auront aucune bonne education
    - les medecins aussi vont en greve vous et vos enfants allez mourir, etc
    Donc soyez humble

  • Bonjour chers amis informaticiens

    C’est bien de revendiquer mais soyez raisonnable et réaliste. La satisfaction de votre besoin individuel laisse entrevoir la haine et les manipulations des hommes à dessein malpropre de notre pays.
    "Nous demandons une indemnité de 200 000 frcs CFA et c’est non négociable",soyez sérieux mes chers amis.
    "pas de développement sans informaticiens", c’est juste mais vous n’êtes les seuls au burkina et vous n’êtes pas les meilleurs de ce pays.Sans votre clic, le pays va avancé et mieux que ça car ils sont nombreux ceux qui attendent.

    Un conseil, je vous demande de traduire cette rigueur dans le privé comme l’ont fait beaucoup de vos camarades que je trouvent compétant plus que vous. Ils vendent mieux leur intelligence et rendent ainsi d’énormes services à l’état, et c’est ça être compétant.

    Tous fonctionnaire de l’état est recruté avec des règles bien précises et connues de tous. A la fonction public, l’obtention d’un diplôme ne donne pas forcement droit à un reclassement.

    Vos mauvais comportements donnent une image négative de notre pays. Je vous demande d’être plus responsable. Je demande aussi à nos autorités de prendre leurs responsabilités car notre pays doit avancé.

    Merci pour la bonne compréhension.

  • que tous les corps qui se sentent non spécifiques s’asseyent. que ceux qui se font former 4 ans pour devenir ingénieur des travaux (A2) s’asseyent pour laisser des gens se former 3 ans et être en A2 comme eux.

  • ce nè pas mié comme ça.felicitation SG,n’ecoute les idiots qui veulent ton mal,vous etes sensible à votre ventre aussi

  • Bravo aux informaticiens seule la lutte paye

  • Bien dit internaute 14 ! Franchement j’ai honte ; vous voyez comment des gens qui ont juré de servir leur pays et qui à la limite trahissent le peuple pour les raisons individuelles ?
    juste quelques questions
    1° Qui vous a contrait à faire le concours ?si vous êtes conscients que vous n’êtes pas mieux payés ?
    2° Est ce qu’on vous empêche de démissionner pour le privé ?
    3° Démissionnez tous si vous êtes vraiment dignes de vos parents.
    J’interpelle également les autorités de mettre tout en œuvre pour éviter ce genre de dérive en procédant par :
    recruter des prestataires(prestations intellectuelles ), c’est à dire des cabinet pour la gestion des tic.

  • Les aigris vont maigrir.

  • De cette lutte, des prestataires veulent profiter, des politiques aussi !

  • Bravo aux informaticiens.
    Vous avez réussi par votre lutte à obtenir, même si c’est pas en totalité, gain de cause.
    Là où je ne suis pas d’accord, c’est la partie reclassement. Comment reclasser un agent recruté avec un Bac + 3 en A2 ? Le concours professionnel est là, pas de candidats.
    Repartez à l’école tout simplement par le biais du concours professionnel, acceptez sacrifier un peu de votre temps pour répartir à l’école.
    Encore courage à vous !

  • Franchement pourquoi l’homme noir est méchant envers son prochain. A ma connaissance, tous ont le droit de revendiquer. Si un corps estime être lésé qu’il revendique dans la légalité et s’il obtient gain de cause, qu’il s’en félicite.
    Pourquoi en vouloir aux informaticiens qui demandent que leur situation financière soit revue. Savez-vous combien un magistrat gagne dès sa sortie d’école ?
    Que chaque corps mène son combat et vous verrez que c’est le travailleur burkinabè qui gagne.
    Il n’y a rien dans jalousie. Sans rancœur et encore BRAVO AUX INFORMATICIENS

  • notre priere est que le juste milieu soit trouvé et pour informaticiens et pour le gournement afin de ne pas créer d’autres cas de frustrations.courage aux informaticiens ce n’est pas facile mais ça va aller dans les negociations

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés